Bandeau actualités

Bonjour et Merci pour votre soutien . Depuis le 10 juillet 2020, Christophe Chabot n’est plus président de la communauté de communes, c’est François Blanchet et il a décidé un moratoire sur le projet de port et la création d'une commission de médiation qui fera un bilan le 8 juillet 2021 avant vote des élus communautaires sur la poursuite ou non du projet le 22 juillet 2021. Jugement du Tribunal Administratif du 16 février 2021 : rejet du recours de La Vigie contre le SCoT du Pays de Saint-Gilles, l'association fait appel. Enquête Publique sur le projet de PLU terminée le 18 janvier 2019 - avis de la commission d'enquête favorable avec une réserve importante : rétablissement d’une coupure d'urbanisation sur le secteur de la Normandelière - approbation du PLU, en rejetant la réserve, en conseil municipal le 23 avril 2019. Nombreux recours contre le PLU. Enquête Publique sur le projet de port de plaisance terminée le 29 septembre 2018 : 5844 observations déposées - avis de la commission d'enquête favorable avec réserves - le préfet de Vendee déclare le projet d’utilité publique et donne les autorisations environnementales le 16 juillet 2019 - Nombreux recours contre les autorisations préfectorales . Le 12 janvier 2021, le Tribunal Judiciaire des Sables d'Olonne annule la vente des terrains de la ferme de la Normandelière à la commune. La mobilisation de tous est nécessaire pour s'opposer au projet de massacre de la Normandelière.

mardi 14 juillet 2020

Normandelière et Port Bretignolles : la consultation d’entreprises n’ira pas à son terme !

Lire l’article du 19 mai 2020Port de Bretignolles : panique sur le coût de réalisation et tentative désespérée de la dernière chance !

Le 18 mai 2020, la communauté de communes du Pays de Saint-Gilles-Croix-de-Vie relançait une consultation d’entreprises pour la création d’un port de plaisance consécutive à une déclaration sans suite du premier appel d’offres lancé le 1er août 2019.

La procédure retenue pour cette consultation d’entreprises comprenait 2 phases :
1 - une phase candidature du 18 mai 2020 au 22 juin 2020. Cette phase est terminée mais on ne connaît pas les noms des entreprises retenues.
2 - une phase négociation devant durer 1 mois qui, à la date d’aujourd’hui, n’a pas fait l’objet de lancement officiel mais qui, si elle est lancée, n’est pas terminée.

Compte tenu du résultat de l'élection à la présidence de la communauté de communes du 10 juillet 2020, compte tenu des positions prises par François Blanchet, on peut affirmer aujourd’hui que la procédure de consultation des entreprises est définitivement arrêtée.  C’est un premier arrêt de mort du projet de port de plaisance.

Toutefois pour que la déclaration d’Utilité Publique tombe définitivement et que les instances gouvernementales enterrent officiellement le projet, il nous faut connaître les résultats de l’Appel d’Offres lancé le 1er août 2019.
Lire l’article du 12 juillet 2020Port Bretignolles : il faut arrêter immédiatement tout ce cirque !

Pour ceux qui demandent, on peut faire un petit bilan des appels d’offres, des marchés déjà passés dans le cadre des travaux liés au port de plaisance.
1 - marché de maîtrise d’œuvre avec le Groupement BRL Ingénierie avec quatre avenants : voir article du 5 avril 2019
2 - marché d’assistance à maîtrise d’ouvrage environnementale et sociale pour les travaux de construction du port attribué à la société Biotope, la société qui avait défini les mesures compensatoires dans le projet ! - voir l’article du 17 juin 2019.
3 - mission de contrôle technique pour la création du port attribuée à Bureau Veritas.
4 - marché de CSPS pour la création du port
5 - marché de défrichage et de terrassement pour la création du port attribué, le 26 septembre 2019, à l’entreprise Charier. Ce sont les travaux préparatoires qui ont commencé le jour même et se sont achevés début octobre 2019 suite à l’intervention des zadistes.
6 - appel d’offres concernant les fouilles archéologiques jugé infructueux par la DRAC et jamais relancé
7 - marché de vidage de la carrière de Brethome attribué à Veolia Environnement et travaux jamais commencés
J’espère n’avoir rien oublié
Il va falloir que la nouvelle gouvernance de la communauté de communes détricote tout cela. Il y aura aussi à détricoter les opérations d’achats de terrains qui ont fait l’objet de délibérations communautaires mais, apparemment, sans suite financière.
........

Petits Suppléments

Sur la relation homme/objet lire le commentaire de Girard du Marais
Nous avons toujours dit que le projet de port, c’était Chabot, c’est pourquoi nous l’avons marqué à la culotte.

Vidéo du 13 juillet 2020 : projet de port à Bretignolles-sur-Mer, début de la fin !

Banque des Territoires du 10 juillet 2020Développement durable des littoraux : être à l'écoute du vent mais aussi des habitants

15 commentaires:

  1. Le FCN m'avait ridculisé, le PSG m'a tué

    RépondreSupprimer
  2. Girard du Marais
    l'évènement salutaire du 10 juillet 2020
    Depuis qu’il est lancer le projet de port est considéré l’idée exclusive de C. Chabot.
    Puis l’identification a fusionné au point de ne plus pouvoir dissocier l’auteur/propagandeur et l’objet/projet de port.
    Dans la procédure d’opposition il a été impossible de dissocier l’homme et l’objet.
    L’acharnement de l’homme s’est fondu dans le projet au point que l’homme est devenu le projet lui-même.
    Combattre le projet ne pouvait se faire sans combattre l’homme. De ce paradoxe C. Chabot en a joué à outrance, tantôt se victimisant, tantôt mobilisant les remparts pour sa défense et faire croire que c’était lui qui était attaqué et non pas le projet.
    Autrement dit il y a longtemps qu’il fallait déboulonner l’homme pour éradiquer le projet qui ne tenait qu’à lui par simple démagogie.
    Il semble bien que ses pairs ont choisi cette formule pour se défaire du projet de port tout en se lavant les mains de leur erreur du soutien accordé à la confusion de l’homme/projet imbriqué.
    Enfin c’est peut être le résultat de l’ouverture de la conscience des conseillers communautaires, croisons les doigts !

    RépondreSupprimer
  3. Il est temps de réaffirmer la définition du Bretignollais : toute personne attachée à cette magnifique commune l'appréciant telle qu'elle est et surtout la respectant ! Ceux cités par ch chabot n'en sont pas !!

    RépondreSupprimer
  4. Suis-je ben informé?
    Les vitrines de la mairie seraient débarrassées de toute propagande pour le projet de port?
    BVSP? Où êtes-vous? Cap2011? La fête du port?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Cosson sur son tracteur?

      Supprimer
    2. Cosson , le chef de la milice?

      Supprimer
    3. Non,lui c'est Tesson.Cosson,c'est un "pilier" de cap 2011.Il a eu des passe-droits pour faire sa maison dans un endroit non constructible en échange d'un soutien indéfectible à Chabot.Il y en a des dossiers sur lui !

      Supprimer
    4. Cosson? l'impresario du prof de math de Lorient ? Quelle tristesse avec ses pitreries: 'que je t'aime , que je t'aime, Brétignolles" !
      On ne lui veut pas de mal à celui-là. N'est-il pas pour l'instant sur orbite chez les pingouins ? Tant mieux pour lui. Il ne reviendra pas de sitôt, et encore moins à une "fête du port".

      Supprimer
  5. dès les élections terminées, la propagande vitrine mairie a été retiré.
    Curieux non ! FF cri cri quand même = foutu foutu crise crise tout de même.

    RépondreSupprimer
  6. SUGGESTIONS du Propriétaire au menu du Jour :

    SOUPE à la GRIMACE

    HOMARD PORTE-MALHEUR

    Les BOULES Glacées

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Même la soupe est froide, et le homard, suspect, et LES BOULES : un cauchemar congelé.
      Au tord-boyau, le patron s'appelle Chabo

      Supprimer
  7. Pour l'appel offre 2 de votre liste, il y a un gros problème la loi MOP interdit de cumuler une mission maîtrise d'ouvrage (ou assistance à maîtrise d'ouvrage) et une mission de maîtrise d'oeuvre pour un même projet.
    Il y a un truc à creuser de ce côté

    RépondreSupprimer
  8. Anastasie Déciselée15 juillet 2020 à 16:57

    France INFO :
    https://www.francebleu.fr/infos/environnement/a-bretignolles-sur-mer-en-vendee-le-projet-de-port-prend-l-eau-1594662525
    Le projet de port prend l'eau !

    Le CANARD LIBéRé : "Le Plan d'eau vidé de la Normandelière reprend l'eau!"
    Rainettes, canettes, biquettes bientôt de retour pour conter fleurette au milieu des pâquerettes. C'est la fête, le fête.

    Tiens tout a changé ce matin
    Je n'y comprends rien
    C'est la fête, la fête
    Jeunes et vieux grands et petits
    On est tous amis
    C'est la fête, la fête
    C'est comme un grand coup de soleil
    Un vent de folie
    Rien n'est plus pareil
    Aujourd'hui
    Le monde mort et enterré
    A ressuscité
    On peut respirer
    C'est la fête, la fête

    RépondreSupprimer
  9. Dans son allocution Chabot a annoncer (avant l'élection à la com com) 4000 adhérents au port. Rien d'étonnant Cosson vendait ça, comme des billets de tombola ! .... on peut dire que c'est un malhonnête celui là! Foisse va pouvoir écrire un livre.

    RépondreSupprimer
  10. Exact,anonyme de 21h46 :le plus grand malhonnête arrivé à Brétignolles il y a (trop) longtemps déjà;bon menteur et bonimenteur,nombreux sont les gens,artisans,commerçants ou même particuliers qu'il a roulés dans la farine...
    Mais comme le disait un Ancien de Brétignolles:"il n'est pas à l'abri,tôt ou tard,le vent finit par tourner".

    RépondreSupprimer