Bandeau actualités

Bonjour et Merci pour votre soutien . Depuis le 10 juillet 2020, Christophe Chabot n’est plus président de la communauté de communes, c’est François Blanchet et il a décidé un moratoire sur le projet de port et la création d'une commission de médiation qui fera un bilan le 8 juillet 2021 avant vote des élus communautaires sur la poursuite ou non du projet le 22 juillet 2021. Jugement du Tribunal Administratif du 16 février 2021 : rejet du recours de La Vigie contre le SCoT du Pays de Saint-Gilles, l'association fait appel. Enquête Publique sur le projet de PLU terminée le 18 janvier 2019 - avis de la commission d'enquête favorable avec une réserve importante : rétablissement d’une coupure d'urbanisation sur le secteur de la Normandelière - approbation du PLU, en rejetant la réserve, en conseil municipal le 23 avril 2019. Nombreux recours contre le PLU. Enquête Publique sur le projet de port de plaisance terminée le 29 septembre 2018 : 5844 observations déposées - avis de la commission d'enquête favorable avec réserves - le préfet de Vendee déclare le projet d’utilité publique et donne les autorisations environnementales le 16 juillet 2019 - Nombreux recours contre les autorisations préfectorales . Le 12 janvier 2021, le Tribunal Judiciaire des Sables d'Olonne annule la vente des terrains de la ferme de la Normandelière à la commune. La mobilisation de tous est nécessaire pour s'opposer au projet de massacre de la Normandelière.

samedi 19 juin 2021

Normandelière et Port Bretignolles : c'est maintenant que tout se joue !

24 juin 2021. Conseil communautaire - Point 0 : Médiation "Port Bretignolles"

22 juin 2021 - Réunion commission de médiation : Proposition de synthèse du groupe de médiation

20 juin 2021 : Premier tour des élections départementales avec une liste "pro-port" sur le canton de Saint-Hilaire-de-Riez

Les politiques locaux se sont emparés du dossier de port de Bretignolles pour décider de son avenir fin juillet 2021. La semaine à venir sera décisive pour tous ceux qui espèrent un dénouement rapide : l'abandon du projet de massacre de la Normandelière

Nous aurons les réponses à plusieurs questions

1 - Quel sera le sort réservé au binôme "pro-port" Boudelier - Bourgouin lors du premier tour des élections départementales sur le canton de Saint-Hilaire-de-Riez ?

2 - Qui fera la synthèse des travaux de la commission de médiation ? Les pro-port et anti-port se mettront-ils d'accord sur une synthèse commune ou y aura-t-il un désaccord avec une synthèse des anti-port et une synthèse des pro-port ? Avant le vote du conseil communautaire, les animateurs de la commission de médiation se mettront-ls d'accord sur une préconisation finale ou est-ce François Blanchet qui tranchera ? ...

Au vu des résultats, principalement sur les coûts, présentés en conseil communautaire, la synthèse des travaux de la commission de médiation ne peut conduire qu'à une préconisation d'abandon du projet de port de plaisance de Bretignolles.

Article du 19 février 2021Port Bretignolles : passage au rouge , l'avis de la commission d'enquête considéré comme défavorable

Article du 21 mai 2021. Conseil communautaire : la pression est sur Frédéric Fouquet et les partisans de Christophe Chabot

Les politiques locaux se sont emparés du dossier de port et nous leur faisons confiance pour mettre un terme rapidement à ce projet fou mais nous maintenons notre vigilance sachant qu'en politique il y a souvent des compromis.

mercredi 16 juin 2021

Normandelière et Environnement : le "en même temps" du conseil départemental

Ouest-France du 16 juin 2021Élections départementales en Vendée. Le Département s’occupe aussi d’environnement

Le Département de la Vendée s'occupe de l'environnement et "en même temps" propose des subventions pour des projets d'aménagement destructeurs d'environnement !

Une subvention de 3 000 000 d'euros a été proposée à Christophe Chabot pour son projet de massacre de la Normandelière avec comme justificatif qu'il ne faut pas sanctuariser le littoral et qu'il faut continuer d'y réaliser des projets de développement économique ! De plus cette proposition de subvention n'aurait jamais dû être proposée, elle est illégale (loi NOTRe)

La solution immédiate pour les élections départementales du 20 juin 2021 : Ecarter tous les candidats qui soutiennent des projets destructeurs d'environnement, en particulier celui du port de plaisance de Bretignolles. Sur le canton de Saint-Hilaire-de-Riez, la liste "en même temps" à éliminer, c'est la liste Bourgouin - Boudelier.

L'affiche vérité de la liste Bourgouin - Boudelier est celle-ci, pas celle qu'ils tentent de faire passer aux électeurs du canton






Bruno Vincent, directeur de Port La Vie et porte-parole de la liste Boudelier sur les réseaux sociaux, s'exprime sur le projet de Port Bretignolles.

1 - Le projet de port Bretignolles est un projet intercommunal, ce serait donc la communauté de communes du Pays de Saint-Gilles-Croix-de-Vie qui prendrait tous les risques financiers et dieu sait s'il y en a ! Ce serait donc les électeurs du canton de Saint-Hilaire-de-Riez et de Notre-Dame-de-Riez qui seraient mis à contribution pour éponger les inévitables dépassements de coût du projet.

2 - Le projet de port Bretignolles serait un projet touristique et économique quel que soit le coût environnemental dont il ne parle pas !

Pour conserver notre patrimoine côtier, il faut éliminer ces usurpateurs qui prennent le littoral comme une variable d'ajustement économique.

Lire la suite dans Plus d'Infos

La zone côtière et littorale, lieu de confrontation Homme/Océan

Les serres bio des Trois-Moulins à la barre

L'APNO : 50 ans de combats en faveur de la nature

Projet de requalification du quartier de la Parée

Avis de mise à disposition du public. Permis d'aménager relatif au projet d'effacement d'enrochements et de mise en place de plateforme sur pilotis à Saint-Gilles-Croix-de-Vie

samedi 12 juin 2021

Normandelière et littoral vendéen : les élus veulent tourner la page de l’ère Chabot

 Facebook du 10 juin 2021. Un nouvel élan pour l’AVEL

Même Stéphane Buchou semble avoir lâché la bande à Chabot !

Il est incontestable que les 2 hommes forts du littoral Vendéen sont désormais Yannick Moreau et François Blanchet.

Christophe Chabot et les élus de la majorité Bretignollaise n’ont plus aucun levier politique pour défendre leur projet de port de plaisance sur le site de la Normandeliere.

La liste de Boudelier (Boudelier, Bourgouin, Vincent, Malary) aux départementales est une liste sans soutien politique, une liste marginale montée par Christophe Chabot, une liste pour se servir et non pour servir : Agir pour notre territoire, comme ils disent ! Il faut les sanctionner dans les urnes.

Le Reporter Sablais du 11 juin 2021. Vendée Littoral. L’organisation des élus du littoral Vendéen est relancée 

L’objectif est de relancer le travail collectif de l’A.VE.L. dans un état d’esprit positif, collectif et constructif, et de peser davantage sur les décisions départementales, régionales ou nationales qui concernent spécifiquement chacun des territoires, dynamique et convoité.

L’action commune se situera dans le cadre originel de la « loi littoral », c’est-à-dire de concilier la protection et le développement durable des territoires littoraux.”

Ouest-France du 11 juin 2021. L’association vendéenne des élus du littoral relancée 


Sur le littoral Vendéen, les choses changent, il suffit de noter les objectifs affirmés des élus du littoral Vendéen et la nouvelle composition de la gouvernance de l’AVEL (Association Vendéenne des Élus du Littoral) pour s’apercevoir du changement 

On est loin des objectifs de l’AVEL sous Christophe Chabot, celui-ci ayant pris la tête de l’AVEL en 2015 pour promouvoir son projet de port de plaisance sur le site de la Normandeliere.

La bétonnisation, l’artificialisation du littoral vendéen, c’est terminé. Les élus du littoral Vendéen décideront d’actions collectives, les actions individuelles, comme celle de la commune de Bretignolles concernant le projet de massacre de la Normandeliere, seront condamnées parce que ne situant pas dans le cadre originel de la loi littoral.

Il est à noter, et c’est un fait important, que Frédéric Fouquet, maire de Bretignolles, ne fait pas partie de la nouvelle gouvernance de l’AVEL et est ainsi bien isolé. Le projet d’aménagement portuaire de Bretignolles n’est plus en odeur de sainteté, les élus du littoral Vendéen veulent tourner la page de l'ère Chabot.

Le camouflet : les maires de Landevieille et de Brem sont dans le bureau de l’AVEL, le maire de Bretignolles est exclu, c’est lourd de signification.

Il ne fait aucun doute que le projet de port de Bretignolles sera abandonné par la communauté de communes du Pays de Saint-Gilles lors du vote du conseil communautaire du 22 juillet 2021 sur la base des informations recueillies par la commission de médiation, certains élus découvrant avec stupeur les mensonges de Christophe Chabot et certaines informations volontairement cachées. 

Voir Facebook de Demain Bretignolles du 13 juin 2021Le regard de Isabelle Duranteau sur le projet de port a beaucoup évolué depuis qu’elle participe à la commission de médiation qui apporte un nouvel éclairage sur les prix des travaux, la rentabilité et les aléas. Elle a pris conscience de beaucoup de choses. Thomas Perrocheau avoue que la commission de médiation a permis de découvrir que les anti-port n’étaient pas que des idéologues, mais des gens compétents, sérieux, bien informés et bosseurs. Ils vont pouvoir expliquer aux élus, si le non l’emporte, pourquoi le port ne peut pas se faire.

C'est bien la confirmation que Christophe Chabot n'a pas tout dit aux élus du Pays de Saint-Gilles-de-Vie et qu'il leur a caché des informations capitales (lettre de BRL sur les coûts par exemple) Ces informations ont été dévoilées lors des travaux de la commission de médiation

Lire la suite dans Plus d'Infos

Montée des eaux, la France n’est pas prête 

L'impact du changement climatique sur les littoraux en France

La LPO se mobilise pour sauver le Puffin des Baléares. Une bonne nouvelle pour l’un des oiseaux les plus menacés d’Europe !

Projet de Surf Park à Saint-Père-en Retz : la lutte a payé

La nouvelle gestion des ports des Côtes-d’Armor à l’heure du scrutin

À quand la construction d’un port à Bretignolles-sur-Mer (Vendée) ?

Pas d’exception à la loi Littoral pour les antennes de téléphonie

Le maire est seul compétent pour exercer le droit de préemption s'il dispose d’une délégation du conseil municipal