Bandeau actualités

Bonjour et Merci pour votre soutien . Depuis le 10 juillet 2020, Christophe Chabot n’est plus président de la communauté de communes, c’est François Blanchet. Recours contentieux contre le projet de SCoT du Pays de Saint-Gilles-Croix-de-Vie non jugé. Enquête Publique sur le projet de PLU terminée le 18 janvier 2019 - avis de la commission d'enquête favorable avec une réserve : rétablissement d’une coupure d'urbanisation sur le secteur de la Normandelière - approbation du PLU, en rejetant la réserve, en conseil municipal le 23 avril 2019. Nombreux recours contre le PLU. Enquête Publique sur le projet de port de plaisance terminée le 29 septembre 2018 : 5844 observations déposées - avis de la commission d'enquête favorable avec réserves - le préfet de Vendee déclare le projet d’utilité publique et donne les autorisations environnementales le 16 juillet 2019 - Nombreux recours contre les autorisations préfectorales . La mobilisation de tous est nécessaire pour s'opposer au projet de massacre de la Normandelière.

dimanche 27 septembre 2020

Normandelière et une grande commune du littoral au Pays de Saint-Gilles-Croix-de-Vie dans le Projet de Territoire ?

Ouest-France Dimanche du 27 septembre 2020. Un cahier spécial présente cette carte des communautés de communes de Vendée 

Nous savons que François Blanchet, président de la communauté de communes, prépare, pour le Pays de Saint-Gilles-Croix-de-Vie, un nouveau Projet de Territoire et qu'il souhaite que les citoyens soient associés à cette préparation.

Nous savons que l'avenir du territoire se  joue principalement sur le littoral et une question s'impose : pourquoi ne pas prendre exemple sur ce qui s'est passé à la communauté d'agglomération du Pays des Olonnes (Les Sables Agglomération) où une nouvelle commune a été créée regroupant toutes les anciennes communes du littoral de la communauté (Olonne-sur-Mer, Les Sables d'Olonne et le Château d'Olonne) ?

Pourquoi ne pas créer une nouvelle commune au Pays de Saint-Gilles-Croix-de-Vie regroupant les communes de Saint-Hilaire-de-Riez, de Saint-Gilles-Croix-de-Vie, de Givrand, de Bretignolles-sur-Mer et de Brem-sur-Mer pour gérer, de façon cohérente et sans discorde, l'aménagement durable du littoral et pour se renforcer en vue de possibles regroupements avec des communautés de communes voisines ? 
Cette initiative aurait plus de sens que de vouloir rapprocher Bretignolles-sur-Mer, Brem-sur-Mer, La Chaize-Giraud et Landevieille pour concurrencer, économiquement parlant, le pôle nord du Pays de Saint-Gilles-Croix-de-Vie qui serait constitué de la fusion de Saint-Gilles-Croix-de-Vie et de Saint-Hilaire-de-Riez.
Cette initiative éviterait les conflits entre communes du littoral du Pays de Saint-Gilles-Croix-de-Vie et l'émergence de projets de discorde, de division, tels que celui de Port Bretignolles.
Cette initiative permettrait de mieux utiliser l'argent des communes du littoral qui sont très riches du fait de la présence de nombreuses résidences secondaires soumises aux impôts locaux
Cette initiative permettrait de préparer sereinement l'inévitable PLUi qu'il va falloir mettre en place à la communauté de communes

La communauté de communes du Pays de Saint-Gilles-Croix-de-Vie pourrait aussi devenir communauté d'agglomération comme au Pays des Olonnes.
Voir des explications Wikipedia

Pour le Projet de Territoire, promis par François Blanchet, il y a plusieurs scénarios possibles, autres que celui proposé par Christophe Chabot dans le SCoT du Pays de Saint-Gilles-Croix-de-Vie, pour le pôle SUD de la communauté de communes. Nous attendons que les élus communautaires expriment leur vision d'avenir durable sans projet de port de plaisance sur le site de la Normandelière.

A vos critiques, à vos réflexions, c'est le moment. Nous on les accepte !

Petit Supplément

Travaux de défense contre la mer au Pays de Saint-Gilles-Croix-de-Vie

Notez ce que coûtent annuellement les travaux de défense contre la mer aux contribuables locaux et il y a des élus irresponsables qui sont  prêts à réaliser un port de plaisance à la Normandelière qui aggraverait le recul du trait de côte et qui nécessiterait de nouveaux travaux de défense contre la mer.






vendredi 25 septembre 2020

Normandelière et Port Bretignolles : Vincent Pipaud et Frédéric Fouquet, un drôle d'attelage !

Ouest-France du 25 septembre 2020Pays de Saint-Gilles. Un groupe doit remettre à plat le projet de port. Le conseil communautaire a voté, jeudi 24 septembre, la création d’un « groupe de médiation » pour discuter du port de plaisance de Brétignolles-sur-Mer. Le projet est pour l’instant suspendu. Lire l'article complet dans Plus d'Infos

Ouest-France du 26 septembre 2020.

Le président du Conseil Départemental de la Vendée, Yves Auvinet, adopte un plan Biodiversité et Climat pour la période 2020 - 2023 autour des mots clés : développer, préserver, sensibiliser et réduire.
Dans le même temps, Yves Auvinet soutient le projet de port de plaisance de Bretignolles et fait voter une subvention illégale pour le projet, où est la cohérence ? Comment faire confiance à de tels responsables politiques ?

François Blanchet a pris conscience des nouveaux défis suite à la crise sanitaire et économique que nous vivons et, avec courage, remet en cause les projets néfastes pour la Biodiversité et le Climat.

C'est toute la différence. 


Conseil communautaire du Pays de Saint-Gilles-Croix-de-Vie du 24 septembre 2020 : Christophe Chabot était absent !

Point 11 - Création d'un groupe de médiation sur le projet de port de plaisance de Bretignolles-sur-Mer

AUDIO du point 11: Présentation du groupe de médiation, des animateurs et de la méthode

Présentation initiale par François Blanchet : Les animateurs du groupe seront Vincent Pipaud (conseiller communautaire de Saint-Hilaire-de-Riez) et Frédéric Fouquet (maire de Bretignolles-sur-Mer), la composition du groupe sera élargie : il y aura des élus, des représentants de la société civile et des associations.

curseur 1'50" - Présentation de Frédéric Fouquet                                                                                      curseur 7'30" - Présentation de Vincent Pipaud                                                                                          curseur 11'30" - Conclusion de François Blanchet 

Point 34 - Questions diverses

AUDIO du point 34 : Présentation initiale du Projet de Territoire et de la méthode 

Mes conclusions 

1 an pour construire le Projet de Territoire du Pays de Saint-Gilles-Croix-de-Vie  et 1 an pour arrêter le projet de port de plaisance de Bretignolles-sur-Mer, voilà ce qui semble émerger de ce conseil communautaire.

Le collectif de soutien au projet de port de Bretignolles-sur-Mer a mis Frédéric Fouquet dans une situation très inconfortable en critiquant ouvertement, publiquement et injustement Vincent Pipaud, ça va laisser des traces ! Les attaques contre François Blanchet vont aussi laisser des traces, elles sont probablement orchestrées par Christophe Chabot et Frédéric Fouquet qui ne supportent pas d'avoir perdu la présidence de la CDC et qui préparent leurs partisans au combat. Dans un tel climat délétère, il va être difficile de "dépassionner" le débat sur le projet de port de plaisance !

Vincent Pipaud et Frédéric Fouquet : un drôle d'attelage ! Le bourrin, c'est Frédéric et celui qui tient les rênes, c'est Vincent !

Lire les articles du blog du 20 mai 2020 (Port Bretignolles : Les associations environnementales demandent de stopper l'appel d'offres) et du 7 septembre 2020 (Port Bretignolles : un moratoire de 1 an pour dépassionner ... avant d'abandonner !)                                                                                                                                                                            

Petit Supplément

Il y a un an - le 25 septembre 2019 - Le massacre de la Dune de la Normandelière battait son plein sous le regard de Frédéric Fouquet et de ses amis. 


La suite dans Plus d'Infos 

Les doutes de Roland Mornet dans le Journal des Sables du 24 septembre 2020

La Charte de l'environnement de 2005 pour une remise en mémoire

POINT DE VUE. L’Océan, ce bien commun de l’humanité

Le contenu de l'article de Ouest-France du 25 septembre 2020

lundi 21 septembre 2020

Normandelière et Port Bretignolles : le fiasco deviendra cas d'école de la République !

Ouest-France du 21 septembre 2020. Le fiasco NDDL est enseigné à Sciences Po

Comme le projet d'aéroport Notre-Dame-des-Landes, le fiasco projet de port de Bretignolles-sur-Mer deviendra cas d'école pour nos futurs responsables

Ouest-France du 17 janvier 2018VIDEO. Notre-Dame-des-Landes : les trois raisons d'un fiasco. Ces trois raisons peuvent être reprises pour le projet de port de Bretignolles

1 - L'absence de volonté politique. Il suffit d'un changement de gouvernance à la communauté de communes du Pays de Saint-Gilles-Croix-de-Vie pour que le projet de port de plaisance de Bretignolles soit remis en cause, c'est dire si le soutien politique au projet est fort ! Les élus communautaires représentent une majorité de la population, c'est dire si le soutien populaire au projet est fort ! 

2 - Une opposition forte et déterminée. Le projet de port de Bretignolles, c'est aussi le projet de la division avec une opposition forte, ayant massivement participé aux enquêtes publiques de 2011 et de 2018 avec une multitude d'arguments, et une opposition déterminée, ayant organisé plusieurs manifestations et ayant soutenu l'implantation d'une ZAD

3 - Un débat démocratique défaillant. Jamais les opposants au projet de port de plaisance de Bretignolles n'ont été invités, par les promoteurs du projet, à une réunion de travail pour présenter leurs arguments. Les opposants ont été systématiquement critiqués, dénigrés, ... par Christophe Chabot sourd à leurs arguments. Les choses sont en train de changer, nous serons bientôt reçus par le nouveau président de la communauté de communes. Jamais les habitants de la communauté de communes du Pays de Saint-Gilles-Croix-de-Vie, porteur du projet de port, n'ont été consultés. Toutes les réunions publiques organisées par Christophe Chabot étaient des réunions de propagande, c'était la démocratie à la Cricri !

Lire la suite dans Plus d'Infos

Dernière minute - Le salon nautique de Paris annulé

Biterrois : à Vias, des filets pour piéger le sable et reconstruire la plage

La priorité actuelle de la municipalité de Bretignolles, c'est la requalification du quartier de La Parée

Les partisans de Cricri et de Foufou répètent bêtement les données du dossier

Biodiversité : « Le déclin se poursuit » et la France ne fait (presque) rien