Bandeau actualités

Bonjour et Merci pour votre soutien . Recours contentieux contre le projet de SCoT du Pays de Saint-Gilles-Croix-de-Vie, Projet de PLU de Bretignolles en enquête publique à compter du 19 décembre 2018, la commune est sous RNU. Enquête Publique sur le projet de port de plaisance terminée le 29 septembre 2018 : 5844 observations déposées - avis de la commission d'enquête favorable avec réserves. La mobilisation de tous est nécessaire pour s'opposer au projet de massacre de la Normandelière.

mercredi 19 décembre 2018

Normandelière et les terres agricoles, ce trésor français menacé

Sud-Ouest du 19 décembre 2018. Les terres agricoles, ce trésor français menacé

Le jour où l'enquête publique sur le PLU de Bretignolles-sur-Mer démarre, un cri d'alarme est lancé par les parlementaires contre la bétonisation des terres agricoles avec, à l'appui, une phrase choc :
"la transformation des terres agricoles en espaces naturels est réversible mais pas l'artificialisation"

Les parlementaires réclament des mesures, nos parlementaires vendéens devraient donner l'exemple en s'opposant au projet de PLU de Bretignolles qui propose une artificialisation du secteur de la Normandelière avec l'OAP (Opération d'Aménagement Programmée) port de plaisance.

Il faudrait que chaque personne allant déposer à l'enquête publique sur le projet de PLU de Bretignolles ait en tête ce petit refrain : "la transformation des terres de la Normandelière en espaces naturels est réversible mais pas l'artificialisation des sols proposée dans le projet de PLU"

Dans le document d'observations qu'il a déposé à l'enquête publique sur le projet de port de plaisance (Voir pages 7 et 8 du document), Thierry Biron propose une alternative durable à l'OAP port de plaisance qui devrait retenir l'attention de tous les défenseurs de l'environnement parce qu'elle va dans le sens de l'histoire et de la transition écologique : "Une OAP qui intègrerait des activités agricoles bio de proximité autour de la réserve d'eau de Brethomé"

Petits Suppléments

Ouest-France du 7 décembre 2018 - Challans. Le chantier du centre aquatique a du retard ...  la société Lang construction est placée en redressement judiciaire.
Choisir des entreprises au moindre coût .... voilà le résultat de l'irresponsabilité des élus.
C'est ce qui pourrait arriver au projet de port de Bretignolles.
Une entreprise qui défaille en cours de chantier, c'est forcément des délais supplémentaires, c'est forcément des coûts supplémentaires car il est impossible de revenir en arrière quand un chantier est commencé.
Christophe Chabot qui s'engage sur des délais mini et des coûts mini pour un chantier aussi complexe que celui du projet de Port Bretignolles est irresponsable, il prend un risque insensé environnemental et financier.

Site AvenirpourBretignolles du 18 décembre 2018. Dérapage révélateur. Où le maire laisse apparaître son mépris pour les habitants du Pays de Saint-Gilles.
Lire l'article du 11 décembre 2018 sur l'Appel à Projets concernant les ports à sec

Ouest- France du 19 décembre 2018 - Gironde. L’Assemblée vote l’indemnisation des habitants d’un immeuble menacé par l’érosion

Ouest-France du 19 décembre 2018 - Brem-sur-Mer. Fin de conflit sur les rives de la Gachère

mardi 18 décembre 2018

Normandelière et Port Bretignolles, une pompe à argent ! Mais oui bien sûr

TV Vendée du 18 décembre 2018. Quel avenir pour le projet de port à Bretignolles-sur-Mer ?


Face à Face entre Jean-Baptiste Durand (La Vigie) et Christophe Chabot, le Poutine des bacs à sable.

Paroles excessives et maladroites de Christophe Chabot : "Tous les ports de plaisance sont des pompes à argent". 
Une phrase bien ambiguë.
Une provocation et un profond mépris à l'égard des plaisanciers et des contribuables considérés comme des "vaches à lait" !
C'est révélateur de la mentalité de Christophe Chabot et de sa bande, c'est la cupidité qui les guide, ils ne pensent qu'à leurs intérêts financiers.

L'arrogance et l'imprudence de Christophe Chabot : "Si l'on en croît certaines théories, Bretignolles-sur-Mer serait le seul port de France, peut-être même du monde, à ne pas rapporter d'argent"

Le gros mensonge de Christophe Chabot : "ce port n'a pas vocation à coûter de l'argent à la population locale mais à leur en rapporter".

Tous les ports de plaisance sont des pompes à argent, ils coûtent beaucoup d'argent aux populations locales au cours de leur cycle de vie - voir les exemples de Port Medoc, de Port de Roscoff, du Chantier des Minimes à La Rochelle, de Port de Morgat, ...
Les affirmations de Christophe Chabot sont, une nouvelle fois, mensongères.
Comment les affirmations de Christophe Chabot ont-elles pu avoir l'écoute de la commission d'enquête sur le projet de port de plaisance de Bretignolles ?
Il faut espérer que la commission d'enquête sur le projet de PLU de Bretignolles sera plus exigeante. et vérifiera les affirmations de Christophe Chabot.

Normandelière et projet de port Bretignolles : la mise au point de Thierry Biron

Ouest-France du 18 décembre 2018. Le sujet du port resurgit en conseil.

En fin de conseil municipal, lors des questions diverses, le toutou de Cricri a tenté de mordre les mollets de Thierry Biron qui, d'un coup de pied au cul, l'a renvoyé dans sa niche !












Lire la suite dans Plus d'Infos

Projet de port à Brétignolles : les commissaires-enquêteurs suivent le CPNS et préconisent une étude hydrogéologique

Quel visage veut-on pour le territoire Bretignollais en 2040 ?

A Brem-sur-Mer, la paix retrouvée sur les rives de la Gachère

L'aveu du monde de la plaisance. Il y a de la place dans les ports et il y en aura de plus en plus (vidéo)

Newsletter de La Vigie du 17 décembre 2018. Enquête publique du PLU

Une faute simple du maître d’œuvre suffit à engager sa responsabilité

La réponse du préfet de Vendée à Demain Brétignolles du 13 décembre 2018