Bandeau actualités

Bonjour et Merci pour votre soutien . Les élus communautaires ont voté l’abandon du projet de port de plaisance le 22 juillet 2021. Depuis le 10 juillet 2020, Christophe Chabot n’est plus président de la communauté de communes, c’est François Blanchet et il a décidé un moratoire sur le projet de port et la création d'une commission de médiation qui a présenté une synthèse le 8 juillet 2021 avant vote des élus communautaires sur la poursuite ou non du projet le 22 juillet 2021. Jugement du Tribunal Administratif du 16 février 2021 : rejet du recours de La Vigie contre le SCoT du Pays de Saint-Gilles, l'association fait appel. Enquête Publique sur le projet de PLU terminée le 18 janvier 2019 - avis de la commission d'enquête favorable avec une réserve importante : rétablissement d’une coupure d'urbanisation sur le secteur de la Normandelière - approbation du PLU, en rejetant la réserve, en conseil municipal le 23 avril 2019. Nombreux recours contre le PLU. Enquête Publique sur le projet de port de plaisance terminée le 29 septembre 2018 : 5844 observations déposées - avis de la commission d'enquête favorable avec réserves - le préfet de Vendee déclare le projet d’utilité publique et donne les autorisations environnementales le 16 juillet 2019 - Nombreux recours contre les autorisations préfectorales . Le 12 janvier 2021, le Tribunal Judiciaire des Sables d'Olonne annule la vente des terrains de la ferme de la Normandelière à la commune. La mobilisation de tous est nécessaire pour s'opposer au projet de massacre de la Normandelière.

vendredi 23 juillet 2021

Normandeliere et Port Bretignolles coulé : les réactions

Ouest-France du 23 juillet 2021. Port-Bretignolles : le projet tombe à l’eau


Le Journal des Sables du 22 juillet 2021. Port-Bretignolles : les élus du Pays de Saint-Gilles-Croix-de-Vie votent officiellement pour l’abandon du projet

France Bleu du 22 juillet 2021. Vendée : il n’y aura pas de port à Bretignolles-sur-Mer

Le Reporter Sablais du 22 juillet 2021. Avenir du projet de Port-Bretignolles : le conseil a voté 


Europe Écologie Les Verts du 23 juillet 2021. Abandon du projet de port à Bretignolles 

Avenir pour Bretignolles du 23 juillet 2021. Abandon du projet

Site Reporterre du 24 juillet 2021. La lutte des écolos a payé : le port de Bretignolles ne se fera pasAprès cette victoire, l’association La Vigie souhaite que la zone soit définitivement sanctuarisée et protégée du bétonnage 

Surfrider Foundation Europe du 23 juillet 2021. Le projet de port de Bretignolles-sur-Mer définitivement abandonné 

France Nature Environnement Vendée du 23 juillet 2021. Bretignolles-sur-Mer : le conseil communautaire met fin au projet de port de plaisance. Un communiqué des associations FNE, Surfrider VendéeLPO Vendée, La Vigie, CPNS.

Vendee Infos du 23 juillet 2021. Abandon du projet de port Bretignolles : la réaction des opposants

20 minutes du 23 juillet 2021. Vendée : il n’y aura pas de port de plaisance à Bretignolles-sur-Mer

France3 Pays de Loire du 23 juillet 2021. Bretignolles-sur-Mer en Vendée : le projet de port définitivement abandonné 

Ouest-France du 23 juillet 2021 - Vendée. Abandon du projet de port de Bretignolles : associations et élus réagissent.

Ouest-France du 23 juillet 2021 - Vendée. Les élus tournent la page du port de Bretignolles-sur-Mer





TV Vendée du 23 juillet 2021 - 12H

Communiqué de Nicolas HELARY, Conseiller municipal de la Roche sur Yon, du 23 juillet 2021
L’abandon du projet de port de Brétignolles sur Mer est une sage décision des élus de la communauté de communes du Pays de Saint Gilles qui met un terme à un projet de port d’un autre âge.
Cela met fin également à 20 ans de mensonges, de divisions du territoire, de luttes pour la protection de l’environnement.
C’est aujourd’hui la victoire de la sagesse et du bon sens. Félicitations à toutes celles et ceux qui, au sein de l’association la Vigie, des associations environnementales ou dans l’opposition brétignollaise en particulier, ont participé à freiner ce projet et à informer correctement les élus communautaires pour leur faire prendre la bonne décision.

Normandeliere et Port Bretignolles coulé : une grande victoire des opposants

Conseil communautaire du 22 juillet 2021 à voir sur YouTube 

 25´ - intervention imprévue de JB Rabiniaux : parler pour dire toujours la même chose, du Chabot ! L’intervention de Jb Rabiniaux a coupé l’herbe sous le pied de Frédéric Fouquet, c’était lui qui devait défendre le projet de port. Une humiliation pour Frédéric Fouquet qui ne semblait pas être au courant de l’intervention de JB Rabiniaux. Il y a du rififi chez les pro-Ports.

34´ - intervention de Vincent Pipaud : parler pour enfoncer un peu plus le projet, sur le coût en particulier, remarquable !

58´ - intervention de Frédéric Fouquet : parler pour tourner en rond sur la commission et les questionnements, un maire à la peine mis en difficulté par l’intervention préalable de JB Rabiniaux.

1H17 - le vote

Résultat - NON : 33  OUI : 14. La communauté de communes ne poursuivra pas le projet de port de Bretignolles. La communauté de communes ayant la compétence portuaire, il n’y aura pas de nouveau port de plaisance au Pays de Saint-Gilles 

Nota. En juillet 2020, 26 élus communautaires avaient voté pour François Blanchet et 21 pour Christophe Chabot. L'écart entre les anti-Ports et les pro-Ports s’est creusé, une des retombées de la commission de médiation  

Le projet de port de plaisance coulé, c’est une grande victoire pour les opposants









Soyons fiers de nous, de ce que nous avons fait, du travail accompli et du résultat obtenu


Nous nous battons depuis si longtemps que nous apprécions ce vote des élus communautaires mettant fin au projet de port de plaisance sur le site de la Normandeliere, on arrive au bout du chemin.


Tout ce qui se passe aujourd’hui, nous le devons à ces opposants de toujours qui ont développé quantités d’arguments contre le projet de port de Bretignolles depuis près de 20 ans, qui ont été traités comme des moins que rien, qui ont été dénigrés systématiquement et même menacés mais qui n’ont jamais cédé. Aujourd’hui on les a écoutés et on les entendus, c’est ça la grande différence.


Tout ce qui se passe aujourd’hui est logique, le projet de port de plaisance sur le site de la Normandeliere ne respectant pas les lois et les règlements (loi littoral, loi sur l’Eau, loi sur la biodiversité, compatibilité PPRL, ...) et véhiculant des risques inacceptables pour la population (risques techniques, environnementaux, financiers, sociaux, juridiques, ... 


Nous n’avons pas la mémoire courte.


Nous n’oublierons jamais l’enquête publique de 2011 où le projet aurait dû être arrêté après les 7 avis négatifs de la commission d’enquête publique et les avertissements des préfets de l’époque 


Nous n’oublierons jamais cette enquête publique de 2018 où les commissaires enquêteurs ont systématiquement écarté tous les arguments des opposants, pourtant si nombreux et si développés, pour ne retenir que les affirmations du maître d’ouvrage. Étaient-ils en service commandé ? C’est sur la base des affirmations du maître d’ouvrage que le préfet de Vendée a signé les autorisations de juillet 2019. Etait-ce de la complaisance ?


Nous n’oublierons jamais ce 6 octobre 2019 où 2500 personnes outrées par le début des travaux du port, choquées par la destruction d’arbres, de haies et par le massacre de la Dune, ont manifesté sur le site de la Normandeliere provoquant dans la foulée la création d’une Zone À Défendre. Ce jour-là, nous avons compris que nous étions soutenu par une grande partie de la population du Pays de Saint-Gilles et ça nous a rendu encore plus fort. Imaginez ce qu’aurait été la mobilisation de la population locale si le chantier de port avait repris et si les tractopelles avaient attaqué l’Anse du Repos ?


Nous n’oublierons jamais l’action des gardiens de la Dune, initialement des gens du pays, qui ont bloqué le chantier du port, début octobre 2019, en faisant face aux tractopelles et qui ont empêché toute reprise du chantier. Ils méritent toute notre reconnaissance, où en serait-on aujourd’hui si le chantier avait continué ? Si les médias nationaux se sont intéressés autant au projet de port de Bretignolles, nous le devons aux Gardiens de la Dune.


Nous n’oublierons jamais ce 10 octobre 2019, cette conférence de presse où les maires du Pays de Saint-Gilles ont applaudi Christophe Chabot défendant son projet de port de plaisance et dénigrant l’opposition. 


Nous n’oublierons jamais ce 19 octobre 2019 où une foule a envahi la place Napoléon à La Roche sur Yon pour crier « non au port ». Ce jour-là, le préfet n’a pas voulu nous recevoir et n’a même pas répondu à la lettre que nous lui avons adressée. Quel mépris de la part du préfet !


Nous n’oublierons jamais ce 10 juillet 2020 où, du fait des alliances politiques, tout a basculé. Christophe Chabot perdait la présidence de la communauté de communes du Pays de Saint-Gilles. Avec l’élection de François Blanchet tout devenait possible, le nouveau président décidant d’un moratoire en attente des décisions juridictionnelles et, peu après, décidant la création d’une commission de médiation. Quel retournement de situation ?


Nous n’oublierons jamais ce député de Vendée, ayant une mission au niveau national sur le recul du trait de côte et défendant dans les médias un projet de port de plaisance détruisant le trait de côte. Quel grand écart !


Nous n’oublierons jamais cette sénatrice de Vendée venant à Bretignolles soutenir Christophe Chabot et son projet de port et se répandant dans les médias pour nous traiter d’activistes venus d’ailleurs. Connaissait-elle le projet ?


Nous n’oublierons jamais ce 22 juillet 2021 où les élus communautaires ont décidé de ne pas poursuivre le projet de port de plaisance sur le site de la Normandeliere. C’est une claque magistrale infligée à Christophe Chabot et à sa bande (Frédéric Fouquet, Rabiniaux, les Bourgouin, Chouquet, JF Biron, .. et aussi Denecheau, Raffeneau, Bruno Vincent, ..) Toutes ces personnes devront rendre des comptes un jour ou l’autre.


Sans la persévérance des opposants nous n’en serions pas là aujourd’hui, encore un grand merci à eux. Ce qui se passe aujourd’hui, c’est leur grande victoire.

C’est une victoire qui va compter, notre combat est emblématique dans un contexte de changement climatique avec montée des océans : plus rien ne pourra être comme avant sur le littoral Vendéen, les élus ne décideront jamais à la place des citoyens


jeudi 22 juillet 2021

Normandeliere et Port Bretignolles : une journée historique

Christophe Chabot est devenu fou furieux, il signe un article sur le blog BVSP ce jour : « Nous nous vengerons ». Pitoyable ! Cet homme est un danger public. Voir les réactions indignées sur Facebook 

Cette phrase est actuellement sur le blog de BVSP n’est pas sur le site « Le Pays de Saint-Gilles veut son 2ème Port » !


France 3 du 22 juillet 2021. Vendée : y aura-t-il ou non un port de plaisance à Bretignolles-sur-Mer ?

Ouest-France du 22 juillet 2021. Pays de Saint-Gilles-Croix-de-Vie. Port de Bretignolles-sur-Mer : décision imminente.

Ouest-France du 22 juillet 2021. Le vote sur le port accessible au public et en ligne

Lien sur YouTube pour voir le conseil communautaire du 22 juillethttps://youtu.be/ZOzPJleKSSQ






France Bleu du 22 juillet 2021. Un port de plaisance à Bretignolles-sur-Mer, en Vendée ? Réponse ce jeudi soi

L’inquiétude des pro-Ports (BVSP et Frédéric Fouquet) et la sérénité des anti-Ports

Des extraits d’articles du Journal des Sables du 22 juillet 2021 : l’inquiétude de BVSP et l’appel désespéré de Frédéric Fouquet








Petits Suppléments 

La Banque des territoires du 22 juillet 2021. Le parlement adopte définitivement le projet de loi Climat et Résilience

- Création d'un délit de mise en danger de l'environnement : le fait d’avoir exposé l’environnement à un risque de dégradation durable de la faune, de la flore ou de l’eau en violant une obligation de sécurité ou de prudence pourra être sanctionné de 3 ans de prison et 250.000 euros d’amende. Contrairement au délit général de pollution, les sanctions pourront s’appliquer si le comportement est dangereux et que la pollution n’a pas eu lieu.

Journal des Sables du 22 juillet 2021- Littoral. L’association vendéenne des élus du littoral reprend du service

L’association vendéenne des élus du littoral a tourné la page de l'ère Chabot et des projets d’aménagement détruisant le littoral 





Le communiqué de Chabot qu’il faudra garder en mémoire dans Plus d'Infos