Bandeau actualités

Bonjour et Merci pour votre soutien . Recours contentieux contre le projet de SCoT du Pays de Saint-Gilles-Croix-de-Vie non jugé. Enquête Publique sur le projet de PLU terminée le 18 janvier 2019 - avis de la commission d'enquête favorable avec une réserve : rétablissement d’une coupure d'urbanisation sur le secteur de la Normandelière - approbation du PLU, en rejetant la réserve, en conseil municipal le 23 avril 2019. Nombreux recours contre le PLU. Enquête Publique sur le projet de port de plaisance terminée le 29 septembre 2018 : 5844 observations déposées - avis de la commission d'enquête favorable avec réserves - le préfet de Vendee déclare le projet d’utilité publique et donne les autorisations environnementales le 16 juillet 2019 - Nombreux recours contre les autorisations préfectorales . La mobilisation de tous est nécessaire pour s'opposer au projet de massacre de la Normandelière.

mardi 14 juillet 2020

Normandelière et Port Bretignolles : la consultation d’entreprises n’ira pas à son terme !

Lire l’article du 19 mai 2020Port de Bretignolles : panique sur le coût de réalisation et tentative désespérée de la dernière chance !

Le 18 mai 2020, la communauté de communes du Pays de Saint-Gilles-Croix-de-Vie relançait une consultation d’entreprises pour la création d’un port de plaisance consécutive à une déclaration sans suite du premier appel d’offres lancé le 1er août 2019.

La procédure retenue pour cette consultation d’entreprises comprenait 2 phases :
1 - une phase candidature du 18 mai 2020 au 22 juin 2020. Cette phase est terminée mais on ne connaît pas les noms des entreprises retenues.
2 - une phase négociation devant durer 1 mois qui, à la date d’aujourd’hui, n’a pas fait l’objet de lancement officiel mais qui, si elle est lancée, n’est pas terminée.

Compte tenu du résultat de l'élection à la présidence de la communauté de communes du 10 juillet 2020, compte tenu des positions prises par François Blanchet, on peut affirmer aujourd’hui que la procédure de consultation des entreprises est définitivement arrêtée.  C’est un premier arrêt de mort du projet de port de plaisance.

Toutefois pour que la déclaration d’Utilité Publique tombe définitivement et que les instances gouvernementales enterrent officiellement le projet, il nous faut connaître les résultats de l’Appel d’Offres lancé le 1er août 2019.
Lire l’article du 12 juillet 2020Port Bretignolles : il faut arrêter immédiatement tout ce cirque !

Pour ceux qui demandent, on peut faire un petit bilan des appels d’offres, des marchés déjà passés dans le cadre des travaux liés au port de plaisance.
1 - marché de maîtrise d’œuvre avec le Groupement BRL Ingénierie avec quatre avenants : voir article du 5 avril 2019
2 - marché d’assistance à maîtrise d’ouvrage environnementale et sociale pour les travaux de construction du port attribué à la société Biotope, la société qui avait défini les mesures compensatoires dans le projet ! - voir l’article du 17 juin 2019.
3 - mission de contrôle technique pour la création du port attribuée à Bureau Veritas.
4 - marché de CSPS pour la création du port
5 - marché de défrichage et de terrassement pour la création du port attribué, le 26 septembre 2019, à l’entreprise Charier. Ce sont les travaux préparatoires qui ont commencé le jour même et se sont achevés début octobre 2019 suite à l’intervention des zadistes.
6 - appel d’offres concernant les fouilles archéologiques jugé infructueux par la DRAC et jamais relancé
7 - marché de vidage de la carrière de Brethome attribué à Veolia Environnement et travaux jamais commencés
J’espère n’avoir rien oublié
Il va falloir que la nouvelle gouvernance de la communauté de communes détricote tout cela. Il y aura aussi à détricoter les opérations d’achats de terrains qui ont fait l’objet de délibérations communautaires mais, apparemment, sans suite financière.
........

Petits Suppléments

Sur la relation homme/objet lire le commentaire de Girard du Marais
Nous avons toujours dit que le projet de port, c’était Chabot, c’est pourquoi nous l’avons marqué à la culotte.

Vidéo du 13 juillet 2020 : projet de port à Bretignolles-sur-Mer, début de la fin !

Banque des Territoires du 10 juillet 2020Développement durable des littoraux : être à l'écoute du vent mais aussi des habitants

lundi 13 juillet 2020

Normandelière et élection de François Blanchet : le microcosme politique local semble pétrifié !

Ouest-France du 13 juillet 2020. « Nous devons réinventer notre projet territorial »









Les remerciements de François Blanchet 

Merci à François Blanchet de nous avoir donné de l’espoir












Des informations dans les médias

France Bleu du 14 juillet 2020. A Bretignolles-sur-Mer, en Vendée, le projet de port prend l'eau
Ceux qui sont très satisfaits, en tous cas  ce sont les opposants déclarés. Jean-Baptiste Durand, président de l'association La Vigie, estime qu’il faut en finir : « ce projet ne peut aboutir pour des raisons juridiques. Il ne faut pas attendre les décisions de justice. Il faut trancher et arrêter tout ça, et passer à autre chose. Nous perdons du temps et de l’argent ». 

TV Vendée du 13 juillet 2020François Blanchet, nouveau président de la communauté de communes du Pays de Saint-Gilles-Croix-de-Vie 
Écouter les interviews de François Blanchet et de Christophe Chabot.
Chabot et bébé Chabot (Frédéric Fouquet) sont à l’unisson !

À cet instant, 3 jours après l’élection, le microcosme politique local semble pétrifié :
Aucune réaction de notre sénatrice de kermesse, Annick Billon, .... qui ne manquait pas une occasion de louer les mérites de Christophe Chabot
Aucune réaction de notre député, Stéphane Buchou, qui, pourtant, devrait se réjouir des propositions de François Blanchet pour défendre le trait de côte mais qui semble toujours avoir peur du pouvoir de nuisance de Christophe Chabot. Quel manque de courage politique !
Grande discrétion sur les réseaux sociaux de la majorité des maires de la communauté de communes qui semblent ne pas croire à la nouvelle situation et qui paraissent toujours être sous emprise.
Une petite mention pour le maire de la commune de Brem-sur-Mer, Yann Thomas, qui a floué la majorité de la population de sa commune et qui commence bien mal son mandat. En prenant comme conseiller François Barreteau, un lieutenant de Christophe Chabot, il a fait le mauvais choix !

La réaction du monde politique à l'élection de François Blanchet n’est pas à la hauteur de l’événement ce qui démontre qu’ils ont beaucoup de mal à passer au monde d’après

Quant aux propos des partisans de Christophe Chabot, c’est le calme plat

Quant aux propos de bébé Chabot, dans le journal Ouest-France, ce sont ceux d’un mauvais élève qui lève le doigt et qui ânonne du Chabot : « Je respecte le vote de ce soir mais suis évidemment très inquiet concernant le projet de port. François Blanchet annonce un moratoire mais on sait que l’objectif c’est d’arrêter le projet. Les Brétignollais ont voté aux municipales pour que le projet se fasse, leur voix doit être prise en compte. J’aimerais que François Blanchet me reçoive avant qu’une décision soit prise à la hâte. Ce projet mérite qu’on y accorde un peu plus d’attention par respect pour les élus et les gens qui ont travaillé dessus. »

Petits Suppléments : des réactions convergentes 

La réaction de La Vigie

La réaction de Agir pour Bretignolles 

dimanche 12 juillet 2020

Normandelière et semaine du 6 au 12 juillet 2029 : Résumé - quelle semaine

La photo de la semaine










L’article du jour
Ouest-France du 12 juillet 2020Pays de Saint-Gilles-Croix-de-Vie. F. Blanchet : « Nous devons réinventer notre projet territorial »
François Blanchet
Comment allez-vous traiter le dossier du port de Brétignolles-sur-Mer ?
Je me donne un an pour voir ce que l’on peut faire sur ce dossier. On va concerter avec les élus communautaires et ceux de Brétignolles. On oublie personne, on va le gérer de façon intelligente. Comme je l’ai déjà dit, il est grand temps de se laisser le temps de la réflexion. Mais pour moi, c’est un dossier parmi d’autres.
Pourquoi attendre 1 an pour enterrer ce dossier ? Il serait bien que François Blanchet concerte aussi les opposants et associations qui ont milité contre ce projet
Christophe Chabot
« La cause était entendue depuis longtemps, je m’y étais préparé. À vrai dire, je suis plutôt soulagé d’arrêter tout ce cirque. Ça fait 20 ans que je fais de la politique de terrain, on finit toujours par perdre un jour. Je n’ai pas de problème, pas de rancune, pas de rancœur. Je ne sais pas encore si je vais continuer à siéger au conseil. Ça va dépendre de ce que je peux apporter. Je n’ai pas l’intention de faire de l’ombre, j’ai posé les armes. »
Frédéric Fouquet
« Je respecte le vote de ce soir mais suis évidemment très inquiet concernant le projet de port. François Blanchet annonce un moratoire mais on sait que l’objectif c’est d’arrêter le projet. Les Brétignollais ont voté aux municipales pour que le projet se fasse, leur voix doit être prise en compte. J’aimerais que François Blanchet me reçoive avant qu’une décision soit prise à la hâte. Ce projet mérite qu’on y accorde un peu plus d’attention par respect pour les élus et les gens qui ont travaillé dessus. »
Les opposants et associations qui ont travaillé sur le projet ne méritent, eux, aucun respect, ce sont des « moins que rien » !

Le résumé de la semaine : quelle belle semaine !

Lundi 6 juillet 2020. Les interviews croisées de François Blanchet et de Christophe Chabot

Mardi 7 juillet 2020. La demande d’un vrai « projet de territoire »

Mercredi 8 juillet 2020. Christophe Chabot : sa colère nous fait du bien !

Jeudi 9 juillet 2020. Pays de Saint-Gilles-Croix-de-Vie : à J-1 de la fin d’un cycle ?

Vendredi 10 juillet 2020. Jour J au Pays de Saint-Gilles-Croix-de-Vie : STOP ou ENCORE ?

Samedi 11 juillet 2020. Port Bretignolles : la fin d’un long cauchemar 
Un séisme au Pays de Saint-Gilles : Christophe Chabot viré par une alliance entre les communes de Saint-Gilles-Croix-de-Vie et de Saint-Hilaire-de-Riez
François Blanchet élu président de la communauté de communes (26 voix pour, 21 voix contre)
En moins de quinze jours, tout a basculé :
Kathia Viel a déboulonné Laurent Boudelier à Saint-Hilaire-de-Riez le 28 juin 2020
François Blanchet a déclaré sa candidature à la présidence de la communauté de communes le 
4 juillet 2020
François Blanchet est élu président le 10 juillet 2020 et met fin au règne sans partage de Christophe Chabot


Dimanche 12 juillet 2020. Port Bretignolles : il faut arrêter immédiatement tout ce cirque
Pour que tout ce « cirque » s’arrête immédiatement, il suffirait de rendre publiques les réponses à l’appel d’offres du 1er août 2019 (le seul qui compte) pour la création du port de plaisance. Les entreprises qui ont répondu à cet appel d’offres ont révélé les estimations de coût « sincère » de réalisation du projet de port de plaisance soumis à l’enquête publique de mi 2018. Ce sont ces estimations qui permettent de se prononcer sur l’engagement de coût fixé par la commission d’enquête de 2018 et par le préfet de Vendée soit un coût de réalisation maximum de 30 millions d’euros HT (valeur  2017, subvention du Conseil Départemental de 3 millions d’euros déduite)
Lire l’article du 13 décembre 2019Port Bretignolles : l’arrêt du projet est désormais envisagé 
Christophe Chabot et son DGS, Jérôme Denecheau, ont caché à la population et probablement aux conseillers communautaires des informations capitales concernant le projet de port de plaisance de Bretignolles.
Y a-t-il d’autres cadavres dans les placards de la communauté de communes ?