Bandeau actualités

Bonjour et Merci pour votre soutien . Depuis le 10 juillet 2020, Christophe Chabot n’est plus président de la communauté de communes, c’est François Blanchet. Recours contentieux contre le projet de SCoT du Pays de Saint-Gilles-Croix-de-Vie non jugé. Enquête Publique sur le projet de PLU terminée le 18 janvier 2019 - avis de la commission d'enquête favorable avec une réserve : rétablissement d’une coupure d'urbanisation sur le secteur de la Normandelière - approbation du PLU, en rejetant la réserve, en conseil municipal le 23 avril 2019. Nombreux recours contre le PLU. Enquête Publique sur le projet de port de plaisance terminée le 29 septembre 2018 : 5844 observations déposées - avis de la commission d'enquête favorable avec réserves - le préfet de Vendee déclare le projet d’utilité publique et donne les autorisations environnementales le 16 juillet 2019 - Nombreux recours contre les autorisations préfectorales . La mobilisation de tous est nécessaire pour s'opposer au projet de massacre de la Normandelière.

mardi 2 juin 2020

Normandelière et Port Bretignolles : La milice de Frédéric Fouquet fait la chasse aux opposants sur la commune !

Frédéric Fouquet et ses miliciens veulent faire le ménage à Bretignolles-sur-Mer :
- pendant la campagne électorale, ils ont rempli les boîtes à lettres de tracts d'attaques personnelles
- pendant le confinement sanitaire, ils ont chassé les zadistes et mis le feu à la ZAD de la Dune
- aujourd'hui, ils distribuent de nouveaux tracts dans les boîtes à lettres et leurs intentions sont claires : ils veulent chasser de Bretignolles les résidents qui se manifestent, sur les réseaux sociaux, contre le projet de port de plaisance.

Que des Brétignollais de pure souche ... et pour le projet de port sur le territoire de Bretignolles, voilà un message qui rappelle de biens mauvais moments !

Nous attendons une condamnation de ces actes par les nouveaux élus de Bretignolles et par le préfet de Vendée.















Lire la suite dans Plus d'Infos

Le restaurant gastronomique de Christophe Chabot sur le littoral de Saint-Hilaire-de-Riez

Servons-nous des leçons du passé...Merlin/Chabot même combat.

Port Médoc : le long chemin vers la pointe touristique

Port Médoc : 3 questions à ... Xavier Pintat

Pays basque : la métamorphose de la plage d’Erretegia filmée du début à la fin

Gilles Boeuf : "L'océan, on lui doit tellement !"

SIVENS, 5 années après

Avec Surfrider, la controverse dépasse nos frontières.




Le restaurant gastronomique de Christophe Chabot sur le littoral de Saint-Hilaire-de-Riez

C'est son patrimoine familial








Le projet de bétonnage de Christophe Chabot sur le littoral Bretignollais : Servons-nous des leçons du passé...Merlin/Chabot même combat.
Ce serait la destruction d'un patrimoine public


Sud-Ouest du 2 juin 2020. Port Médoc : le long chemin vers la pointe touristique

16 ans après, toujours un endettement important et un projet immobilier pour le combler !

Port Medoc, voir les articles du blog :
5 juillet 2011. La preuve par l'exemple Port Medoc
23 mars 2013. Port Médoc toujours dans la tourmente







Sud-Ouest du 2 juin 2020. 3 questions à ... Xavier Pintat












Sud-Ouest du 31 mai 2020Vidéo. Pays basque : la métamorphose de la plage d’Erretegia filmée du début à la fin
La renaturalisation d’Erretegia, à Bidart, menée par le Département, vise à lutter contre le recul du trait de côte, en réintroduisant des espèces végétales locales pour qu’une prairie littorale réapparaisse.


Ouest-France du 2 juin 2020. Gilles Boeuf : "L'océan, on lui doit tellement !"
















Blog Mediapart du 1er juin 2020 - Bernard Viguié. SIVENS, 5 années après
Le lundi 1er juin 2015, dès l’aube, la Métairie Neuve de Sivens, symbole de la résistance au barrage, était complètement rasée par Thierry Carcenac et ses comparses, préfet compris. C’était pour moi le début d’une affaire que je considère aujourd’hui comme un scandale juridico-politique sans précédent dans l’histoire de notre République comme je vais l’expliquer dans les articles qui vont suivre
ZAD de la Dune, 5 années après : saura-t-on la vérité ?
Aura-t-on des explications sur ces événements plus que louches qui se sont passés à Bretignolles le 8 avril 2020, en plein confinement sanitaire, et qui ont abouti à la destruction de la ZAD de la Dune, de la bergerie de la Normandelière, à la chasse aux zadistes et à l'incendie de leurs biens ?
Saura-t-on pourquoi ce matin-là des gendarmes se dirigeaient, en nombre, vers la Normandelière pour régler un simple incident entre zadistes et automobiliste ?
Saura-t-on comment un simple incident s'est transformé en une opération de milice municipale sous la protection de la gendarmerie ?
Y a-t-il eu mise en scène pour évacuer la ZAD de la Dune ? Une telle opération était-elle légale dans cette période de confinement sanitaire ?


Surfrider Coastal Defenders : La playlist

Avec Surfrider, la controverse dépasse nos frontières.
Le projet de port de Bretignolles devient un exemple international de ce qu'il ne faut plus faire sur nos littoraux.

L'avenir exemplaire de la mafia locale a du souci à se faire !


54 commentaires:

  1. Un bretignollais pure souche2 juin 2020 à 07:57

    Comme si les pro ports étaient que des bretignollais pure souche, ne citons que certains des plus acharnés:Chabot, Bourguoin, Rabiniaux, Bornes, Brochet, la liste est longue. Je connais plus de bretignollais pure souche anti port que pro.Mais dire cela est se mettre à leur niveau qui est moins que la marée basse, car le littoral appartient à tous.

    RépondreSupprimer
  2. Que c'est triste d'opposer les " pure souche " et le reste du monde ! Habitant Saint Gilles Croix de Vie, originaire des Deux-Sèvres, ayant travaillé une partie de ma vie en région parisienne, je ne me définis plus depuis longtemps comme quelqu'un qui serait " né quelque part". Je suis de la Planète Terre. Et je veux la préserver pour mes petits-enfants. Les imbéciles même pas heureux qui suivent leur FOU(tri)QUET me font bien pitié. Ils sont pathétiques. Pitoyables. Ils n'auront pas ma haine.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Entièrement d accord avec vous !
      Un bretignollais de cœur

      Supprimer
  3. Une Brétignollaise de souche2 juin 2020 à 08:14

    Complètement d'accord avec vous,Brétignollais de 7h57.On pourrait ajouter à votre liste les Troadec,Cosson,Bréti-presse etc...Comme vous,je suis une Brétignollaise de souche(sans qu'il y ait lieu de s'en glorifier)et je suis opposante au port comme bon nombre de mes amis,Brétignollais de souche eux aussi...
    En dehors du fait qu'il est extrêmement grave et répréhensible de distribuer ce genre de tracts,on peut remarquer,une fois encore, que leurs auteurs sont analphabètes ou peu s'en faut !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bréti-presse ferait bien de vendre des cartes postales de chabot dans sa baignoire en train de jouer aux petits bateaux avec l'argent récoltée cela permettra d'acheter des graines pour replanter dans la dune saccagée par ses conneries!

      Supprimer
    2. On est bien d'accord !! Et pour l'orthographe, il faudrait aux auteurs de ce tract, des cours de soutien durant l'été. De plus, ils sont vraiment fâchés avec les accents ! Je comprends désormais mieux pourquoi certaines personnes sont pour le port : elles n'y entendent rien et suivent donc les yeux fermés. Leur ignorance fait qu'elles prennent pour argent comptant tout ce que le porteur du projet leur dit depuis des années !

      Supprimer
  4. Les Bretignollais veulent leur port mais ils n'en n'ont pas les moyens...Sont ils sûrs que les habitants de la commuté de commune sont prêts à financer leur projet insensé ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. je pense que oui mais moi je suis d'une commune jusqu'a coté je dit non au port

      Supprimer
  5. 1835 voix Pro-port Pour 4520 Brétignollais inscrits sur les listes électorales...ça ne fait que 40.6 % des Brétignollais qui veulent le port !!
    Ils manipulent les chiffres à leur avantage mais les faits sont là, NON les pro port ne représentent pas la majorité à Brétignolles !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et encore dans le lot il y a des antiports qui ont voté pour lui car TB ne s'est pas assez prononcé contre la ZAD.
      Ce pur souche est vraiment pas bien dans sa tète il y a 75 ans il aurait fait deporté plus de la moitié de Bretignolles. C'est lui qui devrait aller voir ailleurs !!!!

      Supprimer
    2. sais votes aurais du pas être lieux

      Supprimer
  6. Effectivement, le maire 2, fraîchement élu, devrait dénoncer de tels propos, au moins pour se démarquer de son mentor et pour montrer qu'il est bien à l'écoute de tous les Bretignollais comme il l'a affirmé le soir de sa prise de fonctions.

    RépondreSupprimer
  7. Attention, tout le monde avait le droit d'aller voter, et ce qui arrive c'est de la responsabilité de certains! il ne faut pas se comporter comme nos voisins Anglais qui s'étonnent , à présent, du brexit, et qui ne sont pas allés voter au moment prévu!!!!

    RépondreSupprimer
  8. Un vote démocratique est un vote démocratique. Si les nombreux opposants , de souche ou non, souhaitaient se faire entendre et stopper définivement le projet de port, il fallait se mobiliser à ce moment là. Vous n'avez pas su le faire (ou pas pu le faire car trop peu nombreux...), point final !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Normal le boitage juste avant les elections de l'equipe Chabot Fouquet concernant son opposant Mr Biron le document en question est à vomir messieurs je l'ai eu 3 fois dans ma boite à lettres...vous trouvez ça normal ? Cette politique de fonds de poubelles ne nous interesse pas..laissons là aux pures bretignollais ceux qui ont mis ce courrier dans ma boite à lettres dimanche soir à 2h30 du matin......j'etais là et oui

      Supprimer
  9. ... Ou le RACISME à la sauce Brétignollaise, incité par donald chabot...

    RépondreSupprimer
  10. Les Bretignollais veulent leur port payé pas les autres. Je suis de St Gilles et contre le port et si ces bretignollais pro port veulent un port ils n'ont qu'à déménager dans une ville où il y a un port!point final.
    Vive la vigie.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. En fait, j'en ai autant à votre service ! Je suis Brétignollais et n'ai rien à foutre du port de pêche de st Gilles qui est géré par la comcom...
      On fait comment ?

      Supprimer
    2. En fait, anonyme de 11:34, vous parlez de et uniquement pour vous.
      Pourquoi avoir choisi Bretignolles où il n'y a pas de port? Parce que contrairement à ce que vous voulez faire croire vous n'aviez pas les "MOYENS" d'aller vivre aux Sables d'Olonne ou à Saint Gilles.
      On fait comment? Vous déménagez où vous vendez votre bateau...

      Supprimer
    3. Et bien c'est très simple, il suffit que la comcom arrête de gérer le port de St Gilles. Cette histoire est encore une magouille de votre ancien maire.
      Depuis la nuit des temps, le port de st gilles était gérer par des Gillocruciens et tout était bien...aujourd'hui le centre de marée fait peine a voir depuis qu'il est gérer par la comcom.

      Supprimer
  11. Les habitants du pays ne veulent PAS DE PORT.

    RépondreSupprimer
  12. Laissons le tribunal administratif juger cette histoire.

    RépondreSupprimer
  13. Ce qui m'inquiète quand quelqu'un se revendique d'être "pure souche", se persuadant qu'il est ainsi le seul habilité à prendre la parole, imposer son avis et sa vérité...., c'est de voir réapparaître les propos d'autres qui revendiquaient la même chose il n'y a pas si longtemps: un vieux relent nauséabond de "pure souche" aryenne.

    RépondreSupprimer
  14. Et lui Fouquet est il de pure souche?
    et si oui de combien de générations?
    Triste histoire qui revient!

    RépondreSupprimer
  15. Moralité ceux qui veulent le port sont des bons aryens (ou des mauvais à tout)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Avec chabot tout est possible surtout le pire!!!

      Supprimer
  16. Bonjour,
    Une odeur nauséabonde plane sur Brétignolles...
    Des tracts, des menaces en tout genre etc... etc...
    Ce projet pose des problèmes environnementaux, de nombreux problèmes techniques et pour couronner le tout un sérieux problème financier.
    Mais pire encore, il a instauré une véritable fracture au niveau de la population entrainant des comportements imbéciles.
    Brétignollais ou pas, de pure souche ou pas (encore faut il savoir de quoi cette ânerie relève).
    La problématique est de savoir deux choses:
    Est ce que ce projet est légal?
    Va t'il vraiment apporter quelque chose?

    Pour moi la réponse est non et sans aucune ambiguïté.
    Ce projet va détruire un espace que l'on peut qualifier de remarquable,
    va faire disparaitre une plage et va avoir des conséquences environnementales et économiques désastreuses.

    RépondreSupprimer
  17. Pareil,......

    En plus, ne pas être capable de rédiger sans faute d'orthographe alors que l ordinateur en corrigé un grand nombre, ça résume que ce pure souche, n'est jamais sorti de son étable....

    RépondreSupprimer
  18. Mais ce n'est pas parce qu'un maire est élu que les citoyens d'une commune doivent cautionner tous ses faits et gestes ! cela vire a l'absurde ! a quand l'étoile jaune ? c'est le devoir de chaque citoyen d'être à l'écoute des élus , de veillez à ce qu'ils font et d'approuver ou non . Nous nous devons de notifier les réussites et ... les conneries aussi .Et de dire nos désaccords haut et fort . La démocratie c'est çà. Et sachez que je suis née à Brétignolles et que je me fous de celui qui y est né , ou pas . Mais quelle ânerie ! ET DE RAJOUTER QUE CE PORT EST UNE IGNOMINIE !

    RépondreSupprimer
  19. Bonjour;
    Depuis le début de ce projet, je pense qu'il s'agit d'une hérésie, qu'il faudra bien que cela cesse un jour. Quant au dernier vote il est aussi ce qu'il est, c'est à dire que les pro-port ont démocratiquement remporté l'élection, et que leurs opposants, n'ont pas pu, pas su rassembler une majorité. Ceci n'autorise pas toutefois cette débauche d'invectives et d'injures , il faut attendre les décisions de la justice administrative en "peaufinant" les dossiers ....
    Quant à l'auteur du tract cité, je lui recommande un retour rapide sur les bancs de l'école, où il apprendra entre autres le rôle et l'utilité des accents ainsi que la conjugaison du verbe être. Etant certainement de pure souche brétignollaise comme il se prétend, je pense que le corps enseignant auquel il a eut affaire ne se retrouve pas et de loin dans cet écrit.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Auquel il a EU affaire...Vous pouvez apprendre vous aussi la conjugaison du verbe avoir!!!

      Supprimer
  20. Allons nous devoir porter une étoile si on n'est pas d'accord avec le fantoche de maire?

    RépondreSupprimer
  21. Je suis commerçant à Bretignolles, et j'y ai toujours vécu.. j'entends beaucoup ce que racontent mes clients, et la plupart des nouveaux résidents, retraités pour la majorité, sont pour ce projet.. alors que mes clients Bretignollais d'origine sont pour la plupart contre..ne cherchez pas plus loin..

    RépondreSupprimer
  22. Normalement,l'esprit d'un port est l'ouverture vers les autres, des rencontres, des échanges. A Bretignolles rien à voir, il va falloir sortir son livret de famille avant tout.


    RépondreSupprimer
  23. Les souches greffés donnent de très bons fruits.

    RépondreSupprimer
  24. Arrêtez de passer pour des martyres vous aviez qu'à vous bouger le jour de l élection. Moi je suis contre le port et je suis allé voter. Les pro port sont quoi qu'on en dise plus nombreux que nous, il faut l'admettre et quand je vois la mauvaise foi et les propos de certains sur ce blog je sais pourquoi... Dire que la municipalité est responsable des tempêtes et de tout ce qui se passe dans le monde est complètement stupide et ne fais pas avancer notre cause et je pense que j.yves ferai bien de se remettre en cause car pour l instant il dessert plus notre cause qu'autre chaude. Tous le monde va pouvoir me crier de dessus pour mes propos mais c est la vérité... Enfin si mon post n est pas supprimé car il y a pas mal de s'en sûre;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le port n'à rien à voir avec les election communal puisque le port est porté par la com-com et fouquet avait bien un programme oů il n'était pas noté que le port serait construit par les bretignollais je crois donc que les éléments qui menace certains habitants devraient relire les comptes rendu de la com-com ! Ce projet (que je ne désire absolument pas ) n'appartient pas à Bretignolles mais la factures sera celle de tout les habitants de la com-com .

      Supprimer
    2. Et la comcom en à très très peu
      parlé.

      Supprimer
  25. Effectivement elle n est pas responsable de ce qui se passe à l autre bout de la planète quoique avec l'effet papillon on ne s est jamais!ils sont tellement fières et bornés que même devant toutes ces vérités ils continueront jusqu au bout et pour les autres par cupidité et intérêt!

    RépondreSupprimer
  26. Ces nouveaux résidents retraités savaient très bien qu'il n'y avait pas de port à breti donc donc ce n'est pas les gens du coin qui doivent partir pour leur faire plaisir.

    RépondreSupprimer
  27. Mr le maire parle comme s'il ne savait que le projet de port appartient au pays de St Gilles.et non aux seuls Bretignollais. Bretignolles veut son port soit mais s'est il soucier de ce qu'en pensent les habitants des autres communes qui au même titre que les Bretignollais devrons mettre la main au portefeuille. Mr le Maire il serait temps que vous compreniez que le port n’est le port de Bretignolles mais le port du Pays de St Gilles

    RépondreSupprimer
  28. Un Bretignollais pur souche qui accepte de vendre son territoire à la comcom et qui oublie que ce projet est communautaire !
    La comcom n'a rien à faire des Bretignollais pur souche et d'ailleurs Christophe Chabot les utilise et le pire c'est qu'ils ne s'en aperçoivent pas. Vive les Bretignollais aveuglés par la lumière du feu projet de port. Quelle ignorance et quelle intolérance. C'est triste d'en arriver là

    RépondreSupprimer
  29. Une famille de 4 personnes consomme à l'année environ 115 m3.
    340000/115= 2956 familles
    4*2956=11826 personnes
    Et ont veux nous faire croire que c'est rien!!! peut être quand il y a de l'eau partout mais ce n'est plus le cas!

    RépondreSupprimer
  30. La femme du nouveau maire n'est pas une brétignollaise pure souche,une racine de Vairé et une racine des Sables.

    RépondreSupprimer
  31. Les créations de mots et de concepts peuvent servir à déguiser des termes dont l'usage est interdit par la loi ou par l'évolution des moeurs. Au cours de la dernière campagne municipale, pendant l'évacuation de la Zad et encore aujourd'hui , la question des "Bretignollais pur souche" émerge comme une évidence pour ceux qui ont employé l'expression. Mais, à cette affirmation de certains, je leur pose, non impose, une question. Qui est Brétignollais Pur Souche et que dois je faire pour le devenir ?... Si vous me le permettez, vous les bien-pensants, je vais tâcher d'y répondre. Faut il être de sang Bretignollais, pour être un pur souche ? C'est ce qu ont prôné certaines idéologies avec les conséquences que l on connaît. Donc je ne pense pas que le fait d être de sang Bretignollais ne soit un passe-droit vous accordant un droit ou une autorité supérieur. Être Bretignollais pur souche, signifie alors peut être que vous êtes Bretignollais depuis des générations ? Alors, n'oubliez pas, vous les biens-pensant que vous avez été anglais, et ce, pendant 202 ans. Être Bretignollais pur souche signifie alors peut être, qu il faut penser comme vous et partager une pensée unique, uniformiser les avis et se rallier à dirigeant impétueux et megalo. Là encore, on se dirige vers une certaine idéologie tendancieuse et dangereuse pour une municipalité. Je ne suis pas de sang Bretignollais, je ne suis pas Bretignollais depuis plusieurs générations, je ne pense pas comme vous. Je suis Bretignollais depuis 4 ans après avoir voyager à travers la France, je suis de sang breton, mayennais, italien, ukrainien, mes aïeux sont morts pour la France en 1871, en 1915 et ont été résistants en 42-44, et je refuse que l on m impose une pensée unique. Je ne suis pas un "pur souche", je suis Bretignollais, et je le revendique, que cela vous déplaise.
    Cyrille Barbot

    RépondreSupprimer
  32. Mais on s'en fout, Cyrille Barbot ! Le débat ne porte pas sur " être Brétignollais" mais sur un port, désormais rattaché à la communauté de communes.
    Pour info, une souche est la base du tronc d'un arbre (ou d'un grand arbuste) prolongée par ses racines. L'expression " de pure souche" signifie donc être d'un lieu par ses racines, donc par ses aïeux, ce sont les origines d'une personne (définition de CNRTL).

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pourquoi cette agressivité ??
      Je trouve que Cyrille Barbot que je ne connais pas a élevé un débat qui devient en dessous de la ceinture. Je suis d'accord avec vous le débat c'est le port mais si on ne montre pas que certains arguments sont fallacieux et dangereux on cautionne.
      Donc NON AU PORT DE LA COMCOM ET ON SE CONTREFICHE DE LA NOTION DE BRETIGNOLLAIS PURE SOUCHE OU PAS
      Christian Barreau

      Supprimer
    2. Je me permet de vous répondre. Pour mon écrit, il se porte uniquement sur les termes employés dans ce courrier anonyme, "pure souche brétignollaise". Le débat sur le port rattaché à la CDC est encore autre chose et j'ai déjà donné mon avis sur cette aberration. Pour le terme souche, je vous le conçois cela se rapporte à une désignation usuelle pour nommer la base d'un arbre mais "mort" après abattage.
      Ce mot souche associé à l'adjectif pure (Qui n'est pas mêlé avec autre chose, qui ne contient aucun élément étrange) a une toute autre signification et le raccourci à la souche familiale désignant ses racines, ses aïeux est un peu trop rapide et direct, ses aïeux, car l'association pure et souche a une connotation péjorative et tendancieuse. Voilà sur quoi je voulais soulever le problème. Alors vous avez le droit de vous en moquer, je le conçois, comme moi j ai le droit aussi de soulever certains propos tenus par des personnes impétueuses.

      Supprimer
  33. Monsieur le maire, au vu de ces nouveaux ecrits nous attendons votre condamnation de tels agissements.
    Où sont vos belles promesses, si vous ne le faites pas, d'être à l'écoute de tous les Bretignollais?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. A l'écoute des brétignollais "pur souche" c'est-à-dire sans l'étoile jaune !

      Supprimer
  34. Le chabot, il a acheté le 06/12/2017 1500000€ (hors frais frais agence, notaire, ...) son restaurant et terrain ( 795m2 de local industriel. commercial ou assimilé, 700m2 sols, 5511 m2 de landes, 4100 m2 de jardins) il a du faire 300000/400000 euros de travaux. Il a donc, à la louche, dépensé 2M€ pour un restaurant et il veut nous faire croire que pour 30M€ on peut faire un port ...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il va falloir qu'il mette à jour sa fiche, bien incomplète. Il a les moyens de rembourser l'argent de la collectivité qu'il a gaspillé pour les études d'un projet de port de plaisance, soit près de 10 000 000 d'euros.
      https://www.hatvp.fr/livraison/dossiers/chabot-christophe-di8894-epci-85.pdf

      Supprimer
    2. Les habitants du pays
      pures, moins pures, mélangés ou pas ont un crédit de 10 millions pour manger et boire dans son restaurant...

      Supprimer
    3. Pour info, le prix, la date et la surface que j'ai données sont officiels, ils sont disponibles et accessibles à tous sur le site https://app.dvf.etalab.gouv.fr/
      Par contre, il n'y a pas le nom de l'acquéreur (sci, société, nom propre, ...)

      JFL

      Supprimer