Bandeau actualités

Bonjour et Merci pour votre soutien . Depuis le 10 juillet 2020, Christophe Chabot n’est plus président de la communauté de communes, c’est François Blanchet et il a décidé un moratoire sur le projet de port. Jugement du Tribunal Administratif du 16 février 2021 : rejet du recours de La Vigie contre le SCoT du Pays de Saint-Gilles, l'association fait appel. Enquête Publique sur le projet de PLU terminée le 18 janvier 2019 - avis de la commission d'enquête favorable avec une réserve importante : rétablissement d’une coupure d'urbanisation sur le secteur de la Normandelière - approbation du PLU, en rejetant la réserve, en conseil municipal le 23 avril 2019. Nombreux recours contre le PLU. Enquête Publique sur le projet de port de plaisance terminée le 29 septembre 2018 : 5844 observations déposées - avis de la commission d'enquête favorable avec réserves - le préfet de Vendee déclare le projet d’utilité publique et donne les autorisations environnementales le 16 juillet 2019 - Nombreux recours contre les autorisations préfectorales . Le 12 janvier 2021, le Tribunal Judiciaire des Sables d'Olonne annule la vente des terrains de la ferme de la Normandelière à la commune. La mobilisation de tous est nécessaire pour s'opposer au projet de massacre de la Normandelière.

vendredi 2 avril 2021

Normandelière et la communication au Pays de Saint-Gilles-Croix-de-Vie : le bulletin intercommunal vs le bulletin de BVSP !

La communauté de communes du Pays de Saint-Gilles-Croix-de-Vie diffuse le premier bulletin intercommunal de la nouvelle gouvernance de François Blanchet au moment où le bulletin de BVSP de Christophe Chabot inonde nos boîtes aux lettres.

Quelle différence d'ambition pour le Pays de Saint-Gilles-Croix-de-Vie

D'un côté, un président de communauté de communes qui propose un projet de Territoire, élaboré en concertation avec la population intercommunale, répondant à l'intérêt général des habitants de toutes les communes.

De l'autre côté, un ex président de la communauté de communes, qui propose, comme projet principal au Pays de Saint-Gilles-Ctoix-de-Vie, un projet de port de plaisance à Bretignolles-sur-Mer conçu par ses équipes, répondant à l'intérêt de la population Bretignollaise. Il faut ajouter que c'est un projet de discorde depuis près de 20 ans, qui divise la population locale et qui n'est donc pas fédérateur.

Pour ne pas décider, de façon unilatérale et autoritaire, l'arrêt du projet de port de plaisance, en accord avec son conseil communautaire, François Blanchet, homme politique responsable, a mis en place un groupe de médiation chargé d'auditer opposants et partisans du projet, de collecter le maximum de données factuelles pour se prononcer sur la validité du projet de port de plaisance défendu par Christophe Chabot. 

Le groupe de médiation présentera la synthèse de sa réflexion au Conseil Communautaire, qui votera en juillet sur ce sujet

Le chemin est clair et devrait mettre fin, en juillet 2021, à un projet qui plombe le climat local et ne véhicule que haine, mépris , insultes, ....

Un projet qui divise la population n'est plus réalisable aujourd'hui : voir exemple aéroport de Notre-Dame-des-Landes et, plus près de chez nous, la Thalasso de Saint-Hilaire-de-Riez.

NOTA : Conseil communautaire le 8 avril 2021 - 19H : Voir ORDRE DU JOUR


Lire la suite dans Plus d'Infos

Tuer la médiation et mettre le Pays de Saint-Gilles à feu et à sang, c'est ce qu'ils recherchent

Jean-François Biron, en charge des ports et de la coordination des travaux auprès de la communauté de communes

Saint-Hilaire-de-Riez : vers la fin du projet de thalassothérapie de Sion ?

Gironde : l’érosion de la côte vue du ciel

Bassin d’Arcachon : à La Lagune, l’océan avance, le parking rétrécit mais rouvre ce jeudi

Royannais : l’Agglomération veut lutter contre l’érosion marine des côtes

Serge Pallarès n'est plus directeur du port de plaisance de Saint-Cyprien

Déviation de Beynac : Germinal Peiro veut un nouvel arrêté préfectoral

Réunions clandestines en Vendée : Que fait le préfet de Vendée

Facebook de La Vigie du 2 avril 2021 - Tuer la médiation et mettre le Pays de Saint-Gilles à feu et à sang, c'est ce qu'ils recherchent





Ouest-France du 2 avril 2021. Mais que faisait cette grue près de l’embarcadère de Saint-Gilles-Croix-de-Vie ?. Il s’agit de remettre le ponton d’Yeu en place », révèle Jean-François Biron, en charge des ports et de la coordination des travaux auprès de la communauté de communes.

Jean-François Biron financé par la collectivité, l'homme de Chabot qui n'apparaît sur aucun organigramme, qui n'est plus le responsable de la criée de Saint-Gilles-Croix-de-Vie, qui navigue entre la communauté de communes et la commune de Bretignolles, qui intervient en groupe de médiation pour défendre le port de Bretignolles, serait désormais "en charge des ports et de la coordination des travaux auprès de la communauté de communes" !!!! 


Le Courrier Vendéen du 2 avril 2021. Saint-Hilaire-de-Riez : vers la fin du projet de thalassothérapie de Sion ?. Le prochain conseil municipal de Saint-Hilaire-de-Riez, qui aura lieu le 12 avril, pourrait mettre fin au projet de thalassothérapie de Sion initié en 2012. La majorité proposera, le 12 avril, de renoncer au compromis de vente avec le promoteur CCY. Une proposition qui, si elle est validée, mettrait fin à un sujet qui divise les Hilairois depuis maintenant près de dix ans…

Le Pays de Saint-Gilles met fin aux projets qui divisent, aujourd'hui c'est le projet de Thalasso de Saint-Hilaire, demain ce sera le projet de port de Bretignolles


Sud-Ouest du 2 avril 2021Gironde : l’érosion de la côte vue du ciel


Sud-Ouest du 2 avril 2021Vidéo. Bassin d’Arcachon : à La Lagune, l’océan avance, le parking rétrécit mais rouvre ce jeudi


Sud-Ouest du 2 avril 2021. Royannais : l’Agglomération veut lutter contre l’érosion marine des côtes

Quelle est la stratégie du Pays de Saint-Gilles-Croix-de-Vie pour lutter contre l'érosion marine des côtes ? 


L'indépendant du 26 mars 2021. Pyrénées-Orientales - Serge Pallares, ancien directeur du port de Saint-Cyprien : "Une aventure professionnelle fabuleuse"

Lire l'article du blog du 5 septembre 2017Serge Pallarès, un "gourou" pour Christophe Chabot !


Sud-Ouest du 1er avril 2021Déviation de Beynac : Germinal Peiro veut un nouvel arrêté préfectoral

Le chantier de Port Bretignolles est arrêté depuis début octobre 2019 et, malgré les nombreux recours juridiques et la division de la population locale, les partisans de Christophe Chabot font pression de tous bords pour qu'il reprenne. Ils n'ont plus aucun pouvoir politique seulement le pouvoir des mots et de l'argent mais ils y croient encore !






Réunions clandestines en Vendée : Que fait le préfet de Vendée

Mais que fait le préfet de Vendée ?
Alors que les médias font la part belle aux réunions clandestines organisées à Paris pour qu'elles soient condamnées, en toute impunité Christophe Chabot et sa bande proposent des réunions illégales de plus de 6 personnes au mois d'avril.

Ce sont des récidivistes qui agissent en toute impunité, sans intervention des forces publiques : voir la photo de Ouest-France du 29 mars 2021 montrant un regroupement de partisans de Chabot plus de 6 personnes !


33 commentaires:

  1. Merci Jean-Yves de communiquer sur ton blog des choses plus intelligentes que "la mise à feu et à sang du Pays de Saint Gilles ".
    Même si çà prend l'allure d'un coup de fusil à bout portant sur la plaquette de Chabot et Merceron ! C'est même humiliant pour eux ! mais tout cela n'est pas grave !
    L'humiliation, c'est une arme qu'il connait bien chabot et qui se retourne contre lui !

    La dimension, l'envergure et le sérieux des propos de François BLANCHET vont faire "mouche" !
    Comparativement au baratin de Chabot, Merceron et Denéchaud, çà a de la tenue, de la hauteur et de la perspective. Bravo Mr Blanchet !

    RépondreSupprimer
  2. Attention, attention, les loups ne se mangent pas entre eux. Je dois avouer que j'attends la suite avec un peu de fébrilité....

    RépondreSupprimer
  3. Comment un homme comme Merceron sorti de ST.GAB puisse suivre Chabot. Mettre le pays à feu et à sang... Allez -y Monsieur l'ex Sénateur! La droite a perdu ST. Hilaire de Riez avec votre comportement , d'autres villes vont passer à l'opposition et l'extrême droite va croître dans un secteur déjà épargné. Irresponsable vous l'êtes , mais pour quelles raisons? ...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Peut être, peut être, anonyme de 05:28... Mais où avez vous vu que le fait d'être sorti de ST GAB constituait un brevet de morale et d'honnêteté ?! Je pense que vous vous égarez...

      Supprimer
  4. financières voyons...

    RépondreSupprimer
  5. La rigolade ! Chabot n'a trouvé que le vieillard MERCERON pour cautionner son mouvement, ses manifs et son projet ! faut le faire !
    Une fois de plus heureusement que le ridicule ne tue pas !!!

    Déjà lors de la manif du 5 février 2012, MERCERON, sénateur en phase finale de vie politique, avait été le seul élu revêtu de son écharpe ( en dehors de ceux de Brétignolles ) à assister à la manif de Chabot et ce, malgré que Chabot ait lancé 500 cartons d'invitation à tous les élus de Vendée pour s'y rendre ! Quel succès !!!

    C'est d'ailleurs à la fin de cette manifestation de 2012, que MERCERON avait déclaré officiellement, plein de certitudes et faisant fi des 7 avis négatifs de la commission d'enquête :

    "Mais si, mais si, le port va se réaliser, il ne reste plus qu'à négocier avec l'administration",

    Comme les maquignons au siècle dernier sur les champs de foire vendéens quand ils tentaient d'abuser les producteurs de bovins ! pour leur acheter le bétail à vil prix !

    Et aujourd'hui Chabot présente toujours cet évènement comme un succès sans pareil, c'est dire la crédibilité des propos de Chabot et les succès de ce qu'il entreprend !

    Eh bien 9 ans plus tard, le vieillard est toujours là, bien seul ma foi, à cautionner la lettre d'envoi de la plaquette de Chabot ! sacrée caution ! mais une fois de plus le ridicule ne tue pas.

    Il faut à cela ajouter la cerise sur le gâteau appliquée par Denéchaud, qui, à longueur de commentaires sur le blog des pro-port, encense MERCERON et le remercie de son aide !

    ( Oui parce que l'on sait que Denéchaud à lui seul, rédige sur ce blog les posts, répond par des commentaires à son propre texte et sous des pseudos variés se répond à lui-même seul ! Ils sont UN dans ce collectif uni !!!

    VIVE L'AVENIR ET VIVE MERCERON !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Très décevant Jean -Claude...

      Supprimer
    2. Anonyme de du 3 à 8h15,
      Parfait ! C'est exactement ce qu'il faut dire et clamer !
      Pour en arriver au recours de ce vieux défait de Merceron, cela prouve que Chabot n'a plus aucun soutien, à part celui de son ancien DGS, qu'il est de plus en plus isolé et peut-être même en conflit avec Fouquet ?
      Pas étonnant que le Sous-Préfet, sous le couvert d'une réunion un peu "bidon", soit venu à Brétignolles récemment faire une réunion pour parler des projets de Brétignolles, mais en réalité c'était pour prendre l'ambiance et la température, mais Fouquet et les autres élus n'y ont vu que du feu !
      Pauvre Bretignolles, quel triste avenir !.......

      Supprimer
  6. Christophe chabot le grand tisonnier

    RépondreSupprimer
  7. Aucun élu communautaire du Pays de Saint-Gilles ne soutient officiellement l'initiative médiatique lancée par Christophe Chabot et pour cause ... la plupart sont derrière François Blanchet aujourd'hui.
    Il a fallu que Christophe Chabot réveille Jean-Claude Merceron pour avoir une signature !!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. ça tombe bien,la période d'hibernation se termine !

      Supprimer
  8. "La vérité sur le port de Bretignolles"
    Une partie des mesures de compensation ne sont pas à la Girardiere mais à la Chalonniere.
    Messieurs Chabot et Denecheau avez-vous une telle méconnaissance du territoire bretignollais pour écrire de telles approximations sur votre publication?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Alors,Girard d'hier,on sait plus où on habite ?

      Supprimer
  9. Avec Pâques...Retour des cloches qui rêvent aux frais des contribuables et s'assoient sur la nature !!

    RépondreSupprimer
  10. Un port oui mais un port à sec à St Gilles à la place de la centrale de traitement des eaux usées quand celle-ci sera déplacée très bientôt. Un port à sec à proximité de la voie rapide, à proximité de la zone industrielle, à proximité des chantiers Bénéteau et des entreprises.Les sieurs Chabot, Fouquet, Merceron n'ont rien compris à l'avenir de la plaisance.

    RépondreSupprimer
  11. Sur le blog des pro-mort, on en apprend une bonne au sujet de Denéchaud !

    Selon Denéchaud, dans son commentaire du 2 avril à 17h12 :
    " Mr Blanchet, à la suite du départ de Denéchaud" ( Il fait erreur le bougre, non c'est à la suite de son coup de pied au cul pour le mettre à la porte ! ) !
    Donc à la suite de cela, "Mr Blanchet aurait été obligé de recruter de nombreux conseillers pour remplacer le seul Denéchaud "!
    Ben merde alors ?
    J'ignorais que Denéchaud valait à lui seul tous ces conseillers ?

    Faut quand même oser écrire un boniment pareil sur soi-même !

    Moi j'avais plutôt l'impression ( et je le connais bien ) qu'il fallait plusieurs Denéchaud pour totaliser la valeur d'un seul conseiller !
    Soit, mais si ce baratin était vérifiable comme authentique, je me demande dans ces conditions pourquoi Denéchaud après son coup de pied au cul, n'a pas tout simplement été nommé Ministre ! ou au moins Secrétaire d'Etat ?

    Pour tous ceux qui ont leur entrée au Ministère de l'Environnement, ( par exemple, car c'est la matière dans laquelle il excelle ! ) signalez la valeur de ce lascar !
    Mais rassurez-vous, si on ne retient pas vos louanges sur Denéchaud, la République ne perdra pas grand chose !..........

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. On adore "le blog des pro-mort",c'est tellement ça ! Bien trouvé 17h17 .

      Supprimer
  12. Le menteur invétéré !

    Preuve supplémentaire, s'il en est besoin, de la stratégie mensongère de Denéchaud sur son blog :
    Sur son blog et dans son commentaire du 3 avril à 0h25, Denéchaud étale le propos suivant, sans vergogne :

    "Nous comptons sur les maires vendéens pour leur bon sens et leur devoir. Qu’ils montrent leur optimisme et leur foi en l’Etat qui s’est prononcé en faveur du port à maintes reprises".

    Tout d'Abord, l'Etat dans le département c'est Mr le Préfet, qui ne s'est pas prononcé à plusieurs reprises mais à une seule reprise sur le projet de port en autorisant sa réalisation le 16 juillet 2019,

    MAIS A CONDITION QUE L'ENVELOPPE DES TRAVAUX DE REALISATION DU PORT SOIT CONTENU DANS UNE ENVELOPPE DE 30 MILLIONS D'EUROS".

    C'est ce qui figure dans l'incipit de son arrêté d'autorisation !
    Pourquoi DENECHAUD n'en parle jamais ?
    C'est au moins la preuve de sa très mauvaise foi et de ses mensonges répétés !
    Il tente avec Chabot de dissimuler cet aspect, pourquoi ,

    Parce que dans la mesure ou le moins disant du montant des travaux est, après appel d'offres, à 50 millions d'euros, au lieu des 30 millions à ne pas dépasser, le port ne peut être réalisé !
    L'avis favorable de la commission d'enquête de 2018 devient ainsi défavorable, la règle est connue, à l'instar de l'arrêté d'autorisation qui tombe également et plus aucune réalisation n'est possible !!!

    Il est grand temps que toute la population du PSG soit informée de cela, sans quoi elle inclinerait forcément à penser et à prendre pour vrai le baratin fumeux de Chabot et Denéchaud, qui clament en permanence que l'autorisation pour la réalisation du port est acquise ! NON MESSIEURS LES DISSIMULATEURS CHABOT ET DENECHAUD !

    C'EST FAUX MESDAMES ET MESSIEURS LES HABITANTS ET CONTRIBUABLES DU PSG ET EN PARTICULIER MESDAMES ET MESSIEURS LES MAIRES, NE CROYEZ PAS CETTE BALIVERNE !!!

    RépondreSupprimer
  13. Christophe chabot la daube dans la pensee

    RépondreSupprimer
  14. Chabot, Merceron, Pallarès, Guedon, Boudelier, Dénéchaud, ... ça fait beaucoup d'hommes du passé pour un port du passé

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Anonyme réponse du 08:18 vous avez raison bientôt tout ce petit monde il faudra aller les voir soit en taule ou en hépad !!!

      Supprimer
  15. Une nouvelle fois nous avons la preuve qu’ils viennent lire ce blog.
    Ils n’ont pas apprécié la remarque qui leur a été faite le 3 avril à 9h26.
    A la différence que Landevieille a bien une vue directe sur le lac du Jaunay et qu’elle a même la station de traitement de l'eau sur son territoire.

    RépondreSupprimer
  16. https://fr.wikipedia.org/wiki/Jaunay

    Lac du Jaunay

    Le lac du Jaunay est une réserve d'eau potable de 3 700 000 m3 qui s'étend sur 114 ha et s'étire sur 8 km. Il résulte de la construction d'un barrage de 200 m de long situé à la Savarière, sur la commune de Landevieille.

    Ce lac est très réputé pour la pêche : elle y est ouverte toute l'année, sauf pour les brochets et sandres (fermée du dernier dimanche de janvier au 2e samedi de mai exclus).

    Rive gauche du Jaunay : Bretignolles-sur-Mer, La Chaize-Giraud, Landevieille.

    Rive droite du Jaunay : L’Aiguillon-sur-Vie, Givrand.

    Les deux rives du Gué-Gorand : Coëx, Saint-Révérend.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. https://www.canoevasion85.fr/

      Grave de Grave, les excités de Christophe Chabot ne supportant pas que François Blanchet diffuse son bulletin en même temps que le leur, ne supportant pas la comparaison, ne supportant pas que Jean-Yves dénigre à juste titre leur bulletin, se permettent de donner des leçons de géographie à François Blanchet, "un président de communauté de communes qui ne connaît pas son territoire". Mais il y a des bases de canoês sur Landevieille et Landevieille est bien au Pays de Saint-Gilles, n'est-ce pas Mme Duranteau ?
      Comme le dit l'anonyme de 16H34, les rives du Jaunay sont aussi sur le territoire du Pays de Saint-Gilles. Ils sont vraiment tombés bien bas !

      Supprimer
  17. "La vérité sur le port de Bretignolles"
    "Mr François Blanchet a encore 5 ans pour apprendre à connaître les limites du territoire du PSG". Sachez que outre Landevieille, L’Aiguillon-sur-Vie a aussi une partie de son territoire qui touche le lac du Jaunay.
    Que dire de vous messieurs Chabot et Denecheau qui avez eu plus de 20 ans pour connaître Bretignolles et qui confondez toujours la Girardiere et la Chalonniere?
    Si ce n'est pas du grand n'importe quoi...

    RépondreSupprimer
  18. Ouh là là. Sur un blog comme sur l'autre ( les pour et les contre), j'ai envie de dire, on s'en fout.
    Et en plus vous avez tous tort, la photo, c'est sur la commune de la Chapelle Hermier...https://www.canoe-jaunay.fr/

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. François Blanchet a de l'humour, La Chapelle Hermier c'est la commune de Chabot !

      Supprimer
  19. Bruno Mottais
    La photo a peut-être été prise à la base de canoe ou de pedalo située à la Servantiere sur le territoire de Landevieille.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ouh la la,j'ai envie de dire on s'en fout.Et en plus ...

      Supprimer
  20. Il aurait bien fait d'y rester d'ailleurs...

    RépondreSupprimer
  21. Petite précision,même si c'est anecdotique :le 8h14 répondait au 7h28 !

    RépondreSupprimer
  22. Chabot le petit pire du peuble

    RépondreSupprimer