Bandeau actualités

Bonjour et Merci pour votre soutien . Depuis le 10 juillet 2020, Christophe Chabot n’est plus président de la communauté de communes, c’est François Blanchet et il a décidé un moratoire sur le projet de port. Jugement du Tribunal Administratif du 16 février 2021 : rejet du recours de La Vigie contre le SCoT du Pays de Saint-Gilles, l'association fait appel. Enquête Publique sur le projet de PLU terminée le 18 janvier 2019 - avis de la commission d'enquête favorable avec une réserve importante : rétablissement d’une coupure d'urbanisation sur le secteur de la Normandelière - approbation du PLU, en rejetant la réserve, en conseil municipal le 23 avril 2019. Nombreux recours contre le PLU. Enquête Publique sur le projet de port de plaisance terminée le 29 septembre 2018 : 5844 observations déposées - avis de la commission d'enquête favorable avec réserves - le préfet de Vendee déclare le projet d’utilité publique et donne les autorisations environnementales le 16 juillet 2019 - Nombreux recours contre les autorisations préfectorales . Le 12 janvier 2021, le Tribunal Judiciaire des Sables d'Olonne annule la vente des terrains de la ferme de la Normandelière à la commune. La mobilisation de tous est nécessaire pour s'opposer au projet de massacre de la Normandelière.

mardi 6 avril 2021

Normandelière et Pays de Saint-Gilles-Croix-de-Vie : les ex-maires regrettent le temps d'avant !

Ouest-France du 6 avril 2021 : 

VRAI : un collectif qui veut faire tout un fromage !

Des ex-maires du Pays de Saint-Gilles-Croix-de-Vie regrettent le temps d'avant : le bon temps où Christophe Chabot régnait sur le Pays de Saint-Gilles sans partage, où toute opposition était muselée, où les courtisans étaient  récompensés, où le projet de territoire était celui de Christophe Chabot, le chef de bande !!!

Les maires du Pays de Saint-Gilles-Croix-de-Vie d'aujourd'hui ne regrettent pas le temps d'avant : celui où Christophe Chabot, président de la communauté de communes et maire de Bretignolles, appliquait ses lois sur le territoire, sa "démocratie", faisait pression sur les élus, manipulait l'information à sa guise, créait la discorde parmi la population provoquant une ambiance délétère, dénigrait les élus d'opposition, les commissaires enquêteurs de 2011, les représentants de l'Etat critiques, les journalistes objectifs, les opposants, ... tous ceux qui n'étaient pas d'accord avec lui et qui osaient le dire, muselait l'opposition, saccageait l'environnement (ex dune de la Normandelière), imposait un projet de port de plaisance à Bretignolles contre vents et marées, ....

Aujourd'hui, les ex-maires du Pays de Saint-Gilles-Croix-de-Vie critiquent le budget 2021 de la communauté de communes qui sera voté en conseil communautaire le 8 avril 2021, mais hier on ne les a jamais entendus émettre la moindre réserve concernant le budget alloué au projet de port de plaisance de Bretignolles et, pourtant, c'était des millions d'euros en jeu pour la communauté de communes. C'est dire leur peu de crédibilité quand ils disent "vouloir veiller sur l'intérêt général" !

Le communiqué de presse de François Blanchet dans sa totalité - voir ci-joint

François Blanchet sort du silence et ça va faire du bruit
. François Blanchet dénonce, à juste titre et pour la première fois, la campagne de déstabilisation portée par les ex-maires du Pays de Saint-Gilles-Croix-de-Vie à l'initiative de Christophe Chabot le revanchard et pointe le projet de port de plaisance comme prétexte.

Christophe Chabot et les ex-maires n'ont plus aucun pouvoir politique, ils ne sont plus rien, mais ils continuent d'utiliser leur technique d'avant : Faire pression : faire pression sur les élus d'aujourd'hui pour qu'ils changent leur vote sur le budget, faire pression pour déstabiliser la commission de médiation ... Il serait intéressant de savoir si Frédéric Fouquet cautionne cette manière de faire, lui qui est très impliqué dans la commission de médiation.

La population et les élus d'aujourd'hui ne sont pas dupes et ne se laisseront pas impressionner par ces techniques de voyous avec Christophe Chabot qui s'est auto-proclamé "chef de bande". Il est temps de passer à autre chose au Pays de Saint-Gilles-Croix-de-Vie, il n'y a pas de place ici pour une mafia.

Comme le dit un commentaire, ce qui lie Christophe Chabot et les ex-maires, c'est le pognon !

Nota : Parmi les ex-maires qui n'auraient pas répondu à l'appel de Christophe Chabot, il y a Christian Praud, on s'y attendait, mais, plus surprenant, il y a Laurent Boudelier, c'est inattendu, sans oublier l'ami de Cricri, Louis Guedon !

Lire la suite dans Plus d'Infos

Un élu demande au préfet l'annulation de la manifestation prévue en mai

Erosion en Nouvelle-Aquitaine : cinq ans de perdus ?

Vers une procédure d'expropriation pour les propriétaires de navires abandonnés sur le port

Le Conservatoire botanique de Brest

Jeudi 8 avril : « Ecoutons la nature, écoutons-la vraiment », toute la journée sur France Inter

Les travaux du village des médias en Seine-Saint-Denis suspendus en référé par la justice

L'article du Canard Enchaîné du 31 mars 2021 : Rémi Fraisse, connais pas 

Ouest-France du 6 mai 2021 - Port Bretignolles. Un élu demande au préfet l'annulation de la manifestation prévue en mai


Sud-Ouest du 6 avril 2021. Erosion en Nouvelle-Aquitaine : cinq ans de perdus ?

Littoral Bretignollais : près de 20 ans de perdus et des millions d'euros dépensés par une bande de voyous

Mais que fait Stéphane Buchou, le monsieur "trait de côte" du gouvernement ? C'est lui qui est aussi visé par cette tribune, son fameux rapport étant tombé dans les oubliettes.
Faut-il rappeler que Stéphane Buchou n'a jamais critiqué le projet de port de plaisance de Bretignolles impactant le trait de côte du littoral Bretignollais. Il a toujours voulu préserver Christophe Chabot de peur de sa réaction.
Que va-t-il faire aujourd'hui ? Depuis l'élection de François Blanchet à la présidence de la communauté de communes, il n'a pas bronché !

Il n'est pas le seul dans ce cas, il y a la sénatrice de kermesse qui se montre aussi très discrète après avoir ciré les pompes de Christophe Chabot à maintes reprises.


Plutôt que soutenir Christophe Chabot et défendre un nouveau projet de port de plaisance au Pays de Saint-Gilles-Croix-de-Vie, Bruno Vincent, directeur de Port La Vie, devrait prendre exemple sur ce qui se fait à Cherbourg et proposer une réorganisation de Port La Vie. 
Il est incompréhensible que, dans le contexte actuel, Bruno Vincent prenne des positions si affirmées et ne tienne pas compte de la ligne directrice de la nouvelle gouvernance du Pays de Saint-Gilles-Croix-de-Vie.
Le mieux pour lui serait d'avoir une certaine réserve, mais c'est semble-t-il difficile pour lui tant il est complice de la bande à Christophe Chabot comme le montrent ses interventions aux réunions publiques de début 2017.





France Inter consacre toute une journée à la biodiversité avec notamment deux émissions en direct du Marais poitevin, première zone humide de la façade atlantique qui accueille des milliers d’oiseaux : « Le 13/14 » de Bruno Duvic et « La terre au carré » de Mathieu Vidard.
Un des reportages dans le 13/14 avec Yves Le Quellec
"La gestion de l'eau avec Régis Gallais, conservateur de la Réserve naturelle nationale de la Baie de l'Aiguillon (agent de l'Office français de la biodiversité), Yves Le Quellec, président de France Nature Environnement Vendée, Sophie des Touches, agricultrice"


Le Monde du 7 avril 2021. JO 2024 - Les travaux du village des médias en Seine-Saint-Denis suspendus en référé par la justice

Des travaux lancés en anticipation et stoppés par la justice



Le Canard Enchaîné du 31 mars 2021. Rémi Fraisse, connais pas

Un bel article en hommage à Rémi Fresse

Non les zadistes ne sont pas tous des extrémistes, des anarchistes contrairement à ce que vomissent les partisans de Frédéric Fouquet et de Christophe Chabot sur leur blog haineux

Ils tentent, par tous les moyens, de faire peur à la population en reprenant leur slogan habituel sur les zadistes mais ils ne comprennent même pas que ce sont eux qui font peur désormais à la population en véhiculant de la haine.






40 commentaires:

  1. Ils va falloir qu'ils comprennent qu'ils sont des"EX",donc qu'ils ne représentent plus rien du tout et qu'on se fiche ROYALEMENT de ce qu'ils pensent !

    RépondreSupprimer
  2. Ils n'ont pas à regretter le temps d'avant ils ne sont plus maires ou alors ils ont encore à gagner avec ce maudit port ou ils sont cons.

    RépondreSupprimer
  3. Merci Jean-Yves de ton objective synthèse sur l'ex-mafia de Chabot, qui veut absolument survivre !
    Mais la question qui vient tout de suite à l'esprit est celle-ci :
    Qu'est-ce qui peut réunir ces 7 rebelles, qui n'ont plus aucun pouvoir et qui ne représentent que l'ombre d'eux-mêmes ?
    Il n'y a pas 2 réponses : c'est le pognon !
    Tout les lèche-bottes de Chabot, sous réserve d'une indéfectible fidélité, étaient récompensés autrefois, directement ou indirectement, en nature ou autrement !
    Et avec le projet de port, s'il s'était réalisé, à travers la multitude de travaux, ç'eût été une belle magouille !
    Voilà en fait ce que regrettent les afictionados de Chabot, sauf quelques-uns parmi ces 7 défaits, qu'il a sans doute fallu tirer par la main.
    Et Bravo à Mr BLANCHET, qui remet "les pendules à l'heure" et qui étale les véritables causes de la formation de ce pronunciamiento de rebelles !

    RépondreSupprimer
  4. TOUS ENSEMBLE CONTRE LA MAFIA DES EX

    RépondreSupprimer
  5. Avec mon quarteron de maires en retraite, nous fomentons notre PUTSCH, forts du soutien musclé des bourrins bénis-gnollais, avec la sainte onction de nos Loulou, Jean-Claude et autres obligés de mon business.

    RépondreSupprimer
  6. invasion de morpions au PSG!
    Ils s'accrochent, on les chasse , les extermine et pourtant ils reviennent!
    Chassez ces parasites, ces nuisibles, rien de productif que des désagréments ou des ennuis!
    au bucher et vite ! GMS

    RépondreSupprimer
  7. Le gang des ex maires !! Ahah !!!

    RépondreSupprimer
  8. Anonyme maintenant on connaît les sept blaireaux !!!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et si on leur attribuait à chacun le nom d'un des nains de Blanche Neige ? Simplet,Grincheux, Dormeur etc...

      Supprimer
    2. Allons-y lançons un concours

      Supprimer
    3. Dormeur pour Merceron qui termine son hibernation.A vous la suite...

      Supprimer
    4. Simplet pour Bernard
      Prof pour Chaillot
      Grincheux pour Chabot...
      A vous la suite...

      Supprimer
    5. Restent Timide,Atchoum et Joyeux,mais je ne connais pas tous les ex maires.

      Supprimer
  9. Il faut surtout encourager Mr BLANCHET à foutre une correction à ces moins que rien et à ne pas baisser pavillon devant la pression et les menaces de ces paltoquets !
    Autant d'individus qui ont vécu trop longtemps avec les indemnités payées par les contribuables, qui aujourd'hui en sont privés et auraient en place voulu bénéficier de d'autres avantages, que pouvait leur procurer la réalisation du port !
    Ce ne sont que des sangsues et profiteurs en tous genres qu'il faut réduire !

    RépondreSupprimer
  10. LAMENTABLE nos ex élus ont une bien piètre conception , de la démocratie.

    RépondreSupprimer
  11. Si ces "ex" maires sont devenus des "ex" c'est bien qu'il y a une raison à cela, leurs administrés n'en ont plus voulu ! Il ferait mieux de raser les murs plutôt que de gonfler encore le torse comme une baudruche ! Acariâtres, grincheux, ils montrent des symptômes de sénilité et une baisse notable des capacités mentales en resservant leurs vieilles rengaines ; ils ont vite oublié les dépenses inconsidérées et l'énorme gabegie financière qu'ils ont fait eux-mêmes dans un seul objectif : faire avant tout passer leurs intérêts dans le projet de port de Brétignolles-sur-Mer. En fait ce que Chabot critique aujourd'hui c'est ce qui lui a été reproché en son temps... Quand on n'a pas autre chose à dire on se rabat toujours sur les mêmes arguments vieux comme le monde... mais qui ne résolvent rien.

    RépondreSupprimer
  12. Le port du Pire... de C. Chabot !...

    RépondreSupprimer
  13. François Blanchet a le mérite de remettre les pendules à l'heure quand il dit " la commission de médiation constituée pour SORTIR du dossier de port...". Ça au moins, c'est clair et on comprend que ça ne plaise pas à tout le monde! !!

    RépondreSupprimer
  14. Tous ces EX feraient mieux de s'occuper de leur prostate !

    RépondreSupprimer
  15. Boudelier ne peut pas répondre car il c'est fait balayer comme une feuille morte à l'élection municipale et il tourne toujours au gré du vent!

    RépondreSupprimer
  16. Chaillot Prof pour Simplet je ne connais pas les autres maires.

    RépondreSupprimer
  17. Chabot le magicien d ose

    RépondreSupprimer
  18. Je trouve très triste l'attitude de ces ex maires. Pour moi ce sont des "bons à rien" excusez moi du peu. comment ont ils pu gérer leur commune. Lorsqu'on arrive à ce faire manipuler de la sorte il faut vraiment être "niais" et ils n'avaient pas leur place, là ou ils étaient. Chabot ne se battrait pas comme il le fait, si le pognon n'était pas en jeux, et avec lui il a entrainé du monde, c' est là le problème.

    RépondreSupprimer
  19. bon il est visiblement un peu difficile
    de passer d'anti port brétignolles à adorateur du maire du port de saint gilles
    la campagne bat son plein ... pour la construction de la métropole

    le coup du "notre projet", on nous l'a déjà fait




    RépondreSupprimer
  20. Surprenant que parmi ces anciens maires, qui soutiendraient Chabot.
    ( Je dis bien SOUTIENDRAIENT, car rien n'est moins sûr ),
    ne figure pas le nom de son ami Christian PRAUD de BREM ! à qui il avait failli dessouder la tête d'un geste brusque, dans son bureau de la mairie de Bretignolles, ( devant témoin, dont Denéchaud d'ailleurs ! ) à l'été 2011, car il lui reprochait de ne pas être assez partisan de son projet de port !
    Et, cerise sur le gâteau lui avait déclaré, en lui faisant perdre terre de 20 cm en le soulevant par la cravate :
    "T'entends bien ? Tous ceux qui ne sont pas d'accord avec moi je les écraserai"!

    Voila de quoi est capable le diplomate Chabot !!!
    Salut l'ambiance feutrée ! Voila à qui se rallient quelques anciens maires désemparés et cherchant leur voie ! Mais Messieurs vous êtes la honte du PSG !

    RépondreSupprimer
  21. Pour des Maires qui ont oeuvrés pendant près de 40 ans pour certains, au service de leur commune (il le voit comme cela et c'est aussi partiellement la réalité (et leur réalité), j'imagine que la tournure que prennent les projets de la comcom, sonne comme une remise en cause de leurs choix, et forcément, ce n'est jamais agréable de ne pas se voir suivi alors qu'on a assuré les destinées politiques locales pendant autant de temps. Le port, c'était comme la cerise sur le gâteau, d'une action de décennies pour développer un canton à leur vision. D'autre part, une partie d'entre eux n'ont pas été battus, ils ont passé la main.
    Pour autant, leur attitude marque un manque de respect certain vis à vis des nouveaux élus, et la décence voudrait qu'ils se mettent en retrait. C'est comme si le père(mère) acceptait que le fils(fille) prennent sa succession que si celui-ci obéissait au doigt et à l'oeil au vieux patriarche. Or les fils et filles qui leur succèdent sont ceux qui auront à vivre dans le monde de demain.
    Ces anciens maires lorsqu'ils sont arrivés au pouvoir dans les années 80-90, à une autre époque, ont balayé d'autres maires, et ils n'auraient sans doute pas apprécié ce genre d'attitude.
    Comprennent-ils que leur modèle de développement et de croissance date du XXième siècle et qu'il est grand temps de rentrer dans le XXIième siècle et d'intégrer les problèmes et les connaissances acquises depuis ?

    RépondreSupprimer
  22. Ces ex-maires ont, pour la plupart, cédé leur place aux dernieres élections.
    Qu’a fait Chabot à Marietta Trichet pour se faire élire à la communauté de communes?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. eh oui bien vu 22h10
      10mn avant le vote le voila candidat
      sauf qu'il avait rencontrer tous les élu(e)s auparavant
      dans le dos de Mme Trichet
      et aujourd'hui il parle de trahison
      il n'a jamais de honte ce mec
      DEHORS ET VITE

      Supprimer
    2. Voir les articles du blog concernant cette affaire
      https://sosnormandeliere.blogspot.com/2010/01/normandeliere-et-le-resultat-redoute.html
      https://sosnormandeliere.blogspot.com/2010/01/normandeliere-et-le-petit-dallas.html

      Supprimer
  23. robert redford7 avril 2021 à 08:57

    Chabot l homme qui murmurait a l oreille des bourrins

    RépondreSupprimer
  24. 7H47, mais il est DEHORS et nous fait toujours Ch..... Quoi faire on ne sait plus, j'avoue que parfois, ça m'angoisse..... Ce n'est pas possible un individu pareil !...

    RépondreSupprimer
  25. Demander à Monsieur Maindron s'il a pris un seau d'urine sur la tête lors du mesurage des cabanes (réponse à un commentaire sur l'autre blog )J'ai fait le même sur l'autre blog mais il y a censure.


    RépondreSupprimer
  26. La sénatrice pourrait prendre le role de Blanche Neige dans ce nouvel épisode sur le port de la discorde.

    RépondreSupprimer
  27. sur le blog pros port a lire le papier de 8h43 le 7/04
    est ce possible tant de haine...

    RépondreSupprimer
  28. Anonymes de 7h47 et de 9h11,

    Bien vu vos commentaires, mais c'est là que toute la personnalité de Chabot se révèle :

    Sa tête a enflé dans les années 88 à 90, quand il a réussi à racheter pour le franc symbolique l'entreprise dans laquelle il travaillait ( devenue AKENA ) et je ne ferai pas de commentaire sur la responsabilité et les procédés du salarié qui a fait couler cette l'entreprise à l'époque !....mais c'est la honte et ces procédés punissables n'ont jamais fait l'objet de poursuite !

    Donc, il se trouve que cette entreprise avec la naissance et l'évolution des vérandas a retrouvé des marchés, mais naturellement, sans que Chabot fasse preuve d'un talent quelconque !

    Donc partant de ce jour là sa tête a enflé, il s'est cru important et il a pris, jusqu'à ce jour, tous les êtres humains qu'il rencontrait pour des cons !

    Dans les faits que vous rapportez, il se souvient parfaitement comment il a évacué Mme Trichet de la com. com., mais il est persuadé que les citoyens ont oublié, ce qui lui permet maintenant de critiquer Mr Blanchet à qui il reproche exactement ce que l'on aurait pu lui reprocher à l'époque où il a fait évacuer Mme Trichet ! à la différence que Mr Blanchet s'est fait élire à la régulière et n'a pas débuté sa campagne dans le quart d'heure qui a précédé l'élection !

    C'est un individu sans honte, ni vergogne, ni retenue ! sot, mais rusé et muni d'une délicatesse toute animalière !

    RépondreSupprimer
  29. un simple citoyen7 avril 2021 à 13:54

    Devoir de réserve, distance, discrétion, respect, sens civique, intelligence démocratique.
    Merci à vous, les plus nombreux, ex-maires et ex-élus, pour toutes ces qualités qui vous honorent.

    RépondreSupprimer
  30. chabot... le type qu'on met à la porte et qui reviens par la fenêtre... et après une nouvelle mise à la porte, il reviens de nouveau... par le trou des chiottes !...
    LE FOU DU TROU !

    RépondreSupprimer
  31. bernadette lafont7 avril 2021 à 18:48

    Pour chabot les contribuables du psg ne sont que les financiers du pirate

    RépondreSupprimer
  32. Création d’un nouveau site "Le pays de Saint Gilles veut son 2ème port"

    RépondreSupprimer