Bandeau actualités

Bonjour et Merci pour votre soutien . Depuis le 10 juillet 2020, Christophe Chabot n’est plus président de la communauté de communes, c’est François Blanchet. Recours contentieux contre le projet de SCoT du Pays de Saint-Gilles-Croix-de-Vie non jugé - premier jugement vers le 15 février 2021. Enquête Publique sur le projet de PLU terminée le 18 janvier 2019 - avis de la commission d'enquête favorable avec une réserve importante : rétablissement d’une coupure d'urbanisation sur le secteur de la Normandelière - approbation du PLU, en rejetant la réserve, en conseil municipal le 23 avril 2019. Nombreux recours contre le PLU. Enquête Publique sur le projet de port de plaisance terminée le 29 septembre 2018 : 5844 observations déposées - avis de la commission d'enquête favorable avec réserves - le préfet de Vendee déclare le projet d’utilité publique et donne les autorisations environnementales le 16 juillet 2019 - Nombreux recours contre les autorisations préfectorales . La mobilisation de tous est nécessaire pour s'opposer au projet de massacre de la Normandelière.

lundi 11 janvier 2021

Normandelière et Biodiversité en Vendée : le préfet fait de la résistance depuis longtemps

Aujourd'hui, le président va faire de grandes déclarations sur la Biodiversité mais, force est de constater, le préfet de Vendée fait de la résistance depuis longtemps, ne remplit pas ses obligations concernant le SCAP (Schéma de Création des Aires Protégées) en retardant la diffusion des arrêtés de protection des sites d'intérêts géologiques majeurs - voir l'article de Wikipédia : Stratégie nationale de création d'aires protégées - et fait montre de complicité avec la mafia économique locale en leur donnant tous les droits !

Lire les articles du blog

23 janvier 2013. Le site bientôt classé

23 octobre 2014. L'atlas des territoires à enjeu pour la biodiversité

Lire la déposition de La Vigie à l'enquête publique sur le projet de port de plaisance de mi 2018

La SCAP est une stratégie nationale visant à améliorer la cohérence, la représentativité et l'efficacité du réseau métropolitain des aires protégées terrestres en contribuant au maintien de la biodiversité, au bon fonctionnement des écosystèmes et à l'amélioration de la trame écologique

Petit Rappel

Le lancement d'une stratégie de création d'aires protégées terrestres a été initiée le 8 décembre 2008 par le ministère en charge de l'environnement (MEEDDM). Ce lancement s'est fait au sein d'un comité de pilotage spécifique (= groupe de travail et de réflexion) auquel participent notamment les têtes de réseau d'espaces protégés (Parc Nationaux, Réserves Naturelles, Parc Naturel, ONF etc…) et le Muséum National d'Histoire Naturelle.

Fin 2009, élaboration d'une liste non-exhaustive de sites d'intérêts géologiques majeurs non protégés (ou de manière insuffisante) actuellement, à prendre en compte dans le cadre d'une Stratégie de Création d'Aires Protégées terrestres

Août 2010 : la circulaire du 13 août 2010, relative aux déclinaisons régionales de la stratégie nationale de création des aires protégées terrestres métropolitaine a été envoyée aux régions après signature du ministre en charge de l'écologie. Cette circulaire reprend 140 sites de la liste élaborée par le Muséum et la CPPG, représentant les enjeux géodiversité de la SCAP

Il y a 2 sites d'intérêts géologiques majeurs en Vendée dans la liste élaborée par le Muséum et approuvée par la DREAL Pays de Loire, 2 sites connus depuis longtemps, qui ont fait l'objet de nombreuses études et publications de chercheurs, de représentants d'associations, qui attendent depuis 10 ans un arrêté préfectoral de protection !!!





Si le site de Bretignolles avait été protégé par un arrêté en 2018, le projet de port de plaisance n'aurait pas été à l'enquête publique et n'aurait pas reçu les autorisations de juillet 2019.

La lettre du 23 juillet 2018 du préfet de Vendée, adressée aux commissaires enquêteurs, répond  à la demande de l'Autorité environnementale (voir recommandation N°10) et au questionnement de La Vigie et de Demain Bretignolles (voir, dans Plus d'Infos)
Le contenu de cette lettre interpelle, son objectif premier étant de ne pas empêcher la réalisation du projet de port de plaisance de Bretignolles, de sacrifier l'environnement au profit de l'économie, ....

Que d'approximations dans cette lettre qui sous-entend qu'il y a 5 sites d'intérêts géologiques majeurs à protéger en Vendée alors que dans la liste officielle il n'y en a que 2, qui sous-entend qu'il faut mener des études approfondies alors que tout a déjà été fait par des spécialistes renommés, qui sous-entend que le préfet fait confiance aux promoteurs du projet, en les croyant sur paroles, pour la préservation du site alors que ceux-ci ont commencé à le détruire !

Depuis le 23 juillet 2018, c'est le néant, aucune suite n'a été donnée à cette lettre, aucun arrêté du préfet de Vendée n'a vu le jour, ... ça fait quand même 2,5 ans !

Comment peut-on leur faire confiance ? 

Lire la suite dans Plus d'Infos

Le projet de territoire de Yann Thomas, maire de Brem !!!

Loi Littoral : des élus plaident pour qu’elle autorise le photovoltaïque

Le port de Morin à l'Epine : "l'exemple type d'une initiative à courte vue totalement irresponsable"

Lettre de la Vigie et de Demain Bretignolles du 6 juin 2018

Réponse du préfet de Vendée du 26 juillet 2018


Voeux 2021 de Yann Thomas, maire de Brem-sur-Mer - Extrait
De quel projet de territoire parle celui qui a voté pour Christophe Chabot le 10 juillet 2020 et qui lui doit son élection à la mairie de Brem-sur-Mer, que soutient-il ? Le projet de territoire de François Blanchet ou celui de la bande à Frédéric Fouquet, avec un projet de port de plaisance à la Normandelière !
C'est flou, flou ... et, en final, complètement fou !




Le Télégramme du 11 janvier 2021. Loi Littoral : des élus plaident pour qu’elle autorise le photovoltaïque [vidéo] Les élus morbihannais n’abdiquent pas : ils en appellent au président de la République pour que l’énergie photovoltaïque trouve sa place sur le littoral.
Loi Littoral : des élus plaident pour qu’elle autorise le photovoltaïque ... pour des installations photovoltaîques dans le cadre de la transition énergétique pas  pour des aménagements portuaires tels que celui prévu à Bretignolles.



Ouest-France du 11 janvier 2021. Un ouvrage pour comprendre un environnement complexe

Jean-Louis Eugène accuse le port de Morin à l'Epine d'être "l'exemple type d'une initiative à courte vue totalement irresponsable (...) en grande partie responsable des malheurs de la plage de l'Epine par l'amaigrissement en sédiments qu'elle a provoqué"

Tout ce que nous disons depuis longtemps : lire l'article du 19 mars 2010 : La réalité du port de Morin

Tout ce qui arriverait aux plages des Dunes s'il y avait un port de plaisance à la Normandelière. La municipalité de Bretignolles qui soutient le projet de port de plaisance est irresponsable mais les élus communautaires qui portent le projet le seront-ils ?


Lettre de la Vigie et de Demain Bretignolles du 6 juin 2018












Réponse du préfet de Vendée du 26 juillet 2018



3 commentaires:

  1. Le préfet c'est perdu, il a attrapé le tout fou!

    RépondreSupprimer
  2. La nomination du préfet de Vendée remonte à Juillet 2017. Cette longévité est largement supérieure à la moyenne, puisque nos très honorables représentants de l'Etat dans les départements valsent en moyenne tous les deux/trois ans.
    Soit les services de ce brillant serviteur sont jugés par le Prince d'une qualité telle qu'il doit absolument continuer sur sa lancée, soit au contraire il est "puni", obligé de rester pour assumer les conséquences de ses (non)décisions. Les deux hypothèses sont aussi désespérantes l'une que l'autre. Il y en a peut-être une autre : on l'a tout simplement oublié...

    RépondreSupprimer