Bandeau actualités

Bonjour et Merci pour votre soutien . Depuis le 10 juillet 2020, Christophe Chabot n’est plus président de la communauté de communes, c’est François Blanchet. Recours contentieux contre le projet de SCoT du Pays de Saint-Gilles-Croix-de-Vie non jugé - premier jugement vers le 15 février 2021. Enquête Publique sur le projet de PLU terminée le 18 janvier 2019 - avis de la commission d'enquête favorable avec une réserve importante : rétablissement d’une coupure d'urbanisation sur le secteur de la Normandelière - approbation du PLU, en rejetant la réserve, en conseil municipal le 23 avril 2019. Nombreux recours contre le PLU. Enquête Publique sur le projet de port de plaisance terminée le 29 septembre 2018 : 5844 observations déposées - avis de la commission d'enquête favorable avec réserves - le préfet de Vendee déclare le projet d’utilité publique et donne les autorisations environnementales le 16 juillet 2019 - Nombreux recours contre les autorisations préfectorales . La mobilisation de tous est nécessaire pour s'opposer au projet de massacre de la Normandelière.

mercredi 30 mai 2018

Normandelière et Dossier de Port Brétignolles : L'avis délibéré de l'Autorité Environnementale

Avis délibéré de l’Autorité environnementale sur la création d’un port de plaisance sur la commune de Brétignolles-sur-Mer (85)

L'Autorité Environnementale a mis en ligne son avis délibéré et ses nombreuses recommandations sur le projet de port de plaisance

Cet avis nous étonne, il prend son inspiration uniquement dans le dossier de port transmis au préfet de Vendée et dans des récents entretiens avec les promoteurs du projet, aucune association environnementale n'a été contactée !

On va droit à l'enquête publique, c'est là que tout se décidera





Ouest-France du 31 mai 2018. L'Autorité Environnementale rend son avis sur le port

Le nombre de recommandations est important pour "un dossier de bonne qualité" !
Nous les listerons






Journal des Sables du 31 mai 2018 - Port de plaisance. Le dossier chez le ministre

Bien que "le dossier soit de bonne qualité" , le nombre de recommandations de l'Autorité Environnementale tend à montrer que le projet de port de plaisance sur le site de la Normandelière est toujours illégitime et que L'Etat pourrait très bien le bloquer












Petit Supplément

Conseil municipal à Brétignolles-sur-Mer le 5 juin 2018 , voir ordre du jour
Point 16 - Avis sur le projet de port de Brétignolles sur Mer soumis à étude d'impact

5 commentaires:

  1. Amateurisme et foutage de gueule!

    Sur le site http://www.cgedd.developpement-durable.gouv.fr/les-membres-de-l-autorite-environnementale-a510.html il est indiqué:
    "Lorsque l’autorité environnementale est saisie, un ou deux rapporteurs sont désignés pour étudier le projet.
    Le rapporteur consulte les préfets concernés, les services techniques, et toute autre personne dont il juge l’avis utile.
    Il organise ses consultations comme il l’entend."

    Effectivement avec de telles consignes on se demande où peut être la rigueur et la partialité du travail fourni.
    A la lecture de l'avis rendu, on ne peut que constater l'amateurisme ou le manque de probité des rapporteurs de l'Autorité Environnementale dans le dossier qui nous concerne.
    Il y a une reprise presque mots pour mots d'arguments ou descriptions figurants dans le dossier transmis à la Préfecture par les services de Chabot, sans en chercher les fondements et leurs véracités.
    Le plus grave et le plus condamnable c'est lorsque l'on découvre au détour de notes en bas de page que les rapporteurs ont fait une visite sur site, ce sont vu fournir des pièces ne figurants pas au dossier déposé ainsi que des réponses à leurs interrogations.
    A aucun moment ces rapporteurs n'ont cherché à connaitre le son cloche des associations environnementales locales que ce soit la Vigie ou le CPNS.
    Ceci est scandaleux et décrédibilise fortement cet avis.
    Le combat continuera plus fortement encore.

    RépondreSupprimer
  2. Jean peut plus31 mai 2018 à 05:43

    Cela prouve uniquement qu'une grande partie de l'opposition n'a pas fait son boulot et a laissé les coudées franches au porteur du projet.Tout ce qui a été dit jusqu'à présent n'était que du vent et nous voilà repartis pour une nouvelle enquête publique.Peut-on espérer que les associations qui se targuent d'être le fer de lance de l'opposition au projet seront aussi pugnaces que celles qui ont permis de faire obstacle au projet en 2011.Jean doute.

    RépondreSupprimer
  3. Depuis des années, j'attends pour rapatrier mon bateau des Sables à Bretignolles . Mon voeux sera bientôt exaucé ,n'en déplaise aux sauveurs de tritons .

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Un petit conseil :faites un deuxième voeu (sans x ) car celui-ci ne se réalisera jamais,mais vous pouvez aussi continuer d'attendre si ça vous chante...

      Supprimer
  4. Quand rien ne va dans le sens des opposants, on parle " d'amateurisme"...
    Ne serait-ce pas plutôt l'inverse ?

    RépondreSupprimer