Bandeau actualités

Bonjour et Merci pour votre soutien . Depuis le 10 juillet 2020, Christophe Chabot n’est plus président de la communauté de communes, c’est François Blanchet et il a décidé un moratoire sur le projet de port et la création d'une commission de médiation qui fera un bilan le 8 juillet 2021 avant vote des élus communautaires sur la poursuite ou non du projet le 22 juillet 2021. Jugement du Tribunal Administratif du 16 février 2021 : rejet du recours de La Vigie contre le SCoT du Pays de Saint-Gilles, l'association fait appel. Enquête Publique sur le projet de PLU terminée le 18 janvier 2019 - avis de la commission d'enquête favorable avec une réserve importante : rétablissement d’une coupure d'urbanisation sur le secteur de la Normandelière - approbation du PLU, en rejetant la réserve, en conseil municipal le 23 avril 2019. Nombreux recours contre le PLU. Enquête Publique sur le projet de port de plaisance terminée le 29 septembre 2018 : 5844 observations déposées - avis de la commission d'enquête favorable avec réserves - le préfet de Vendee déclare le projet d’utilité publique et donne les autorisations environnementales le 16 juillet 2019 - Nombreux recours contre les autorisations préfectorales . Le 12 janvier 2021, le Tribunal Judiciaire des Sables d'Olonne annule la vente des terrains de la ferme de la Normandelière à la commune. La mobilisation de tous est nécessaire pour s'opposer au projet de massacre de la Normandelière.

jeudi 1 octobre 2020

Normandelière et Port Bretignolles : Frédéric Fouquet "tue" la médiation !

Journal des Sables du 1er octobre 2020 - Port Bretignolles. Un groupe de médiation devra rendre son avis au printemps

Voir l'article du blog du 25 septembre 2020



Journal des Sables du 1er octobre 2020 - Bretignolles-sur-Mer - Port. Frédéric Fouquet "envisage sereinement" l'avenir

L'avenir qu'envisage Frédéric Fouquet ne pourra pas être serein si le projet de port de plaisance n'est pas abandonné, c'est une évidence

Frédéric Fouquet comprend que nombre de nouveaux élus du Pays de Saint-Gilles-Croix-de-Vie aient besoin d'être informés des réalités du dossier plutôt que de se baser dans leurs réflexions sur une appréciation imprécise

Frédéric Fouquet semble considérer la médiation comme un moyen d'informations pour les nouveaux élus communautaires ... qui seraient trop cons pour comprendre la réalité d'un dossier vieux de 18 ans !

Frédéric Fouquet précise : "C'est sur les base réelles des études qu'il faudra statuer" Les bases réelles des études , ce sont les données que le collectif d'excités des pro-ports répète dans leur blog, comme des enfants de maternelle, sans aucune réflexion, sans valeur ajoutée, sans analyse critique mais avec le souci permanent de démolir, de discréditer François Blanchet, Vincent Pipaud et les opposants historiques.

Frédéric Fouquet annonce, dès aujourd'hui, que les arguments des opposants ne seront pas pris en compte dans les conclusions du groupe de médiation et qu'il faudra statuer uniquement sur les bases réelles des études. C'est finalement le même fonctionnement que celui de la commission d'enquête de 2018 qui, en final, n'a retenu que les éléments des dossiers études grassement financés par le promoteur du projet et qui a rejeté les nombreux arguments des opposants. On veut bien écouter les opposants, mais on ne les entend pas !

C'est la mise à mort de la médiation (Entremise, intervention destinée à amener un accord : Offrir sa médiation pour résoudre un conflit)

Pourquoi les associations environnementales accepteraient-elles de participer à une telle mascarade ? Pourquoi la population du Pays de Saint-Gilles-Croix-de-Vie, les opposants au projet de port de plaisance ignorés, méprisés par Frédéric Fouquet, accepteraient-ils d'être audités par ce groupe de médiation ?

Concernant le groupe de médiation, François Blanchet a fixé la méthode (Délibération N°2020-5-11), il est urgent qu'il précise clairement les objectifs s'il veut que les associations environnementales et que les opposants y participent. C'est à lui de le faire pas à Frédéric Fouquet, s'il ne le fait pas la médiation sera un échec.

Lire la suite dans Plus d'Infos

Il y a 1 an : Massacre à la tronçonneuse à la Normandelière

A compter du 1er octobre 2020, Jérôme Dénécheau n'est plus DGS (Directeur Général des Services)

EIFFAGE : signature d'un contrat concernant un port de plaisance dans les Alpes-Maritimes

Biodiversité - l'imposture. pas de compensation possible pour un site tel que celui de La Normandelière

Gestion intégrée du littoral : neuf collectivités sélectionnées par l'Anel et le Cerema

Le CPNS publie son rapport d’activité 2019-2020

Il y a 1 an : Massacre à la tronçonneuse à la Normandelière par ceux qui vous promettent aujourd'hui de sauver la Biodiversité à Bretignolles avec un port de plaisance !


A compter de ce jour, 1er octobre 2020, Jérôme Dénécheau n'est plus DGS (Directeur Général des Services) de la communauté de communes du Pays de Saint-Gilles-Croix-de-Vie, il est remplacé par Eric Journel, auparavant DGS de Saint-Gilles-Croix-de-Vie. C'est un atout de Frédéric Fouquet qui part, celui qui avait aidé BRL Ingénierie à construire le dossier de port de plaisance de Bretignolles. Un aveu d'échec pour le projet qu'il faudrait intégrer dans la médiation ! Il va falloir changer l'organigramme de la communauté de communes !


Le Capital du 30 septembre 2020EIFFAGE : signature d'un contrat concernant un port de plaisance dans les Alpes-Maritimes


Biodiversité - l'imposture. Compenser la destruction d'un site terrestre et marin unique, apprécié d'une grande partie de la population, par une restauration artificielle et arithmétique de nombreuses parcelles de terrains dispersés sur la commune, faut être fous pour nous faire avaler ça ! C'est une perte d'identité considérable.


La Banque des Territoires du 1er octobre 2020Gestion intégrée du littoral : neuf collectivités sélectionnées par l'Anel et le Cerema. "En Vendée, la communauté de communes Vendée Grand Littoral entend mettre en place des solutions durables adaptées à son territoire qui doit faire face à des épisodes réguliers d’inondations fluviales, de submersions marines et de recul du trait de côte"

En Vendée, la communauté de communes de Pays de Saint-Gilles-Croix-de-Vie, alors présidée par Christophe Chabot et ses lieutenants dont Frédéric Fouquet, n'entendait pas proposer une "gestion intégrée du littoral" pour ne pas mettre en danger leur projet de port de plaisance de Bretignolles ! Désormais, après le départ du chef de bande, les choses pourraient changer.


Site CPNS du 2 octobre 2020. Le CPNS publie son rapport d’activité 2019-2020. Comité de suivi des dragages du port de Saint-Gilles-Croix-de-Vie qui va reprendre en octobre 2020 pour la nouvelle campagne de dragage. On retiendra que des nouvelles normes vont entrainer la nécessité de faire des travaux dans le port de SGXV. Port de plaisance de Bretignolles : Le CPNS reste vigilant avec les autres associations FNE Vendée, LPO, Surfrider, … et s’attèlera à demander l’abandon définitif officiel du projet pour stopper la perte de temps et d’argent sur un projet dangereux et hors du temps !

42 commentaires:

  1. Le chef de file des zadistes "Médiator" sera sûrement invité.
    quel est le budget prévu pour cette médiation ? combien de CRS et de gendarmes ?
    les réunions auront elles lieu à la gendarmerie de saint gilles en terrain neutre?
    Faut il que les villageois amène le pic nic pour nourrir "Médiator"?
    "Au printemps" c'est avant ou après les élections ?

    Pour l'instant beaucoup de point de détails sont à développer pour construire le moratoire...
    c'est impressionnant.

    lol




    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Un agrandissement de port çà donne çà , c'est une tradition locale ...

      https://www.ouest-france.fr/pays-de-la-loire/frossay-44320/loire-atlantique-barricades-au-carnet-le-departement-porte-plainte-pour-degradations-1ea3a476-ed35-11ea-8220-28b6de4ed6b8

      donc à défaut de médiation puisque "Mediator" est très occupé en 44

      méditons longuement on économisera les honoraires d'avocats

      Supprimer
  2. Fouquet est aussi borné que Chabot il n'y a que le port à Brétignolles et rien d'autre ce Fouquet il va arroser les autres maires avec quoi que va t'il leur promettre il est à leur niveau mais responsable des ordures (de souvenir)ce n'est pas glorieux mais il en faut un et lui il aune spécialité dans le nettoyage meme en plein confinement avec une milice composée de bras cassés qui passent pour des anes sinon plus aux yeux de beaucoup de gens.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. D'accord, mais quel charabia ! Style, ponctuation, syntaxe et tout le bataclan ! Evidemment, vous écrivez comme vous parlez - c'est ballot...

      Supprimer
  3. Si je ne me trompe pas, un médiateur est une personne neutre au problème.
    Comment Fouquet peut-il être juge et partie?
    Quelqu'un a dit plus haut il est pire que Chabot...

    RépondreSupprimer
  4. Puisque l'on connait la stratégie de M.Fouquet, ne réitérons pas les erreurs qui ont conduit au résultat de l'enquête publique. Pourquoi la Vigie ne ferait-elle pas parvenir aux élus de la communauté de Saint Gilles un dossier argumenté avec les études non trafiquées qu'elle même a menées avec le concours d'experts. Ce serait irresponsable de laisser le promoteur du projet faire seul du lobbying auprès de la commission.

    RépondreSupprimer
  5. Chacun veut tirer les ficelles mais il ne faut pas se tromper, François Blanchet veut que la médiation aboutisse à un consensus permettant d'abandonner le projet et de retrouver la paix et la sérénité au Pays de Saint-Gilles. Le consensus sera forcément celui du plus grand nombre et la majorité de la population souhaite cela

    RépondreSupprimer
  6. 11H10 a qui vous adressez vous avez de la chance d'écrire comme vous parlez mais vous avez surement un master de con on a pas tous le meme niveau d'instruction chacun fait comme il peut avec son niveau d'étude c'est encore du charabia mais vous allez comprendre vous qui etes si malin et et beaucoup au dessus des pauvres gens qui sont plus manuel et beaucoup moins intello que vous.

    RépondreSupprimer
  7. Pas la peine de polémiquer - et merci pour le "master de con" (?). Je trouve simplement bien dommage que la pensée s'englue dans le charabia des mots. C'est toujours mieux quand le texte est clair, c'est tout !

    RépondreSupprimer
  8. 15H52 dites à qui vous vous adressez pour que la personne s'améliore dans ces textes,c'est tout.

    RépondreSupprimer
  9. O lieu de vou prandre la taite sur le charabia et le bon frenssais, unissez vous pour anpecher Fouquet et sa bende de sevir, mairci davance .

    RépondreSupprimer
  10. La déclaration qui tue !

    Je la reprend pour une meilleure compréhension, c'est celle de Mr Fouquet dans le journal des Sables du 1er octobre 2020 :
    "C'est sur la base réelle des études qu'il faudra ensuite statuer".

    Je pense personnellement qu'il s'agit des études menées par le CABINET en 2011, lors de la première enquête publique et lors de la 2ème en 2018 ?

    S'il s'agit de cela, puisque Mr Fouquet veut faire oeuvre de pédagogie et d'information vis à vis du public, qui n'aurait pas lu les études du dossier, eh bien je vais l'aider un peu, sans prétention :

    - Comment faire confiance à un cabinet, dont en 2011, le directeur a soutenu pendant 2 heures, mordicus, devant la commission d'enquête, que l'eau de la carrière du Bréthomé provenait exclusivement des eaux de pluie, alors qu'elles proviennent des eaux de source, selon les hydrogéologues, ce qui est compréhensible, puisque la pluviométrie annuelle à Bretignolles est inférieure à l'évapo-transpiration, ce qui rendrait la carrière à sec la plupart du temps !

    - Comment faire confiance à la même étude qui indiquait qu'il n'y aurait aucune communication entre les eaux salées du port et celles d'eau douce de la nappe phréatique toute proche ?

    - Comment faire confiance à des études du même cabinet qui sous-évaluaient de 5 ou 6 fois la fréquence des dragages du projet de chenal et donc le coût de ceux-ci, alors que l'on sait en raison des courants, Nord-Sud, que la quantité de sable, en raison de la présence des digues notamment, déviée vers le chenal du projet de port, aurait été très importante !

    - Et je pourrais continuer l'énumération des invraisemblables sornettes racontées dans ces études propres à magnifier un tout aussi invraisemblable projet.

    Donc Mr Fouquet, vous qui êtes animé d'un immense souhait de faire connaitre la vérité au public, sur votre projet, faites connaitre ce que je viens de dire.

    Et je me permets de dire à Mr Blanchet : Faites attention à ne pas vous faire embarquer dans des balivernes et autres galéjades, dont seuls les Marseillais avaient le monopole jusqu'ici !

    RépondreSupprimer
  11. Je viens d'aller sur le blog pro port,
    incroyable,pour résumer,si le port ne se fait pas la terre s'arrêtera de tourner. Des âneries et bonnet d'âne...

    RépondreSupprimer
  12. Un citoyen contribuable2 octobre 2020 à 10:04

    Je voudrais, seulement, rappeler que M. Chabot avait déclaré « INCOMPÉTENT » ce bureau d’études après les résultats de l’appel d’offres.
    Les 2 premiers bureaux contactés avaient, successivement,  rendu leurs copies en insistant tout port infaisable à la Normandeliere.
    Ainsi, M. Chabot s’était souvenu de « l’INCOMPÉTENT ».
    Vous connaissez la suite.
    CQFD

    RépondreSupprimer
  13. Les terrains de la normandelière ont été cédés à la CDC.
    Est que la CDC peut les céder au conservatoire du littoral?
    Si oui, on pourra dire définitivement adieu au projet.

    RépondreSupprimer
  14. Ne désespérons pas. Et si Frédéric Fouquet finissait par comprendre que la seule façon pour lui de sortir par le haut de ce bourbier était de renoncer à ce projet qui lui a servi pour être élu. Tous les grands politiques sont passés par là.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Anonyme de 16h42 !

      D'accord avec vous, ce serait la meilleure solution. Mais seul un homme intelligent peut s'y résoudre !
      Or, selon un philosophe chinois, on sait que :
      "Commettre une erreur arrive à tout le monde, mais persister dans cette voie devient une erreur de plus" !

      Supprimer
  15. Le port à impact positif sur l'environnement !!!

    Les pro-ports ont sorti l'artillerie lourde (article du 1.10).
    Si çà continue ils vont utiliser "la grosse Berta" !
    Ils s'auto-congratulent au sujet des mesures prises avec le projet de réalisation du port pour favoriser la biodiversité et réemploient le terme de "port à impact positif sur la biodiversité" !

    On aura tout vu !

    - Ils ont détruits délibérément plusieurs hectares de dunes, là ou précisément la biodiversité était très riche, sans avoir pris préalablement la moindre mesure pour sauver cette biodiversité.
    Ils ont mis le feu dans des broussailles pour faire déguerpir les zadistes, sans prendre la moindre précaution non plus pour préserver la biodiversité !
    Bref, c'est une comédie sans nom !

    - Le port sauvera Bretignolles de l'urbanisation, en plantant des centaines d'arbres ( promesse qui date du 2003 ), mais aucun arbre n'est encore planté !
    De surcroit ils procèdent à l'effacement sur le document d'urbanisme de la coupure d'urbanisation de la Normandelière.
    Ce qui est complètement contradictoire avec leur ambition.

    - Ils parlent d'une invraisemblable quantité de mesures prises pour améliorer l'environnement, mais aucune d'elle n'a vu le jour et on ne sait pas la plupart du temps où ces mesures compensatoires vont être réalisées.
    ( A vrai dire, ils montrent un trou de quelques m2, creusé pour accueillir des amphibiens et il faut le reconnaitre creusé avec une application particulière, mais c'est pour faire "claquer" davantage leur fumeux projet !)
    Nous avons vraiment affaire à une bande de malades !

    Et évidemment les commentaires qui suivent l'article sont éloquents sur le niveau du Q.I. des rédacteurs.
    Une de ces personnes insultent les opposants au port dans ces termes :

    "N’oublions pas que le camp d’en face ne représente rien ou presque rien, combien sont ils ? Une poignée ??? Pour en connaître certain c’est vraiment peu très peu.. et tous gouroutises par le sieur Bourcereau allias COVID 33.
    Il va falloir simplement hausser le ton encore plus fort.
    Mr Blanchet baissera les bras et ira là où le vent portera."

    On dirait Chabot qui parle, quand il voulait à Noël 2011, sortir ces muscles !
    Pauvres gens !

    Sur le terme " Alias COVID 33 ", je conseille simplement à cet abruti, dont je reconnais le style, de changer de trottoir le soir lorsqu'il croisera un "contre le port", parce qu'il pourrait avoir une mauvaise surprise !

    Moralité, ces gens là ont la rage au ventre, parce qu'ils baignent dans l'échec et ils cherchent manifestement à impressionner Mr Blanchet, qui espérons-le, ne cèdera pas à ce genre de manoeuvre !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. votre petite rhétorique partisane est usée jusqu'à la corde et usante
      pour les neurones citoyens

      https://www.ouest-france.fr/pays-de-la-loire/notre-dame-des-landes-44130/notre-dame-des-landes-le-coup-de-gueule-des-agriculteurs-historiques-de-l-ex-zad-cd1bd0de-048a-11eb-a7ed-96a005cb5c0d

      mais l'idée de transférer l'intégralité du cordon dunaire de la normandelière et de la garenne au conservatoire du littoral est la bonne piste
      c'est pas cher et c'est rapide

      pour construire un moratoire

      Supprimer
    2. Anonyme de 5h25,

      Si ma "petite rhétorique est usée et usante, vous n'êtes pas obligé de la lire Monsieur ! Allez voir ailleurs !
      Elle est partisane en effet et est celle d'un opposant au port ! votre Q.I. vous a quand même permis de comprendre !...
      Elle est surtout usante pour les gens comme vous qui sont des pro-ports et qui ne veulent pas lire la vérité. Elle vous gêne !
      Vous n'arrivez pas à expurger votre haine et votre désir d'en découdre, avec les opposants au port, alors je vous conseille vivement d'aller voir sur le blog des galéjades d'à côté et ne plus nous emm....!
      Si vous continuez vous allez faire un début d'ulcère !...
      Vos suggestions sont ridicules et ne trompent personne, ce sont celles qui permettraient en douceur de reprendre le projet de port, mais çà ne marchera pas !

      Supprimer
    3. Le conservatoire du littoral est une institution extrêmement efficace pour geler des terrains définitivement et les mettre à l'abri des spéculations immobilières. La ville de Brétignolles est propriétaire des terrains et le redeviendra dès que le projet de port sera annulé lorsque les autorisations seront caduques.

      Vos soliloques complaisamment reportés ici lassent bien au delà de vos petites associations aux budgets surchargés d'honoraires d'avocats,
      que vous aimeriez bien mettre à la charge des contribuables avec des dons déductible des impôts.

      Cependant pour être d'utilité publique il faut aussi se conformer aux cadres
      juridiques et publier ses comptes.


      Cette suggestion est ridicule selon vous,
      car elle ne rapporte rien à vos petites ritournelles idéologiques électorales dont la plupart "des gens" n'ont strictement rien à faire.

      Une signature et puis c'est tout.
      Pas de soupe aux potirons çà rapporte pas un rond.
      C'est que de l'amour.

      Supprimer
    4. D'ailleurs l'anonyme de 5h25, il ne doit pas être bien dans sa tête, car se lever à 5h25 pour écrire des conneries pareilles, non seulement il faut avoir des insomnies, donc être malade, mais en plus il faut travailler du chapeau !
      S'il est pro-port qu'il le dise franchement, on comprendra mieux, mais le courage chez ces gens là est souvent absent, ils ne sont même pas capables de dire qui est titulaire de leur blog ! Faut le faire ! Le niveau de leur courage est donc médiocre !

      Supprimer
    5. Anonyme de 5h25, pourriez-vous nous dire quel est le rapport entre ce que dit l'anonyme du 2.10 à 19h36. Commentaire que tournez en dérision et le lien sur NDDL, que vous proposez dans votre commentaire, SVP ?
      Normalement, après le repos de la nuit, on a l'esprit clair à 5h25, mais pour vous le vôtre, il a l'air sévèrement brumeux et confus ?
      Merci de vos explications, pour que tout le monde comprenne.

      Supprimer
    6. Anonyme du 2.10 à 19h36 : Les propos du blog des pro-ports que vous rapportez dans votre commentaire et notamment les insultes destinées aux anti-ports, ne peuvent provenir que de la bouche de Chabot, ce sont les termes qu'il emploie habituellement. C'est une belle signature !
      Donc, si ce n'est pas lui qui rédige les posts du blog, c'est lui qui intervient pour inspirer les réponses, comme celle qu'il a glissée sur ce blog, lorsque des critiques sont faites sur son ex-projet. C'est patent !

      Supprimer
    7. En tout cas il n'y a pas beaucoup d'heures dans la journée
      où vous avez l'air marin ...
      de la à faire un lien , je n'en ferai rien.

      Supprimer
    8. Chabot de 5h25 du 3.10

      Et la vôtre, rhétorique, consistant à répéter sans arrêt pendant des années que :
      "Le port de Bretignolles est un projet exemplaire" !
      Sans pouvoir prononcer un mot et définir l'exemplarité en la matière, lorsque la question vous a été posée, souvenez-vous, il y a près de 10 ans :

      "Qu'est-ce qui fait que votre port est exemplaire" ?

      Réponse : "Le port est exemplaire parce que je vous le dis" !

      Combien de fois l'avez-vous écrite et prononcée cette phrase, alors je vous en prie en matière de "rhétorique, usée jusqu'à la corde et usante", vous feriez bien de balayer devant votre porte, car vous, vous roulez sur la jante depuis longtemps !

      Mais vous en avez une nouvelle rhétorique :
      "Le port est le seul projet à impact positif sur l'environnement" !

      Par définition le mot impact dénote un choc sur un corps ou un évènement ou les répercussions néfastes, qu'il peut avoir sur quelque chose, donc il définit le négatif.

      Un "impact positif", çà ne peut pas exister, c'est un lapsus et en tout cas une méconnaissance de la langue française, alors que vous Chabot vous avez prononcé cette expression dans la presse, devant des caméras etc.. etc...!

      C'est vrai que vos talents en matière d'usage de langue française sont plutôt médiocres, mais avant de l'ouvrir ou d'écrire, vous devriez encore une fois, balayer devant votre porte et vous souvenir de cette maxime:

      "Avant de regarder la paille dans l'oeil de ton voisin, regarde la poutre qui est dans le tien !"

      Supprimer
    9. On peut faire plus court pour remettre les choses à l'en-droit :

      «Le droit de propriété est imprescriptible», selon l’article 2227 du Code civil. cour de cassation 10 septembre 2020. (rien de nouveau)
      Il n'y avait donc aucun délai pour saisir la justice et faire exécuter la restitution de son bien à l'ADAPEI séance tenante.

      https://www.ouest-france.fr/pays-de-la-loire/bretignolles-sur-mer-85470/bretignolles-sur-mer-pas-de-poursuite-apres-le-squat-de-la-maison-de-l-adapei-6592964

      J'imagine que les 3 incitateurs à la zad
      https://www.facebook.com/BretiZAD/
      avaient quelques lacunes de perception des règles républicaines.

      Commencez par respecter une loi ou deux avant de balancer vos poutres sur le terrain du voisin.

      lol

      Conclusion :
      les générations futures sauront
      qu'un squat dure désormais vingt minutes en moyenne
      c'est à peu près aussi rapide que la suppression d'un compte de résosocio
      c'est un peu plus juste.

      Du coup on a plus de temps pour participer aux médiations.

      lol

      Ah oui au fait , il n'y a ni port , ni zad à brétignolles sur mer
      il ne faut pas croire tout ce qu'on raconte sur internet.

      bonne méditation à impact positif

      Supprimer
    10. Anonyme de 9:06
      "Il n'y avait aucun délai pour saisir la justice" SAUF "PEUT ÊTRE" CELUI DU CONFINEMENT que vous avez délibérément ignoré le 8 avril quand vous avez déloge manu militari les confinés de l'Adapei.
      J'espère que vous ne dormez pas sur vos deux oreilles...
      Bonne méditation à impact négatif...

      Supprimer
    11. Oui pour ceux qui ont des troubles de mémoire
      Le squat et le saccage de la propriété l'adapei se passe aux alentours du 23 octobre 2019
      le premier novembre la situation aurait du déjà être réglée par les forces de gendarmerie de saint gilles sans grand fracas mais quand les ordres n'arrivent pas ...
      il n'y a aucun délai pour saisir et aucun délai pour exécuter !!!

      Sans compter que si le propriétaire du terrain adjacent s'était contenté de cultiver des potirons citoyens comme le juge lui a demandé de le faire au lieu d'appeler à squatter celui de son voisin.

      Il est peu probable que nous ayons eu une aussi longue médiation...
      (mediation : colportage ouest france )

      lol

      https://www.ouest-france.fr/pays-de-la-loire/bretignolles-sur-mer-85470/vendee-les-proprietaires-du-terrain-de-la-zad-portent-plainte-6657123

      le propriétaire (celui du 17) porte plainte en accord avec les zadistes



      Avoir de bonnes relations de voisinage, c'est bien pour la planète

      enfin c'est mieux





      Supprimer
    12. Si mon voisin est un abruti de première, je n'ai aucune envie d'avoir des relations avec lui.
      Le déroulé des graves événements qui ont eu lieu le 8 avril n'excusent pas tout.
      Dans la crise sanitaire qui continue encore aujourd'hui il serait décent de vous faire plus discret sur ces événements. Bientôt, vous allez nous dire que vous avez sauver Brétignolles.
      Vos commentaires sont quelque peu embrouillés, vous n'avez pas d'arguments autre que celui lu sur votre blog anonyme "le port doit se faire pour assurer financièrement la sauvegarde de notre biodiversité"
      Ne pas détruire la Normandelière est la meilleure façon de conserver la biodiversité.
      Inutile de se lever à 5 h pour déposer un tel charabia sur ce blog.

      Supprimer
    13. Quand vous serez un peu moins odieux avec vos voisins au propre comme au figuré, on s'intéressera peut être à votre santé en 2020 et à votre combat avec votre ennemi imaginaire et son blog, et on vous offrira surement un réveil pour finir la sieste avant l'apéro et un masque municipal.



      Assumer vos échecs de 2019 ... et présenter vos excuses sera un bon début




      Supprimer
    14. Anonyme de 17:57
      A qui s'adresse votre commentaire?

      Supprimer
    15. On dirait qu'on s'intéresse au respect de la propriété désormais.

      https://www.ouest-france.fr/pays-de-la-loire/nantes-44000/nantes-les-occupants-de-l-ex-zad-se-rassemblent-pour-defendre-leurs-habitats-7001725

      c'est à géométrie variable ?

      Supprimer
  16. Il y a les gouroutisés du sieur Bourcereau et ceux du sieur Chabot et sans oublier le sieur Fouquet alias le Bu. Ils peuvent hausser le ton bomber le torse faire toutes espèces de singeries pour l'instant leur projet prend l'eau mais pas comme ils voudraient.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. tu parles d'où, anonyme 22:56 ? de chez Nicolas ?

      Supprimer
    2. Anonyme du 5 octobre à 9h06 !
      Incompréhensible votre commentaire,
      Mais de quoi parlez-vous et à qui vous adressez-vous SVP ?
      "Ce que l'on conçoit bien s'énonce clairement et les mots pour le dire arrivent aisément" !
      C'est juste Boileau !
      Lol !

      Supprimer
  17. Au Costa Rica le gouvernement à pris
    depuis plusieurs années une décision courageuse, PAS TOUCHE A LA FORET,alors même que son sous sol regorge de pétrole.Les générations futures ne leurs diront jamais assez MERCI.

    RépondreSupprimer
  18. Je ne comprends pas vraiment, anonyme de 22h56, le sens de vos propos. D'abord, vous semblez mettre sur le même pied partisans et opposants au prétexte qu'ils sont "gouroutisés" avec torses bombés et autres singeries, et puis dans un deuxième temps vous constatez que le projet est en difficulté... mais, vous, qu'en pensez vous ?!

    RépondreSupprimer
  19. Au début c'était Chabot qui était surnomé le gourou des pro port et ils ont repris ce terme de gouroutisé pour Mr Bourcereau car leur vocabulaire semble limité donc ce que je voulais dire c'est qu'ils copient, et pour vous dire ce que je pense de ce projet je suis complètement contre.(c'est peut etre du charabia mais je m'exprime comme je peux pour ceux qui on toujours quelque chose à redirent sur les textes j'ai BAC moins 5 mais ça va bien)

    RépondreSupprimer
  20. Arrêtez de vous écharper, les pro-ports sont des décérébrés,point final. Comment voulez vous discuter avec des idiots pareils, que vous ayez bac-5 ou bac+12 ne vous abaissez pas à leur niveau. Comme disait ma grand-mère : les chiens aboient mais la caravane passe. Laissez tomber, ils crachent leur dernier venin avant l'agonie !

    RépondreSupprimer
  21. C'est exactement ça,9h27,merci pour cette mise au point.

    RépondreSupprimer
  22. Le fond du dossier, la Costa Brava au pays de St Gilles.Voila ce que Frédéric Fouquet et ses gueux veulent faire au pays.La main dans le sac.

    RépondreSupprimer