Bandeau actualités

Bonjour et Merci pour votre soutien . QUESTIONNAIRE envoyé à tous les candidats aux municipales de 2020. Recours contentieux contre le projet de SCoT du Pays de Saint-Gilles-Croix-de-Vie non jugé. Enquête Publique sur le projet de PLU terminée le 18 janvier 2019 - avis de la commission d'enquête favorable avec une réserve : rétablissement d’une coupure d'urbanisation sur le secteur de la Normandelière - approbation du PLU, en rejetant la réserve, en conseil municipal le 23 avril 2019. Nombreux recours contre le PLU. Enquête Publique sur le projet de port de plaisance terminée le 29 septembre 2018 : 5844 observations déposées - avis de la commission d'enquête favorable avec réserves - le préfet de Vendee déclare le projet d’utilité publique et donne les autorisations environnementales le 16 juillet 2019 - Nombreux recours contre les autorisations préfectorales . La mobilisation de tous est nécessaire pour s'opposer au projet de massacre de la Normandelière.

mercredi 2 octobre 2019

Normandelière et Déboisage : massacre à la tronçonneuse !

Toutes les photos de ce post ont été prises ce jour, mercredi 2 octobre 2019 - 12 heures 

Le déboisage a commencé et ils ne font pas dans la dentelle





Aucun arbre n’est sauvé pour être replanté ailleurs, ils sont tous massacrés.







Ils s’empressent de détruire le parking et de l’interdire au public avant la manifestation du 6 octobre







Les assassins reviennent toujours sur les lieux du crime !








Ce sont les espaces remarquables caractéristiques du littoral qui sont attaqués à Bretignolles, c’est contraire à la Loi (code de l’urbanisme : article L121-23)
Un élu responsable est un élu qui attend que les recours soient jugés avant de décider ou non de tels travaux. L’élu voyou se fout des décisions de justice

Petits Suppléments

Surfsession.com du 2 octobre 2019. Mais que se passe-t-il à Bretignolles 

Agir pour Bretignolles du 2 octobre 2018. On nous prend vraiment pour des c...

France 3 Pays de Loire 19/20 du 2 octobre 2019. Les coups de pelleteuses pour le port de Bretignolles (curseur 5’)

La communauté de communes fait tout pour accélérer les travaux avant la manifestation du 6 octobre 2019 et le dit
Ils font les travaux de défrichage et de déboisage sur le secteur de la Normandeliere entre le 2 et le 6 octobre 2019 pour que les oiseaux ne viennent pas nicher avant la création du port ! Ils se foutent vraiment de la population locale.
Il ne faudra pas s’étonner de la grosse colère qui va s’exprimer lors de la manifestation du 6 octobre 2019.
A lire les commentaires, même les ouvriers qui travaillent sur le chantier sont indignés .... mais ne peuvent s’exprimer publiquement.
Un défilé continu de personnes autour du chantier expriment tristesse et colère devant un chantier de désolation. Les responsables - sur la photo - devront payer pour ce crime environnemental.

47 commentaires:

  1. Regardez moi ces sales gueules de voyous...Pas très fiers quand même, ça baisse la tête.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. le pas bon, la grosse brute et le petit truand

      Supprimer
  2. Un homme en colère2 octobre 2019 à 14:54

    Le maître promène son toutou, à t'il un sac à crottes ?

    RépondreSupprimer
  3. Ce sont des fous furieux.
    Honte à toi Chabot et à toi freluque

    RépondreSupprimer
  4. qu'est ce que l'on va être peinard l'année prochaine plus de touristes plus la queue à super U, de la place dans les allées des Halles et du marché; enfin le petit bourg retrouvera la quiétude des années cinquante.
    Merci à l'elu de la Chapelle Hermier

    RépondreSupprimer
  5. Ils doivent vouloir faire pareil à la Parée, car grosse délégation cet après midi.

    RépondreSupprimer
  6. A part prendre des photos et proférer des insultes sur ce blog, vous faites quoi?
    Rien. Chabot est en train de réaliser son projet sereinement. Enfin Brétignolles va sortir de sa léthargie.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Chabot n'est pas serein et il a bien raison.

      Supprimer
    2. Un homme en colère2 octobre 2019 à 21:05

      Eh, toi tu fais quoi ? Pour l'instant l'illégalité n'est pas l'ordre du jour, je pense que la précipitation des actes actuels n'est que de l'esbrouffe de la part de chabot, pour marquer le terrain, c'est la politique de la terre brûlée. Si il était serein, tout ceci se ferai normalement, je n'ai jamais vu des travaux se réaliser aussi vite. J'espère seulement que les gars sur les engins sont payés à la mesure des actes qu'ils réalisent en si peut de temps. On comprends mieux le prix de l'appel d'offre !

      Supprimer
    3. C'est vrai qu'il n'y a que des vieux croutons qui ne font rien à Bréti
      19 ans de léthargie ... ça suffit
      Chabot dégage !

      Supprimer
  7. Ils feraient bien de se méfier, ils massacrent l'environnement,ils n'ont pas de scrupules,ça peut éveiller des envies de massacre même chez les honnêtes gens...

    RépondreSupprimer
  8. C. Chabot et D. Trump, c'est bonnet blanc et blanc bonnet.
    Tricheries et mensonges sont leur quotidien.
    Une procédure d'impeachment devrait être aussi lancée contre C. Chabot.

    RépondreSupprimer
  9. Chabot tête basse et mains sales
    l'inverse de tête haute et mains propres...on est rendu loin au pays de St Gilles !

    RépondreSupprimer
  10. Chabot n'est certainement pas si serein que ça ,anonyme de 17h22 et il n'a pas tort.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. L'oeil était dans la tombe et regardait Caïn (père de 4 enfants)

      Supprimer
    2. Si dans le cochon tout est bon, dans ce port tout serait gore.

      Supprimer
  11. Réponses
    1. Je dirai même mieux: vive les porcs! (NB: Chabot et les promoteurs de ce projet scandaleux).
      Le pire est qu'ils se tirent une balle dans le pied: les touristes viennent à Brétignolles pour profiter d'un environnement authentique et jusque là préservé, pas pour admirer des bateaux dans un port... c'est toujours malheureusement la loi du pognon.

      Supprimer
    2. Et la loi des cons

      Supprimer
  12. a toi le provocateur de17h22
    écoutes cette magnifique chanson de BRASSENS
    "Mourir pour des idées, l'idée est excellente
    moi j'ai failli de ne pas l'avoir eue
    car tout ceux qui l'avaient, multitude accablante
    en hurlant à la mort,me sont tombé dessus
    ils ont su me convaincre et ma muse insolente
    abjurant ses erreurs, se rallie à leur foi
    avec un soupçon de réserve toutefois
    Mourons pour des idées, d'accord, mais de mort lente….

    RépondreSupprimer
  13. A l'anonyme de 10h22 : où avez-vous vu que Brétignolles était endormie ? Si ce port se réalise, alors là, contrairement à ce que vous pensez, la ville sera en léthargie : des bateaux à quai, leurs propriétaires ne se trouvant bien sûr pas à déambuler dans les rues du bourg et des alentours.Les petits commerces ont de la peine à devenir pérennes, ce sera "chronique d'une mort annoncée", sans parler de la plage de la Normandelière qui aura disparu, elle qui était le centre de la vie de notre côte en plein été. Mais que croyez-vous donc ? Vous n'êtes qu'un dupe, ce n'est pas une insulte simplement une vérité !

    RépondreSupprimer
  14. Un homme en colère2 octobre 2019 à 21:28

    Bretignolles n'est pas en léthargie comme vous dites, Bretignolles vit, il n'y a qu'a voir le marché le dimanche. Aller à st Hilaire de riez le dimanche matin, c'est plus grand, c'est plus triste, plus de marchand à partir de midi. C'est vrai, certains voulaient un port la bas il y a un peu plus de 20 ans mais le maire n'était pas villieriste à l'époque et ce ne fut pas. Par contre Devilliers s' opposa au projet du port bretignollais, pas pour des raisons politique mais surtout pour la sécurité des habitants, il dit "plus jamais ça" après le drame de la Faute sur mer. 'Il suffit de mettre le nom de son successeur sur le mur de la mairie et de se jumeler avec une commune qui n'a aucun intérêt, à part ramener des bénévoles pour un festival qui n'avait d'intérêt que de se mettre de côté la jeunesse, tu t'es bien trompé Mr Chabot, la jeunesse tu l'l'auras pas avec ton festival comme tu as les vieux avec Johnny et ton foot, je finirais pas en riant, va te faire ....

    RépondreSupprimer
  15. Il faut mettre la pression partout...rentrer dans la mairie et demander des explications au personnel, ne pas consommer à Bretignolles les commerçants bougeront peut-être, fuir les artisans de bretignolles complices, bannir de manière générale tous les complices de Chabot et surtout que leur porte-monnaie s'en ressente...
    Seblechouan

    RépondreSupprimer
  16. Que fait BIRON ? Elu d'opposition ? Que fait DUCOS ? Elu d'opposition ?
    Il faut arrêter tout cela et tout de suite, honte à vous Brétigollais...

    RépondreSupprimer
  17. CHABOT DEHORS, HONTE A TOI A TA FAMILLE A TES ENFANTS

    RépondreSupprimer
  18. A force de pousser les gens à bout,Chabot joue avec le feu.Les esprits s'échauffent,attention à l'effet boomerang.

    RépondreSupprimer
  19. Des employés de Veolia ont été aperçus près de la carrière préparant probablement l'opération de vidage

    RépondreSupprimer
  20. J'espère simplement que les flics lisent ce blog.... Les adresses IP leurs seront bien utiles pour retrouver les auteurs des menaces en tous genres proférées anonymement.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Entre menace et atteinte de la nature. hum laisse moi réfléchir à ce qui est pire. Non en fait je préférerais t'avoir en face de moi pour qu'on aille choisir des marrons ensemble dans la forêt.

      IP85

      Supprimer
    2. Les flics trouveront aussi votre adresse IP, vous qui venez faire de la provocation sur ce blog

      Supprimer
    3. Se lever si tôt pour écrire autant de conneries, t'es un champion toi !

      Supprimer
    4. Un homme en colère3 octobre 2019 à 13:15

      Toi l'anonyme de 8h10, j'aurai pas aimé être ton voisin pendant les années 40, heureusement même à cette époque toutes les forces de l'ordre n'étaient toutes d'accord avec le pouvoir en place.

      Supprimer
    5. Anonyme de 8h10, on ne dit pas "flics", on dit gendarmes. Attention tout de même !!

      Supprimer
  21. Qu'êtes vous en train de faire,vous? N'êtes vous pas en train de menacer de façon anonyme? Un peu de cohérence,voyons.

    RépondreSupprimer
  22. La communauté de communes n'a pas informé lors de l'enquête publique, et maintenant elle informe sur le massacre environnemental qu'elle commet à la Normandeliere.

    Ma petite fille à qui je faisais voir ce matin le beau lever du soleil m'à dit "chic on va pouvoir aller à la plage après le travail de maman "
    je lui ai répondu "Non parce qu'il y avait des travaux et que même l'été prochain elle ne pourrait pas y aller "
    elle m'a répondu
    "oh non c'est pas juste "

    RépondreSupprimer
  23. IP, IP, IP houra vive la vigie.

    RépondreSupprimer
  24. les plaisanciers de la normandeliere qui sont pour le port ou vont ils aller pendant les travaux a la cale de la sauzaie avec des tracteurs et remorques qui ne sont pas homologues pour aller sur la route en plus le parking est petit entre les voitures des promeneurs qui profitent encore du reste dune sur bretignolles et les plaisanciers du coin ca va grogner

    RépondreSupprimer
  25. SVP,laissez ses enfants en dehors de cela, ils n'y sont pour rien ... une maman

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est bien justement qu'ils n'y sont pour rien... que nous les adultes papys et mamies (nous avons été aussi des parents) devons réagir pour ne pas leur laisser notre terre en trop mauvaise état, Et surtout les laisser profiter de bonheurs simples comme admirer la nature...

      Supprimer
  26. Madame si vous emmeniez vos enfants à la plage, emmenez les maintenant voir le paysage de désolation de la Normandeliere.
    Un enfant gâté on pourrait dire aussi Attila est passé par là après lui plus rien ne pousse.

    RépondreSupprimer
  27. Comme l'indique la personne du texte de 9h58,il apparaît très clairement que les maires des diverses communes de la cdc n'ont pas communiqué à leurs administrés. Depuis plusieurs jours, j'interroge les gens que je vois en leur demandant où ils habitent : St Gilles, St Hilaire pour ne citer que ces deux villes. Et bien, ils n'ont pas eu d'infos ! Idéal pour noyer le poisson et faire avaler la pilule ! Et hop ! Les maires sont vraiment ses sous-fifres. AU XVIIème, La Fontaine parlait déjà de ce piètre comportement humain. Ces maires " sont ce qu'il plaît au prince ou s'ils ne peuvent l'être, Tâchent au moins de le paraître. Peuple caméléon, peuple singe du maître, On dirait qu'un seul esprit anime mille corps, C'est bien là que les gens sont de simples ressorts." En somme, ils n'ont aucune personnalité et se calquent sur Christophe Chabot, intérêts obligent ! C'est vraiment navrant. Cela ressemble à une monarchie absolue !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Vous oubliez que Chabot a été élu, réélu et ré réélu. Donc ses programmes n'étaient pas si mauvais, ou alors les bretignollais sont vraiment des moins que rien.

      Supprimer
    2. Anonyme du 4/10 à 12h07

      C'est vous le moins que rien. Incapable du moindre discernement.
      Balkany a aussi été élu et réélu. On voit bien ou il en est aujourd'hui ...

      Supprimer