Bandeau actualités

Bonjour et Merci pour votre soutien . Recours contentieux contre le projet de SCoT du Pays de Saint-Gilles-Croix-de-Vie non jugé. Enquête Publique sur le projet de PLU terminée le 18 janvier 2019 - avis de la commission d'enquête favorable avec une réserve : rétablissement d’une coupure d'urbanisation sur le secteur de la Normandelière - approbation du PLU, en rejetant la réserve, en conseil municipal le 23 avril 2019. Nombreux recours contre le PLU. Enquête Publique sur le projet de port de plaisance terminée le 29 septembre 2018 : 5844 observations déposées - avis de la commission d'enquête favorable avec réserves - le préfet de Vendee déclare le projet d’utilité publique et donne les autorisations environnementales le 16 juillet 2019 - Nombreux recours contre les autorisations préfectorales . La mobilisation de tous est nécessaire pour s'opposer au projet de massacre de la Normandelière.

vendredi 22 mai 2020

Normandelière et SAGE Auzance Vertonne : l'enquête publique est relancée

Un nouvel avis d'enquête publique sur les travaux de restauration et d'entretien des rivières et zones humides sur le territoire du SAGE Auzance Vertonne et cours d'eau côtiers est paru dans Ouest-France du 22 mai 2020

L'enquête publique aura lieu du 9 juin au 10 juillet 2020

Les dossiers d'enquête publique sont sur le site de la préfecture de Vendée




Il ressort du dossier d'enquête publique :
- que la Haute Autorité Environnementale a demandé au maître d'ouvrage (SMAV) d'analyser les cumuls éventuels avec d'autres projets.
- que, pour ce qui concerne l'incidence du projet de port de plaisance de Bretignolles, le maître d'ouvrage (SMAV) a répondu en renvoyant vers l'avis de la Haute Autorité Environnementale et vers l'élaboration du PLU de Bretignolles.
Le Syndicat Mixte Auzance Vertonne n'a pas fait d'analyse sérieuse, s'est retranché derrière les documents des promoteurs du projet de port de plaisance, documents contestés devant les tribunaux administratifs pour causes d'illégalités..

L'entourloupe
Les travaux de restauration et d'entretien des zones humides sont de la responsabilité du SAGE Auzance Vertonne, en particulier les travaux de restauration des zones humides de la vallée de l'Ecours à Bretignolles-sur-Mer.
Les promoteurs du projet de port de plaisance de Bretignolles-sur-Mer ont proposé, comme mesures compensatoires à la destruction partielle de la zone humide du Marais-Girard, la restauration des zones humides de la vallée de l'Ecours, ce qui est hors sujet. Les mesures compensatoires auraient dû être la création de nouvelles zones humides, la transformation de terres agricoles, de friches en zones humides sur le territoire Bretignollais (voir dossier zones humides)
Comment le bureau de la CLE (Commission Locale de l'Eau) du SAGE Auzance Vertonne a-t-il pu valider de telles mesures compensatoires ?
Comment le préfet de Vendée a-t-il pu valider une telle magouille ?

Pour en savoir plus lire l'article du 13 mars 2020. Sage Auzance Vertonne : La restauration des cours d'eau et des marais

Pour en savoir encore plus lire :
Article du 15 octobre 2018SAGE Auzance Vertonne : il y a de la magouille dans l'Eau !
Article du 15 octobre 2019Port Bretignolles : le projet ne respecte pas les orientations et préconisations du SDAGE Loire Bretagne
Article du 6 février 2019. Des zones humides naturellement fonctionnelles

Tags à la Normandelière

Déconfinement à la Normandelière : Les zadistes rôdent de nouveau








Révélation du Sans-Culotte 85 de mai 2020

Nicolas, porte-parole des élus de Bretignolles !
Qui pourra empêcher les zadistes de s'installer à la Normandelière si les élus poursuivent le massacre du littoral ? Personne, ils seront sur place quand ils le décideront et ils iront là où ils voudront.






Lire la suite dans Plus d'Infos

Sable de Brétignolles sur Mer

L’appel de 46 députés LREM : « Nous voulons peser de l’intérieur »

Le Scot peut justifier une extension limitée de l'urbanisation dans un espace proche du rivage (Jurisprudence)

Opposer écologie et économie est totalement dépassé

Bilan de l’hiver 2019-2020 sur le littoral aquitain


Blog de l'ami Jacques du 21 mai 2020. Sable de Brétignolles sur Mer



Le Nouvel Observateur du 22 mai 2020. L’appel de 46 députés LREM : « Nous voulons peser de l’intérieur »
L’appel de 46 députés LREM : « Nous voulons peser de l’intérieur »
Signataire : Stéphane Buchou !!
A-t-il jusqu'à maintenant pesé sur des décisions néfastes à l'écologie, au développement durable, au littoral vendéen ?


Le Moniteur du 22 mai 2020. Le Scot peut justifier une extension limitée de l'urbanisation dans un espace proche du rivage (Jurisprudence)



















22 mai 2020 : Journée mondiale de la Biodiversité

La Croix du 22 mai 2020. Opposer écologie et économie est totalement dépassé

ça va devenir de plus en plus difficile pour le maire voyou !












Observatoire Aquitaine du 19 mai 2020. Bilan de l’hiver 2019-2020 sur le littoral aquitain
Bien que l’hiver 2019-2020 ait été globalement moins intense que l’hiver mémorable de 2013-2014, il a conduit à une position du pied de dune proche de celle relevée après l’hiver 2013-2014 et des niveaux de plage extrêmement bas sur de nombreuses communes telles que Vendays-Montalivet, Soulac-sur-Mer, La Teste-de-Buch, Biscarrosse ou Mimizan

33 commentaires:

  1. Ce projet à impact environnemental
    positif, pauvre malheureux mr le maire.

    RépondreSupprimer
  2. Effectivement, ce projet a un impact environnemental positif donc c'est un beau projet qui a toutes les chances d'aboutir. Peu de projets ont un impact positif. Monsieur Chabot a bien travaillé.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Sauf que l'impact positif n'existe pas!!!

      Supprimer
    2. Avez vous besoin de vous convaincre ou de vous rassurer,13h33,pour venir dire sur ce blog de défense de l'environnement que ce projet est un beau projet ? Ou alors c'est une provocation de plus dont nous n'avons que faire.
      Quant-à-"Monsieur Chabot" comme vous dites,il ne connait absolument rien à la mer,tout comme vous apparemment,pour parler d'impact positif;un impact environnemental,par définition a une connotation négative.mais ça,vous ne le savez sans doute pas non plus...Quelle malchance d'être si ignorant !

      Supprimer
    3. Anonyme de 13h33 !
      Pauvre gland ! Savez-vous de quoi vous parlez ? Connaissez-vous la signification des mots que vous employez ?
      Retournez sur le blog de Brochet - Rabiniaux et consorts.
      Votre bêtise est telle, qu'elle en devient risible, même si la situation est grave !

      Supprimer
  3. Anonyme 13:33 vous êtes un comique ! Comme d'habitude le même discours : Chabot a raison et c'est tout, aucun argument. Si l'environnement est la priorité de la Comcom, dites nous ce que sont devenues les graines prelévées délicatement à la pelleteuse en septembre; Chabot le Magnifique a du en prendre le plus grand soin, tout comme les espèces prélevées non ? Et de quel projet parlez-vous ? celui qui a été validé avec plusieurs réserves et non des moindre en juillet 2019 par le préfet ou le nouveau projet illégal pour lequel Chabot le Magnifique ose faire un nouvel appel d'offres alors qu'il n'en a pas le pouvoir ? Regardez les choses en face, il n'y a plus de projet, c'est foutu pour vos beaux rêves.

    RépondreSupprimer
  4. Oui c'est la fin de ce soit disant " beau projet " destructeur de l'environnement qui inondera tous les habitants des alentours pour une poignée d'incapables d'aller s'inscrire sur la liste d'attente de port olona ou de port le vie une bande d'égoistes et personnels avec un bateau à la place du cerveau.

    RépondreSupprimer
  5. Ce qui sera positif c'est quand cette histoire sera définitivement terminée.
    Et ça va pas tarder!

    RépondreSupprimer
  6. Les gardiens de la dune sont plus respectueux que la milice c(h)abotine,ils ont attendu le déconfinement,eux !

    RépondreSupprimer
  7. Je suis contre le port mais aussi contre les zadistes ou pseudo zadistes qui ont tagué des ACAB partout sur l'ancien site. Comment pouvez-vous vous réjouir sur Facebook de leur retour eux qui crachent sur la démocratie et les forces de l ordre...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Jamais je ne serai contre les zadistes, eux sont capables de s'opposer physiquement à la milice de Chabot moi je ne le suis pas
      Quand on a affaire à des voyous, il faut aussi pouvoir les affronter.
      S'il n'y avait pas eu de zadistes à Notre Dame des Landes, on aurait aujourd'hui un aéroport qui serait fermé pour cause de crise sanitaire et économique. Merci les zadistes d'avoir gagné ce combat contre un projet du passé et anti-environnemental. A Bretignolles nous gagnerons aussi ce combat avec les zadistes si la bande à Chabot ne comprend pas qu'il faut abandonner le projet de port de plaisance.

      Supprimer
    2. A Notre-Dame des Landes, on n'a jamais vu de milices municipales

      Supprimer
  8. Moi aussi je suis pour la démocratie,mais le problème c'est qu'il n'y en a pas à Brétignolles sur mer,nous sommes en république bananière.

    RépondreSupprimer
  9. entièrement d'accord avec toi Jean -Yves, face à des abrutis de la bande de mafieux, Les zadistes nous ont montré le chemin à suivre c'est d'arrêter ce projet monstrueux en donnant beaucoup dans des conditions climatiques épouvantables.Et, demain s'il le faut, avec eux, nous recommencerons pour qu'enfin les gens comprennent que ce projet truffé de mensonges et d'atteinte à la législation est criminel!

    RépondreSupprimer
  10. Donc votre message est clair vous soutenez les anarchistes et lutter contre les forces de l'ordre. Au moins C est clair...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bien obligé,car Christophe Chabot mouille dans la magouille
      pour bruler les étapes et jeter à la poubelle les lois et les règles et j'en passe...

      Supprimer
    2. Définition de l'anarchie (source wikipedia)

      Fondé sur la négation du principe d'autorité dans l'organisation sociale et le refus de toute contrainte découlant des institutions basées sur ce principe, l'anarchisme a pour but de développer une société sans domination et sans exploitation, où les individus-producteurs coopèrent librement dans une dynamique d'autogestion et de fédéralisme. Contre l'oppression, l'anarchisme propose une société basée sur la solidarité comme solution aux antagonismes, la complémentarité de la liberté de chacun et celle de la collectivité, l'égalité des conditions de vie et la propriété commune autogérée. Il s'agit donc d'un mode politique qui cherche non pas à résoudre les différences opposant les membres constituants de la société mais à associer des forces autonomes et contradictoires.
      L'anarchie n'est pas un gros mot juste un courrent de pensée pratiqué dans certaines civilisations et pour ma part je pense qu'il vaut mieux être en anarchie qu'être dirigé par des pourrits.

      Supprimer
    3. Ce qui me gêne sont les ACAB....
      Anachronisme de "tous les flics sont des bâtards"
      Ensuite, il faut le reconnaître qui serait capable d'occuper le site par tout temps ...... Sans la ZAD, il n'y aurait pas eu autant de médiatisation.
      Ensuite les zadistes n'ont rien brûler contrairement à la municipalité. Les dégradations perpétrées sur les biens des zadistes, pas top. Des vérifications d identités au delà des quatres heures prévues par la loi,et j'en passe.....
      Tout a été fait (ça et va continuer), pour que ce projet divise et radicalise.... Les tours de passe-passe ne sont pas finis.

      Supprimer
  11. Anonyme de 19:44
    Votre message est clair vous soutenez la milice de Chabot et de son dauphin le maire 2. Pour moi, les exactions commises par ces miliciens ne sont pas defendables et votre chef s'est vide défendu dans ses communiques avec la presse.
    C'est malheureusement, parce que les opposants ont toujours voulu se battre sans employer des méthodes de voyous que nous en sommes arrivés là.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est rigolo le maire 2 quand on le dit tout haut;ça me plait bien.

      Supprimer
  12. Brétignolles : l'image de la haine.
    ça ne va pas attirer les touristes
    Quel bilan après 3 mandats.

    RépondreSupprimer
  13. Chabot dos au mur !

    Mais que font donc les deux DGS de Bretignolles et de la Com. Com. pour ne pas éclairer davantage leur maître ?

    Car manifestement c'est le foutoir ! Chabot est en train de réviser son projet de port, en un projet rabougri, raccourci, rétréci, réduit, qui n'a plus rien à voir avec le projet d'origine et autorisé par le Préfet.

    Faute de pouvoir assumer financièrement le projet accordé, il faut conseiller à Chabot de préparer son nouveau projet et le faire soumettre à une nouvelle enquête publique.

    Et pourquoi cela ? Parce que le projet qu'il prépare comporte trop de points substantiellement différents de celui qui a été accordé.

    Il ne s'agit plus du même projet qui serait vite désavoué par la justice administrative et considéré comme réalisé sans autorisation si chabot s'aventurait à un début de réalisation.

    Pendant qu'on y est, en caricaturant un peu, pourquoi ne pas se servir de l'autorisation délivrée par le Préfet pour réaliser un aéroport ou toute autre réalisation soumise à autorisation administrative !

    Redevenez un peu sérieux Monsieur le Maire et pensez à la postérité, vous allez finir par ramasser une réputation de fantaisiste ! Un supplément de sagesse et de dignité ne gâterait rien !

    RépondreSupprimer
  14. Les vrais amis de Christophe Chabot doivent le tirez hors de cette histoire car il va en perdre ça santé.
    Ils auraient d'ailleurs dû le faire depuis longtemps!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. La santé mentale,il y a longtemps qu'il l'a perdue...A moins qu'il n'en ait jamais eu...

      Supprimer
  15. Comme disait il y a quelques années Bruno Retailleau ,"les dés étaient pipés"

    RépondreSupprimer
  16. Et dire que des personnes comme l'anonyme de 13h33 ont le droit de vote.
    On comprend mieux le résultat des élections.

    RépondreSupprimer
  17. Il faut croire que les 13h33 étaient plus nombreux à se déplacer le jour du vote. Si vous soutenez l anarchie, vous devez donc renoncer à vos retraites aux aides de l état, à la secu, aux soins gratuits etc... Il faut réfléchir avant de dire n'importe quoi !!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Anonyme de 10:39
      "Si on soutient l'anarchie on doit renoncer à sa retraite" C'est quoi cette réflexion?
      Si on a une retraite,des droits à la secu, c'est bien que l'on a travaillé et cotisé ...
      Il faut réfléchir avant de dire n'importe quoi...

      Supprimer
    2. Faut pas s'affoler, 13:27, c'est bien connu que les copains de chabot -et lui-, s'ils ne sont pas capables de réfléchir, sont très forts pour dire n'importe quoi!

      Supprimer
  18. Oui les 13h33 et les 44,et les 75 et les 78 etc...sans compter les procurations.Le nombre n'a rien à voir dans l'histoire,ce ne sont pas forcément les plus nombreux qui ont raison;souvent du reste,ils s'apparentent à un troupeau de moutons bien dociles,bien dressés et bien ignorants.
    Personnellement,je ne soutiens pas l'anarchie,mais je prône pour une démocratie qui n'existe pas à Brétignolles.Réfléchissez de votre côté,qu'on ne soit pas les seuls à le faire...

    RépondreSupprimer
  19. On ne soutien pas l'anarchie mais on soutien les vrais valeurs, pas le pognon à outrance.
    C'est bien de réfléchir mais encore faut il en avoir les moyens, ce qui ne semble pas la qualité majeure des pro port

    RépondreSupprimer
  20. Je suis d accord avec vous mais certains ici se sont trouvé une nouvelle vie en se réjouissant de voir des À entouré d'un rond apparaître sur bret et soutenir des zadistes qui pour certains balançaient de l Acide sur les CRS à NDDL. Non au port Ok mais ne devenez pas plus extrême que ceux que vous combattez devant la justice...

    RépondreSupprimer