Bandeau actualités

Bonjour et Merci pour votre soutien . Depuis le 10 juillet 2020, Christophe Chabot n’est plus président de la communauté de communes, c’est François Blanchet et il a décidé un moratoire sur le projet de port et la création d'une commission de médiation qui fera un bilan le 8 juillet 2021 avant vote des élus communautaires sur la poursuite ou non du projet le 22 juillet 2021. Jugement du Tribunal Administratif du 16 février 2021 : rejet du recours de La Vigie contre le SCoT du Pays de Saint-Gilles, l'association fait appel. Enquête Publique sur le projet de PLU terminée le 18 janvier 2019 - avis de la commission d'enquête favorable avec une réserve importante : rétablissement d’une coupure d'urbanisation sur le secteur de la Normandelière - approbation du PLU, en rejetant la réserve, en conseil municipal le 23 avril 2019. Nombreux recours contre le PLU. Enquête Publique sur le projet de port de plaisance terminée le 29 septembre 2018 : 5844 observations déposées - avis de la commission d'enquête favorable avec réserves - le préfet de Vendee déclare le projet d’utilité publique et donne les autorisations environnementales le 16 juillet 2019 - Nombreux recours contre les autorisations préfectorales . Le 12 janvier 2021, le Tribunal Judiciaire des Sables d'Olonne annule la vente des terrains de la ferme de la Normandelière à la commune. La mobilisation de tous est nécessaire pour s'opposer au projet de massacre de la Normandelière.

dimanche 22 septembre 2019

Normandelière et semaine du 16 au 22 septembre 2019 : Résumé

Ouest-France - Tribune de François-Xavier Lefranc du 22 septembre 2019 : Climat, patrimoine, même combat

"Quand les temps sont troublés, il est bon d'ouvrir les yeux vers ce qui nous rassemble. Justement, le patrimoine, notre bien commun, doit nous rassembler, quelles que soient nos origines. A six mois des élections municipales, il faut souhaiter que les programmes des candidates et des candidats ne l'oublient pas. Le patrimoine est un élément majeur de notre cadre de vie. Sauvons-le !"

Il faut que les élus du Pays de Saint-Gilles-Croix-de-Vie ouvrent les yeux.
Le site de la Normandelière, à Bretignolles-sur-Mer, avec sa biodiversité terrestre et marine, fait partie de notre patrimoine naturel local. Sauvons-le !

Lire le commentaire du 22 septembre 2019 - 9H41' : des questions posées à Christophe Chabot

Lire le Facebook de Terres Communes

Le résumé de la semaine :

Lundi 16 septembre 2019. La plaisance : Isabelle Autissier ose dire !
Isabelle Autissier connaît la plaisance, elle ose dire la vérité : la plaisance véhicule une pollution à tous les niveaux qui n'est plus compatible avec les exigences écologiques d'aujourd'hui.
De la construction à l'exploitation, la plaisance doit obligatoirement évoluer.

Mardi 17 septembre 2019Port Bretignolles : la Gazette des Communes très critique
La Gazette des Communes critique sévèrement le projet de Port Bretignolles et donc les décisions du préfet de Vendée
1 - Un projet très contesté et déjà retoqué
Le CNPN (Conseil National de la Protection de la Nature) a donné un avis défavorable et souligné : "une grosse insuffisance de prise en compte des impacts sur le milieu marin : aucune mesure de compensation pour les 2,7 hectares de substrat meubles et 1,88 hectare d'habitats rocheux détruits de manière permanente par ces aménagements"
2 - Grande fragilité juridique
3 - Destruction de zones humides et prise de risques multiples

La nouvelle mode : une nuit sur un bateau
Bruno Vincent, directeur du port de plaisance de Saint-Gilles-Croix-de-Vie :
"Les touristes recherchent de l'insolite, mais je crois que c'est peut-être un pas vers le nautisme".
Christophe Chabot, président de la communauté de communes du Pays de Saint-Gilles-Croix-de-Vie :
"Nous devons être imaginatifs en proposant d'autres concepts comme le bateau-habitat qui deviendrait un lieu de vacances"

"Le marchand de fables est passé"
Enfin la presse nationale s'intéresse au projet de Port Bretignolles et à son instigateur, Christophe Chabot. Il est probable que d'autres journaux nationaux vont désormais suivre de près ce qui se passe à Bretignolles-sur-Mer.
Christophe Chabot est canardé, il le mérite bien et ce n'est qu'un début
Comme le dit, en conclusion, le Professeur Canardeau : "Sûr que les écolos vont se précipiter" et ça va commencer le 6 octobre 2019 pour la grande manifestation à Bretignolles-sur-Mer

Ordre du jour du conseil communautaire du Pays de Saint-Gilles-Croix-de-Vie du 26 septembre 2019
Point 19 - Délégation du Conseil Communautaire au Président pour la réalisation du prêt de financement du port de plaisance de Brétignolles sur Mer
Point 20 – Autorisation de signature du marché de défrichage et de terrassement dans le cadre de la création du Port de Brétignolles sur Mer
Point 28 - SEM des Ports du Pays de Saint Gilles Croix de Vie : approbation du rapport et des comptes annuels 2018

Y aura-t-il un journaliste de Ouest-France pour couvrir la manifestation du 6 octobre 2019 ? Si Dieu Chabot le veut !

Petit Supplément

France 3 Pays de Loire du 22 septembre 2019. Dimanche en politique : ce que ferait Serge Papin s'il était directeur d'un Super U aujourd'hui .... directeur du Super U de Bretignolles par exemple.
Il achèterait les terrains agricoles de la Normandelière pour faire une agriculture de proximité, avec l'eau brute de la carrière.



7 commentaires:

  1. L'oeil était dans la fosse et regardait chabot.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. https://poesie.webnet.fr/lesgrandsclassiques/poemes/victor_hugo/la_conscience

      Supprimer
    2. Pour ceux qui ne sauraient pas lire, mettons donc les points sur les I.
      Il s'agit bien de la fosse de plaisance, ou d'aisance. Au choix

      Supprimer
  2. Qui s'occupe de récolter les graines? Qui s'occupe de déplacer les petites bêtes?
    Le préposé au port est il déjà sur le pont?

    RépondreSupprimer
  3. "préposé au port": emploi communautaire ou communal?

    RépondreSupprimer
  4. Les grandes manoeuvres sur la dune ont commencées. On tond, on supprime les ganivelles, on interdit le passage, bref c'est plein d'homme en jaune.
    Que d'argent fontu en l'air alors que tout le front du littoral est en piteux état. on ne voit plus la mer de la route. Bretignolles n'est pas capable d'entretenir sa ville qu'en sera t'il du port s'il exite un jour?

    RépondreSupprimer
  5. Il n'y a pas qu'a Brétignolles où il y a des tarés:

    https://snowbrains.com/austria-destroying-glacier-ski-resort/

    RépondreSupprimer