Bandeau actualités

Bonjour et Merci pour votre soutien . Depuis le 10 juillet 2020, Christophe Chabot n’est plus président de la communauté de communes, c’est François Blanchet. Recours contentieux contre le projet de SCoT du Pays de Saint-Gilles-Croix-de-Vie non jugé. Enquête Publique sur le projet de PLU terminée le 18 janvier 2019 - avis de la commission d'enquête favorable avec une réserve : rétablissement d’une coupure d'urbanisation sur le secteur de la Normandelière - approbation du PLU, en rejetant la réserve, en conseil municipal le 23 avril 2019. Nombreux recours contre le PLU. Enquête Publique sur le projet de port de plaisance terminée le 29 septembre 2018 : 5844 observations déposées - avis de la commission d'enquête favorable avec réserves - le préfet de Vendee déclare le projet d’utilité publique et donne les autorisations environnementales le 16 juillet 2019 - Nombreux recours contre les autorisations préfectorales . La mobilisation de tous est nécessaire pour s'opposer au projet de massacre de la Normandelière.

mardi 23 avril 2019

Normandelière et Port Bretignolles : ça coince au niveau des appels d’offres !

Site de la communauté de communes du Pays de Saint-Gilles : nouvel appel d’offres lancé le 19 avril 2019 après un premier infructueux.


Lire l’article du 22 février 2019Port Bretignolles : un marché pour les mesures environnementales et sociales !

Rien ne se passe comme prévu, Christophe Chabot voulait une association environnementale pour le suivi des mesures environnementales et sociales, il visait particulièrement la LPO qui lui a fait un bras d’honneur, aujourd’hui il recherche désespérément une entreprise spécialisée.

Cette relance d’Appel d’Offres, avant que le préfet de Vendée ne se prononce sur l’Utilité Publique du projet de Port Bretignolles, tend à montrer que de nombreuses entreprises ne suivent plus Christophe Chabot dans son projet de massacre de la Normandeliere.

Nouvel appel d’offres lancé aujourd’hui pour une mission de contrôle technique .... pour un projet de port qui n’existe pas aujourd’hui !

Le seul appel à candidatures qui se justifierait aujourd’hui, c’est un appel à une entreprise de travaux publics qui pourrait lever la réserve de la commission d’enquête publique sur le projet de port de plaisance soit : contenir dans une enveloppe de 30 000 000 d’euros le coût net HT des travaux (valeur 2017).
Sur ce point les paroles de Christophe Chabot et de son maître d’oeuvre bienveillant ne sont pas paroles d’évangile, leurs affirmations sont mensongères. Il n’y aurait qu’une entreprise sérieuse et référencée qui pourrait évaluer le coût d’un tel projet sur la base d’un plan de travail détaillé avec une évaluation des risques.
Nous avons toujours dit que le coût d’un tel projet dépasserait 60 000 000 d’euros.
Si la réserve de la commission d’enquête n’était pas levée de façon sérieuse et crédible, l’avis de la commission d’enquête deviendrait défavorable pour la demande de déclaration publique du projet.

Petits Suppléments

Pour contrer le week end nature des 4 et 5 mai, la commune de Bretignolles propose une journée citoyenne de nettoyage le 4 mai !

Facebook de Jean Baptiste Vigie du 23 avril 2019
Ce mardi 23/05/2019
Le maire de Bretignolles-sur-Mer fait approuver le PLU en conseil municipal sans tenir compte de l'importante réserve, (avis favorable de la commission d'enquête sous réserve de rétablissement d'une coupure d'urbanisation sur le secteur de la Normandelière) émise par la commission d'enquête. Par ce passage en force, l'avis de la commission devient défavorable.
Cette réserve condamne l'OAP (opération d'aménagement programmé) dont le projet de port sur cette zone de la Normandelière ; Le caractère exécutoire de cette approbation devrait être remis en cause par le préfet et fera l'objet d'un recours de La Vigie.

A inscrire sur vos agendas




4 commentaires:

  1. Il y a un autre AO qui est sorti le 23/04 pour une "MISSION DE CONTROLE TECHNIQUE POUR LA CREATION D'UN PORT DE PLAISANCE A BRETIGNOLLES SUR MER", répondre avant le 9/05.
    Pour répondre, la visite de site n'est pas indispensable ... On rêve

    RépondreSupprimer
  2. Son port, c'est du sable mouvant....le maire s'enfonce et s'en aperçoit pas,
    quel visionnaire!!!

    RépondreSupprimer
  3. "contenir dans une enveloppe de 30 000 000 d’euros le coût net HT des travaux (valeur 2017)."

    Dommage sur le CCAP de l'appel d'offre, l'enveloppe est déjà dépassé de 4M€ (et sans les bâtiments)

    " Les travaux objet de la présente mission de contrôle technique concernent les travaux de création d’un port de plaisance à Brétignolles sur Mer (hors bâtiment). Il s’agit d’un port à flot de 915 anneaux environ, réalisé en aber sur le site de la Normandelière.
    Le coût prévisionnel des travaux arrêté par le maître d’ouvrage en phase PRO est de 34 000 000 € HT
    Ces travaux comportent les lots suivants :
    - Lot 01 génie civil et VRD,
    - Lot 02 équipements portuaires,
    - Lot 03 pont mobile,
    - Lot 04 aménagements paysagers."

    JFL

    RépondreSupprimer
  4. Il y a une entourloupe, ils retirent la subvention du Conseil départemental de 3 à 4 millions d'euros ce qui n'est pas dit dans la reserve

    RépondreSupprimer