Bandeau actualités

Bonjour et Merci pour votre soutien . Recours contentieux contre le projet de SCoT du Pays de Saint-Gilles-Croix-de-Vie non jugé. Enquête Publique sur le projet de PLU terminée le 18 janvier 2019 - avis de la commission d'enquête favorable avec une réserve : rétablissement d’une coupure d'urbanisation sur le secteur de la Normandelière - approbation du PLU, en rejetant la réserve, en conseil municipal le 23 avril 2019. Nombreux recours contre le PLU. Enquête Publique sur le projet de port de plaisance terminée le 29 septembre 2018 : 5844 observations déposées - avis de la commission d'enquête favorable avec réserves - le préfet de Vendee déclare le projet d’utilité publique et donne les autorisations environnementales le 16 juillet 2019 - Nombreux recours contre les autorisations préfectorales . La mobilisation de tous est nécessaire pour s'opposer au projet de massacre de la Normandelière.

lundi 23 mars 2020

Normandelière et Municipales 2020 : L'association La Vigie réagit


Petits Suppléments

Et les intercommunalités ?
Si la totalité des conseils municipaux des communes membres de l’EPCI ont été élus au complet au premier tour, le conseil communautaire ou métropolitain tiendra sa première réunion au plus tard trois semaines après la date (fixée par décret) de l’élection des maires.
Dans les autres EPCI à fiscalité propre, les conseillers communautaires ou métropolitains élus au premier tour et ceux qui sont maintenus provisoirement en fonction siégeront côte à côte durant une période transitoire. Et ce jusqu'à la première réunion de l’organe délibérant suivant le second tour des élections. Cette réunion d'installation se tiendra "au plus tard le troisième vendredi suivant ce second tour".

"À Brétignolles-sur-Mer, les zadistes ont terminé de démonter les cabanes qu’ils avaient construites depuis octobre sur un terrain privé pour protester contre le projet de port de plaisance. Un démontage réalisé à la demande des propriétaires, menacés de 500 € d’amende par jour à partir du 22 mars si les cabanes étaient toujours debout. La Zad n’a pas pour autant quitté les lieux. Les zadistes ont déménagé tentes et cabanes sur le domaine public à la Normandelière, zone de chantier du projet de port"

9 commentaires:

  1. Il y a eu beaucoup de messages à appeler à voter blanc ou balance ton port ou bien ne pas aller voter sur le blog quelques jours précédant le vote je me demande l'origine de ces messages?

    RépondreSupprimer
  2. 5oo euros par jour décidément tous les moyens sont bons pour prendre de l'argent quand on a pas les moyen de payer le port!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mais bien sûr, c'est avec ça que la Mairie, oh pardon, la Communauté de Communes va pouvoir payer le port.. ridicule...

      Supprimer
    2. Anonyme 20:39
      C'est d'autant plus ridicule que les amendes ne tombent pas dans les caisses de la commune.... mais celles de l'etat.. eh oui! Vaut mieux se renseigner avant de dire des bêtises pareilles.

      Supprimer
    3. Alors on va diviser 80 millions d'euros par 1835 pour payer le port en effet les nouveaux élus maires ne veulent pas faire payer les contribuables de leurs communes ils estiment que port olonna et port la vie sont bien plus près et sécurisés que le projet de port à brétignolles inutile.

      Supprimer
    4. N'importe quoi! Laissez tomber votre caculette et vos extrapolations ridicules. Ce projet concerne la CdC et pas 1835 personnes qui, d'après vous, ont vote TOUS pour le port et vous avez les noms bien sûr !
      Laissez les tribunaux faire leur boulot et après ce sera à la CDC de decider...point barre.
      Et il y a plus important en ce moment!

      Supprimer
  3. Le tarif passant ce soir à 1500 euros dès le deuxième constat de simple présence non justifiée par personne identifiée à plus d'un kilomètre de son domicile.

    "Le temps d'avant, le temps normal n'est pas pour demain."

    la Zad n'est plus à la mode , c'est pas compliqué

    RépondreSupprimer
  4. Le constat d'échec était nécessaire, échec électoral facile à vérifier
    échec de la stratégie Zadiste, moins facile à assumer visiblement.

    La zad n'a aucun avenir juridique dès lors que le siège de la république de la Rochelle est terminé. L'épisode calamiteux des barricades sur la voie publique est venu clore la séquence. Il n'y a pas d'état dans l'état sur la voie publique.

    Dans le fond (du port), les recours anciens sont en cours, oui sûrement mais comme le plaignant a quitté la voie du droit entre temps, et que la loi change tous les jours. Bien malin celui qui va miser une pièce dans la cinquième.
    Il nous reste à observer les ultimes retournement de veste d'ici juin ...
    depuis notre mirador numérique.


    Les poissons y ont gagné une paix royale,
    Les phoques vont pouvoir revenir se reposer sur la plage, et les oiseaux nicher au pied de la dune.


    Mais finalement les animaux de la plage nous accorderons peut être une heure de visite virtuelle par semaine et par an depuis les périscopes d'observations derrière le restaurant de la grand roche, à côté de la salle de surf.

    RépondreSupprimer