Bandeau actualités

Bonjour et Merci pour votre soutien . Recours contentieux contre le projet de SCoT du Pays de Saint-Gilles-Croix-de-Vie non jugé. Enquête Publique sur le projet de PLU terminée le 18 janvier 2019 - avis de la commission d'enquête favorable avec une réserve : rétablissement d’une coupure d'urbanisation sur le secteur de la Normandelière - approbation du PLU, en rejetant la réserve, en conseil municipal le 23 avril 2019. Nombreux recours contre le PLU. Enquête Publique sur le projet de port de plaisance terminée le 29 septembre 2018 : 5844 observations déposées - avis de la commission d'enquête favorable avec réserves - le préfet de Vendee déclare le projet d’utilité publique et donne les autorisations environnementales le 16 juillet 2019 - Nombreux recours contre les autorisations préfectorales . La mobilisation de tous est nécessaire pour s'opposer au projet de massacre de la Normandelière.

dimanche 27 octobre 2019

Normandelière et semaine du 21 au 27 octobre 2019 : Résumé

Dernière Information : Dimanche Politique sur France 3 Pays de Loire du 27 octobre 2019 - Revoir l'émission
Interviews de Christophe Chabot et de Françoise Verchère (curseur : 8'25 et 17')
Voir les vidéos sur Facebook
Christophe Chabot persiste et s'enfonce. Il est remis à sa place par Françoise Verchère dont les propos sont marqués par le bon sens.


Lundi 21 octobre 2019Port Bretignolles : les associations doivent durcir le ton
Fortes des mobilisations du 6 octobre 2019 et du 19 octobre 2019, fortes des recours déposés au Tribunal Administratif de Nantes, fortes de l'implantation d'une Zone A Défendre sur le site de la Normandelière, les associations doivent muscler leur discours et demander à l'Etat de prendre ses responsabilités et d'abandonner définitivement le projet de port de plaisance de Bretignolles-sur-Mer
Le préfet de Vendée, représentant de l'Etat, doit donc revenir sur sa décision et décider d'abandonner définitivement le projet de port de Bretignolles.
S'il ne le faisait pas, s'il laissait pourrir la situation, ce serait l'escalade à Bretignolles avec toutes les conséquences possibles, violence y comprise (exemples : Sivens, Notre-Dame-des-Landes)

Mardi 22 octobre 2019Bretignolles-sur-Mer : Christophe Chabot n'a pas redressé les comptes de la commune
Fin 2018, l'endettement de la commune de Bretignolles-sur-Mer se stabilise à 10 millions d'euros, très loin de l'engagement initial (4 millions d'euros)
Fin 2018, forte progression de la capacité de désendettement de la commune de Bretignolles sur Mer qui passe de 4 ans (en 2017) à 10 ans (en 2018)

Mercredi 23 octobre 2019Port Bretignolles : la bande à Christophe Chabot disjoncte !
A court d'arguments, sentant probablement la fin proche de leur projet de port de plaisance, les hordes de Christophe Chabot et de Eric Bourgouin ont tagué les maisons d'opposants et pas n'importe lesquelles, celle en particulier de Jean-Baptiste Durand, président de l'association La Vigie.

Jeudi 24 octobre 2019Port Bretignolles : les acquisitions de parcelles communales
Le projet de port de plaisance est sous le coup de nombreux recours juridiques, son avenir est plus qu'incertain et, pour la communauté de communes, l'urgence c'est de devenir propriétaire des parcelles communales !
Ce transfert de propriété aurait pu attendre compte tenu que c'est une opération simple et immédiate.
On va avoir en final une situation ubuesque : un port abandonné et la commune de Bretignolles devant racheter à la communauté de communes les terrains de la Normandelière pour mener un projet alternatif.

Jeudi 24 octobre 2019Port Bretignolles : Stéphane Buchou, c'est brouillon !
Stéphane Buchou dit bien connaître le dossier de Port Bretignolles et dit qu'il est hors sujet. Il ne mettrait donc pas le littoral en danger !!!
Il ne veut surtout pas se mettre à dos Christophe Chabot connaissant son pouvoir de nuisance





Samedi 24 octobre 2019. Des appels à projets pour préserver l'eau sont lancés
Le projet de port de Bretignolles, c'est la destruction d'une zone humide d'intérêt environnemental. C'est inacceptable.
Le projet de port de Bretignolles, c'est la destruction d'une réserve d'eau brute de 340 000 m3 en lien avec la nappe phréatique : la carrière de Brethomé. C'est inacceptable.
Le projet de port de Bretignolles, c'est la destruction de la biodiversité des milieux littoraux et marins, sans compensation pour le milieu marin. C'est inacceptable
Se mobiliser contre le projet de port de plaisance de Bretignolles, c'est se mobiliser pour la préservation de l'eau et de la biodiversité.

35 commentaires:

  1. il pleut sale temps ! ceux de la dune sont présents pour nous soutenir dans notre lutte contre le port. Des bottes et un imper et allons à leur rencontre les soutenir aussi.

    RépondreSupprimer
  2. Une intervention policière serait en préparation ,la semaine prochaine, mardi?, à brétignolles....Apparemment, il y aurait beaucoup de moyens déployés, il faut se mobiliser !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. si cela s'avère exact, ils n'ont pas le droit d'expulser les zadistes, ils sont dans un terrain privé avec l'autorisation du propriétaire..et ça risque de partir en violence alors que ce n'est pas le but des zadistes mais les médias vont encore dire que ce sera de la faute des zadistes mais ce seront les forces spéciales de la gendarmerie qui vont utiliser la violence..
      si quelqu'un a + d'infos, il faut le dire afin de se préparer à cela et utiliser tout ce qui est possible dans la légalité afin de stopper cette future intervention des forces de l'ordre

      Supprimer
  3. Dunes libres arrête de te faire des films, il n y aura aucune intervention tant que le terrain appartient à un particulier.... peace

    RépondreSupprimer
  4. Dunes libres arrête de te faire des films, il n y aura rien la semaine prochaine. L expropriation n aura lieu au mieux au printemps 2020.. Alors reste zen...

    RépondreSupprimer
  5. Et si le but d'une éventuelle intervention policière était de protéger le pompage de la carrière ?... cricri l'avait promis avant la fin octobre, et il pourrait être tenté de compléter sa destruction avant l'annonce d'un référé négatif pour lui !

    RépondreSupprimer
  6. Aujourrd hui c est demontre
    malgre les elements la mobilisation ne faiblit pas
    et l emprise des futurs bassins portuaires est bien une zone humide
    d

    RépondreSupprimer
  7. En écoutant l'intervention du maire de Ligné Maurice Perrion dans dimanche en politique, je me rends compte que beaucoup de personnes ne comprennent pas les vrais raisons de notre opposition.
    Le président de la vigie a dit dans une interview "nous ne nous battons pas tant contre un port, nous nous battons contre un port à cet endroit "
    Si toutes les personnalités interrogées venaient voir sur le terrain elles comprendraient que le site ne convient pas comme l'avaient bien dit les préfets avant.
    Quand ce monsieur dit que le port profitera à des milliers de personnes, la plage aussi profitait à des milliers de touristes. On devine qu'il a bien appris sa leçon.
    Quant à Chabot il ne sait plus trop quoi dire pour défendre son projet.
    Il doit arrêter de dire que maintenant ce ne sont plus les bretignollais qui sont contre, mais des gens de l'extérieur (les zadistes).Lors des manifestations il y avait de vrais bretignollais jeunes et moins jeunes dont quelques uns d'un âge certain.
    Il ne doit pas oublier qu'il a été élu à 56% la dernière fois.




    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tout à fait d'accord. Ce monsieur n'a aucune légitimité pour dire ce genre de c.....
      Par contre, l'autre intervenant a dit une chose juste. Ce n'est pas parce qu'on est élu qu'on est autorisé à faire n'importe quoi. Que les Lois devaient etre respectées et que les populations devaient être consultées.

      Supprimer
    2. A 56 % c est la majorité ou alors ça n à plus de sens

      Supprimer
    3. Quand ça l'arrange c'est les Brétignollais,quand ça l'arrange
      c'est les Vendéens mais il ne pose pas cette question aux habitants du pays se St Gilles !!

      Supprimer
    4. désolé de jouer les rabats joie, mais la question a été posée à tout le monde lors de l'enquête publique!! Si vous n'avez pas daigné y répondre, ne venez pas pleurer de ne pas avoir été entendus

      Supprimer
    5. Pas du tout,que le pays de St Gilles paye pour l'éventuelle construction d'un port Brétignollais ! Non ce n'était pas un sujet abordé dans la dernière campagne des municipales du pays de St Gilles.

      Supprimer
    6. De la flûte la dernière enquête publique.

      Supprimer
    7. Sauf qu'une enquête publique, n'est pas un référendum.
      Et si vous avez analyser un peu toutes les réponses à cette enquête publique, il apparait très nettement que les personnes contre ce projet ont été beaucoup plus précis, en détaillant et argumentant leurs analyses.
      Les pro-port ont juste répondu pour une grande partie : oui au port, sans même connaître le projet.
      En plus, toutes les communes de la com com n'ont pas relayées à leurs habitants qu'il y avait cette enquête.

      Je ne vois donc pas comment on peut juger avoir été réellement entendu ... et ce qui se passe actuellement est donc complètement légitime.

      Supprimer
  8. D'après des données INSEE en 2013, Bretignolles-sur-Mer comptait 4337 habitants et sa densité de population était de 158,7 habitants/km2. À titre de comparaison, la densité moyenne de population en sur le territoire est de 122 habitants/km2.
    Le taux de natalité est de 7,1 pour mille habitants, quand il atteint 12,2 en moyenne en France (2013).

    En ce qui concerne l'économie, le taux de chômage est de 15,5 % alors que la moyenne sur le quatrième trimestre 2013 était de 9,8 % de la population active en France.

    Bretignolles-sur-Mer a également 559 entreprises. Le taux de pauvreté atteint 10 %.

    Enfin, Bretignolles-sur-Mer comporte 61 % de foyers imposables, quand 52,3 % des ménages ont payé l'impôt sur le revenu en 2013.
    A qui va profiter le port ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Quel charabia! Ca fait plutôt pédant et sans intérêt cette accumulation de chiffres, ... de 2013...et pour en arriver à prouver quoi? Votre interminable demonstration ne vaut rien! Le problème des impots n'est pas le pourcentage des imposés mais surtout dans quelle tranche d'imposition ils se trouvent (sachant qu'on est imposable à 9 964€ !!!!) donc dans les 61% !!!! Wouah.... Ils ne savaient même pas qu'ils faisaient partie des gens qui allaient pouvoir profiter du port!

      Supprimer
    2. Le taux de chômage de Brétignolles (à quelle date ?) ne veut pas dire grand chose en lui-même, quand on voit que les emplois et les logements sont très enchevêtrés entre Brem, Brétignolles, Saint-Gilles-Croix-de-vie et même plus loin... Par contre il est reconnu que le taux de chômage de la Vendée est faible et que les salaires de Vendée sont parmi les plus faibles de France.

      Aussi je reviens à ce que j'ai dit plusieurs fois sur ce blog : quand bien même ce port créerait 100 emplois, la majorité des salariés, comme à Port Crouesty, ne pourraient pas supporter le coût du logement sur place et devraient aller se loger loin vers l'intérieur des terres. Brétignolles n'atteindra pas 6 500 habitants grâce au port (qui est supposé en plus limiter l'urbanisation !!)

      Supprimer
  9. Quand il n'y aura plus assez d'air pour respirer, des gens diront que c'est bon pour l'économie....en attendant on marche sur la tête.

    RépondreSupprimer
  10. Et la technique dit étanchéité de la nappe phréatique ! technique valable jusqu'à 3m de profondeur alors pour les 12m supplémentaires ce sera comme les cloisons étanches du Titanic !!! Les femmes et les enfants d'abord...

    RépondreSupprimer
  11. Desole mais en tant qu habitant de la communaute de commune je n ai jamais ete sollicite et bon nombre de mes voisins ignorent encore avoir ete embarques dans cette galere
    tout comme cette charmante bremoise qui s en bat l oeil c est un probleme bretignollais et bieen non
    sept mois pour reboucher la gachere reouverte en 35 minutes et a deux kilometres on eventre la dune

    RépondreSupprimer
  12. Quand on fait un bon coup on le garde pour soi
    quand c est risque on fait payer les associes

    RépondreSupprimer
  13. 56 % de partisans : exact en 2014. Mais rien à voir avec les 80 % dont se targue SuperMenteur sur FR3 , tout en se plaignant bien sûr d'être traité de menteur.

    RépondreSupprimer
  14. Et sur les 56% obtenu par le maire actuel, combien sont réellement en faveur de ce projet de port?

    RépondreSupprimer
  15. Ce qui ne représentait que quelques 400 voix de plus à comparer avec les 2500 manifestants à la Normandelière. Quant aux habitants de la communauté de communes qui n'ont reçu de leurs municipalités qu'une information minimaliste (y compris pour l'enquête publique) ils se retrouvent bel et bien embringués contre leur gré dans cette galère et si le projet abouti, ils devront mettre la main à la poche comme les Brétignollais. Merci, monsieur le maire, j'espère qu'ils s'en souviendront en glissant leur bulletin dans l'urne.

    RépondreSupprimer
  16. 56 % de partisans : exact en 2014. Mais rien à voir avec les 80 % dont se targue SuperMenteur sur FR3 , tout en se plaignant bien sûr d'être traité de menteur.

    RépondreSupprimer
  17. Sans vouloir polémiquer, les 2500 manifestants de la Normandeliere venaient d'où ? Un peu partout en France, sans qu'on sache bien sûr combien de la region! Et où etaient ces partisans dimanche dernier, la météo n'expliquant pas tout..Allusion subtile de O-F: les immatriculations presentes venaient du "grand ouest"...Etonnant comme detail..

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le systeme siv est entre en vigueur le 15 avril 2009
      est un systeme national n indiquant pas l origine geographique d un vehicule
      vos donnees me semblent obsoletes
      l ancien systeme sera caduque en 2022 vous etes depasses

      Supprimer
    2. Anonyme de 22h48
      Vous n'avez pas compris ce que je voulais dire... ca m'a plutôt fait rire qu'un journal se donne la peine de signaler l'immatriculation des vehicules car en fait, c'est un coup bas envers l'opération "portes ouvertes"...Etonnant comme procédé, d'autant que tout le monde connait le système d'immatriculation.... même moi!

      Supprimer
  18. Vivez donc avec notre temps les plaques mineraalogiques n impliquent plus automatiquement l origine geographique de l occupant du vehicule
    il est temps de vous reveiller
    moi j ai bien aime j y ai rencontre plein de copains d enfance

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Vous avez bien aimé parce que vous avez rencontré plein de copains d'enfance!!! Super important pour le Port!

      Supprimer
  19. Le systeme siv remplacant le sni a deja dix ans et ne tient pas compte de l origine geographique du conducteur
    on se reveille blanche neige

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Blanche Neige est réveillée depuis longtemps mais l'immatriculation des voitures, je connais quand même!!! Ca m'avait juste amusé , (comme je l'ai dit plus haut) que O-F se donne la peine justement de signaler les voitures du Grand Ouest... Peut-être une petite pique pour la zad en fait !

      Supprimer