Bandeau actualités

Bonjour et Merci pour votre soutien . Depuis le 10 juillet 2020, Christophe Chabot n’est plus président de la communauté de communes, c’est François Blanchet et il a décidé un moratoire sur le projet de port et la création d'une commission de médiation qui fera un bilan le 8 juillet 2021 avant vote des élus communautaires sur la poursuite ou non du projet le 22 juillet 2021. Jugement du Tribunal Administratif du 16 février 2021 : rejet du recours de La Vigie contre le SCoT du Pays de Saint-Gilles, l'association fait appel. Enquête Publique sur le projet de PLU terminée le 18 janvier 2019 - avis de la commission d'enquête favorable avec une réserve importante : rétablissement d’une coupure d'urbanisation sur le secteur de la Normandelière - approbation du PLU, en rejetant la réserve, en conseil municipal le 23 avril 2019. Nombreux recours contre le PLU. Enquête Publique sur le projet de port de plaisance terminée le 29 septembre 2018 : 5844 observations déposées - avis de la commission d'enquête favorable avec réserves - le préfet de Vendee déclare le projet d’utilité publique et donne les autorisations environnementales le 16 juillet 2019 - Nombreux recours contre les autorisations préfectorales . Le 12 janvier 2021, le Tribunal Judiciaire des Sables d'Olonne annule la vente des terrains de la ferme de la Normandelière à la commune. La mobilisation de tous est nécessaire pour s'opposer au projet de massacre de la Normandelière.

mercredi 17 avril 2019

Normandelière et trait de côte : la mission temporaire de Stéphane Buchou

Légifrance du 15 avril 2019 : Décret du 15 avril 2019 chargeant un député d'une mission temporaire

Sur son Facebook du 16 avril 2019, Stéphane Buchou cite quelques extraits de sa lettre de mission :
"...Créer les instruments, qui permettent à la fois de développer, de protéger et de s'occuper du présent tout en imaginant l'avenir des territoires littoraux"

"Entre le besoin des élus locaux de disposer d’outils innovants pour la recomposition de leurs territoires et leur crainte face à des responsabilités toujours croissantes, entre la nécessité de veiller à une égalité de traitement des citoyens face à un phénomène naturel dont les conséquences sont variables à la fois dans le temps et dans l’espace et celle de maîtriser au plus près les dépenses publiques pour garantir la « solvabilité » des générations futures, entre l’amélioration de la connaissance d’un phénomène aux causes et effets complexes et la volonté d’agir vite, un point d’équilibre doit être trouvé"

Stéphane Buchou doit rendre son rapport au premier ministre dans 6 mois. "Vous me ferez part de vos différentes propositions en vue d'un futur débat législatif constructif et cohérent avec les attentes des acteurs des territoires", telle est la demande de Edouard Philippe

Mercredi 17 avril 2019Lancement officiel de la mission parlementaire par le Ministre François De Rugy
Nouvelle mission pour nouvelles pistes et nouveaux contacts avec les élus, c'est un éternel recommencement !

Lire l'article du 6 avril 2019Stéphane Buchou : un député girouette !

Le Journal des Sables du 18 avril 2019Le député de Vendée Stéphane Buchou en charge d’une mission parlementaire sur le trait de côte

Banque des Territoires du 18 avril 2019Une mission parlementaire sur l'adaptation des territoires aux évolutions du littoral

Ouest-France du 18 avril 2019. Une mission parlementaire pour Stéphane Buchou









Sur des problématiques concernant le trait de côte, Stéphane Buchou va de mission en mission, fait beaucoup de vent, rencontre beaucoup d'élus, mais, en final, aucun résultat et aucune prise de décision.

En Vendée, il n'est même pas capable de prendre position sur des projets d'aménagement impactant le trait de côte, le projet de port de plaisance de Bretignolles par exemple.

Il soutient tous les projets de développement économique des élus locaux sans discernement simplement par opportunisme comme les autres politiques locaux.

Nous ne lui ferons pas confiance pour "imaginer l'avenir des territoires littoraux" dans l'intérêt de la population.
C'est à nous de prendre notre avenir en mains et nous allons le faire localement pour l'avenir du littoral Bretignollais.

Petit Supplément

S'ajoutant à toutes les actions collectives et les initiatives individuelles en cours (voir article du 28 mars 2019), une nouvelle initiative personnelle apparaît sur internet : voir site www.sauvetacote.fr.
C'est une nouvelle fois la démonstration que ce projet fédère beaucoup d'oppositions et que les personnes qui se manifestent sur internet ont beaucoup réfléchi et ont des arguments contrairement aux partisans de Christophe Chabot

Stéphane Buchou n'ira pas à la rencontre de ces personnes-là, sa source d'informations c'est les élus locaux, la bande à Chabot, les petits chefs locaux !
Ce n'est quand même pas cette mafia locale qui va décider de l'avenir de nos territoires littoraux !

1 commentaire:

  1. Créer des instruments, ect ect...
    Une belle formule qui ne dit pas grand chose...

    RépondreSupprimer