Bandeau actualités

Bonjour et Merci pour votre soutien . Depuis le 10 juillet 2020, Christophe Chabot n’est plus président de la communauté de communes, c’est François Blanchet et il a décidé un moratoire sur le projet de port et la création d'une commission de médiation qui fera un bilan le 8 juillet 2021 avant vote des élus communautaires sur la poursuite ou non du projet le 22 juillet 2021. Jugement du Tribunal Administratif du 16 février 2021 : rejet du recours de La Vigie contre le SCoT du Pays de Saint-Gilles, l'association fait appel. Enquête Publique sur le projet de PLU terminée le 18 janvier 2019 - avis de la commission d'enquête favorable avec une réserve importante : rétablissement d’une coupure d'urbanisation sur le secteur de la Normandelière - approbation du PLU, en rejetant la réserve, en conseil municipal le 23 avril 2019. Nombreux recours contre le PLU. Enquête Publique sur le projet de port de plaisance terminée le 29 septembre 2018 : 5844 observations déposées - avis de la commission d'enquête favorable avec réserves - le préfet de Vendee déclare le projet d’utilité publique et donne les autorisations environnementales le 16 juillet 2019 - Nombreux recours contre les autorisations préfectorales . Le 12 janvier 2021, le Tribunal Judiciaire des Sables d'Olonne annule la vente des terrains de la ferme de la Normandelière à la commune. La mobilisation de tous est nécessaire pour s'opposer au projet de massacre de la Normandelière.

mardi 9 mars 2021

Normandelière et Port Bretignolles : 17 millions d'euros de réduction pour un port "low cost" !

 Ils le veulent leur port et ils sont prêts à tout pour que leur projet voit le jour, même à transformer leur port exemplaire en port "low cost" (voir Facebook de Demain Bretignolles du 8 mars 2021)

Ils se sont creusés les méninges pour suggérer dans leur deuxième appel d'offres, du 18 mai 2020, toutes les VARIANTES qui pourraient être prises en compte par les entreprises pour réduire le coût du projet tout en laissant aux entreprises la possibilité d'en proposer d'autres, avec une contrainte : que les modifications proposées n'aient pas de conséquences sur les études d'impacts afin de ne pas remettre en cause l'enquête publique de 2018 (voir l'annexe de règlement de consultation des entreprises relative aux variantes et au caractère forfaitaire des travaux de terrassement de mai 2020)

De l'ordre de 17 millions d'euros d'économies à faire sur le coût le plus bas (49,4 millions d'euros) proposé par les entreprises à l'appel d'offres du 1er août 2019, c'est pas gagné ! Il faudrait bien plus que quelques variantes pour atteindre le coût alloué par la commission d'enquête publique (32,6 millions d'euros) : il faudrait au moins supprimer les équipements portuaires, les aménagements paysagers, le pont mobile, la voierie et les réseaux divers soit un démembrement du projet initial qui n'aurait aucun sens !

Quoi qu'ils fassent, le projet de port de plaisance de Bretignolles est financièrement impossible à réaliser en respectant la réserve formulée par la commission d'enquête de 2018 : Démonstration

Voir le tableau ci-dessous : même en supprimant les Lots 2 - 3 et 4 et en supprimant VRD, ce qui n'aurait aucun sens, le coût initial du projet issu des propositions financières les plus basses des entreprises serait encore au-dessus de la réserve de la commission d'enquête publique


Ce qu'il faut aussi dire avec force : si un projet de port "low cost" était réalisé, il serait inévitablement suivi d'un projet d'aménagement complémentaire financé obligatoirement par la collectivité et ça se traduirait en millions d'euros !

Les promoteurs du projet vont avoir beaucoup de mal à convaincre la commission de médiation sur ce point

NOTA sur la manifestation du 29 mai 2021 à Saint-Gilles-Croix-de-Vie : ce n'est ni la date, ni le lieu !

Le projet de port de plaisance de Bretignolles est un projet de polémique électorale. Que Christophe Chabot, avec le soutien de la municipalité de Bretignolles, organise une manifestation le 29 mai 2021 à Saint-Gilles-Croix-de-Vie, le fief de François Blanchet maire et conseiller régional, en pleine campagne électorale pour les élections départementales et régionales des 13 et 20 juin 2021, devrait alerter le préfet de Vendée. Comment les autorités administratives pourraient-elles accepter qu'une manifestation véhiculant colère, haine et mensonges puisse venir perturber une campagne électorale ? Comment le maire François Blanchet pourrait-il accepter un tel désordre public dans sa ville en pleine campagne électorale ? 

Il est évident que Christophe Chabot et sa bande n'ont pas choisi la date du 29 mai 2021 au hasard.


Journal des Sables du 8 mars 2021Vendée : ce qui fait grimper les coûts de la construction . La tendance n'est pas bonne pour une réduction des coûts !

23 commentaires:

  1. T'choupi fait du bateau,T'chabot tombe à l'eau...Et nous on rigole !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et Fouquet n'a pas fini de ramer !Et nous on n'a pas fini de rigoler!

      Supprimer
  2. Espérons que les gens qui participent à la médiation se rendent compte de l'escroquerie. Je ne pense pas à Fouquet ou Denechaud bien sûr, qui eux devraient se trouver ridicules devant tant de magouilles.

    RépondreSupprimer
  3. Encore et toujours des magouilles et tromperies

    RépondreSupprimer
  4. s'inscrire sur une liste pour participer à une manif ! mais c'est du jamais vu . en réalité , cela s'appelle du trafic d'influence . Scandaleux . Et c'est interdit par la loi .

    RépondreSupprimer
  5. Je pense qu'ils n'ont même pas eu à se creuser les méninges : les variantes ont dû être suggérées par les entreprises elles-même.

    Alors pour l'appel d'offres du 18 mai 2020 ils y sont allés allègrement dans les économies : pont levis réservé aux fiat 500, piscine gonflable pour la baignade etc... Peut-être vont-ils encore tirer d'autres lapins de leurs chapeaux ? Nous attendons avec curiosité.

    RépondreSupprimer
  6. Pour information les inscriptions pour la manif se font à la maison de la presse de Brétignolles sur mer aux heures d'ouverture présenté une lettre de motivation nous acceptons tout le monde meme le dernier des abruti sera le bien venu par pitié ne nous laissé pas on est au fond du trou meme en diminuant la profondeur on ne voit pas comment s'en sortir.

    RépondreSupprimer
  7. Bvsp envisagerait il de reoccuper la ferme?
    A moins que ce ne soit un eventuel acheteur?
    C est tres visite actuellement

    RépondreSupprimer
  8. Comment des personnes censées sont capables de soutenir encore un tel projet ?
    Un investissement au rabais pour des coûts de maintenance astronomique dans quelques années. Qui peut stopper ces irresponsables !

    RépondreSupprimer
  9. MERCI, MERCI, MERCI qu'est-ce qu'on rigole...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah oui,qu'est ce qu'on rigole!Le vent a tourné,chacun son tour de rigoler...

      Supprimer
  10. La réalité Jean Yves, c'est que la municipalité n'est plus propriétaire depuis le jugement du tribunal administratif en juin 2014...
    pour la simple raison que la délibération autorisant l'achat par la commune a été annulé et qu'a partir du moment ou cette délibération a été annulée la vente n'est pas effective.
    C'est pas plus compliqué que ça, donc le transfert à la com de com n'avait aucune valeur.
    Ils ont fait croire que...mais la justice prend son temps et au final elle tranche.
    Le chien aboie et le train passe.

    RépondreSupprimer
  11. Si c'est un éventuel acheteur il y a surement une magouille et si c'est Bvsp qui veut réoccuper la ferme ce sera une ZAD de bobos ou le rosé coulera à flot mais resteront ils dormir et manger sur place pour parler de leur nouveau projet qui sera surement moins tape à l'oeil que la maquette et les photos sur les enveloppes de la mairie de ce port qui n'existe pas et tout ça depuis des années quelle honte.

    RépondreSupprimer
  12. sauf erreur de ma part
    après avoir obtenu un permis de construire le bénéficiaire doit afficher son panneau
    pendant 2 mois avant le début des travaux (recours)
    a Brétignolles ça ne semble pas être le cas pour tout le monde
    mais il est vrai qu'à Brétignolles !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. anonyme de 19h05
      il y a t il un lien avec le permis validé lors du dernier conseil municipal!!!

      Supprimer
  13. Anonyme de 19h05, vous parlez sans doute de la future maison de notre nouveau maire ?

    RépondreSupprimer
  14. Sur le site de la ville de BRETIGNOLLES
    il est notifié le jugement du TA en ouverture
    par contre le jugement du TGI des sables concernant la vente de la ferme
    n'est pas sur le site de la ville mais sur...le blog BVSP
    attention un boomerang peut être dangereux

    RépondreSupprimer
  15. bernard l'hermitte10 mars 2021 à 06:20

    Encore de l'argent des contribuables jeté par les fenêtres pour faire appel au sujet d'une affaire tellement magouillée que les auteurs eux-mêmes se sont pris tous seuls dans les filets !
    Arrêtons les gabegies des maires de Brétignolles (passé et présent), et arrêtons ces guignols pour qui la mairie est un porte-monnaie ouvert au service de leurs fantasmes et leurs divagations !!! Il serait bon, de temps à autres, de leur faire passer des tests d'alcoolémie tellement ce qu'ils sont capables de mettre en oeuvre sort de l'entendement... Ce sont de petits dictateurs qui prennent en otage la commune et la communauté de communes pour en faire leur terrain de jeu, faisant gaspiller énormément de temps, d'argent, de salives, à toute une collectivité d'élus et autres ; ceux-là ont d'autres chats à fouetter que de devoir se farcir perpétuellement les suites des déraillements d'un Chabot (même plus élu !) dont l'énorme besoin de faire toujours parler de lui est flagrant. A croire qu'il s'emm.....e dans sa vie de tous les jours.

    RépondreSupprimer
  16. https://premium.courrier-picard.fr/id172317/article/2021-03-09/lopposition-municipale-de-compiegne-attaque-le-maire-pour-exces-de-pouvoir

    L’opposition municipale de Compiègne attaque le maire pour «excès de pouvoir»
    Un recours a été déposé devant le tribunal administratif d’Amiens pour contester la légalité de 13 arrêtés municipaux, désignant...

    RépondreSupprimer
  17. 7 ans pour confirmer l'annulation de cette vente fondée sur une grossière combine dénoncée en son temps, entre autres, par un Préfet.
    Et maintenant, il faudra combien d'années pour révéler officiellement la disparition illégale de la coupure d'urbanisation de la Normandelière figurant dans le POS de 1998, maquillée en déplacement plus au Sud dans une zône qui a toujours été protégée?

    RépondreSupprimer
  18. Anonyme le plus lowcost du projet du port C'EST DE PAS LE FAIRE !!!

    RépondreSupprimer
  19. Dans l'hypothèse,- invraisemblable !- où un tel port "low-cost" serait financièrement réalisable, il serait tellement "substantiellement" différent du projet initial, qu'il imposerait un RETOUR A LA CASE DEPART !!!....

    RépondreSupprimer
  20. A l'attention de l'anonyme du blog des pro-port sous la responsabilité de Denéchaud du 10 mars à 12h02 !

    Vous écrivez sur votre blog que vous n'en revenez pas d'avoir découvert sur le présent blog des saloperies pareilles, ( on ne se sait pas si cette gracieuseté s'attache aux écrits ou aux hommes ) ?

    En tout cas sachez que l'expérience de la vie m'a appris très modestement quelque chose:
    "Généralement on ne traite les autres que d'après soi-même " !

    Ce qui veut dire en clair, que les saloperies que vous avez cru voir sur ce blog sont peut-être en réalité sur le vôtre, à commencer par vous même, alors regardez bien dans votre propre environnement et vous allez alors être surpris d'en découvrir autant !!!

    Alors ménagez vos propos insultants, espèce de piniouf attardé !

    A bon entendeur salut !

    RépondreSupprimer