Bandeau actualités

Bonjour et Merci pour votre soutien . Depuis le 10 juillet 2020, Christophe Chabot n’est plus président de la communauté de communes, c’est François Blanchet. Recours contentieux contre le projet de SCoT du Pays de Saint-Gilles-Croix-de-Vie non jugé. Enquête Publique sur le projet de PLU terminée le 18 janvier 2019 - avis de la commission d'enquête favorable avec une réserve : rétablissement d’une coupure d'urbanisation sur le secteur de la Normandelière - approbation du PLU, en rejetant la réserve, en conseil municipal le 23 avril 2019. Nombreux recours contre le PLU. Enquête Publique sur le projet de port de plaisance terminée le 29 septembre 2018 : 5844 observations déposées - avis de la commission d'enquête favorable avec réserves - le préfet de Vendee déclare le projet d’utilité publique et donne les autorisations environnementales le 16 juillet 2019 - Nombreux recours contre les autorisations préfectorales . La mobilisation de tous est nécessaire pour s'opposer au projet de massacre de la Normandelière.

vendredi 4 septembre 2020

Normandelière et Port Bretignolles : la bande à Chabot ne lâche pas le morceau et se ridiculise !

3 septembre 2020. Un nouveau blog sur internet - Saint-Gilles-Croix-de-Vie : la vérité sur le port de Bretignolles 

C’est probablement «Bretignolles Veut Son Port» qui change de stratégie. Éric Bourgouin tente le tout pour le tout et lance un nouveau blog partisan où ne sont présentés que les arguments de la bande à Chabot pour ne pas perdre la face !

Il était temps, les partisans de Christophe Chabot vont enfin dire la vérité sur le projet de port de Bretignolles ! Mais pourquoi ont-ils attendu si longtemps ?

Une initiative d’un collectif anonyme qui porte à rire m’accordant une importance que je n’ai pas ! J’ai comme l’impression qu’on va bien s’amuser dans les semaines à venir !

Nota : Franck Tesson, 5ème adjoint à l’urbanisme de Bretignolles, prend nettement position sur son Facebook démontrant ainsi que les principaux membres du collectif sont Bretignollais et dans l’entourage de Frédéric Fouquet devenu rebelle. Comment vont ils pouvoir désormais coopérer avec François Blanchet ?
C’est probablement la municipalité de Bretignolles, donc tous les contribuables Bretignollais, qui finance cette nouvelle campagne de promotion du projet de port de plaisance.

Ceux qui disent dans leur blog - vérité ! - avoir respecté toutes les procédures administratives sont des escrocs.
Lire l'article du 2 février 2020 Port Bretignolles : "Rétablir la vérité", quelle vérité ! . Ils ont balayé la coupure d'urbanisation sur le secteur de la Normandelière par procédure administrative irrégulière et ont utilisé, en toute illégalité, un document de travail pour justifier leur choix dans leur SCoT, leur PLU ! Ils savaient, dès 2003, que la coupure d'urbanisation était un obstacle majeur à leur projet de port de plaisance.
Depuis 2003, le projet de port de plaisance sur le site de la Normandelière est une escroquerie
Concernant les compensations environnementales, quelques éléments de réflexions :
- Est-il acceptable aujourd'hui de faire du "zéro artificialisation nette" en remplaçant un site terrestre remarquable, unique, homogène et cohérent, celui de la Normandelière, par des petits bouts de secteurs restaurés dispersés sur tout le territoire Bretignollais ? C'est de la fumisterie administrative !
- Quid de la compensation environnementale du site marin de la Normandelière ? Un site marin remarquable n'est pas compensable, c'est pourquoi il faut le préserver.
Ce qui était encore possible, il y a 20 ans, ne l'est plus aujourd'hui, l'artificialisation du littoral vendéen, c'est fini ! Il faudra bien qu'ils se mettent ça dans leur ciboulot !
Petit Nota : Nous attendons avec impatience l'explication, par cette bande d'escrocs, des coûts de réalisation du projet révélés par les entreprises après l'appel d'offres du 1er août 2019 !

Lire la suite dans Plus d'Infos

Le prochain conseil communautaire du Pays de Saint-Gilles est le 24 septembre 2020

Paroles de Bretignolles de septembre 2020

L’absurde « route du littoral » est relancée à La Réunion



Le prochain conseil communautaire du Pays de Saint-Gilles est le 24 septembre 2020, ça va être chaud !
Frédéric Fouquet, membre titulaire de la commission d'appel d'offres de la communauté de communes (!), c'est vrai qu'il a une grande connaissance des propositions d'entreprises pour des projets d'aménagement tels que celui du port de Bretignolles et qu'il sait les expliquer !



Paroles de Bretignolles de septembre 2020

L’interview de Frédéric Fouquet.
Il va falloir qu’il change de logiciel, ce n’est pas la commune de Bretignolles qui décide de l’avenir du Pays de Saint-Gilles, du sud en particulier.
L’avenir doit désormais se projeter sans port de plaisance à la Normandeliere, surtout après la période que nous venons de vivre.

La Tribune de Citoyens par Nature



















Site Reporterre du 7 septembre 2020. L’absurde « route du littoral » est relancée à La Réunion
"Cette impressionnante route sur la mer, qui va transformer à jamais le littoral de l’île, était initialement budgétée à 1,6 milliard d’euros, ce qui lui a notamment valu le qualificatif de « route la plus chère au monde » par le magazine économique Capital. Il se pourrait que le coût final soit bien supérieur à 2 milliards d’euros"
Voilà un projet d'aménagement qui a eu toutes les autorisations administratives et dont le coût final n'est pas maîtrisé ! C'est du classique.


38 commentaires:

  1. "La vérité si je mens" serait un titre plus approprié pour ce nouveau torchon.

    RépondreSupprimer
  2. C' est à mourir de rire.Je sais que le ridicule ne tue pas,mais là quand même, on dépasse les bornes des limites comme aurait dit Coluche.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah les cons !

      Leur blog a déjà changé deux fois de version !
      La 3ème et nouvelle formule est arrivée !
      Ils sont déstabilisés !
      Ils ne savent plus quelle pièce y coudre !
      çà donne l'impression qu'il sont entrain de creuser leur propre tombe !

      En plus ils parlent au nom de la Com. Com., mais rappellent que leur projet est brétignolais !

      L'incohérence est de mise:
      De deux choses l'une :

      - Ou le projet est communautaire et on ne parle plus de Bretignolles, puisque le projet serait financé par le PSG.
      - Ou le projet est Brétignolais et ils se démerdent pour le financer, puisque les habitants de la com.com n'en veulent pas.

      Un blog authentique, honnête, basé sur des vérités juridiques, comme celui de Mr Bourcereau, lui, n'a pas besoin de changer de formule ni d'appellation et le nombre de consultations est éloquent !

      On va faire le minimum syndical en matière de souhait :
      Que leur nouveau blog ait autant de succès que le précédent !....

      Pour l'instant ils sont en train de mettre un pansement sur une jambe de bois !

      Supprimer
    2. "La vérité si je mens" ,le 3

      Supprimer
    3. Un financement par le Paris Saint-Germain ? Quelle idée! :-)

      Supprimer
  3. Ils ne se rendent même pas contre que même à l'échelon national leur ex projet de port est démonté.

    RépondreSupprimer
  4. Ils ont placé leur argent dans le port, ils ont acheté des terrains à Bretignolles et ils ont tous perdu !!!

    RépondreSupprimer
  5. C'est quand même con, ils avaient 2 personnes à convaincre, François Blanchet et Kathia Viel et ils ont convaincu Yann Thomas ! Ce sont des mauvais!

    RépondreSupprimer
  6. Exit le port,terminado,finished,kapout...Comment leur dire ?

    RépondreSupprimer
  7. 14h48 votre blog est plus qu'un torchon cela ressemble plutôt à une serpillère.
    C est pas gagné vous n aurez que les yeux pour pleurer.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Anonyme de 18h26 !

      Allez vous dégager de votre agressivité sur votre nouveau blog.
      Comme disait mon grand-père :"On ne juge les autres que d'après soi-même" !

      Supprimer
  8. Est-ce que quelqu'un a déjà essayé de poster un commentaire sur ce blog "tout neuf" (soutenant un projet "tout mort") ? J'ai l'impression qu'il ne va pas être très ouvert à la contradiction...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Anonyme de 18h44 !
      A quoi bon ?
      Inutile d'aller parler à des ignorants, ce sera censuré !
      Ces quelques vieilles gloires : Chabot - Rabiniaux - Brochet - Bourgoin le co et pas par n'importe qui ! ont soudain un sursaut à l'image de ceux qui sont entrain de rendre le dernier souffle !

      Supprimer
    2. J'ai posté un commentaire ce matin qui leur disait que Mr Blanchet avait été élu démocratiquement sur un projet de nouvelle gouvernance et prenant en compte les priorités économiques actuelles. Je ne l'ai encore pas vu sur leur blog. Et je ne me fait aucune illusion quant à sa publication sur ce nouveau site BVSP...

      Supprimer
    3. Anonyme du 4 à 20h17,

      Je suis dans le même cas que vous, j'ai posté un commentaire aujourd'hui le 5 vers 11h00 et il n'y a rien sur leur blog. Je pense que nous sommes revenus à l'époque ou Brochet était le manitou de BVSP et peut-être l'est-il redevenu ?
      Donc tout espoir de voir publier nos commentaires est vain !
      A vrai dire, ils les lisent quand même c'est l'essentiel. Le reste on s'en fout !
      Il n'y a donc rien à espérer, le blog ne comporte que des flatterie à Chabot, Fouquet et consorts et la grosse condamnation pour JEAN-YVES, dont ils laissent entendre que c'est lui qui aurait "combiné" avec Mr Blanchet pour s'opposer à Chabot !
      Après tout c'est possible, mais Jean-Yves, sans douter de tes capacités bien sûr, on ne te connaissait pas aussi influent !

      Supprimer
    4. J'ai tenté mais ils censurent visiblement les commentaires qui ne vont pas dans leur sens.

      Supprimer
  9. Ah ! salut les taches !!!

    Ils l'ont mauvaise ces salopards, ils ont tout perdu :

    - Tout espoir d'enrichissement personnel !
    - Les terrains qu'ils avaient achetés à bas prix vont perdre de leur valeur !
    - Leur maison qui devait doubler de valeur avec un port, selon Chabot, fait flop !!!
    - Leur cale de mise à l'eau gratuite, incluse dans le port, qu'ils comptaient avoir aux frais du contribuable, pour mettre à l'eau leur barcasse, c'est râpé !
    - Les appartements construits par Chabot dans le centre ville, dans l'espoir d'un port, qui auraient doublé de valeur en peu de temps ne peuvent actuellement être revendus qu'à perte ! c'est foutu !

    - Le dommage pour eux, c'est qu'ils ont écouté et cru un charlatan ! assisté d'un rouleur de brouette navigateur virtuel ayant traversé l'Atlantique !

    - Il ne restait plus pour eux que d'applaudir leur idole entrain d'insulter ses concitoyens et toutes les autorités !

    Tout celà relevait de l'extraordinaire et devant prendre fin.

    BRAVO MONSIEUR BLANCHET ET MME VIEL !

    RépondreSupprimer
  10. Attention ! Je pense qu'ils sont également à deux doigts de trouver les preuves (issues évidemment d experts indépendants ... mais payés par leurs soins...à qui on ne met aucune pression évidemment) qui démontrent aux Bretignollais (le reste on s en fout) que M. Bourcereau est à l origine de la crise du Covid, du confinement,... J ai quand même tendance à penser que c est très élogieux d avoir un tel descriptif de la part de gens comme ça. Bravo M. Bourcereau !

    RépondreSupprimer
  11. Quand ils parlent d experts reconnus qui ont validés le projet.... ils parlent du préfet Brocard?? .... ah ou c est Chabot l expert, ou FF, ou le pôle environnement de la CDC qui, faute de connaissance, soustraite systématiquement les missions d écologie générale, de génie écologique, de gestion d espaces naturels notamment dunaire, côtière,....

    RépondreSupprimer
  12. Des landevieillois-chaizois5 septembre 2020 à 09:07

    Non, non et non, nous ne voulons pas d'un bassin de vie avec Brétignolles avec, à court terme, une fusion des quatre communes et un maire automatiquement brétignollais! Qu'attendent les maires de Landevieille et de La Chaize-Giraud pour fusionner leurs deux villages, simplement leurs deux villages, et expliquer à leurs concitoyens leur vision de l’avenir? L'ignorance apporte souvent la colère....

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et tout ça sans un mot sur le sujet pendant la campagne municipale!

      Supprimer
    2. Qui donc irait epouser en communaute universelle un conjoint greve de dettes meme s il y a affinite ,connivence ,pour ne pas dire collusion entre les meres ou maires des futurs cons joints
      NON VRAIEMENT SANS FACONS AUCUNE

      Supprimer
  13. Voilà la copie du commentaire que je viens de faire paraitre sur le nouveau blog des partisans du port. Il est on ne peut plus soft et pédagogique.
    On va voir s'il est ou non censuré :

    Moi je ne suis pas concerné par la réalisation ou non du port de Bretignolles, mais j'espère que vous aurez l'amabilité de faire paraitre mon commentaire que je considère, sans prétention, pédagogique.
    Je voudrais une énième fois redire que peu importe le nombre de citoyens qui désirent un équipement, pour le cas présent un port à Bretignolles.
    Ce n'est pas par la voix des urnes que l'ont décide de la réalisation d'un équipement de cette nature.
    Le vote de telle ou telle personne, notamment sur le plan politique, est l'exercice de la démocratie, rien de plus.
    Ce ne sont pas les citoyens qui décident pour ce genre d'équipement. Tout au plus peuvent-ils lors d'une consultation de type enquête publique, donner un avis, mais qui n'est que consultatif !
    Par contre, un conseil municipal peut avoir dans sa commune un projet de port, mais ce n'est qu'un projet !
    Les seuls maîtres en la matière pour on contre un port, sont la loi et le règlement, notamment et principalement en matière d'environnement !
    Tant que les auteurs de commentaires et citoyens qu'ils soient d'où que l'on veuille, n'auront pas compris cette notion ils se ridiculiseront.
    Pour Bretignolles, au cas où vous l'auriez oublié, en 2011, lors de la première enquête publique ( que Mr Chabot voudrait faire oublier en disant notamment qu'elle n'est pas allée à son terme ! C'est avec ce genre de propos qu'il se dévalorise un peu plus d'ailleurs ! ).
    Donc, lors de cette enquête 51 motivations différentes ont conclu à un avis négatif sur la faisabilité d'un port à Bretignolles. La messe est dite !
    Et si en 2018, les élus de Bretignolles se sont réjouis de l'avis favorable de la commission d'enquête, il faut se dire qu'elle contenait un empêchement majeur à la réalisation de l'ouvrage :
    "Que les travaux soient contenus dans une enveloppe de 30 millions d'euros".
    Mais tout le monde a voulu ignorer cet élément !
    Alors désolé Messsieurs les partisans du port.
    J'ai essayé de rendre le plus objectif possible mon commentaire.
    Bon courage quand même à vous tous.

    RépondreSupprimer
  14. Droit dans le mur.
    Fouquet se dévoile dans cet interview non pas comme le maire d'une commune, mais comme le représentant d'un clan de spéculateurs qui voient qu'ils vont tout perdre.
    Il n'a aucune légitimité pour parler de la sorte au nom de tous les brétignollais (ses).
    Il n'a pas compris que Brétignolles ne pèse plus rien ou du moins pas plus que les autres communes au sein de la CdC.
    Au lieu de reprendre les éléments de langage obsolète de Chabot, il ferait mieux de se remettre en question de de réfléchir à un autre avenir pour Brétignolles.
    Quant à sa vision sur les quatre communes du bassin de vie faut-il lui rappeler que cela ne se construit pas entre élus mais avec l'ensemble de la population concernée.

    RépondreSupprimer
  15. S'il était intelligent,ça se saurait...

    RépondreSupprimer
  16. Un peu de bonheur dans ce monde de rouspétance: Il y a des personnes qui aiment leur village, à découvrir sur Facebook les beaux poèmes acrostiches sur Saint-Hilaire de Riez et La Chaize-Giraud...

    RépondreSupprimer
  17. Oui, il y a des gens attachés au fil de l'histoire de leur pays, à la transmission. La nature et l'environnement ne sont pas une option
    à fric.

    RépondreSupprimer
  18. Mon commentaire, en réponse à la présentation du nouveau blog des pro-ports, n'est pas mis en ligne... censuré puisque développant un autre point de vue des choses

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Même constat pour ce qui me concerne ! De plus,à la lecture attentive de leurs "élucubrations", on a l'impression que la plupart des commentaires sont rédigés par seulement 2 ou 3 "auteurs" ... Etonnant, non ?

      Supprimer
    2. Gilles Rondeau par exemple?

      Supprimer
  19. Je suis allé faire une visite de leur blog,c'est grave, ils voient des ennemis et des conspirateurs tous azimuts! Il n'ont pas compris que Laurent Boudelier doit sa défaite à lui-même!

    RépondreSupprimer
  20. Vous allez vous régaler. Le blog de mes Acolytes Anonymes est ouvert.Les pauvres, ça a été dur pour eux. Bien sûr, vous les reconnaissez, mes bons bourrins, avec le Certifié AS400 aux manettes.

    RépondreSupprimer
  21. Ils pensent vraiment que tous les Brétignollais veulent leur port comme cet ane de Martin pauvre Martin pauvre misère.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. On ne saurait mieux dire :
      Creuse la terre, creuse le temps.
      Côté terre, ça semble compromis. Mais pour creuser le temps, sacrés bourrins, vous avez un bel avenir, certifié exemplaire en plus.

      Supprimer
  22. On dirait qu'ils n'assument pas leurs convictions, les responsables de ce blog pro-port : ils se présentent comme un collectif "constitué de femmes et d'hommes qui suivent et connaissent bien le projet du port de Brétignolles depuis longtemps", mais ils restent complètement anonymes. Un peu de courage, les pro-port, quand on crée et dirige un blog, on le fait de façon transparente !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est fantômas et sa bande èhèhèhèhèh

      Supprimer
  23. Je voudrais bien savoir qui est ce zigoto qui du haut de ses 45 ans va motiver les gens encore un qui est né avant son père et qui se la pete car il est dans des associations et qui doit l'ouvrir pour dire que des conneries en général ces gens brassent de l'air et tourne en rond le genre m'as tu vu.

    RépondreSupprimer