Bandeau actualités

Bonjour et Merci pour votre soutien . Recours contentieux contre le projet de SCoT du Pays de Saint-Gilles-Croix-de-Vie non jugé. Enquête Publique sur le projet de PLU terminée le 18 janvier 2019 - avis de la commission d'enquête favorable avec une réserve : rétablissement d’une coupure d'urbanisation sur le secteur de la Normandelière - approbation du PLU, en rejetant la réserve, en conseil municipal le 23 avril 2019. Nombreux recours contre le PLU. Enquête Publique sur le projet de port de plaisance terminée le 29 septembre 2018 : 5844 observations déposées - avis de la commission d'enquête favorable avec réserves - le préfet de Vendee déclare le projet d’utilité publique et donne les autorisations environnementales le 16 juillet 2019 - Nombreux recours contre les autorisations préfectorales . La mobilisation de tous est nécessaire pour s'opposer au projet de massacre de la Normandelière.

jeudi 16 avril 2020

Normandelière et ZAD de la Dune : Christophe Chabot devient vedette nationale !

Il rêvait de devenir vedette nationale, il l'est aujourd'hui !
Le démantèlement de la ZAD de la Dune en période de confinement sanitaire prend une nouvelle ampleur et, devant cette diffusion nationale, l'Etat ne pourra pas rester sans réponse.






Le Figaro du 16 avril 2020. En Vendée, la "ZAD de la dune" démantelée







Le Club de Médiapart du 15 avril 2020. La «ZAD de la Dune» nettoyée par des riverains au nom de «l’intérêt général»
A l’initiative de Christophe Chabot, maire de la commune de Brétignolles sur Mer, une cinquantaine de bénévoles ont participé à la vaste opération d’évacuation et de nettoyage de la ZAD, après l’intervention de la gendarmerie nationale mercredi 8 avril. Le mode opératoire interroge.
Voir les commentaires

Déjà parus :
Médiapart du 11 avril 2020En Vendée, le maire déconfine brutalement la «ZAD de la Dune»  (voir l'article complet à cette adresse)
Médiapart du 11 avril 2020. Blog Désobéissance écolo Paris - Expulsion de la Zad de la Dune : des occupant·es racontent

Là-bas si j'y suis du 16 avril 2020Brétignolles-sur-Mer. En plein confinement, les autorités font évacuer et incendier (!) la ZAD de la Dune.
C’est ce qu’on appelle un serpent de mer. Le genre de projets qui ne voient jamais le jour, mais qui refont surface tous les quatre matins. Le port de plaisance de Brétignolles-sur-Mer est de ceux-là. Il est avant tout le projet d’un homme, Christophe Chabot, le maire, self-made man à la réussite insolente, PDG des vérandas Akena qui rêve de laisser une trace dans l’histoire


Politis du 16 avril 2020. Environnement : La ZAD de la Dune évacuée et incendiée







Parutions nationales déjà signalées
L'Humanité du 10 avril 2020La Zad de la Dune réduite en cendre (voir l'article complet à cette adresse)
L'Express du 10 avril 2020. Vendée : démantèlement de la ZAD contre un port à Brétignolles-sur-Mer

NOTA : Pour tous ceux qui débarqueraient (journalistes y compris) et qui voudraient en savoir plus sur l'historique du projet de port de plaisance de Bretignolles, il suffit de cliquer sur "Dates clés du projet" dans la rubrique "Informations générales" en haut, à droite de la page d'accueil du blog

Petit Supplément


Antidox - Veille stratégique du 16 avril 2020 (page 2) 

Quelle mobilisation au sein des ZAD pendant le confinement et quelles conséquences ?

Le démantèlement de la ZAD de la Dune a galvanisé les autres ZAD et , après le confinement, une mobilisation en réaction est à prévoir avec probablement des opérations ciblées. 

Voilà aussi une des retombées de l'opération punitive de Christophe Chabot du 8 avril 2020, en pleine période de confinement sanitaire. 


28 commentaires:

  1. Il y en a un qui a rassemblé les Francais sur deux générations et l'autre qui à semé la zizanie dans son village en quinze ans.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Les deux ont un point commun: ils ont allumé le feu !l'un au stade de France devant des milliers de spectateurs , l'autre à guichet fermé avec une bande de vandales.

      Supprimer
    2. Brétigolles puni , Brétignolles saccagé ,Brétignolles baricadé ,c'est le discourt de chabot si il on le compare à DE GAULLE !

      Supprimer
    3. A quand Brétignolles libéré délivré ?

      Supprimer
    4. Quand on aura supprimé le projet de port et le port du masque !

      Supprimer
    5. Et les barricades en béton !

      Supprimer
  2. Bouée de Créo16 avril 2020 à 17:07

    L'un attirait les foules,l'autre foule du pied les lois sur le confinement

    RépondreSupprimer
  3. Votre vie semble bien terne jean yves, tous les jours une attaque. Et trop souvent de mauvaise foi et sans aucun intérêt, plus la théorie du complot entre le maire, le préfet le tribunal etc....
    Aucun autre centre d intérêt quelle tristesse...
    Le port ne pourra pas se faire, les collectivités n ont plus d argent.
    Et franchement la normandeliere sans zadistes c est quand même mieux surtout que l ambiance du début avait disparu avec l arrivée d anarchistes alors maintenant faite une cagnotte pour replanter des arbres et vous verrez l avenir sera meilleur. Arrêtez vos attaques qui maintenant vous deserves.
    Merci
    Camille

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci pour votre gentil commentaire sur ma vie privée. Vous avez votre avis et je ne vous juge pas, vous pensez ce que vous voulez. Nous sommes un certain nombre à combattre ce projet depuis longtemps et nous savons qu'il ne faut rien lâcher. Il ne suffit pas de dire le projet ne se fera pas et d'attendre. Il faut apporter des arguments, nous le faisons. Il faut dénoncer ces élus opportunistes qui se croient tout permis, qui contournent les lois et qui dépensent sans compter l'argent des contribuables pour des projets qui ne sont pas d'intérêt général. Il faut aussi dénoncer tous ceux qui les suivent les yeux fermés jusqu'à mener des opérations punitives en période de confinement sanitaire. Tout ça demande du temps, de l'énergie, nous l'avons.

      Supprimer
    2. Il ne faut rien lâcher, nous devons rester mobilisés.

      Supprimer
    3. Il n'y a qu'une issue à l'arrêt de ce blog j'en suis certain c'est que C. Chabot cesse ses attaques contre la nature et les Lois. Malgré les écrits de Jean-Yves, nous sentons bien que CC profite de toutes les situations "de faiblesse" pour faire des coups "foireux". Ou serions nous sans ce blog et si nous n'avions pour information que OF, le journal des Sables et le Reporter Sablais.
      Merci encore Jean-Yves pour ce blog et le travail que ça doit engendrer

      Supprimer
    4. Si ce blog est triste et ne présente aucun centre d'intérêt,que venez vous donc y faire,Camille et les pro-ports? Allez voir ailleurs ,exercez votre esprit critique sur un autre support,ça vous semble trop difficile peut-être?

      Supprimer
    5. Jean Yves vous êtes un vrai Gentleman !

      Supprimer
  4. Votre vie semble bien terne Camille pour que chaque jour vous veniez sur ce blog...
    Au fait,on dit"vous desservent",même si le blog de Jean-Yves n'est pas fait d'attaques(au contraire des tracts injurieux des pro-ports)et que loin de le desservir,il met en lumière son intelligence ,sa capacité d'analyse ,son souci de l'information etc etc...Puissiez vous un jour lui ressembler.

    RépondreSupprimer
  5. A vous 19h47 ( camille )
    Jen Yves ne fait que relater des faits ! Il est complètement anormal de constater qu'un maire ( des maires ) un prefet sous préfet et de surcroît des bénévoles puissent bafoués la loi du confinement ! Tout comme vous les zadistes ne sont que des humains et doivent être traités comme telle .
    Agir! etait un droit mais après confinement et légalement !!!
    Bretignolles n'à pas besoin de dictateur mais de sérénité et respect comme se fut le cas il y a .......
    Si personne ne dénonce ce genre d'habitude il 'y aura plus de liberté à bretignolles.

    RépondreSupprimer
  6. La liberté commence ou l'ignorance finit.
    V.Hugo

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. N'ignorons donc rien de ce projet de port qui plombe la commune depuis 18 ans pour retrouver notre liberté.

      Supprimer
  7. Et chou Buchou! l'dit rien chou Buchou, l'donne encore sa langue au chattt chou Buchou?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Buchou, ôlé pas un garsd'chénou, ôlé pas dieu possib!

      Supprimer
  8. La Normandelière cette charmante plage de Brétignolles-sur-mer ( la seule d’ailleurs) où j’ai passé de sublimes journées et soirée de baignades et de pic iv avec mes enfants et petits enfants , ravagée par un projet dantesque , pharaonien du maire et même aventureux ! Quelle honte de détruire ce site familial ! Je suis pour ces cour ad veux zadistes qui ont le courage d’empêcher que l’on détruise le littoral systématiquement pour le plaisir de quelques marins amateurs qui laisseront leurs navires au port la plupart du temps car l’accès y serait impraticable par forte mer ! De plus il y a un réel danger de submersion du littoral et de désensablement de la côte ! ! Curieux que les pouvoirs publics, soucieux de protection environnementale, aient donné le feu vert à ce projet destructeur et imprudent ! Il doit y avoir des histoires de gros sous par derrière !

    RépondreSupprimer
  9. Feriez vous de la ségrégation ? Pourquoi passez-vous sous silence la position de la France insoumise Vendée et son communiqué. Si ça continue, je vais croire que vous choisissez vos soutien, au mépris des membres de l'association dont vous n'êtes que le porte parole. Dans une association, telle la Vigie, le parti pris est exclu, alors respectez les statuts.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. La position de la France Insoumise a été mentionnée dans cet article : https://veillenormandeliere.blogspot.com/2020/04/normandeliere-et-le-jour-dapres.html

      Supprimer
    2. C'est vous ,le déserteur,qui lisez en diagonale.Article du 13 avril,c'est la deuxième fois que Jean-Yves le dit...

      Supprimer
  10. Cher déserteur,
    c'est pas gentil de parler avant de lire.
    Et même pas gentil pour LFI
    Allez , mon vieux, informe-nous encore un peu plus sur la position de LFI.
    Toutes les bonnes volontés sont les bienvenues sur ce blog, je crois.

    RépondreSupprimer
  11. Je viens de lire sur ouest France du jour, un article concernant "la valse des millions" de la région des pays de Loires, qui se termine par ceci : faut-il 's'attendre à un report de projets devenus non prioritaires ! j'espère que le port ne va pas faire parti des priorités du petit président de région ! qui soutenait Chabot bec et ongles.
    Lorsqu'on connait Chabot pour qui l'argent n'est pas un problème, surtout quand ce n'est pas le sien, on a peur

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour,
      Un petit rectificatif, je pense que vous faites allusion au président du département et non à la présidente de la région.
      Sous la pression de Retailleau elle à fait le service minimum pour condamner la présence des Zadistes.
      En ce qui concerne la région, à ce jour, elle n'a pas soutenu ce projet et je sais que beaucoup d'élus, principalement de la Loire atlantique, on un regard beaucoup plus critique vis à vis de ce projet.
      Ils ont vécu NDDL.
      Je ne suis pas certain qu'ils aient une grande envie de soutenir un projet, permettez moi l’expression, encor eplus "foireux" et axé en réalité sur la main mise de terres agricoles à des fins immobilière.
      Ce point là, tout le monde l'a bien compris.
      L’intérêt de cette opération dont l'objectif n'est pas le port en lui même mais bien la main mise sur des terrains qui vont avoir une très fortes valeurs à terme.
      Il suffit de regarder le changement de classification au niveau du PLU.
      Drôle de sanctuarisation du secteur ne trouvez vous pas?

      Supprimer
  12. La priorité est l'aide aux petits commerçants: aide au remboursement des loyers , des échéances d'emprunt, d'achat de matières premières pour faire repartir les métiers de la restauration.....Et là, d'accord pour l'utilisation de mes impôts, d'accord même pour l'instauration d'un impôt communal exceptionnel dans mon village pour participer à la reprise économique...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Eh, le père LACHAISE faut pas tout mélanger!!!

      Supprimer