Bandeau actualités

Bonjour et Merci pour votre soutien . Depuis le 10 juillet 2020, Christophe Chabot n’est plus président de la communauté de communes, c’est François Blanchet et il a décidé un moratoire sur le projet de port et la création d'une commission de médiation qui fera un bilan le 8 juillet 2021 avant vote des élus communautaires sur la poursuite ou non du projet le 22 juillet 2021. Jugement du Tribunal Administratif du 16 février 2021 : rejet du recours de La Vigie contre le SCoT du Pays de Saint-Gilles, l'association fait appel. Enquête Publique sur le projet de PLU terminée le 18 janvier 2019 - avis de la commission d'enquête favorable avec une réserve importante : rétablissement d’une coupure d'urbanisation sur le secteur de la Normandelière - approbation du PLU, en rejetant la réserve, en conseil municipal le 23 avril 2019. Nombreux recours contre le PLU. Enquête Publique sur le projet de port de plaisance terminée le 29 septembre 2018 : 5844 observations déposées - avis de la commission d'enquête favorable avec réserves - le préfet de Vendee déclare le projet d’utilité publique et donne les autorisations environnementales le 16 juillet 2019 - Nombreux recours contre les autorisations préfectorales . Le 12 janvier 2021, le Tribunal Judiciaire des Sables d'Olonne annule la vente des terrains de la ferme de la Normandelière à la commune. La mobilisation de tous est nécessaire pour s'opposer au projet de massacre de la Normandelière.

vendredi 13 mars 2020

Normandelière et Port Bretignolles : Jimmy Pahun, député du Morbihan, s'invite dans la campagne électorale

Jimmy Pahun, député Modem du Morbihan, s'invite dans la campagne des municipales à Bretignolles-sur-Mer

Jimmy Pahun, grand connaisseur de la mer, du littoral et des activités nautiques, s'est exprimé contre le projet de port de plaisance de Bretignolles lors de la manifestation du 6 octobre 2019 (voir la vidéo dans l'article du 6 octobre 2019 et lire l'article de "Voiles et Voiliers" du 10 octobre 2019 : "Jimmy Pahun, député Modem du Morbihan, pointe un projet d’un autre âge").
Avant lui, Eugène Riguidel, le grand navigateur, avait aussi clairement pris position contre le projet

Jimmy Pahun est proche du Pouvoir, fait partie des conseillers de Elisabeth Borne, a porté le dossier de port de Bretignolles au plus haut sommet de l'Etat et a agi pour infléchir la position de l'Etat qui désormais est claire : attendre les décisions juridictionnelles

Jimmy Pahun a communiqué avec Thierry Biron et celui-ci a transmis un message au cours de la réunion publique du jeudi 12 mars 2020



Mon commentaire engagé

S'il est élu président de la communauté de communes du Pays de Saint-Gilles-Croix-de-Vie, Christophe Chabot devra attendre les décisions juridictionnelles avant de décider (ou non) la poursuite de son projet de port, l'Etat ne voulant plus être confronté à des situations comme celles de la déviation de Beynac et du Lac de Caussade.

Attendre les décisions juridictionnelles, c'est attendre 3 à 4 ans
Il ne faut pas être prophète pour prédire que c'est l'abandon du projet. 
Ceux qui mettent le projet de port de plaisance dans leur programme de campagne, comme le fait Frédéric Fouquet, sont complètement dans le déni.
Ils trompent la population

Petit Rappel

Intervention de Jimmy Pahun du 6 octobre 2019




Sale temps pour Bretignolles de octobre 2019





Petits Suppléments

Présentations à la réunion publique de Thierry Biron du 12 mars 2020 : voir les vidéos sur Facebook

France Nature Environnement Vendée du 12 mars 2020« Zéro artificialisation nette », densification et documents d'urbanisme (PLU, SCoT)




29 commentaires:

  1. Que ce breton d'adoption reste chez lui et foutre le bordel dans sa région au lieu de venir nous emmerder ici !
    L'Etat ne va pas se dédire sur ce dossier : la justice a déjà tranché.
    Les travaux peuvent commencer sans attendre les résultats des recours qui sont NON SUSPENSIFS.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Suspensif n'est pas un jugement! va réviser tes cours de droit bonhomme. Ton chère chabot se fera bloquer toute reprise de travaux puisqu'il a menti au préfet et à la population. ET le pro-port reste sur ton site BVSP au lieu de venit nous emmerder ici!
      BSVP=Brétignolles Veut Ses Péripatéticiennes

      Supprimer
    2. Lui il connait la mer et ses dangers. Bravo Jimmy et merci!

      Supprimer
    3. Chabot met bien le bordel depuis
      18ans et des dettes en veux tu en voilà de façon à être au pied
      du mur! quelle vision débile d'un élu!!

      Supprimer
    4. Anonyme de 12h03:si vous raisonnez comme ça,il y en a d'autres,des Morbihannais,beaucoup moins intelligents que Jimmy Pahun,qui sont venus s'installer à Brétignolles et qui,pas plutôt arrivés, veulent imposer leur loi ,leur vision étriquée des choses et se montrent grossiers et insultants envers ceux qui ne pensent pas comme eux !

      Supprimer
    5. La plupart qui veulent imposer le port viennent de dehors ,ils ne sont pas issu de Bretignolles Sur Mer,donc retourner foutre la merde d'où ce venez ,nous on veut récupérer le bassin

      Supprimer
  2. Les zadistes n'ont qu'à s'installer sur les terrains appartenant à la commune comme cela on ne pourra pas condamner les propriétaires à verser 500euros par jour à la commune . maintenant concernant le port il y en a pas besoin les gens n'ont pas les moyens d'acheter un bateau on le voit bien dans le bon coin et soutenir ridiculement ce port en votant chabot et les siens alors que cela fait 18 années qu'il mène tous le monde en bateau stop! il est temps de passer à autre chose de plus intéressant dans cette commune.

    RépondreSupprimer
  3. Le littoral n'appartient pas à Bretignolles donc chaque citoyen peut s'exprimer sur ce projet. Beaucoup de personnes ne le comprennent toujours pas. C'est triste.

    RépondreSupprimer
  4. Que ce bretignollais d adoption rentre donc chez lui foutre le bordel
    Ce projet est obsolete compte tenu de la situation actuelle
    La possession d un yacht n est plus un gage de reussite sociale et la course au large ne dechaine plus les passions
    La pulverisation recente xdu record de la route du the est passee inappercue et les voiliers sont negociables a vil prix lorsqu ils trouvent preneur
    Allez a bourgenay ya plus de canots abandonnes ou delaisses sur le chantier que dans le bassin
    Reveillez vous ,a arzal c est bien pire ,marans s est vide de ses epaves flottantes
    Et de plus le site de la normandeliere est inadapte ,c est a mon sens une ineptie
    Je peux me tromper ,mais ca m etonnerait beaucoup

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. OUI les bateaux sont durs à revendre il passe leurs permis de bateau en 3 jours mais quand ils voient le cout annuel d'un bateau celà les fait vite réfléchir je pense que les pros port rêvent.

      Supprimer
  5. Réponse au mal-comprenant de 12 h 03 : Jimmy Pahun, né dans le Morbihan, n’est pas un « breton d’adoption ». Quand bien même il le serait, je ne vois pas ce que ça vient faire dans le débat.
    Par ailleurs, la terre ( et la mer) est à tout le monde. La Normandelière n’appartient pas aux habitants de Bretignolles. Tout ce qui se passe sur notre petite planète me concerne, de l’Amazonie à Fukushima.
    Un peu de hauteur de vue, que diable !
    La mégère gillocrucienne.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui mais en Vendée, ce sont les partisans de "L'économique et du Goupillon" réunis qui sont aux manettes. Chabolnaro s'en arrange parfaitement.

      Supprimer
    2. Belle expression !

      Supprimer
  6. Si la terre appartient à tout le monde, comme vous le dîtes, les Zadistes n'ont qu'à s'installer dans votre jardin ...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ils sont déjà dans le jardin à CHABOT!

      Supprimer
    2. LE PIRE c'est que le jardin dans lequel ils sont il n'appartient pas encore à chabot qui se permet de réclamer 500euros par jour aux propriétaires si les zadistes ne démontent pas leurs cabanes ! quelle honte!en arriver là pour un port qui va crée que des emmerdes à la population de la communauté de commune .

      Supprimer
  7. ce matin a 9h30 au local de campagne CITOYEN PAR NATURE(liste Biron) visite de la gendarmerie.....curieux

    coté mairie ca va beaucoup plus vite a faire intervenir la police
    qu'a faire connaitre le cout du port

    SCANDALEUX UNE FOIS DE PLUS

    RépondreSupprimer
  8. Dans notre commune, il n'y a qu'une seule liste pro-port, nous voterons avec un bulletin "non au port"
    faites de même.

    RépondreSupprimer
  9. Et un vote nul non comptabilise de plus dans le decompte final un !
    Mettez une enveloppe vide c est comptabislisable dans le resultat

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. N'importe quoi, une enveloppe vide est un vote blanc, vote compté mais non comptabilisé tout comme les votes nuls; Relisez la réglementation électorale et cessez de divulguer de fausses informations!!!!!

      Supprimer
  10. pourquoi un vote nul ou un vote blanc? c'est une ineptie.
    VOTEZ BIRON et débarrassons nous de chabosolnaro

    RépondreSupprimer
  11. Bonjour,
    Ne pas voter, voter nul ou blanc c'est voter pour celui qui va gagner même si c'est c'est celui que vous ne voulez pas.
    C'est comme ça.
    Les élections municipales sont un vrai moment de démocratie locale.
    l'idée de voter avec un bulletin non au port dans une commune ou il y a une seule liste et dont la tête de liste n'a pas souhaité appréhender les enjeux communautaires est une excellente solution pour faire passer votre message.

    RépondreSupprimer
  12. Il faut voter BIRON car les bulletins nuls vont avantager chabot c'est la meilleure solution pour annuler ce maudit port :tout est bon dans le porc pas dans le port à chabot!

    RépondreSupprimer
  13. Recu ce matin un manifeste electoral de la chaize ensemble
    La liste concernee presente cette publication comme une mise au point suite a des courrierrs critiquant le traitement des droits ddes personnes en situation de handicap
    S en suit une description detaillee des realisations en divers points de la commune
    Sur le verso il est reciseque le bassin de brem bbretignolles landevieille la chaize possede deux ecoles publiques,et pose la question ,est il judicieux d en construire une troisieme ?
    Mon opinion personnelle pourrait on formuler la meme question en remplacant ecole par port? Ce qui n est pas evoque une seule fois dans ce feuillet

    Il est en outre precise qu il s agit d elections municipales ,a l exclusion de tout autre sujet ,avec je cite tout ce que cela implique dans la gestion d une commune
    Je pense qu une ecole serait bien plus utile qu un parking a epaves mais c est mon humble opinion
    Quand a la gestiondes finances publiques locales ,comment investir judicieusement quand les fonds vieennent a manquer

    RépondreSupprimer
  14. Pas très courtois de distribuer( même si cela a été fait hier en soirée) un tract sans donner le temps à l'autre liste de répondre avant le jour de l'élection, les tracts ne sont découverts que ce matin.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pas surprenant le maire de la commune de La Chaize utilise les mêmes méthodes que son mentor Chabot!!!!!!! VIRONS LES tous les deux

      Supprimer
  15. La courtoisie en matière d'élection !! je doute

    RépondreSupprimer