Bandeau actualités

Bonjour et Merci pour votre soutien . Depuis le 10 juillet 2020, Christophe Chabot n’est plus président de la communauté de communes, c’est François Blanchet. Recours contentieux contre le projet de SCoT du Pays de Saint-Gilles-Croix-de-Vie non jugé. Enquête Publique sur le projet de PLU terminée le 18 janvier 2019 - avis de la commission d'enquête favorable avec une réserve : rétablissement d’une coupure d'urbanisation sur le secteur de la Normandelière - approbation du PLU, en rejetant la réserve, en conseil municipal le 23 avril 2019. Nombreux recours contre le PLU. Enquête Publique sur le projet de port de plaisance terminée le 29 septembre 2018 : 5844 observations déposées - avis de la commission d'enquête favorable avec réserves - le préfet de Vendee déclare le projet d’utilité publique et donne les autorisations environnementales le 16 juillet 2019 - Nombreux recours contre les autorisations préfectorales . La mobilisation de tous est nécessaire pour s'opposer au projet de massacre de la Normandelière.

mercredi 4 décembre 2019

Normandelière et Bâtiment de l'ADAPEI : tentative d'expulsion après acquisition ?

L'avenir du projet de port de plaisance est plus qu'incertain mais Christophe Chabot veut une première victoire sur les "zadistes" : leur expulsion de la Maison de l'ADAPEI







D'abord, il anticipe l'acquisition à l'amiable de la Maison de l'ADAPEI

Il fait voter en conseil communautaire du 28 novembre 2019 une délibération pour l'acquisition de la parcelle concernée BO N°267

Coût de l'opération : 350 000 euros net vendeur (estimation du service des domaines datée du 27 septembre 2019 non communiquée)

Il est indiqué sur la délibération : "compte tenu des troubles à l'ordre public constatés aux abords de cette propriété, il est proposé au Conseil Communautaire d'anticiper l'acquisition de cette parcelle"

Question : Comment l'anticipation de l'acquisition de cette parcelle pourrait-elle ramener l'ordre public aux abords de la propriété ?
Il n'y a qu'une solution pour ramener l'ordre public sur le secteur de la Normandelière : c'est l'abandon définitif du projet.

La délibération du conseil communautaire est notifiée le 4 décembre 2019 et peut faire l'objet d'un recours auprès du Tribunal Administratif de Nantes jusqu'au 4 février 2020

Il est probable que Christophe Chabot va signer, au plus vite, l'acte notarié de vente au nom du Pays de Saint-Gilles-Croix-de-Vie puis va demander au préfet de Vendée d'expulser les occupants.
Le préfet de Vendée prendra-t-il ce risque en période pré-électorale ? N'attendra-t-il pas au moins que la période des recours soit terminée avant de prendre une telle décision ? Est-ce légal avant la fin de la période hivernale ?
Voir site de la préfecture de Vendée : le plan "hiver" est activé pour mettre à l'abri les plus démunis.

Lire la suite dans Plus d'Infos

Une petite installation de "zadiste" au rond-point de la Pierre Levée

Le festival de la 7ème Vague : une programmation de "zadiste"

Des extraits du Journal des Sables du 5 mai 2019

Erosion du littoral : faire face à l'inexorable

Prochain conseil municipal le 18 décembre à 19H



Une petite installation de "zadiste" au rond-point de la Pierre Levée

Comme pour mieux provoquer les "zadistes", voilà ce que Christophe Chabot, maire de Bretignolles, s'autorise à faire sur le rond-point de Pierre Levée !





Le festival de la 7ème Vague : une programmation de "zadiste"

Ouest-France du 4 décembre 2019Brétignolles-sur-Mer. 47 Ter et Danakil au festival de la 7e vague
La 7e Vague a annoncé deux têtes d’affiche du prochain festival le 22 et 23 mai 2020 : les rappeurs de 47 Ter et le groupe de reggae Danakil.
Christophe Chabot et sa bande font venir à Bretignolles des groupes de rap qui viennent crier sur scène leur mal de vivre et leur besoin d'un autre monde, c'est bien !
C'est finalement ce qu'expriment les Gardiens de la Dune !
Alors tout va bien !!!! Calme-toi Cricri. Les "zadistes" iront au festival de la 7ème Vague crier leur rejet de la société qu'on leur propose.


Des extraits du Journal des Sables du 5 mai 2019.

Pour en savoir plus, lire les articles :
du 29 novembre 2019 : les accusations publiques du Tribunal communautaire !
du 30 novembre 2019 : Port Bretignolles - une médiation, pour quoi faire ?
du 4 décembre 2019 Bâtiment de l'ADAPEI : tentative d'expulsion après acquisition ?


Petit nota sur l'appel de Nicolas Ducos : la machine à perdre est lancée !







Ouest-France du 5 décembre 2019. Erosion du littoral : faire face à l'inexorable

Le changement pour Stéphane Buchou c'est ne plus dire "érosion côtière" mais "dynamique du littoral"
"Erosion côtière" serait anxiogène !
"Dynamique du littoral" ne le serait pas ! C'est vrai que derrière le mot "dynamique", il y a exploitation, bétonnage, le toujours plus d'économie au détriment de l'environnement, ... on comprend que ça leur convienne mieux !

Il cite beaucoup d'exemples dans son rapport mais comme par hasard ne cite pas ce qui se passe sur le littoral du Pays de Saint-Gilles-Croix-de-Vie pour ne pas avoir à se prononcer !

Le projet de port de Bretignolles, qu'il soutient, c'est du discrédit pour tout ce qu'il propose dans son rapport.

Pour en savoir plus, lire l'article du 3 décembre 2019le littoral de demain - le rapport nébuleux de Stéphane Buchou


Prochain conseil municipal le 18 décembre à 19 heures en mairie
Le prochain conseil municipal est annoncé alors que le compte-rendu du conseil municipal du 13 novembre 2019 n'est toujours pas sur le site internet de Bretignolles !

6 commentaires:

  1. 19 20 fr3 des villes contre l ocean montee des eaux

    RépondreSupprimer
  2. Avec chabot il y a les 9 stratégies
    de masses + les 7 péchés capitaux!
    Avec chabot tout est possible...

    RépondreSupprimer
  3. Il va continuer longtemps a faire payer ces concitoyens,c'est acheter par la mairie donc à nous les contribuables,c'est avec nos impôts donc on peut en faire ce qu'on veut de la maison de l'Adapei ��

    RépondreSupprimer
  4. Con-citoyens,con-tribuables, voilà le traitement de Christophe Chabot mais aussi moins que rien, lâche ect ect...

    RépondreSupprimer
  5. Lisez de toute urgence l’excellent portrait de Christophe Chabot publié ce matin sur Mediacités Nantes !

    RépondreSupprimer
  6. Disons que c'est acheté par la COMMUNAUTE DE COMMUNES et pas par la Mairie... pour être exact.

    RépondreSupprimer