Bandeau actualités

Bonjour et Merci pour votre soutien . Depuis le 10 juillet 2020, Christophe Chabot n’est plus président de la communauté de communes, c’est François Blanchet et il a décidé un moratoire sur le projet de port et la création d'une commission de médiation qui fera un bilan le 8 juillet 2021 avant vote des élus communautaires sur la poursuite ou non du projet le 22 juillet 2021. Jugement du Tribunal Administratif du 16 février 2021 : rejet du recours de La Vigie contre le SCoT du Pays de Saint-Gilles, l'association fait appel. Enquête Publique sur le projet de PLU terminée le 18 janvier 2019 - avis de la commission d'enquête favorable avec une réserve importante : rétablissement d’une coupure d'urbanisation sur le secteur de la Normandelière - approbation du PLU, en rejetant la réserve, en conseil municipal le 23 avril 2019. Nombreux recours contre le PLU. Enquête Publique sur le projet de port de plaisance terminée le 29 septembre 2018 : 5844 observations déposées - avis de la commission d'enquête favorable avec réserves - le préfet de Vendee déclare le projet d’utilité publique et donne les autorisations environnementales le 16 juillet 2019 - Nombreux recours contre les autorisations préfectorales . Le 12 janvier 2021, le Tribunal Judiciaire des Sables d'Olonne annule la vente des terrains de la ferme de la Normandelière à la commune. La mobilisation de tous est nécessaire pour s'opposer au projet de massacre de la Normandelière.

vendredi 28 juin 2019

Normandelière et Port Bretignolles : le permis de massacrer

En réunion de bureau communautaire du 13 juin 2019, la garde rapprochée de Christophe Chabot, donne autorisation, au président de la communauté de communes, de déposer une demande de permis d'aménager si l’Etat prend une décision positive concernant le projet de port.

Ce ne serait pas un permis d'aménager mais un permis de massacrer des espaces remarquables.

Il est à noter que la déclaration de projet avait été votée par les élus communautaires le 4 avril 2019. Voir article du blog du 5 avril 2019.





A voir sur Facebook : l’aménagement des plages à Bretignolles !
La municipalité de Bretignolles sur Mer prépare la plage du Marais Girard pour les canards, pas pour les touristes.
C'est une volonté manifeste de dévalorisation des plages pour mieux fanfaronner sur le projet de port.

Petits Suppléments

Ouest-France du 28 juin 2019. La Mer XXL : « L’économie bleue a besoin de vert »
Donc cette économie va plutôt bien mais on ne peut par faire tout et n’importe quoi. On le voit bien avec le débat sur la croisière, les pollutions maritimes ou la bétonisation du littoral…

Banque des territoires du 27 juin 2019. L’Autorité environnementale fête ses 10 ans et s’interroge sur son avenir.
Après dix années d'activité et d'avis rendus sur la bonne prise en compte des enjeux environnementaux par les maîtres d'ouvrage ou autorités décisionnaires, l'Autorité environnementale (AE) tend un miroir et regarde son bilan. Elle fêtait le 26 juin cet anniversaire à Paris. Bien qu'ancrée dans le paysage institutionnel, sa situation n'en reste pas moins fragilisée par le processus actuel de simplification de l'évaluation environnementale et par le manque de moyens alloués aux missions régionales d'autorité environnementale (MRAe). 


Mot du maire - Christian Praud - dans Vivre à Brem de l’été 2019.

Tout est pardonné, tout va bien désormais entre Christophe Chabot et Christian Praud : même stratégie commerciale, même satisfecit : c’est à cause d’eux ....
Christian Praud a donné son accord pour le permis d'aménager ci-dessus.
Tous les deux se mettent en ordre de bataille pour les prochaines élections municipales et ils sont condamnés à s’entendre .... au moins pour le moment. 

1 commentaire:

  1. Malheureusement, tous nos espaces remarquables sont en danger: Dénaturé par une esthétique bien moins élevée qu'une crème fouettée, le caractère de nos petits villages ne fait plus briller les yeux...Et quand la tranquille assurance de matériaux refusés pour les particuliers, s'affiche en périmètre d'un bâtiment classé "monument historique", cela impose une petite grimace! C'est ainsi, c'est une nouvelle époque et il nous faut accepter ces nouveaux et incurables égarements et ne jamais les contester...

    RépondreSupprimer