Bandeau actualités

Bonjour et Merci pour votre soutien . Recours contentieux contre le projet de SCoT du Pays de Saint-Gilles-Croix-de-Vie non jugé. Enquête Publique sur le projet de PLU terminée le 18 janvier 2019 - avis de la commission d'enquête favorable avec une réserve : rétablissement d’une coupure d'urbanisation sur le secteur de la Normandelière - approbation du PLU, en rejetant la réserve, en conseil municipal le 23 avril 2019. Nombreux recours contre le PLU. Enquête Publique sur le projet de port de plaisance terminée le 29 septembre 2018 : 5844 observations déposées - avis de la commission d'enquête favorable avec réserves - le préfet de Vendee déclare le projet d’utilité publique et donne les autorisations environnementales le 16 juillet 2019 - Nombreux recours contre les autorisations préfectorales . La mobilisation de tous est nécessaire pour s'opposer au projet de massacre de la Normandelière.

mardi 11 décembre 2018

Normandelière et Port à sec : l'appel à projets c'est maintenant

Site Conseil Régional des Pays de LoireAppel à projets "Pays de la Loire - Port à sec"
La Région entend soutenir les projets de modernisation et/ou de nouvelles implantation de port à sec sur son territoire, pour inciter au développement d’un nouveau modèle portuaire, innovant, adapté aux nouveaux usages de la plaisance, plus respectueux de l’environnement et en cohérence avec l’offre portuaire régionale

Appel à projets "Pays de la Loire - Port à sec". Le cahier des charges 

 La date limite de dépôt du dossier est fixée au 14 janvier 2019 à 17h.

Pour le Pays de Saint-Gilles-Croix-de-Vie, le changement de cap c'est maintenant.

Les élus communautaires du Pays de Saint-Gilles-Croix-de-Vie doivent entendre ce qui a été dit lors de l'enquête publique sur le projet de port de plaisance de Bretignolles (exemple : lire la déposition de Nicolas Ducos). Il existe des alternatives à la création d'un nouveau port de plaisance à Bretignolles, coûteux et destructeur d'environnement, et la réalisation d'un port à sec à Saint-Gilles-Croix-de-Vie est une des solutions envisageables : il faut l'étudier avant de l'éliminer.
Il serait incompréhensible et suspect que le Pays de Saint-Gilles-Croix-de-Vie, responsable des ports de plaisance et de pêche sur son territoire, ne réponde pas à l'Appel à projets du Conseil Régional des Pays de Loire

Faut-il rappeler que c'est la Région Pays de Loire qui a la compétence économique sur son territoire et que François Blanchet, maire de Saint-Gilles-Croix-de-Vie est aussi conseiller régional, membre de la commission agriculture, agroalimentaire, forêt, pêche et mer. François Blanchet devrait donc s'aligner sur la stratégie portuaire du Conseil Régional et, naturellement, proposer à la communauté de communes du Pays de Saint-Gilles-Croix-de-Vie de répondre à l'Appel à projets. S'il ne le fait pas, c'est qu'il est empêché par Christophe Chabot.

Si la communauté de communes du Pays de Saint-Gilles-Croix-de-Vie ne répond pas à l'Appel à projets, c'est que Christophe Chabot, président de la SEM des ports du pays de Saint-Gilles-Croix-de-Vie, émet un veto.
La raison : le simple fait de lancer une étude sur un port à sec à Saint-Gilles-Croix-de-Vie serait un aveu de mensonge proféré lors de l'enquête publique sur le projet de port de plaisance de Bretignolles et ça Christophe Chabot le sait.

Il faut espérer que le préfet de Vendée ne se laissera pas manipuler par Christophe Chabot et qu'il lui demandera des explications s'il ne répond pas à l'Appel à Projets lancé par le Conseil Régional des Pays de Loire.

Nous suivrons cette affaire de près

Petits Suppléments

France 3 Pays de Loire du 10 décembre 2018Nautisme : comment naviguer sans être propriétaire de son bateau ?

Ouest-France du 11 décembre 2018. Pays de la Loire. La construction navale booste la filière du nautisme
"Les Pays de la Loire comptent 36 ports maritimes et quatre fluviaux. Ils concentrent de 30 à 1 200 places, pour un total de 15 000 emplacements. Un service qui emploie 90 personnes pour 20 millions d’euros de chiffre d’affaires"
On est loin des promesses de Cricri pour les emplois !!!

Daily Geek Show du 11 décembre 2018. Le littoral français recule davantage chaque année… et cela va s’empirer
A Bretignolles le Seigneur des Anneaux est plus dangereux que le réchauffement climatique, il propose de reculer le littoral à coup de bulldozers pour creuser son port dans les terres !

A Bretignolles, quand l'argent public est aussi utilisé pour protéger de belles maisons, ça donne ça : du béton sans modération.

L'artificialisation de la côte Brétignollaise c'est le projet de Christophe Chabot et de sa bande.

3 commentaires:

  1. A St Gilles, la centrale des traitements des eaux usées doit déménager sur la commune de Givrant.
    Cet emplacement entre la voie rapide et la rivière est ideal pour un port à sec.Des solutions il y en à plein, il faut juste regarder les choses en face.....

    RépondreSupprimer
  2. En ce moment le port à sec se trouve
    porte de Versailles à Paris, il y a même la vedette SNSM de St Gilles en exposition,quand on veut on peut.

    RépondreSupprimer
  3. Je vois que l'humour est à présent, de circonstance, cela navigue mieux.
    Qu'à l'intelligence de certains qui est limitée…. ne pas confondre avec l'instruction d'autres qui leur fait parfois défaut !
    Voyons à présent, ce qu'il va sortir à présent du chapeau des maitres respectifs du projet, jamais à court d'idées!

    RépondreSupprimer