Bandeau actualités

Bonjour et Merci pour votre soutien . Depuis le 10 juillet 2020, Christophe Chabot n’est plus président de la communauté de communes, c’est François Blanchet et il a décidé un moratoire sur le projet de port et la création d'une commission de médiation qui fera un bilan le 8 juillet 2021 avant vote des élus communautaires sur la poursuite ou non du projet le 22 juillet 2021. Jugement du Tribunal Administratif du 16 février 2021 : rejet du recours de La Vigie contre le SCoT du Pays de Saint-Gilles, l'association fait appel. Enquête Publique sur le projet de PLU terminée le 18 janvier 2019 - avis de la commission d'enquête favorable avec une réserve importante : rétablissement d’une coupure d'urbanisation sur le secteur de la Normandelière - approbation du PLU, en rejetant la réserve, en conseil municipal le 23 avril 2019. Nombreux recours contre le PLU. Enquête Publique sur le projet de port de plaisance terminée le 29 septembre 2018 : 5844 observations déposées - avis de la commission d'enquête favorable avec réserves - le préfet de Vendee déclare le projet d’utilité publique et donne les autorisations environnementales le 16 juillet 2019 - Nombreux recours contre les autorisations préfectorales . Le 12 janvier 2021, le Tribunal Judiciaire des Sables d'Olonne annule la vente des terrains de la ferme de la Normandelière à la commune. La mobilisation de tous est nécessaire pour s'opposer au projet de massacre de la Normandelière.

lundi 7 juin 2021

Normandelière et départementales sur le canton de Saint-Hilaire-de-Riez : une maladresse ou un manque de courage !

 Politic’Actu du 6 juin 2021. Isabelle Duranteau et Thomas Perrocheau

Le projet de port de plaisance de Bretignolles est le plus gros projet du canton de Saint-Hilaire-de-Riez, celui qui fait l’objet de toutes les conversations, et des candidats ne veulent pas s’exprimer sur le sujet parce que la commission de médiation de la communauté de communes fera sa synthèse le 22 juin 2021 soit 2 jours après le premier tour des départementales ! Pour voter, les électeurs ont besoin de savoir la position des candidats. Se retrancher derrière la commission de médiation pour ne pas s’exprimer sur le projet de port de Bretignolles est forcément suspect.

Pour la liste Boudelier - Bourgouin, nous n’avons aucun doute. Ils représentent les intérêts de Christophe Chabot

Interrogation : les responsables de la commission de médiation auraient ils fixé la date de synthèse du 22 juin 2021 pour que les candidats aux départementales ne puissent pas s’exprimer sur le sujet ? Ça demande vraiment une clarification. Pourquoi un point d’étape n’a-t-il pas été transmis aux candidats pour qu’ils puissent présenter aux électeurs un projet d’avenir crédible et durable pour le canton de Saint-Hilaire-de-Riez sachant que les travaux de la commission de médiation sont presque terminés ?

Pour compléter, il semblerait que l’émission radio ait été enregistrée avant que Thomas Perrocheau ne s’exprime, à titre personnel, contre le projet de port de plaisance dans le Journal Ouest-France du 4 juin 2021 mais ce qui a été dit à la radio était une maladresse ou n’était vraiment pas très courageux. Quant à Isabelle Duranteau, co-animatrice de la commission de médiation au côté de Vincent Pipaud, elle n’est tenue par aucune réserve pour donner son avis d’aujourd’hui, serait-ce une candidate qui n’en a pas ? Dans le Journal Ouest-France du 4 juin, d’autres candidats se sont exprimés contre le projet de port de plaisance, les têtes de listes de la Gauche, de Debout la France et du Front National.

Question : qui va rédiger le compte rendu de synthèse des travaux de la commission de médiation pour le 22 juin ? Il semblerait que Christophe Chabot et Frédéric Fouquet fassent le forcing pour que ce compte-rendu soit rédigé par Raffeneau assisté de Denecheau, on comprend pourquoi ! Avec eux, il faut s’attendre à tout même au pire ! Si le compte-rendu était rédigé par eux, il perdrait toute crédibilité. 

Petits Suppléments

Sur leur blog « Vérité pour Port Bretignolles », dans leur dernier articleils se désolidarisent de Frédéric Fouquet et, plus incroyable, de Christophe Chabot qui avait programmé une réunion le 18 juin dans une dernière lettre du 3 juin retirée de son site internet. Ils promettent le silence pour les semaines à venir et la guerre si le port est abandonné par la CDC ! Il y a de l’eau dans le gaz du côté des partisans du port, ça sent le règlement de comptes !

Voir le commentaire décalé de Gilles Rondeau sur Facebook 


Sud-Ouest du 7 juin 2021. Lacanau (33) va renforcer ses protections contre l’érosion
Un combat sans fin perdu d’avance.

À Bretignolles, à l’érosion naturelle il faut rajouter la destruction humaine, celle de la municipalité - voir facebook concernant la Dune de la Normandeliere  

25 commentaires:

  1. Etrange coup de pied en touche de Thomas Perraucheau
    Il s'est pourtant ouvertement positionné dans l'article du Ouest-France : "A titre personnel je suis opposé au projet"

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je pense que l'interview radio a été enregistrée avant et qu'il n'a pas voulu aller trop loin car sa binôme est dans la commission de médiation.

      Supprimer
    2. C'est exactement cela, l'émission a été enregistrée il y a 3 semaines, depuis, Thomas Perrocheau a puis affiner sa position et c'est tant mieux, on ne peut que saluer son courage politique

      Supprimer
  2. La liste " L'ALTERNATIVE DE GAUCHE " représentée par Elisabeth CLEMENT et Laurent REIGNIEZ exclut le projet du port de Bretignolles destructeur de l'environnement et d'un coût exorbitant.

    RépondreSupprimer
  3. Denéchaud, l'employé aux petites écritures, se réveille !

    Après 3 commentaires anti-datés des 4 et 5 juin, sur son blog, Denéchaud se remet au travail chez AKENA ce matin et cette fois-ci surprise !
    Comme à l'habitude, il ne parle pas du projet de port et n'apporte pas d'argument, tiens sur le coût des travaux par exemple, ce serait sympa !
    Non, sa tête de turc ce matin, n'est pas Mr Blanchet, mais les frères Bourcereau, on ne sait pas pourquoi ?
    Ce type, certes à l'esprit tordu, doit avoir certains neurones qui ne retrouvent pas leur place dans sa cervelle et qui s'entrechoquent ?
    Si on raisonne par extension, ce sera bientôt la faute de Mr Bourcereau, s'il n'y a qu'un binôme de candidats aux départementales qui soutient le projet de port : Boudelier-Bourguoin !
    Moi personnellement, je trouve que c'est déjà beaucoup et çà permettra à ces deux-là d'être plus vite et plus facilement éliminés de la compétition !
    Par ailleurs, et c'est presque excitant, Denéchaud prévoit que si la commission de médiation ne retient pas favorablement le projet de port, qu'il y aura en juillet une révolution des Brétignolais !
    Fichtre ! la première révolution il y a un peu plus de 2 siècles a été matée, mais là, pour mater la seconde, avec Denéchaud à sa tête, il va falloir mobiliser tout ce que l'Intérieur compte comme forces de l'ordre !
    Décidément, il est à craindre que la mésentente entre les neurones, dans la tête de Dénéchaud, tourne à la démence !
    Si vous connaissez des membres du corps médical, spécialistes du cerveau, n'hésitez pas à les communiquer à Denéchaud, çà pourrait lui rendre service !

    RépondreSupprimer
  4. Un projet qui n'est plus d'actualité, tout simplement
    CQFD

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. En attendant de revenir d'actualité judiciaire

      Supprimer
  5. "si l’affaire tourne mal, ce sera la guerre au Pays de St Gilles et là, il n’y aura plus de cadeaux"
    Quelle belle conclusion !

    Cet article va etre gardé précieusement (et mis en cache avant toute suppression bien sur !) et sera transmis en temps voulu à notre préfet lorsqu'il s'agira de trouver des coupables si des débordements et violences ont lieu sur le pays de saint gilles dans 2 mois !

    Si par ailleurs une enquête officielle devait etre demandée par le préfet à la suite d'éventuels incidents autour du sujet de port, la justice serait en droit de faire lever l'anonymat et l'administrateur de leur blog serait alors bien embêté...d'autant plus s'il d'agit d'un proche (ou d'un salarié?!) des anciens décideurs !!

    Comme toujours ils se surpassent !!

    RépondreSupprimer
  6. Anonyme du 7 juin à 17h56,
    Ne prenez pas çà mal, mais je me permets de reproduire la dernière partie du post de Denéchaud sur le blog des pro-port, de ce jour sous le titre "UNE PETITE POSE S'IMPOSE" en saisissant un peu plus largement la dernière partie du post :

    "Ok, on la ferme, au moins jusqu’aux élections, voire jusqu’à la décision sur le port, mais on prévient : si l’affaire tourne mal, ce sera la guerre au Pays de St Gilles et là, il n’y aura plus de cadeaux, ni pour François, ni pour Frédéric, ni pour Christophe".

    C'est carrément un appel à la révolte et à troubler l'ordre public ! et vous avez raison d'indiquer qu'il faut garder précieusement au moins cette partie !

    On se demande pour qui se prend cet individu ?
    Dans l'immédiat en tout cas, il est d'accord pour "fermer sa gueule", comme il dit dans un autre passage du post !
    On peut même se demander s'il ne nous a pas écoutés, depuis le temps que nous lui demandons de la fermer !
    Bizarre, très bizarre même !

    RépondreSupprimer
  7. Le facteur est favorable au projet!
    qui aurait cru le contraire!

    RépondreSupprimer
  8. Je rêve ou quoi? Quel votant le 22 juillet pourrait avaler une synthèse rédigée par les porte-flingues de Chabot? Mr Pipault ne peut pas entériner un tel choix.

    RépondreSupprimer
  9. Plus qu'étrange ce dernier post de nos amis et néanmoins adversaires pro port... À se demander si un coup d'État interne n'aurait pas eu lieu, voir peut être même un pirate de zadistes farceurs !!! On a du mal à cerner le fond du discours mis à part y voir la preuve que le bateau prend l'eau de toutes part avant même d'avoir pu toucher l'eau du port virtuel...

    RépondreSupprimer
  10. Avec 7 candidats sur 10 se positionnant contre le port, les souhaits de la population sont clairs. Quand à Mme Duranteau, sa position d'encadrement de la commission de médiation en cours lui impose d'être réservé, c'est tout à son honneur de ne pas court circuiter ce travail dont on attend les résultats partagés à la population, même si certains ont commencé à être dévoilé en conseil communautaire. Pour sortir Boudelier qui représente ce dont nous ne voulons plus, étrange vision du développement durable que de se prononcer en faveur de ce projet !, et bien pour le sortir il faudra se serré les coudes et être confiant

    RépondreSupprimer
  11. Je doute de la sincérité des élus divers qui marchaient en rang d'oignons derrière Chabot il y a encore 12 mois et qui sont en un clic aujourd'hui derrière Blanchet et la plus part, sans se prononcer réellement sur ce sujet!
    Les moutons ont changé de prairie tout en broutant...

    RépondreSupprimer
  12. C’´est beau cette révolte des sans grade envers leur général et leur commandant en chef. Mais cela ne mêne qu’à une seule issue: la capitulation après un dernier baroud d’honneur.
    Cela me rappelle la révolte du monstre du docteur Frankenstein vis à vis de son créateur. Cela se termine hélas très mal pour les deux …

    RépondreSupprimer
  13. BVSP contre LPDSGVS2P.
    Pour le moment il y a match nul.
    Très nul même.
    Attendons donc encore un peu ….

    RépondreSupprimer
  14. Si Chabot n'a trouvé comme porte de sortie de son pisseux projet, que la chikaya entre ses grognards, qu'il aurait lui-même organisée, c'est minable, très minable même ! du misérabilisme, à la hauteur d'un goujat, d'un paltoquet, ou "d'un moins que rien" !
    Même Denéchaud, son valet préféré, désabusé, n'arrête pas d'écrire sur son blog sa déception !
    Si j'étais l'un de ses anciens partisans, je le haïrais !

    RépondreSupprimer
  15. Gérard Menfaux du 7 juin a 20:19 sur le site de la vérité sur le port de Bretignolles
    ” On se moque de qui sera sur un ’pied d’estale’ Fouquet Chabot voire Blanchet ou Pipaud”
    Je ne le mets pas sur un piédestal mais à la première place au concours de l’inculture.

    RépondreSupprimer
  16. Et pourtant,à l'en croire,il a rarement faux!Pathétique.

    RépondreSupprimer
  17. Quel camouflet tout de même pour Chabot.

    C'est lui qui à laissé son fauteuil de Maire pour se concentrer sur la présidence de la Comcom, ce qui a été une erreur stratégique colossale

    C'est lui qui a initié le collectif VRAI avec les autres anciens maires, un fiasco total et un rejet unanime des élus en postes

    C'est lui qui a pris la présidence de BVSP pour révolutionner l'asso et lui donner un second souffle... Des réunions prévues puis annulées, un prospectus grossier qui n'a dupé personne (élus comme citoyens) et n'a fait que donner encore plus de crédit au groupe de médiation officiel et soutenu par tous les élus en poste.

    Il tente désormais d'anticiper sa défaite et a déjà commencé à tout mettre sur le dos de fouquet pour sortir par la grande porte mais le constat est tout autre

    DU DEBUT A LA FIN, L'ECHEC DE SE PROJET N'EST LIE QU'A UN HOMME ET A SES ERREURS SUCCESSIVES : CHABOT !

    Personne n'est dupe, A bréti, au PSG et meme en Vendée... c'est l'image qu'il laissera

    Bon Vent Christophe... et merci !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Les associations environnementales m'ont beaucoup reproché d'attaquer Christophe Chabot mais pour moi ça fait aucun doute depuis le début : le port c'est Chabot et Chabot c'est le port. On le voit bien aujourd'hui, l'homme tente de se défiler et derrière c'est la débandade ! Il devra un jour ou l'autre s'expliquer

      Supprimer
    2. Plus précisément :
      Bon Vent crist-OFF... et OUF!

      Encore que ce Bon Vent relève d'une mansuétude qu'il ne mérite pas.
      Place à la Justice.

      Supprimer
  18. Les bonnes procédures sont: le contraire, l'inverse ou le contre sens de la méthode Chabot et 10 millions €
    auraient été économisés au pays de St Gilles. Pauvre France...

    RépondreSupprimer
  19. Rondeau ?
    Gaspille-pas ta salive.
    RIDEAU

    RépondreSupprimer