Bandeau actualités

Bonjour et Merci pour votre soutien . Depuis le 10 juillet 2020, Christophe Chabot n’est plus président de la communauté de communes, c’est François Blanchet et il a décidé un moratoire sur le projet de port. Jugement du Tribunal Administratif du 16 février 2021 : rejet du recours de La Vigie contre le SCoT du Pays de Saint-Gilles, l'association fait appel. Enquête Publique sur le projet de PLU terminée le 18 janvier 2019 - avis de la commission d'enquête favorable avec une réserve importante : rétablissement d’une coupure d'urbanisation sur le secteur de la Normandelière - approbation du PLU, en rejetant la réserve, en conseil municipal le 23 avril 2019. Nombreux recours contre le PLU. Enquête Publique sur le projet de port de plaisance terminée le 29 septembre 2018 : 5844 observations déposées - avis de la commission d'enquête favorable avec réserves - le préfet de Vendee déclare le projet d’utilité publique et donne les autorisations environnementales le 16 juillet 2019 - Nombreux recours contre les autorisations préfectorales . Le 12 janvier 2021, le Tribunal Judiciaire des Sables d'Olonne annule la vente des terrains de la ferme de la Normandelière à la commune. La mobilisation de tous est nécessaire pour s'opposer au projet de massacre de la Normandelière.

vendredi 23 avril 2021

Normandelière et Pays de Saint-Gilles-Croix-de-Vie : "Terre d'Avenir" pour tourner la page des anciens maires

La candidature de Thomas Perrocheau et Isabelle Duranteau pour les futures élections départementales sur le canton de Saint-Hilaire-de-Riez fait grand bruit et pour cause, elle dit beaucoup sur le virage pris aujourd'hui par le Pays de Saint-Gilles-Croix-de-Vie et sa nouvelle gouvernance (voir leur site internet)

Le choix du slogan est significatif : "Terre d'Avenir" par rapport à "Terre du Passé" des anciens maires du Pays de Saint-Gilles-Croix-de-Vie avec Christophe Chabot à leur tête et son projet d'aménagement portuaire créant désordre et division de la population locale

De nombreux articles de presse font état de cette candidature

Ouest-France du 23 avril 2021Élections départementales en Vendée. Isabelle Duranteau et Thomas Perrocheau sont candidats. Isabelle Duranteau, maire de Landevieille et conseillère départementale, et Thomas Perrocheau, adjoint au maire de Saint-Gilles-Croix-de-Vie sont candidats aux élections départementales du 20 et 27 juin, pour le canton de Saint-Hilaire-de-Riez. Leurs suppléants sont Séverine Thirobois Charrier, 44 ans, opticienne et conseillère municipale à Coëx depuis 2020 et Yann Thomas, 45 ans, directeur des services d’une collectivité et maire de Brem-sur-Mer depuis un an. La candidature de la liste Canton Saint-Hilaire-de-Riez – Terre d’Avenir est soutenue par le président sortant du Département, Yves Auvinet. Mon commentaire : C'est une équipe pro-Blanchet et avec le soutien de Yves Auvinet. Isabelle Duranteau et Yann Thomas n'ont pas mis longtemps, moins de 1 an, avant de changer de camp !

Journal des Sables du 23 avril 2021Canton de Saint-Hilaire-de-Riez : un duo Duranteau/Perrocheau engagé pour la proximité

TV Vendée du 23 avril 2021Elections départementales : I. Duranteau et T. Perrocheau, candidats

Le Reporter Sablais du 23 avril 2021. Canton de St-Hilaire-de-Riez Vendée. Elections départementales: Isabelle Duranteau se représente mais avec Thomas Perrocheau

C'est dans le Reporter Sablais que l'analyse est intéressante, quelques extraits :

Il y a 6 ans, Isabelle Duranteau avait comme binôme Laurent Boudelier. A une question lors de la conférence, elle a rappelé qu’il y avait eu un grand renouvellement des élus à la suite des dernières élections municipales (NDLR: Laurent Boudelier n’a pas été réélu en tant que Maire de St-Hilaire-de-Riez). Mon commentaire : quand on n'est plus élu, on n'est politiquement plus rien, ça c'est pour Christophe Chabot !

Laurent Boudelier s’est fortement marqué comme un soutien de Christophe Chabot dans le dossier du projet de Port Brétignolles. Isabelle Duranteau souhaite donc sans doute pouvoir, si elle est élue, gérer le canton avec sérénité au service de tous sans être positionnée pour ou contre ce projet très clivant. Mon commentaire : comme François Blanchet, Isabelle Duranteau a pris conscience qu'il fallait apaiser le climat au Pays de Saint-Gilles-Croix-de-Vie et que le projet de port de plaisance était trop clivant

Le choix portant sur Thomas Perrocheau, adjoint au maire de St-Gilles-Croix de Vie, comme binôme montre ... aussi une perte d’influence de la mouvance autour de Port Brétignolles (perte de la Mairie de St-Hilaire, perte de la présidence de la Communauté de Communes du Pays de St-Gilles). Mon commentaire : le projet de port de Bretignolles est en pleine déconfiture !

L’équipe souhaite aller vers un renouveau « qui nous paraît important avec une vision différente de ce qu’il y avait auparavant. » « On a besoin de cohésion entre toutes nos communes, riches de leur diversité. ». Mon commentaire : ça au moins c'est clair et c'est un avertissement à la municipalité de Bretignolles et à Frédéric Fouquet.

La recomposition politique est en cours au Pays de Saint-Gilles-Croix-de-Vie et elle se fait autour de François Blanchet, l'incontournable. Il est clair aujourd'hui que Isabelle Duranteau, maire de Landevieille, et Yann Thomas, maire de Brem-sur-Mer, ont pris un virage à 180°, eux qui avaient voté pour Christophe Chabot à la présidence de la communauté de communes le 10 juillet 2020. Ils ont enfin compris où était leur intérêt et celui de la population locale. Peut-être ont-ils eu aussi vent des travaux de la commission de médiation et mis définitivement un trait sur le projet de port de Bretignolles trop risqué pour la collectivité ?

Le soutien de François Blanchet sur son Facebook Bravo à Isabelle, Thomas, Séverine et Yann, pour leur engagement au service du canton de Saint Hilaire de Riez, pour les prochaines élections départementales des 20 et 27 juin prochains. Leur slogan "terre d'avenir" est bien représentatif de notre canton. Ce sont quatre élus ancrés dans leur territoire, et qui représentent ainsi toute la richesse et la diversité du Pays de Saint Gilles Croix de Vie. Ils ont tout mon soutien et tous mes encouragements pour ce nouveau challenge et pour la campagne qui débute.

Le soutien de Yannick Moreau - voir commentaire sur Facebook de Thomas Perrocheau

Lire la suite dans Plus d'Infos

Bassin d’Arcachon : La Sepanso parle « d’une contamination annoncée » à propos des boues du port de La Teste

Le préfet de Vendée a menti

Le projet d'observation participative de l'évolution du littoral

Précison sur le critère d'absence d'alternative satisfaisante

Le port au crible d'un audit en vue de sa restructuration

Sud-Ouest du 26 avril 2021. Bassin d’Arcachon : La Sepanso parle « d’une contamination annoncée » à propos des boues du port de La Teste. Non les boues de dragage des bassins portuaires ne sont pas polluées !!


Le préfet de Vendée a menti : voir la vidéo sur Facebook. En janvier 2019, lors d'une interview, le préfet de Vendée a menti. Il disait que sa décision serait prise mi 2019 mais que d'ici-là les réserves de la commission d'enquête devaient être levées. Il a signé les autorisations préfectorales, celle sur la DUP en particulier, le 16 juillet 2019 sans que l'importante réserve sur le coût de réalisation des travaux portuaires ne soit levée ... et on sait aujourd'hui qu'elle ne le sera pas. Il n'a pas tenu parole et mis la collectivité du Pays de Saint-Gilles-Croix-de-Vie dans le pétrin !



Observatoire Côte Aquitaine du 22 avril 2021Lancement de Littoview : projet d’observation participative de l’évolution du littoral


ActuEnvironnement du 20 avril 2021. Dérogations espèces protégées : précision sur le critère d'absence d'alternative satisfaisante


Extrait du Sud-Ouest du 24 avril 2021 - Arcachon. Le port au crible d'un audit en vue de sa restructuration

Voilà un exemple à suivre. Saint-Gilles-Croix-de-Vie. Le port au cible d'un audit en vue de sa restructuration !
L'urgence est là, pas dans la création d'un nouveau port de plaisance à Bretignolles.
L'alternative au projet de port de plaisance de Bretignolles pour créer de nouveaux emplacements portuaires, pour créer de nouveaux emplois à Saint-Gilles-Croix-de-Vie, ... sans déplacer des espèces protégées, est là. 
C'est une évidence et le préfet de Vendée n'aurait jamais signé une autorisation environnementale pour un projet de port de plaisance à Bretignolles portant une dérogation concernant l'interdiction de destruction d'espèces protégées si l'équipe Chabot avait proposé un projet d'agrandissement et d'embellissement de Port La Vie sans impact sur la biodiversité.

13 commentaires:

  1. Denécheau ! Ta gueule !

    Au dernier commentaire de 11h55 de ce jour du blog des pro-ports, je ne peux résister à répondre de cette façon, hélas politiquement incorrecte et je m'en excuse auprès des lecteurs, mais çà ne vaut pas mieux !

    Dans ce commentaire, voila que Denécheau la ramène sur le faux et usage de faux commis par la municipalité de Bretignolles sur le POS de 1998, en faisant disparaitre la coupure d'urbanisation de La Normandelière, qui y figurait ! C'est un comble !

    Et pour faire propre, il donne la leçon au titulaire du présent blog, en disant qu'il prétend encore qu'il y a une coupure d'urbanisation et rajoute que le SCOT a été validé par la Justice ! Votre mauvaise foi et vos mensonges sont énormes !

    C'est ce que vous auriez aimé que la justice administrative fasse "la lessive" et efface toute trace, mais elle ne l'a pas fait ! car le POS de 1998, avec coupure d'urbanisation à La Normandelière existe bien et il est dans de bonnes mains !

    Mais Denécheau, votre manque d'argument pour vous défendre est criant et misérable !
    Aucune instance de justice, pour l'instant, n'a eu à se prononcer sur l'existence en 1998 sur le POS, d'une coupure ou non d'urbanisation à La Normandelière, vous délirez !

    Je comprends, vous auriez aimé que le jugement du TA, tranche le problème, mais il ne peut pas se prononcer la dessus et n'a jamais été saisi de ces faits !

    Seule, une instance pénale serait habilitée à dire s'il y a eu faux et usage de faux ou non, pour faire disparaitre la coupure d'urbanisation de 1998, qui figurait sur le plan de zonage de l'époque et qu'aucune procédure de modification ou révision du POS n'a fait disparaitre ! Il faut tout simplement qu'une telle instance soit saisie, elle ne l'est pas encore, mais soyez tranquille et ne vous énervez pas avant l'heure, çà va venir !.... chaque chose en son temps !......

    Je comprends aussi que n'ayant jamais fait de droit, ( tout au plus avez-vous lu la législation sur l'administration des communes ) que vous soyez perdu, pour ne pas dire paumé dans ces procédure juridiques et en cela on pourrait vous pardonner !

    Cette affaire vous gêne on le sent bien, parce qu'il y a eu des complices bien sûr, si vous voyez ce que je veux dire, pour faire disparaitre cette coupure d'urbanisation, de 1998, pour mieux installer le projet de port à l'époque !......

    Par ailleurs, inutile de faire un procès d'intention au titulaire de ce blog, qui, à ma connaissance, n'a jamais dit que la justice n'a aucune légitimité, on dirait que vous exprimé là votre propre sentiment ?

    Par ailleurs, inutile non plus, surtout lorsqu'on a raison comme vous semblez le faire croire, de mettre les zadistes dans le coup. Ils n'ont rien à voir dans le sujet !
    Ceux là au moins ils vous donnent un argument récurrent, mais éculé !

    Donc calmez-vous un peu Denécheau, le plus beau va arriver !...........

    Ah j'oubliais, pour lui la justice n'a aucune légitimité, ce qui compte c'est ce qu'imposent par la force ses copains zadistes

    RÉPONDRE

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ne vous inquiétez pas outre mesure, car dans le règlement de compte "JUDICIAIRE" qui ne manqueras pas d'arriver, dans quelques temps, Denécheau aura sa "bonne place"!...

      Supprimer
    2. rien de changé , en ce qui concerne la politesse
      pour le reste on ne peut pas décemment parler de politique
      juste d'enveloppes électorales saisonnières

      Supprimer
  2. Exact Mr Bourcereau !

    "Le projet de port de Bretignolles est en pleine déconfiture".
    Je dirais mieux, on se dirige vers une mort, pratiquement programmée, on ne peut bien sûr que s'en réjouir !

    Les grands-Chefs guerriers vaincus, autrefois, parmi les plus intelligents, savaient rendre les armes avec dignité, pour ne pas dire grandeur et leur reddition forçait le respect !

    Je ne pense pas qu'un jour Chabot, rabiniaux et tous les autres aient la capacité d'en faire autant ! J'ai bien parlé des Chefs-guerriers parmi les plus intelligents ! Ce n'est pas donné à tout le monde ! ( l'intelligence ! )

    Et pourtant, ils ont là une belle occasion de sortir par "la grande porte", puisque l'avis favorable de la dernière commission d'enquête était le contraire d'un avis infamant !

    Mais, mais, car il y a un mais, aujourd'hui encore, Denécheau en particulier, fait semblant d'ignorer cette immense réserve de "travaux devant être contenus dans une enveloppe de 30 millions d'euros" et quelques bénis-oui-oui répètent à qui mieux mieux : "On a notre port - Les travaux sont commencés - qu'attend-t-on pour les poursuivre ? " Etc... Etc...
    Tout cela est bien dommage, parce que cet important problème financier, voire technique, impossible à résoudre, empêche la réalisation à laquelle ni les uns ni les autres ne peuvent quoique ce soit et là il y avait une possibilité de sortir la tête haute !

    C'est loupé ! maintenant ce sera le discrédit, la déconsidération, voire le mépris qui va s'abattre, Denécheau en particulier, préférant les insultes, les mises en cause et l'acharnement hystérique sur Mr Blanchet par exemple !

    RépondreSupprimer
  3. Je conseille a mr denechau la lecture des oeuvres completes de louis ferdinand celine et plus particulierement d un chateau l autre
    Force est de constater que l air bretignollais semble s assainir et malgre quelques miasmes persistants l athmosphere semble bien plus radieuse voire joviale
    Pour info et ce n est qu un sentiment absolument personnel ,j ai l intime conviction que l echeveau des imbroglios va bientot se denouer ,un peu comme sglouch il semble qu il y ait d autres couches a l interieur
    il se pourrait que mr chabot se soit reconverti en fournissant des renseignements aux usagers de l assurance maladie sur leur site amelie .fr

    RépondreSupprimer
  4. Denécheau aime les fauves ! Serait-il prêt à mordre ?

    Dans les plus récents commentaires de son blog, Denécheau veut impressionner en utilisant des pseudos déguisés, de noms d'animaux de la Savane :
    - B. Delionne
    - B. Dutigre
    - B. Lahyène
    A noter que les 3 prénoms sont identiques : "Bernard", preuve supplémentaire s'il en était besoin, que c'est bien lui qui rédige tout sur ce blog !
    Mais il utilise aussi un pseudo un peu présomptueux :
    "Gérard Menfaux" - "J'ai rarement faux" !
    Amusant, mais triste, tout cela !
    Continuez Denéchaud, votre employeur vous permet ces fantaisies !

    RépondreSupprimer
  5. La terre d'avenir au PSG, c'est pas mon truc, ils l'ont bien compris, ils m'ont licencié.
    Maintenant , mon avenir exemplaire, c'est à la Roche; pas facile de l'faire comprendre à mes tous mes bourrins-bénis-oui-oui.

    RépondreSupprimer
  6. crist-off de 9h33,
    Mais si crist-off, tes bourrins comprendront que tu te casses à La Roche, mais ne vas pas faire comme à Nantes recevoir un coup de "pied au cul" pour avoir voulu te croire le patron des "canaris" à la place de Kita !
    Et puis tes bourrins ils savent déjà qu'à la Roche tu connais déjà du monde, tu as déjà ta coiffeuse perso dans la ville depuis longtemps !...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. - Barber for KeKes ?
      - No, Barbeuse

      It was just for Laughs (in french: "histoire de rire")

      Good Sunday at PSG.
      Sorry for the old nags, no bloody Sunday at PSG, never.
      Thank you, Ladies and Gentlemen PSG democrats.

      Supprimer
  7. Insignifiant Denéchaud, vous continuez à répandre vos balivernes !

    N'oubliez pas qu'avant de réclamer 350 000 euros aux zadistes, on réclamera à
    Chabot et à vous son complice, les 10 millions d'euros jetés par les fenêtres dans votre muflerie de projet de port ! espèce d'insignifiant personnage !

    Par ailleurs quel est le poids de votre menace de s'abstenir de voter si vous n'avez pas votre port ? ZERO ! mais tout le monde s'en fout mon pau'v !
    çà assainira la population des bureaux de vote dans lesquels on vous a trop vu !....

    Ne prenez pas trop d'images dévalorisantes de François Blanchet ! N'oubliez pas que l'on juge les autres que d'après soi-même !
    En matière de paon d'ailleurs, vous aussi vous en êtes un, mais vous vous n'êtes plus rien, vous n'avez plus aucune plume! alors votre roue vous n'êtes pas près de la faire !

    Enfin cessez de donner des leçons d'économie et d'environnement à Mr Blanchet !
    Avec un palmarès sur ces sujets, comme le vôtre, il faut vraiment être un individu sans vergogne pour oser donner des conseils !

    Par contre je vous trouve bien silencieux sur la coupure d'urbanisation de La Normandelière, la leçon aurait-elle produit ses effets, vous la faire boucler ?

    RépondreSupprimer
  8. "Aillez, aillez, Mme Duranteau"
    Quoi de mieux que de lire ce fameux blog de la "vérité sur le port de Bretignolles", pour mettre en forme pour la journée...

    RépondreSupprimer
  9. A propos du Préfet, ne pas oublier que sa signature a précédé de quelques heures la démission du ministre De RUGY.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. https://veillenormandeliere.blogspot.com/2019/10/normandeliere-et-port-bretignolles-des_14.html

      Supprimer