Bandeau actualités

Bonjour et Merci pour votre soutien . Depuis le 10 juillet 2020, Christophe Chabot n’est plus président de la communauté de communes, c’est François Blanchet. Recours contentieux contre le projet de SCoT du Pays de Saint-Gilles-Croix-de-Vie non jugé. Enquête Publique sur le projet de PLU terminée le 18 janvier 2019 - avis de la commission d'enquête favorable avec une réserve : rétablissement d’une coupure d'urbanisation sur le secteur de la Normandelière - approbation du PLU, en rejetant la réserve, en conseil municipal le 23 avril 2019. Nombreux recours contre le PLU. Enquête Publique sur le projet de port de plaisance terminée le 29 septembre 2018 : 5844 observations déposées - avis de la commission d'enquête favorable avec réserves - le préfet de Vendee déclare le projet d’utilité publique et donne les autorisations environnementales le 16 juillet 2019 - Nombreux recours contre les autorisations préfectorales . La mobilisation de tous est nécessaire pour s'opposer au projet de massacre de la Normandelière.

lundi 27 avril 2020

Normandelière et la municipalité poursuit la destruction de la dune ... en période de confinement !

En janvier 2020, les gardiens de la Dune, avec l'aide de la population locale, protégeaient la dune de la Normandelière de l'érosion éolienne et de l'érosion marine avec de nombreux sapins de Noêl collectés localement.
Et cette protection a bien fonctionné jusqu'à maintenant : du sable a été piégé et des espèces (faune et flore) ont pris possession des lieux


Photo de Mélanie Bahuon montrant la participation de la population locale à cette opération citoyenne










Ce sont des opérations de protection désormais classiques, préconisées par de nombreux organismes tels que l'Office National des Forêts, qui se déroulent sur de nombreuses dunes du littoral français (article 1, article 2, article 3, article 4, ....)

A Bretignolles-sur-Mer, cette opération de protection était particulièrement justifiée compte tenu de la destruction partielle de la dune de la Normandelière réalisée fin septembre - début octobre 2019 et donc de sa fragilisation à l'érosion.

Le 27 avril 2020, les services techniques municipaux de Bretignolles, sous le pilotage de Jean-François Biron, détruisent toutes les protections de la dune de la Normandelière et évacuent tous les sapins de Noël ... en plein confinement sanitaire pour ne pas être confrontés à des manifestations d'opposants ou d'associations environnementales. La destruction a lieu de façon sauvage sans se préoccuper des espèces présentes et sans la présence d'experts environnementaux.

Ce sont des comportements de voyous. Ils veulent effacer toutes les traces des gardiens de la Dune et ils veulent préparer la reprise du chantier du port de plaisance. Une nouvelle provocation !

Il faut qu'à la sortie du confinement sanitaire, la réaction des opposants au projet de port de plaisance soit à la hauteur des agressions environnementales de la bande à Christophe Chabot


Nota : Attestation dérogatoire pour déplacements professionnels en période de confinement
Christophe Chabot, maire de Bretignolles, certifie que les déplacements de Jean-François Biron, entre son domicile et la dune de la Normandelière, son lieu de travail le 27 avril 2020, ne peuvent être différés à cause d'une intervention urgente à réaliser !
Voilà l'attestation que Jean-François Biron et son équipe d'intervention devraient avoir avec eux ce lundi 27 avril 2020 ! Tout leur est permis, ils font la loi sur la commune.

Commentaire de Elisabeth Demange sur son facebookRage de détruire!! Ce matin, 2 pelleteuses, 5 agents municipaux pour enlever tout ce qui restait de branchages de protection (y compris les branches enfoncées dans le sable pour le maintenir après la première intervention de la milice le 10 avril), toutes les petites plantes qui avaient tant bien que mal réussi à repousser. Avant la fin de l'été, il ne restera plus rien de la dune: entre l'écroulement du sable, le vent, la mer et les promeneurs de l'été. Le "nettoyage" par le vide et la destruction de la moindre trace de vivant et de nature.


Photos de Mélanie Bahuon du 27 avril 2020 et son commentaire sur facebook :
En pleine crise sanitaire, alors que la France est confinée, l'urgence à Brétignolles serait donc reprendre le travail de sape contre la dune de la Normandelière. Ce matin, employés municipaux et tractopelles s'en sont donnés à coeur joie pour racler la dune. Il ne reste rien de la végétation qui reprenait vie à l'abri des branches des cyprès sacrifiés par la municipalité et agencées comme un pansement par les Gardiens de la Dune le 10 novembre. La dune est de nouveau à nu. Plus rien n'empêchera le vent et l'Océan d'embarquer le sable par paquet.

Alors que chacun est attentif au respect des mesures barrières la municipalité de Brétignolles se permet de faire travailler ses équipes sur des travaux non essentiels et surtout sans le moindre masque...




En confinement sanitaire, Christophe Chabot demande à ses concitoyens de respecter les règles gouvernementales mais n'a pas la même exigence au niveau des agents municipaux de Bretignolles.

Ceux qui rêvent de se promener sur les plages de Bretignolles en cette période difficile doivent se poser des questions.






A Bretignolles, les chantiers publics ont repris dans le non-respect des règles sanitaires !


Lire la suite dans Plus d'Infos

Il y a toujours des sous pour détruire une ZAD !

Signes avant-coureur d’un basculement ? ça s’est passé le 8 avril 2020 à Bretignolles-sur-mer.

La justice a massivement surveillé les militants 

Lettre type de Pierre Mercier




Voir absolument la vidéo synthèse de Vert Résistance du 27 avril 2020 : Il y a toujours des sous pour détruire une ZAD !
Et maintenant !


RempART du 19 avril 2020.  La ZAD et le Covid - Signes avant-coureur d’un basculement ?
ça s’est passé le 8 avril 2020 à Bretignolles-sur-mer.



ça se passe en France et .... peut-être à Bretignolles !







Lettre type de Pierre Mercier du 27 avril 2020 - modèle à faire circuler

47 commentaires:

  1. C'est lamentable ! Personne ne sait encore si ce port verra le jour (et c'est même de moins en moins certain !) et ils détruisent tout, en faisant fi de tous les règlements.
    Révoltant !

    RépondreSupprimer
  2. les bras m'en tombent ! ayant su en temps et en heure refiler le patate chaude à la communauté de communes .. c'est donc à la communauté de communes de réagir devant l'activité de ce matin à la normandelière . HONTE à VOUS Mr l'EX MAIRE de Bretignolles ! vous profitez de ces temps perturbés pour assouvir votre soif de domination . HONTE à VOUS tous élus de la communauté de communes qui restent dans un total silence devant de tels agissements !En plein confinement .. vous restez inertes . Rien ne vous dérange , rien ne vous choque .. HONTE A VOUS ! Vu l'actualité , il vous serait pourtant facile de sortir de ce MERDIER la tête haute ... d'autres priorités , par les temps qui courent , au vu de l'avenir ... é bé NON .. vous continuez par VOTRE SILENCE à cautionner ce projet de MERDE mené de mains de maitre par un manipulateur narcissique !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Rien d'étonnant c'est les béniouioui de maires de la CDC à chabot qui occupent jusqu'au 30 mai leurs postes dans les mairies voilà pourquoi il est encore temps de réfléchir pour ceux qui vont participer au deuxième tour des élections au mois de juin

      Supprimer
  3. Non , mais Quesque ça veut dire Mr chabot ? Vous dite une chose et vous en faites une autre et vous MR Fou quet?vous ne valez pas mieux ! Vous vous foutez complètement de vos citoyens . Humanité =0
    Respect =0 vous briller par vos anneries ! Mon dieu , pauvre bretignolles, nous sommes géré par des monstres qui n 'acceptent que leurs personnes et leurs idées ! Regarder le monde et vous comprendrez peut être que la vie est en danger ! !! Si vous ne savez pas quoi faire ,Aller donc nettoyer tout ces bord de route ,tout ces parterres (qui ont plus d'herbe que de plantes ) et faire des trottoirs acceptable pour un fauteuil roulant .

    RépondreSupprimer
  4. Merci aux animateurs de la Vigie de rester "vigilant" pendant cette période de confinement et de nous tenir informés… La Vigie porte pleinement son nom !
    Honte à ces élus qui utilisent les moyens publics à des fins partisanes… car ce qu'ils font faire aujourd'hui par des agents publics, ne correspond pas à des travaux d'intérêt général - de protection de la dune, par exemple-, mais de l'éradication systématique, de la soustraction rageuse de la vue du Maire et de sa bande, de toute trace des "Gardiens de la Dune", donc de la ZAD… Il serait intéressant de savoir combien va coûter cette action vengeresse à la collectivité… tout cela pour un enfantillage...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est pour mieux accueillir les futurs gardiens de la dune la dernière fois chabot n'avait pas eu le temps de nettoyer tous ses gravats il avait oublier qu'il avait laissé la dune sale!

      Supprimer
  5. Bonne nouvelle ? Si le gouvernement prend la décision de prolonger les grandes vacances au mois de septembre chabot devra revoir sa copie !

    RépondreSupprimer
  6. Bretignolles hors la loi encore et encore !
    et ça continue encore et encore!
    on a eu la destruction de la dune, le pilonnage de la colonie sans respect des normes avec présence d'amiante, l'incendie volontaire à la Normandelière, la destruction des haies et le broyage des arbres, le rasage pur et dur du site et la chèvrerie on en parle ?
    D'après le jugement du tribunal c'était "un local à usage de chèvrerie de construction plus sommaire, le mur bas étant en parpaings avec bardage supérieur en bois et une couverture en fibro ciment",ce qui veut dire que là aussi il y avait de l'amiante; tout a brûlé... est- ce légal d'éliminer tous les déchets toxiques en les incendiant ? si oui, venez tous à Brétignolles au lieu de vous enquiquiner à déclarer vos bâtiments à démolir .....à quand la prison ferme pour des irresponsables pareils !!!GMS

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour,
      La chèvrerie a été construite postérieurement au décret n°96-1133 du 24 décembre 1996 interdisant l'utilisation de l'amiante.
      Cela signifie que le toit ne pouvait légalement contenir d'amiante, et je ne pense pas que les anciens propriétaires eurent accepté de construire une chèvrerie en bio en enfreignant la règle.
      Je suis particulièrement désolé par le gaspillage de matériaux et l'attitude égocentrique et galvanisée de ces personnes pro-port. Mais il ne faut pour autant colporter des contrevérités ou des faits non étayés.

      Supprimer
  7. Que peut-on faire?
    Pour eux tous les coups sont permis même en période de confinement.
    En même temps il faut bien justifier le salaire de Jean François Biron, il n'avait rien à faire depuis 6 mois.
    Quand vont-ils arrêter le massacre de la normandeliere?
    Nous sommes trop réservés à vouloir essayer de respecter les lois.
    Nous pouvons peut-être nous autoriser à sortir pour intérêt général... Après tout les autres l'ont bien fait et tout ça sous l'oeil bienveillant des services de police... Mais nous nous serons déménagés manu militari...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. En effet, ça donne envie, très envie de lancer un appel pour y aller, nous aussi... Pourquoi eux, elles et pas nous ? Nous ne sommes pas des VOYOUS et VOYOUSES NOUS !

      Supprimer
    2. On pourrait faire une demande au préfet pour organiser un feux de camp pour raison d'intérêt général ?

      Supprimer
  8. Il faut bien que Jean François Biron
    justifie son salaire depuis l'temps!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Si JF Biron gère les travaux aussi bien que dans sa commune, bonjour la catastrophe...

      Supprimer
    2. Bon à tout, bon à rien.

      Supprimer
  9. Quoi faire! une chose que je ne comprends pas dans ma commune les employés municipaux ne travaillent pas ils restent mobilisée en cas d'urgence et assurent les interventions urgentes de voirie,marché,sépultures.Mais à breti les lois sont différentes j'oubliais que certaines personnes avaient le droit de sortir pour continuer le massacre de la Normandeliere c'est une honte mais les Cons sont éluent par plus Cons et plus sots et les mots sont faibles mais il y aura une fin à tout ça et à nous de rire.

    RépondreSupprimer
  10. Quelle honte ! Mais nous avons les élus que nous méritons. Les bretignollais passent leur temps à pleurer mais ils votent toujours pour les mêmes..... Cherchez l'erreur !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tous les Brétignollais ne votent pas pour cette équipe de bras cassés. Cela fait trois élections que je ne vote pas pour eux mais comme ils parviennent à faire voter des gens qui n'habitent pas ici à l'année, à faire également du bourrage de crâne, à chaque fois la mauvaise équipe passe ! J'estime donc avoir entièrement le droit de me plaindre, anonyme de 14h03...

      Supprimer
    2. Il ne votent pas tous pour ce genres d'énergumènes !!!! Qui ne méritent que de passer leurs reste et prochain mandat derrière les barreaux ( les maires ,les conseillés ainsi que les élus de la com- comme .) IlS n'ont même pas honte . Comment allons nous retrouver les dunes ?

      Supprimer
  11. Depuis le coronavirus, au niveau national interdiction de se promener sur les dunes (le président de la vigie en a fait les frais) interdiction de se promener sur les plages
    Une nouvelle fois c'est la justice 2 poids 2 mesures qui s'applique à Bretignolles. Les lois ne sont pas les mêmes pour tout le monde à Bretignolles.
    Mr le préfet faites appliquer les lois... Face au coronavirus vous avez le devoir de protéger tous les citoyens.

    RépondreSupprimer
  12. Bouée de Créo27 avril 2020 à 14:59

    Depuis quelques années les communes de tout le littoral Atlantique récupèrent les sapins de Noel pour créer une barrière à l'érosion dunaire.Une démarche qui ne coûte rien à la collectivité et qui empêche le rush sur les déchetteries au mois de janvier.toutes les communes !Non sauf à Bretignolles sur mer,c'est à se les prendre et se les mordre,j'y comprends rien.Mais méfiez vous messieurs Chabot et Fouquet,la nature reprend toujours ses DROITS,elle met du temps mais elle gagne toujours .N'oubliez pas votre horloge biologique continue de tourner. A bon entendeur .

    RépondreSupprimer
  13. il ne faut peut être pas s'affoler, ils remettent sans doute tout en état pour une éventuelle "saison"?.... De toute façon vu la catastrophe qui nous tombe dessus, je ne pense pas une seule minute que le port se fera ! ce serait une honte après une perte de revenus comme vont connaitre les commerçants de Breti il ne faudrait pas la construction d'un port qui durera des années .... je suis commerçante et je sais de quoi je parle

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai pourtant rencontré beaucoup de commerçants brétignollais naïfs qui soutenaient que le port allait leur apporter une clientèle supplémentaire intéressante. Ils n'arrivent pas à comprendre que au moins quatre années de travaux avec coups de dynamites, ballets de camions, constitutions et évacuations de ZAD vont être très mauvais pour les commerçants en place. Car de toute façon c'est ce type de grands travaux inutiles qui appelle automatiquement une ZAD, et pas la Vigie ou Monsieur Biron.
      Alors, si vous pouviez convaincre vos confrères... Car personnellement, dès que je dis que je suis contre le port et surtout que j'adhère à la Vigie, les commerçants me font la gueule.

      Supprimer
    2. Changez de commerçants,c'est ce que je fais ! Et d'artisans.

      Supprimer
  14. la Vigie doit être , par l'intermédiaire du cabinet Lepage , au courant de la suite des recours déposés devant le tribunal administratif . Ou en est on ? quand , comment , délai de réponse . Nous sommes coincés ( par le confinement )et en colère ... attention au retour de manivelle après l'isolement .. la colère continue de monter . Et au feu vert ......
    Un citoyen brétignollais dégouté par le comportement actuel de la municipalité et par le silence des autres dirigeants des communes de la CDC .

    RépondreSupprimer
  15. Airogne qui grimpe dans la garanne27 avril 2020 à 16:10

    Monsieur Chabot,on peut contourner les lois de l'homme pour assouvir sa mégalomanie ,mais la loi de la nature,surtout quand on la détruit est incontournable.
    Attention!Réfléchissez

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Eh bien voilà le gouvernement prolonge pour cause de confinement le mandat des maires jusqu'au 30 mai à BREM sur MER comme à BRETIGNOLLES SUR MER comme vous pouvez le constater c'est pas le règlement du confinement ni de protéger la population leurs rôles mais que leurs intérêts personnels qui comptent!

      Supprimer
  16. Peut-être vais-je me répéter, mais " la politique de la terre brûlée ", se retourne souvent contre les DICTATEURS, donc, " à tes souhaits " chabolsonaro !...

    RépondreSupprimer
  17. L'Humus oui, l'Hubris non !

    Mais à Brétignolles-sur-mer, ils n'ont pas encore compris

    RépondreSupprimer
  18. Mélanie Bahuon, le port du masque ils s'en foutent.
    Hier, sur le marché aucun de ceux qui faisaient l'entrée n'en portaient. Pourtant avec certain ou certaine de ceux qui y étaient, le port d'un masque n'aurait pas été un luxe, même Chabot sort sans masque.

    RépondreSupprimer
  19. Eperlan de la banlieue rouge27 avril 2020 à 18:03

    Salut à toi monsieur le maire,salut à toi futur maire ,salut à toi Buchou,salut à vous les élus de la CDC,salut à vous les idiots pro port
    Ce salut n'est pas un signe de bienvenue,mais un salut de degagisme,vous n'avez rien compris vous avez tout détruit

    RépondreSupprimer
  20. Donc si J ai bien compris, la CDC fait des travaux actuellement sur le site de la normandeliere malgré les propos de Chabot... Ou Fouquet, car sincèrement à par eux et les membres de BVSP, personne ne sait qui gère la commune actuellement. A cette municipalité d ego centrique et leurs amis proches et pour certains artisans, accepteriez vous de faire des travaux chez vous sans permis de construire ou d autorisation municipale ou préfectorale ??? Poseur de vérandas, artisan metallerie, menuisiers PVC et bois, maçons est il dans votre logique de faire des chantiers sans devis sans autorisation, sans permis ???? Alors pourquoi soutenir ce projet sans utilité. Et rassurez vous cela ne vous servira et ne vous apportera rien de plus. Et certain d entre vous qui avaient du mal à trouver une location à l année, sachez que ça être de mal en pire avec ce port. Mais ça apparemment vous vous en moquez. Êtes vous amis avec Mme la présidente de région, aussi dirigente du groupe de mandataires immobiliers MegAgence ??? Je suis atterré par ce que devient Breti et je tiens pour responsable le maire, ses adjoints, le conseil et tout les acolytes agressifs qui demande qu à en découdre qu en vous leur exprimez un avis contraire, et sans oubliez l "œil" de Moscou Chabot Fouquet. Vous êtes les initiateurs de ce qui arriver. Un Bretignollais exaspéré et atterré par votre bêtise et vos mensonges

    RépondreSupprimer
  21. CHANSON
    Fallait pas voté Chabot,
    c'était pas lui le plus beau
    il ne que des bêtises des bêtises derrière notre dos

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. CHANSON (suite)
      son projet d'port écolo
      il est pas du tout réglo
      il aura que des ennuis que des ennuis aux tribunaux
      il n'y aura pas de bateaux
      qui naviguerons sur l'eau
      il restera juste la dune, juste la dune et notre plan d'eau

      Supprimer
  22. Les maires du pays,ils sont tous les sacs à main de Christophe Chabot.

    RépondreSupprimer
  23. Les derniers soubresauts d'un maire à l'agonie...

    RépondreSupprimer
  24. Malgré tous vos sarcasmes le port se fera. Et c'est cela qui vous énerve ! Le littoral à cet endroit est dégradé donc le port l'enbellira forcément.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le port ne se fera pas,vous le savez et c'est cela qui vous énerve et qui vous fait venir sur ce blog.Au fait,on écrit"embellir".

      Supprimer
    2. Anonyme de 10:34
      Il est temps pour vous et pour votre mentor de consulter un psy. Être obsédés au point de braver toutes les règles sanitaires mises en place, pose question.
      Faut-il être un maire aussi peu responsable qu'il puisse mettre la population de Bretignolles en danger pour ses obsessions?
      Faut-il que vous soyez aussi égoïste que vous puissiez soutenir mordicus de tels agissements?
      Allez donc consulter.

      Supprimer
    3. Votre port, vous pouvez l'oublier et c'est le moins que l'on puisse dire.

      Supprimer
    4. vous avez raison anonyme de 10:34, ce littoral ce joyau est dégradé mais uniquement par votre présence et tout les pro-ports qui sont incapables de voir le beau sur cette planète. Si vous aimez tant que çà le béton au bord de l'eau il doit y avoir une petite place dans le blockhaus de la forêt d'olonne.

      Supprimer
    5. A vous anonyme 10h34 .
      Ça vous fait plaisir de constater l'horreur de votre travail !!! Vous êtes désolent ! Ne voyer vous pas l'état de santé de notre monde ? Vous pensez que votre bateau vous offrira la santé ? Rien du tout ! L'argent et ce qui représente le luxe n'à jamais éviter la nature d'être la plus forte ! Laisser la normandeliere tranquille et aller faire du bateau dans les ports existant

      Supprimer
    6. Ou à la grande motte!

      Supprimer
  25. D'un côté, on détruit et au pied du Chaume, on renforce avec des pierres !

    RépondreSupprimer
  26. Le gouvernement est incapable de nous payer des masques de protection c'est à nous de nous les payer et bien moins cher sur internet que ceux qui vont essayé de nous vendre quand les pharmacies en aurons ! donc il n'ont pas d'argent pour le port à chabot non plus !

    RépondreSupprimer
  27. Cher ami de 17h 54, ce n'est pas " le gouvernement " qui est censé financer le port de plaisance, mais bien les con-tribuables de la Communauté de Communes. C'est exactement comme pour les masques : à nous de payer. Et nous n'avons pas d'argent pour ça, je suis bien d'accord.

    RépondreSupprimer