Bandeau actualités

Bonjour et Merci pour votre soutien . Depuis le 10 juillet 2020, Christophe Chabot n’est plus président de la communauté de communes, c’est François Blanchet et il a décidé un moratoire sur le projet de port et la création d'une commission de médiation qui fera un bilan le 8 juillet 2021 avant vote des élus communautaires sur la poursuite ou non du projet le 22 juillet 2021. Jugement du Tribunal Administratif du 16 février 2021 : rejet du recours de La Vigie contre le SCoT du Pays de Saint-Gilles, l'association fait appel. Enquête Publique sur le projet de PLU terminée le 18 janvier 2019 - avis de la commission d'enquête favorable avec une réserve importante : rétablissement d’une coupure d'urbanisation sur le secteur de la Normandelière - approbation du PLU, en rejetant la réserve, en conseil municipal le 23 avril 2019. Nombreux recours contre le PLU. Enquête Publique sur le projet de port de plaisance terminée le 29 septembre 2018 : 5844 observations déposées - avis de la commission d'enquête favorable avec réserves - le préfet de Vendee déclare le projet d’utilité publique et donne les autorisations environnementales le 16 juillet 2019 - Nombreux recours contre les autorisations préfectorales . Le 12 janvier 2021, le Tribunal Judiciaire des Sables d'Olonne annule la vente des terrains de la ferme de la Normandelière à la commune. La mobilisation de tous est nécessaire pour s'opposer au projet de massacre de la Normandelière.

mercredi 29 avril 2020

Normandelière et la municipalité de Bretignolles remet en état partiel une dune qu'elle a saccagée !

Communiqué de presse de la Mairie de Bretignolles du 28 avril 2020. Remise en état de la Normandelière pour la saison estivale.

Ouest-France du 20 avril 2020Brétignolles-sur-Mer. Des travaux pour sécuriser la Normandelière
Depuis l’évacuation de la Zad, la mairie de Brétignolles-sur-Mer poursuit ses travaux de sécurisation du site de la Normandelière. Ils sont sans rapport avec le projet de port.

Pour la municipalité de Bretignolles, ces travaux n'ont rien à voir avec le port de plaisance ... mais l'image du port est toujours bien présente sur le communiqué de presse.

Pour la municipalité de Bretignolles, les tractopelles des services techniques doivent intervenir sur la dune pour enlever tous ces sapins de Noël et ces branchages qui ont été déposés, sur le front de la dune, en dépit du bon sens, sans méthode, ... une façon de dénigrer tous ces bénévoles qui sont intervenus en janvier 2020 pour protéger la dune des tempêtes hivernales, ce que n'a pas fait la municipalité.

Pour la municipalité de Bretignolles, il faut restaurer la piste cyclable pour l'été ... c'est la moindre des choses.

Tout se passe comme si la municipalité faisait porter la responsabilité de la dégradation de la dune de la Normandelière et de la piste cyclable aux opposants et aux gardiens de la dune ... et voulait se présenter en sauveur de l'environnement

Qui a saccagé la dune de la Normandelière et la piste cyclable en septembre - octobre 2019 ? 
Dans quel cadre a eu lieu cette destruction, n'est-ce pas pour un projet de port de plaisance ?

Une remise à l'état initial de la dune de la Normandelière supposerait que le sable déplacé en septembre - octobre 2019, dans le cadre du projet de port de plaisance, soit remis en place. Pourquoi ne le font-ils pas ?
Pourquoi pas une remise à l'état initial ?
Les espèces qui ont été prélevées sur la dune en septembre 2019 sont définitivement perdues.

Petit clin d'oeil

Parodie d'un article du Reporter Sablais

Vendée Loi NOTRe et Port Bretignolles. Contrôle de légalité du Préfet . Yves Auvinet écrit au Président de la République pour défendre la subvention départementale exceptionnelle de 3 000 000 d'euros accordée par le Département de la Vendée au projet de développement économique de Christophe Chabot !
La mafia vendéenne est prête à tout même à détourner, de manière illégale, des fonds publics destinés au SOCIAL, les fonds d'un Département, pour des projets de développement ECONOMIQUE à des fins privées.
Ce qui est inacceptable, c'est qu'un préfet de Vendée couvre ce type d'opération !

Ségrégation à la méthode Chabot !

Le Parisien et Aujourd'hui en France du 29 avril 2020. La mairie lui refuse un masque car il est résident secondaire.

Le maire de Bretignolles-sur-Mer, Christophe Chabot, impose ses conditions sans respect des droits de l'homme :
- là, pour bénéficier d'un masque, il faut être résident principal
- là, pour bénéficier d'un emploi communal, il faut soutenir un projet de port de plaisance,
et bien d'autres exemples.
Le temps des privilèges est révolu.
La population locale se rebiffe contre cette mafia locale ... à juste titre et ça fait des titres dans les journaux nationaux.
C'est à peine croyable ce qui se passe à Bretignolles ... avec la bienveillance du préfet de Vendée !
Voir les commentaires sur facebook
Autre article :
Le Capital du 30 avril 2020. Confiné dans sa résidence secondaire, il réclame un masque à la commune

Lire la suite dans Plus d'Infos

Littoral : le maire des Sables-d’Olonne pour une « plage active » au 1er juin

Bassin d’Arcachon : un programme d’observation du littoral pour mieux appréhender les évolutions de la lagune

Pourra-t-on renaviguer le 11 mai 2020 ? Les indicateurs semblent au vert

La FIN demande au gouvernement de clarifier les règles de la reprise des activités nautiques


Journal des Sables du 30 avril 2020Littoral : le maire des Sables-d’Olonne pour une « plage active » au 1er juin


Observatoire Côte Aquitaine du 29 avril 2020. Bassin d’Arcachon : un programme d’observation du littoral pour mieux appréhender les évolutions de la lagune
Dans l’objectif d’améliorer la connaissance sur ce milieu et de suivre son évolution, l’Observatoire de la Côte Aquitaine (OCA) a mis en place un programme annuel de suivi géomorphologique du littoral du Bassin d’Arcachon.


Bateaux.com du 29 avril 2020. Pourra-t-on renaviguer le 11 mai 2020 ? Les indicateurs semblent au vert
Depuis le discours du Premier ministre ce mardi 28 avril 2020, une question est sur toutes les lèvres des plaisanciers… Pourra-t-on de nouveau naviguer dès le 11 mai prochain, date du déconfinement ? Serge Pallarès, Président de la Fédération Française des Ports de Plaisance est plutôt serein et positif.


Fédération des Industries Nautiques du 29 avril 2020La FIN demande au gouvernement de clarifier les règles de la reprise des activités nautiques



40 commentaires:

  1. La municipalité de Brétignolles n'a vraiment pas honte.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Quand il s'agit d'aller voter pour lui, là il ne refuse pas les résidents secondaires pour lui filer un petit coup de pouce alors qu'il ne mérite pas ! HONTE A LUI.

      Supprimer
    2. Il est pour le port Chabot mais il est contre le port du masque !

      Supprimer
  2. Tétine de balleresse29 avril 2020 à 08:50

    "Travaux qui favorisent le retour des plantes et stabilisent le sable", mais pourquoi faire si c'est pour ouvrir la dune plus tard, que d'incohérences, c'est vrai que c'est à la mode chez nos gouvernants en ce moment.Ou bien, c'est un aveu d'échec, le port ne se fera pas et ils se préparent à refaire la d'une comme avant.En tout cas beaucoup de travaux inutiles quand il y a tant à faire ailleurs.

    RépondreSupprimer
  3. Pas la peine d'aller aux ETATS -UNIS vous avez Trump à Brétignolles sur mer! Ca va sûrement inciter les touristes à venir chez nous et,c'est très bon pour les commerçants.A la maison de la presse on va pouvoir afficher le portrait de Chabot comme l'est Assad en Syrie dans tous les lieux publics ...

    RépondreSupprimer
  4. Les 6 mois passés ont étés fructueux,
    Arrêt des travaux, diffusion par les médias nationaux, régionaux et départementaux de la débilité du projet,révélation du mensonge total sur le coût du projet, fuite des soutiens des de Chabot(et ce n'est pas terminer) et tout ça avant l'arrêt définitif par le tribunal,que du bénéfice.

    RépondreSupprimer
  5. Mais on se moque du monde !
    Qui est ce qui a détruis la dune ,bouché la piste cyclable , détruit toute forme vivante dans ces lieux . Ne reporter pas votre fautes sur les défenseurs de la dune ,vous élus de la commune et de la com-com . Vous êtes vraiment des fourbes ! !!. Et pour protéger le littoral ,on ne tape pas dans la d'une à coup de godet de tractopelle. !!! Ne vous emballez pas la saison n'est pas encore reparti !!!

    RépondreSupprimer
  6. Après la milice, la propagande, demain une stasi brétignollaise!!!

    Avec Chabot tout est possible, surtout le pire.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Après l'écroulement du Reichabot, on pourrait proposer un STO aux 70 Bénévoles pour remettre le sable déplacé là où il était avant la destruction de la dune.

      Supprimer
  7. Je suis d'accord avec toi tétine de balleresse enceinte.Chabot devrait demander à sa milice de remettre la dune comme elle était comme ils ont fait à la ferme de la Normandeliere pour libérer les employés municipaux, c'est surement moins amusant car il n'y a rien à casser et bruler.

    RépondreSupprimer
  8. Je voudrais dire à tous les soutiens de la mafia locale qui envoient des commentaires soit pour m'injurier, soit pour dénigrer les opposants, soit pour discréditer le blog, ... qu'ils ont un magnifique blog, piloté par un certain cadre de Chez Beneteau, pour déposer leurs avis.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ils ne le savent même pas qu'ils ont un blog, ahahah.

      Supprimer
    2. Que peu de dignité et fierté de la part de ces acolytes. Aucun respect de ceux qui ont un avis différents. Arrêter de dénigrer les autres. Assumez vos actes arrêtez de vous cacher et de provoquer. Vous n avez aucun honneur ni fierté. Vous êtes manipulé par votre chef chabot, vous êtes dans l'adoration d un être megalo et provocateur. Où est votre personnalité votre caractère les pro ports. Vous en devenez risible et perdez toute crédibilité.

      Supprimer
    3. Leur blog il est comme les bateaux Bénéteau il prend l'eau !

      Supprimer
  9. Ils ne peuvent pas s'empêcher de venir sur le tien,Jean-Yves,cela prouve bien qu'il est beaucoup plus intéressant et que personne ne va sur le leur !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est vrais que le blog de Jean-Yves c'est comme un bon vieux épisode de DALLAS ici c'est l'histoire d'un port qui ne se fera jamais !

      Supprimer
    2. Et c'est une histoire vraie !

      Supprimer
  10. " ... les dispositifs portés par le Département visent uniquement à venir au secours de nos entreprises et non à concourir au développement économique."
    Merci Monsieur Auvinet pour cet éclaircissement sur l'utilisation des fonds départementaux. Ainsi , les 3 millions d'euros offerts à Chabot étaient attribués pour secourir des entreprises locales. On est rassuré.

    RépondreSupprimer
  11. LA pour les estivants et pour faire gagner du fric aux commerçants il fait tous ce qu'il faut, donc ce port est impossible à faire je vois mal pendant
    4 saisons d'affilées sans estivants pour cause de bruit sur nos plages avec les bruits des marteaux piqueurs et autres et des commerçants avec d'énormes pertes de chiffres d'affaires ruinés surtout déjà après le covid 19 supporter ce projet.

    RépondreSupprimer
  12. Pas de masque pour les résidents secondaires. Même pas pour ceux qui se sont déplacés spécialement pour voter Chabot ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il en loupe pas une ce chabot!

      Supprimer
    2. Jusqu'au 30 mai il doit protéger sa population lui il a rien compris il "protège" sa dune en espérant faire son port !

      Supprimer
    3. Il est où le blog il est où
      il est où le blog des ripoux !

      Supprimer
  13. Les résidents secondaires qui ont voter Fouquet Chabot voient maintenant comment ils sont tout pour eux et les autres on a plus besoin de vous, mais pensez quand meme à vos impots et à nous soutenir pour notre projet que certains Brétignollais ne veulent pas.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. La prochaine fois exigez la distribution des masques à l'entrée du bureau de vote !

      Supprimer
  14. Refuser deux masques à des personnes fragiles, il faut le faire!.
    Un port payé par tous pour les bretignollais et des masques payés par
    tous pour les bretignollais uniquement. Chercher l'erreur!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Dire qu'il dépense sans compter pour ses conneries de port et pour 2 masques il a un hérisson dans son porte monnaie !

      Supprimer
    2. Il s'est encore trompé dans les chiffres il en a pas commandé assez ?

      Supprimer
  15. Les résidents secondaires venus en nombre voter Fouquet Chabot découvrent et il est grand temps, le vrai visage de notre maire.
    Et tous ces bénis oui-oui qui viennent lire ce blog, quand allez vous ouvrir les yeux? C'est notre argent et c'est votre argent. Quand allez-vous comprendre? Chabot, par son entêtement et vous par votre égoïsme avez contribué largement à cette débauche d'argent.
    Comme il a été dit dans un commentaire, l'espère que ce monsieur qui s'est vu refusé un masque, va porter plainte envers Chabot et tous ses bénévoles qui ont participé à la destruction et au nettoyage de la zad.


    RépondreSupprimer
  16. Et ils ont voté pour cette bande d'abrutis majoritairement. Vous en avez pris pour six ans,à moins que le vote soit rétorqué.
    Quelle chienlit

    RépondreSupprimer
  17. Je saisi mal le rapport entre la défense de la NORMANDELIERE et deux pauvres masques.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Anonyme de20:18
      Arretez de venir sur ce blog si vous ne comprenez pas ce que vous lisez. Ce blog est trop instructif pour vous. Allez vous informer ailleurs sur votre site favori bien sûr. Il est tellement documenté...

      Supprimer
  18. Savez vous que l'intelligence est l'art de saisir les rapports...et qu'il faut écrire"je saisis" ou plutôt "je n'ai pas saisi".

    RépondreSupprimer
  19. Encore un qui n'est pas prêt d'inventer le port !

    RépondreSupprimer
  20. petit calcul rapide a savoir que sur le site du concurrent directe de notre chère maire 6000 vérandas réaliser chaque années et que les 2 revendiquent être les n°1. On part du principe que lui aussi réalise environ 6000 vérandas.
    La surface moyenne d'une véranda 20m2
    tous les ans
    - 120 000 m2 de bétonné /ans
    - soit 12 ha /ans
    - soit la valeur de 25 terrains de foot /ans
    - soit la valeur de 600 maisons de 200m2 au sol / ans
    Juste une mise au point après les accusations de bétonneur de Thierry Biron.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. 👍👍il est bon de mettre les points sur les i et de rappeler les faits, rien que les faits.
      Merci de ne pas oublié les arbres coupés à son resto chic.Moi je n'oublie pas!!!!

      Supprimer
    2. Et par contre,il y aurait de quoi débroussailler derrière chez lui,c'est une honte,si près des maisons...

      Supprimer
  21. Des maisons de 200 m2 au sol ?? Vous n'êtes sûrement pas du côté des plus modestes car la moyenne en m2 d'une maison est de 65 à 80 m2 . Refaite les calculs !! Et de plus ce n'est pas le sujet .! Ici c'est le port .!! Non au port !!!!!!!!

    RépondreSupprimer
  22. Quel bonheur les écrits de Gilles Clément:le bon sens et la sagesse incarnés,cela fait du bien.Prenez en de la graine,l'équipe de bras cassés de la municipalité.Si vous lisez des choses intelligentes,cela finira peut-être par déteindre sur vous (on peut toujours rêver)!

    RépondreSupprimer
  23. "Au village sans prétention, j'ai mauvaise réputation. Que je me démène ou que je reste coi, je passe pour un je ne sais quoi. Je ne fais pourtant de tort à personne en suivant mon ch'min de petit bonhomme. Mais les braves gens n'aiment pas que l'on suive une autre route qu'eux..." La mauvaise réputation, Georges BRASSENS 1952. Toujours d'actualité 70 ans plus tard à Brétignolles sur Mer pour les gardiens de la dune à la lecture des deux récents communiqués de presse de la municipalité !

    RépondreSupprimer