Bandeau actualités

Bonjour et Merci pour votre soutien . Recours contentieux contre le projet de SCoT du Pays de Saint-Gilles-Croix-de-Vie non jugé. Enquête Publique sur le projet de PLU terminée le 18 janvier 2019 - avis de la commission d'enquête favorable avec une réserve : rétablissement d’une coupure d'urbanisation sur le secteur de la Normandelière - approbation du PLU, en rejetant la réserve, en conseil municipal le 23 avril 2019. Nombreux recours contre le PLU. Enquête Publique sur le projet de port de plaisance terminée le 29 septembre 2018 : 5844 observations déposées - avis de la commission d'enquête favorable avec réserves - le préfet de Vendee déclare le projet d’utilité publique et donne les autorisations environnementales le 16 juillet 2019 - Nombreux recours contre les autorisations préfectorales . La mobilisation de tous est nécessaire pour s'opposer au projet de massacre de la Normandelière.

mardi 3 mars 2020

Normandelière et Bretignolles-sur-Mer : la capacité de désendettement 2018 est de 10 ans !

Ouest-France du 3 mars 2020. La capacité de désendettement 2018, en années.










C'est le moment de rappeler qu'en 2018 :
- le niveau d'endettement de la commune de Bretignolles est de 10 millions d'euros
- la capacité de désendettement de la commune de Bretignolles est devenue critique, elle est de 10 ans
Voir article du 22 octobre 2019Christophe Chabot n'a pas redressé les comptes de la commune

Pour respecter leurs engagements de 2014 (réduire l'endettement à 0), Christophe Chabot et Frédéric Fouquet font de belles promesses électorales, toutes liées à la réalisation du projet de port de plaisance :
- l'encaissement de 2 000 000 d'euros lié à l'achat des terrains de la ferme de la Normandelière par la communauté de communes du Pays de Saint-Gilles-Croix-de-Vie
- l'encaissement de 2 285 000 d'euros lié au remboursement, par la communauté de communes du Pays de Saint-Gilles-Croix-de-Vie, des frais d'études réalisées par la commune de Bretignolles-sur-Mer entre 2003 et 2015
- l'encaissement de 6 000 000 d'euros lié à la vente des terrains de la colonie de France Telecom pour une opération immobilière probablement conditionnée par la réalisation du projet de port.
Voir l'article du 22 janvier 2020. La Grégoirière : une opération immobilière pour la commune, une opération financière pour UNITI-Habitat

Attention à l'arnaque. Comme le projet est bloqué en attente des décisions juridiques, comme il sera en final abandonné, toutes ces promesses d'équilibrage des comptes 2020 de la commune sont des mensonges
C'est Christophe Chabot (président de la CDC du Pays de Saint-Gilles-Croix-de-Vie) qui tente de sauver Christophe Chabot (maire actuel de Bretignolles et candidat aux municipales 2020)

Une chose est sûre : le nouveau maire de Bretignolles aura aussi pour mission de redresser les comptes de la commune

Lire la suite dans Plus d'Infos

ZAD de la DUNE, pour nos ENFANTS (documentaire complet)

ÉMISSION SPÉCIALE - Xynthia, dix ans après la tempête : qu'est-ce qui a changé ?

Climat : la moitié des plages du monde pourraient disparaître d’ici à la fin du siècle

Nantes. Les collectifs opposés à des grands projets réunis au Miroir d’eau

Xynthia, dix ans après. Le littoral du nord ouest Vendée doit s’adapter

Lac de Caussade : la CR 47 va installer des barrages filtrants près du site

Municipales à La Roche-sur-Yon. Moi maire… Ce que propose Nicolas Hélary

Sur la plage, les rochers menacent la dune

Nicolas Hulot : «En ce moment, tout le monde se prétend écolo…»

Concertation : pour les commissaires enquêteurs, le salut ne viendra pas du projet de loi Asap



Voir la VIDEO de la ZAD de la Dune du 2 mars 2020 : ZAD de la DUNE, pour nos ENFANTS (documentaire complet)


France Bleu du 2 mars 2020. ÉMISSION SPÉCIALE - Xynthia, dix ans après la tempête : qu'est-ce qui a changé ?
Qu'est-ce qui a changé en 10 ans ? Sommes-nous suffisamment protégés sur le littoral ? Doit-on continuer à vivre en bord de mer ?
Yves Le Quellec FNE Vendée - curseur 40'20"
Corinne Lepage - curseur 46'45"
Stéphane Buchou - curseur 52'50"


Le Monde du 2 mars 2020Climat : la moitié des plages du monde pourraient disparaître d’ici à la fin du siècle
Pour préserver les plages des Dunes à Bretignolles-sur-Mer, le plus longtemps possible, il faut surtout préserver le littoral tel qu'il est, sans port de plaisance sur le site de la Normandelière.


Ouest-France du 29 février 2020Nantes. Les collectifs opposés à des grands projets réunis au Miroir d’eau

Le projet de port de Bretignolles est pris dans les mailles du filet des collectifs opposés aux grands projets imposés et inutiles.
Il n'y a qu'une issue possible pour les promoteurs du projet et l'Etat : abandonner tout projet de port de plaisance sur le site de la Normandelière.
Il faut sanctionner aux municipales tous les candidats qui soutiennent, sans réserve, par opportunisme, le projet de Christophe Chabot.



Ouest-France du 3 mars 2020. Xynthia, dix ans après. Le littoral du nord ouest Vendée doit s’adapter


Sud-Ouest du 3 mars 2020Lac de Caussade : la CR 47 va installer des barrages filtrants près du site

Autre article de Sud-Ouest










Ouest-France du 4 mars 2020. Municipales à La Roche-sur-Yon. Moi maire… Ce que propose Nicolas Hélary
"On savait que les programmes des candidats seraient très similaires car ça répond à des attentes de la population. Après, il faut appliquer les actes aux discours. Quand, comme Luc Bouard, on a soutenu l’aéroport de Notre-Dame-des-Landes ou le port de Brétignolles et qu’on vient se poser en chantre de l’écologie, ce n’est pas crédible."
Tous les candidats qui seront pour le projet de port de Bretignolles et qui mettront l'environnement en avant dans leur programme électoral ne seront pas crédibles


Ouest-France du 4 mars 2020 - Saint-Gilles-Croix-de-Vie. Sur la plage, les rochers menacent la dune

Toute réalisation d'enrochement perturbe la dynamique des vagues et le transit sédimentaire, ce serait le cas à Bretignolles si le port de plaisance voyait le jour.

La CDC du Pays de Saint-Gilles-Croix-de-Vie et François Barreteau le savent mais ne peuvent le dire, ça mettrait en danger le projet de port du président de la CDC.

François Barreteau fait partie de l'équipe de Yann Thomas, il est responsable de son comité de soutien, ce qui jette la suspicion sur l'indépendance de cette équipe.



Le Parisien du 4 mars 2020. Nicolas Hulot : «En ce moment, tout le monde se prétend écolo…»
"Jamais l'écologie n'a été aussi présente dans les programmes des candidats aux municipales. N'y a-t-il pas une forme d'opportunisme électoral de la part de certains élus ?
NICOLAS HULOT. Il ne faut pas être naïf, mais il faut arrêter les procès d'intention. L'important n'est pas de distinguer la sincérité ou la non-sincérité d'un candidat dans ce domaine, car personne n'est dans sa tête, mais de vérifier s'il tient un discours cohérent ....
Mais face à ce foisonnement de promesses, nous proposons aux citoyens de vérifier si le programme de leurs candidats est cohérent et exigeant ..."
Au Pays de Saint-Gilles-Croix-de-Vie, la sincérité des candidats sera facile à vérifier. Tout candidat qui s'engagera sur l'environnement aura à se prononcer sur le projet de port de plaisance sur le site de la Normandelière !


Localtis du 4 mars 2020. Concertation : pour les commissaires enquêteurs, le salut ne viendra pas du projet de loi Asap
Véritable relais entre le citoyen et les pouvoirs publics, les commissaires enquêteurs sont au cœur des enjeux d’information et de participation du public. Ce 4 mars, ils s'étaient donné rendez-vous pour parler de leur rôle et du devenir de la procédure dans un contexte rendu incertain par les tentatives de la remplacer par une simple consultation électronique

44 commentaires:

  1. C'est facile de redresser les comptes de Bretignolles en transférant les dettes sur la ComCom. Ce qui entraîne que des con-tribuables qui n'ont jamais eu à se prononcer devront payer.
    Mais là encore CC fait porter le chapeau de ses erreurs aux autres.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. En effet!donne moi ta montre je te donnerai l'heure...

      Supprimer
  2. Il semblerait qu'à L’Aiguillon, certains membres du Conseil Municipal seraient plutôt favorables au port.

    RépondreSupprimer
  3. Quand c est un bon cout on se le garde pour soi
    Quand il est risque on cherche des financements externes

    RépondreSupprimer
  4. Un bon moyen de régler ses dettes est de ne pas en faire.

    RépondreSupprimer
  5. Être président du pays de St Gilles et faire payer ses dettes par les autres communes, quelles hontes.

    RépondreSupprimer
  6. Alors, Mesdames et Messieurs les têtes de listes des quatorze communes, toujours pas disposés à nous dire ce que vous pensez du projet de port de plaisance qui nous (qui vous) concerne tous ? C'est à désespérer ! Et que dire de notre presse quotidienne régionale qui se borne à relayer la communication de chaque liste sans jamais traiter des enjeux...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pour votre information
      Christian Praud m'a téléphoné hier pour me dire qu'il allait diffuser un communiqué pour afficher la position de sa liste sur le projet de port.
      Concernant les autres candidats ne s'étant pas exprimés, la grande majorité, c'est le calme plat.
      J'attends aussi les réponses de Thierry Biron et de Benjamin Guichard.

      Supprimer
    2. Pourquoi attendez-vous plus la réponse de Benjamin Guichard que celle de Jean-François Biron?

      Supprimer
    3. Je ne crois pas que Jean Francois Biron répondra à ce questionnaire mais son argumentaire serait intéressant à connaître. Peut être ai-je tort ?

      Supprimer
  7. En fait, vous n'attendez et ne recevez que les réponses se prononçant "contre" le port, ça n'en fait pas beaucoup...serait ce un signe ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Les candidats aux législatives de 2017 de notre circonscription avaient tous répondu à des questions sur l'avenir du littoral.
      https://drive.google.com/open?id=0B8EAyNlhsw5Od1VJNHFIR3BxSVE

      Les candidats aux municipales de 2020 du Pays de Saint-Gilles-Croix-de-Vie seraient-ils moins courageux ou auraient-ils peur du pouvoir de nuisance de Christophe Chabot ou seraient-ils des sous-marins du président de la CDC ou n'auraient-ils pas d'avis sur l'avenir de notre littoral estimant que leur commune n'est pas concernée ou ....
      A vous de juger

      Supprimer
  8. Ah c'est dur d'être un bloc électoral à brem sur mer , si j'ai tout suivi

    RépondreSupprimer
  9. Tout se passe comme si les têtes de liste (qui ne sont pour la plupart pas très chaudes pour le port, mais qui ont cru bon d'avoir l'air de soutenir Chabot pour sauvegarder leurs intérêts) préféraient qu'on arrête les frais mais sans avoir l'air de se déjuger. Ils comptent donc sur l'Etat, le préfet, le juge administratif, les luttes citoyennes, l'opinion publique (cochez la case qui vous convient) pour faire le travail de dégagisme à leur place.
    Ils ont tort : ils feraient mieux de dire " on s'est trompés, on nous a trompés". Ce serait plus digne !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. La dignité n'est pas la qualité principale des politiciens. Au fait, quelle serait leur qualité principale? La magouille, peut-être.

      Supprimer
  10. La question à poser à tous les élus de la ComCom : êtes vous vraiment d'accord pour supporter le surendettement de Brétignolles ?

    RépondreSupprimer
  11. Mégère Gillocrucienne :
    Autre question à poser aux élus de la com'com : avez-vous eu communication des réponses aux appel d'offres ? Ou en sont les négos avec des entrepreneurs complaisants qui accepteront de rester sous la barre du budget pour mieux facturer des surcoûts par la suite ? Quel taux pour le prêt souscrit par la com'com pour ce projet de port ?

    RépondreSupprimer
  12. Vraiment, il y a des coups de pieds aux culs qui se perdent. Ne pas être capable de dire dans une élection son opinion sur ce sujet! J'espère que le préfet réfléchit à ça.

    RépondreSupprimer
  13. ne pas vouloir voir
    ne pas vouloir entendre bon on comprend
    ne rien dire ? on supposerait qu ils evitent que tout le monde sache
    MAIS QU ONT ILS DONC A CACHER?

    RépondreSupprimer
  14. Vous n'êtes plus à un mensonge près, c'est vraiment lamentable de faire croire que la commune est endettée!! Les comptes de la commune sont consultables par tout le monde et force est de constater qu'on est bien loin de ce que vous laissez entendre. Les moyens que vous utilisez pour tenter de manipuler une partie de la population sont d'une bassesse incroyable! Que vous soyez contre le port est une chose (totalement entendable) mais malheureusement la haine que vous entretenez contre Christophe Chabot dessert véritablement votre combat

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Chabot, rentre te coucher,au lieu de nier l'évidence,pour une fois que O-F.publie une vérité !...

      Supprimer
    2. Désolé Monsieur, mais les faits sont les faits.
      Chacun a la possibilité de vérifier ce que je dis, les comptes des communes 2018 sont accessibles à tout le monde, il suffit de vouloir regarder la vérité en face.
      https://www.impots.gouv.fr/cll/zf1/accueil/flux.ex;jsessionid=6605679B21218AE78A253A8FC55FA155?_flowId=accueilcclloc-flow
      Tout de qui est dit dans l'article est vrai
      Si vous avez d'autres informations, donnez-les, ça intéressera beaucoup de monde
      Bonne soirée

      Supprimer
    3. Difficile de vous donner les informations que vous faites semblant de demander puisque vous bloquez tous les commentaires qui ne vont pas dans votre sens. Certainement pour maquiller la réalité, comme vous le faites si bien depuis longtemps

      Supprimer
    4. Je bloque les commentaires qui, de façon répétitive, s'en prennent aux gardiens de la Dune et à moi-même pas ceux qui donnent des informations argumentées mais visiblement vous avez du mal à argumenter.
      Quant au maquillage de la réalité, vous maîtrisez parfaitement la technique.
      Citez moi des exemples précis de maquillage de la vérité dans le blog. Merci

      Supprimer
  15. Apres verification sur le site indique , ma confiance restera a mr bourcereau on ne peut nier l evidence
    J attend pour 2019le lapin sortant du chapeau monsieur chabot

    RépondreSupprimer
  16. On a vraiment de la chance de vivre dans le pays qui a inventé la comptabilité publique. Tout un chacun peut aller vérifier sur le site officiel indiqué plus haut que la commune de Brétignolles est complètement en dehors des clous par rapport aux communes comparables de même taille (notre administration appelle cela des "strates"). Oui, la dette par habitant y est plus de deux fois plus élevée que la moyenne des communes de même taille. Pas mal !

    RépondreSupprimer
  17. Vous avez raison, continuez à enfoncer M Thomas, que vous connaissez probablement personellement et qui effectivement comparé a votre ami Praud ne vaut certainement rien,
    pourtant Praud n'était il pas au commande pour dire non au port?
    Aujourd'hui vous voulez des prises de position sur un projet malheureusement acté par l'état,
    Jamais vous n'expliquez ce qu'un maire pourrait faire contre un projet acté.
    Et puis arrétez svp de critiquer les individus qui sont au travail, employé , qui ont un patron sur le dos, sans connaitre leurs vrai opinion, vous avez du avoir tjs la chance d'avoir le choix de dire merde à votre patron quand une décision de sa part ne vous convenait pas, ça n'est peut être pas le cas de tous le monde, parfois au boulot, vous faites juste ce qu'on vous demande même si vous n'en pensez pas moins ( il faut bien manger). En tout cas je ne voterai certainement pas Praud qui n'a rien fait en 19ans, son bilan est minable, mais si il passe, j'espère que ça ne sera pas grace a des votes blancs parce que ceux la auront favorisé son élection et lui est derriere les photos et n'a pas eu le courage de dire non quand il était encore temps.

    RépondreSupprimer
  18. Ce n'est pas le tout de constater l'endettement de notre commune vis à vis des autres communes ! Il ne faudrait pas oublier de comparer la qualité de vie et les infrastructures qui nous sont offertes dans notre commune comparé aux autres ! Vous avez des oeillères pour arriver à nier l'évidence ...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. c'est sûr la salle des fête de bretignolles est exceptionnelle!

      Supprimer
    2. Et elle n'a même pas la clim !

      Supprimer
  19. Le probleme esr que l on nous demande de renflouer les comptes d une commune dont nous ne beneficions meme pas des infrastructures mirifiques
    En bref nous financons le train de vie d une diva sans beneficier d aucun avantage
    Payez moi une rolex je vous donnerai l heure

    RépondreSupprimer
  20. Quelles infrastructures mirifiques (si vous voulez dire Brétignolles) ? Un port dont les bateaux sortiront trois jours par an et qui sera complètement mort 9 mois sur 12 ? Des plages qui disparaissent ? Ah oui, ça y est j'ai trouvé ! Des rochers artificiels et un pont levis pour passer d'une demi-plage à l'autre.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. et bien qu ayant une halle par dessus le marche ,ils veulent
      en plus un port, alors qu on en a deja un a proximite
      cessez donc ce caprice d enfants gates et devenez raisonnables il est grand temps

      Supprimer
  21. Panneau électoral de la Chaize-Giraud tagué "oui au port de la chaize"

    RépondreSupprimer
  22. Les Halles, les boulevards du centre, la rue vers la parée, la maison de la santé, etc ... Je ne parle pas encore du port, mais lorsqu'il sera fait : les bassins d'eau, les chemins de promenade, les commerces, les touristes, les plaisanciers, les pêcheurs, les râleurs...etc..

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. A 15:03 ( porteur d'oeillères ) : dans le même temps, on a laissé se dégrader le quartier du Marais Girard / Normandelière, ( je n'ose pas penser qu'on l'ait sciemment saccagé ! ), et pourtant, là était le premier attrait touristique de Brétignolles !...

      Supprimer
    2. Anonyme de 15h03 :les arbres du boulevard du Nord (Lilas des Indes) et ceux du bourg arrachés au profit d'essence ne réclamant pas d'eau ! Mais les arbres plantés il y a longtemps étaient suffisamment vieux pour puiser leur eau... De l'herbe en anarchie sur les abords de nombreux sentiers ou routes de la commune, des quartiers du centre-bourg non entretenus avec des trottoirs de cailloux et des routes à ornières ! Certains éclairages demeurant allumés en pleine journée ! Une refonte totale du centre-bourg avec bois qui vieillit très mal dans le temps, différents bâtiments aux styles divers ne s'harmonisant pas entre eux, et encore moins avec l'existant (j'ai cru un moment que la municipalité raserait même l'église !), des immeubles dont les appartements ne sont toujours pas tous vendus, des ruisseaux mal entretenus (mais c'est la faute des riverains ! Cherchez l'erreur !), des "ci", des "ça". Avec l'argent du contribuable, que de choses on peut faire ! Et on veut ajouter un port ?? Qui plus est en détruisant la nature pour soi-disant en refaire une plus belle ! Mais la nature se modèle elle-même ! J'ai véritablement l'impression que la ville où je suis née a, depuis 3 mandats, la folie des grandeurs. Quelles inepties ! À trop vouloir, on peut tout perdre. La bêtise n'a-t-elle pas de limites ? Des avancées, oui, de l'expansion, oui,MAIS IL FAUT SAVOIR GARDER RAISON.

      Supprimer
  23. Je n'habite pas Brétignolles, mais ses habitants peuvent-ils nous renseigner sur les investissements réalisés pendant la dernière mandature en faveur du "cadre de vie" et des fameuses "infrastructures" dont ils profitent ? Qu'est ce qui justifie un tel niveau d'endettement ? ( A part la cupidité des banques qui se sont bien goinfrées avec les emprunts toxiques sur le dos des gogos, mais ceci est une autre histoire...)

    RépondreSupprimer
  24. Il y à 14ans à St Gilles la municipalité à eu recours à un emprunt qui est devenu toxique après la crise de 2008 et pour éponger les intérêts ils ont augmenté les impôts de 40% et maintenant il faudrait payer les abus de Brétignolles!et le caprice du maire
    Ça ne tourne pas rond dans leur tête.

    RépondreSupprimer
  25. Un homme en colère5 mars 2020 à 09:32

    La rue vers la Parée et ses 150 arbres dont les racines soulèvent le revêtement de la piste cyclable, de nombreuses personnes l'avaient prévu. Résultat, de nombreuses chutes l'été dernier et pas seulement à cet endroit.

    RépondreSupprimer
  26. Et ho les écolos !! Regardez donc pour commencer si la voiture que vous utilisez tous les jours pour acheter votre pain au super U est un diesel ou une électrique !! Vous vous éclairez à la bougie à la maison ou vous utilisez l'électricité d'origine nucléaire ?
    Vous nous faites bien rire ....

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Facile, une voiture électrique plus écolo comme voiture, c'est à démontrer. Quand on résonne comme vous, il sera difficile à prouver que ce port est écolo comme dit Chabot.

      Supprimer
    2. D'abord, vous me faites bien rire, Super U n'est pas le meilleur endroit pour acheter du pain tous les jours. A tous points de vue je préfère me rendre dans une boulangerie ou un dépôt de pain : j'y vais à pied ou à vélo.
      Par contre quand je vais à Super U, disons tous les quatre jours, j'y vais effectivement en voiture (moyenne cylindrée, essence).

      Plus sérieusement, nous avons tous nos contradictions, je l'admets, et il est certain que la majorité des anti-port ne s'éclaire pas à la bougie, utilise des smartphones dont la production a demandé une grande quantité de matières et d'énergie etc. Mais justement en ce début de vingt-et-unième siècle nous avons un peu plus conscience de ce qui est meilleur ou "moins pire" pour la planète. Et il ne faut justement plus de ces projets destructeurs du siècle passé qui ont été réalisés au nom du développement économique

      Supprimer
  27. Anonyme de 9:40
    Le port de Bretignolles n'est plus seulement une question d'écologie, C'EST UNE QUESTION DE BON SENS...

    RépondreSupprimer