Bandeau actualités

Bonjour et Merci pour votre soutien . Depuis le 10 juillet 2020, Christophe Chabot n’est plus président de la communauté de communes, c’est François Blanchet et il a décidé un moratoire sur le projet de port et la création d'une commission de médiation qui fera un bilan le 8 juillet 2021 avant vote des élus communautaires sur la poursuite ou non du projet le 22 juillet 2021. Jugement du Tribunal Administratif du 16 février 2021 : rejet du recours de La Vigie contre le SCoT du Pays de Saint-Gilles, l'association fait appel. Enquête Publique sur le projet de PLU terminée le 18 janvier 2019 - avis de la commission d'enquête favorable avec une réserve importante : rétablissement d’une coupure d'urbanisation sur le secteur de la Normandelière - approbation du PLU, en rejetant la réserve, en conseil municipal le 23 avril 2019. Nombreux recours contre le PLU. Enquête Publique sur le projet de port de plaisance terminée le 29 septembre 2018 : 5844 observations déposées - avis de la commission d'enquête favorable avec réserves - le préfet de Vendee déclare le projet d’utilité publique et donne les autorisations environnementales le 16 juillet 2019 - Nombreux recours contre les autorisations préfectorales . Le 12 janvier 2021, le Tribunal Judiciaire des Sables d'Olonne annule la vente des terrains de la ferme de la Normandelière à la commune. La mobilisation de tous est nécessaire pour s'opposer au projet de massacre de la Normandelière.

lundi 23 septembre 2019

Normandelière et Port Bretignolles : Surfrider Foundation Europe passe à l'offensive

19 septembre 2019Présentation de la lettre ouverte au préfet de Vendée par Surfrider Foundation Europe
En déclarant d’utilité publique le projet de port de plaisance de Brétignolles-sur-Mer le 16 juillet dernier, le Préfet de la Vendée, M. Benoit Brocart, a donné son feu vert à la réalisation d’un aménagement qui va à l’encontre de toute logique environnementale. Destruction irréversible des écosystèmes, artificialisation d’un site naturel d’exception, perturbation des activités nautiques locales, étude d’impact défectueuse sont les principaux motifs pour lesquels Surfrider Foundation Europe et plusieurs autres associations se dressent depuis le début contre ce projet inapproprié et superflu
En dépit des préoccupations pourtant largement exprimées, M. le Préfet a décidé de délivrer une autorisation environnementale à la construction du port, jugeant les impacts négatifs limités et cédant ainsi à des intérêts purement économiques. C’est pourquoi Surfrider Foundation Europe entend maintenant aller contester devant la justice les fondements environnementaux de cette décision irresponsable

La lettre ouverte que Surfrider Foundation Europe a envoyée au préfet de Vendée
La conclusion
"Considérant les instructions émanant des Ministères de la transition écologique et solidaire de la Cohésion des territoires et relations avec les collectivités territoriales – ville et logement ; de la Cohésion des territoires et relations avec les collectivités territoriales et de l’Agriculture et alimentation. 
Considérant les conclusions de l’enquête publique relative à la procédure d’élaboration du P.L.U de la commune de Brétignolles sur Mer. 
Considérant la faiblesse et le manque de sérieux de l’étude d’impact dans son ensemble. 
L’ONG européenne de protection de l’océan, Surfrider Foundation Europe s’oppose fermement au projet pour les raisons susmentionnées, et notamment pour la faible utilité publique qu’aura le projet de port de plaisance dans le futur. L’association alerte M. Brocart, Préfet de la Vendée, que l’autorisation qu’il a délivrée va à l’encontre de l’instruction du Gouvernement. 
Signé par
Gilles Asenjo, Surfrider Foundation Europe"

Surfrider Foundation Europe prend en mains le combat des surfeurs contre le projet de port de plaisance et quand Surfrider Foundation Europe s'engage, ça se voit sur le terrain et ça donne des résultats

L'association Surfrider sera très représentée à la manifestation contre le projet de port du 6 octobre 2019 et invite tous les surfeurs à venir exprimer leur colère à Bretignolles-sur-Mer





Les appels à manifester se multiplient

Terres Communes du 23 septembre 2019Soutenons la lutte urgente contre le projet insensé de port de plaisance artificiel de Brétignolles ! Convergeons le 6 Octobre !

CPNS du 21 septembre 2019.





Quoi faire !

Surveiller en permanence le secteur de la Normandelière
Alerter dès qu'il se passe quelque chose de suspect : déboisage, débroussaillage, vidage carrière, ...
Bloguer tout ce qui se passe à la Normandelière
Opposer une résistance citoyenne
Taguer notre indignation partout où c'est possible
Attaquer en justice toute opération illégale
Gueuler très fort lors des manifestations et lors des séances publiques
Elire aux municipales des représentants agissant pour l'environnement

Suis preneur de toutes vos idées

Petit Supplément

Journal des Sables du 23 septembre 2019. Brétignolles-sur-Mer : Christophe Chabot ne sera pas tête de liste aux municipales 2020
Comment désigne-t-on un chef de bande qui s'attaque à l'environnement local allant jusqu'à le massacrer : un criminel ! Sa vraie place est à l'ombre !
Christophe Chabot ne sera plus maire de Bretignolles mais continuera à exercer son pouvoir de nuisance à la communauté de communes ... si Frédéric Fouquet est élu maire.
Se libérant de la fonction de maire, il pourra éjecter Annick Billon lors des prochaines élections sénatoriales pour rejoindre son ami Retailleau au sénat.

C'est Frédéric Fouquet la tête de liste et c'est Christophe Chabot sur la photo ! 

Ouest-France du 24 septembre 2019. Municipales. Christophe Chabot laisse Frédéric Fouquet à la tête de la liste Réussir Brétignolles
Et toujours Christophe Chabot sur la photo

11 commentaires:

  1. Écoutez le discours de Greta Thumberg de ce jour à l'ONU.
    Il faut mettre la planète avant l'argent.

    RépondreSupprimer
  2. Aujourd'hui 23 septembre à 18h00, à la salle de la Normandelière grande réunion de l'état major de la Maire de Brétignolles. Accès sur la dune interdite un vigile monte la garde et interdiction de passer. C'est le début.......

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. il y a un arrêté pour interdire l'accès à la dune?

      Supprimer
  3. Désobéissance civile !!!!

    RépondreSupprimer
  4. petit Napoléon perd les pédales!!!

    RépondreSupprimer
  5. Le salaire du vigile et toutes les protections sont ils inclus dans le budget du port ? La dérive commence, même si elle était prévisible. Une dérive c'est très utile pour remonter contre le vent et ce projet ne devrait pas avoir le vent en poupe lorsqu'on entend les discours à la télé et radio à longueur de journée.

    RépondreSupprimer
  6. Un homme en colère23 septembre 2019 à 21:21

    C.chabot ne se représentera pas tête de liste aux prochaines élections municipales selon le site du journal des Sables, laissant sa place à Frédéric Fouquet. Comme d'habitude (exemple du foot), Chabot laisse la place quand ça craint à un bon gars bretignollais à la base. Par contre le fait de vouloir toujours être président de la CRC ne sera peut être pas du goût des autres maires à longues dents.

    RépondreSupprimer
  7. Et où est la photo du dauphin ? le journaliste a t-il oublié ? Pour un futur maire, il se laisse présenter et porter par le prédécesseur, qui en plus aura toutes les compétences à la com com. Faute de casting

    RépondreSupprimer
  8. Jean-Patrick Fillet24 septembre 2019 à 13:16

    chabot sénateur?.....pas pret d'arriver....

    RépondreSupprimer
  9. Si chabot a la possibilité de devenir
    Sénateur ! alors je dis pauvre France.

    RépondreSupprimer
  10. Cette présence d'un vigile est illégale...Chaque citoyen à le droit de circuler librement le long de la côte.
    Quel arrêté municipal prévoit l'interdiction de circuler ? Si un tel arrêté était pris il serait illégal ? Donc attaquable au T.A.

    RépondreSupprimer