Bandeau actualités

Bonjour et Merci pour votre soutien . Depuis le 10 juillet 2020, Christophe Chabot n’est plus président de la communauté de communes, c’est François Blanchet et il a décidé un moratoire sur le projet de port et la création d'une commission de médiation qui fera un bilan le 8 juillet 2021 avant vote des élus communautaires sur la poursuite ou non du projet le 22 juillet 2021. Jugement du Tribunal Administratif du 16 février 2021 : rejet du recours de La Vigie contre le SCoT du Pays de Saint-Gilles, l'association fait appel. Enquête Publique sur le projet de PLU terminée le 18 janvier 2019 - avis de la commission d'enquête favorable avec une réserve importante : rétablissement d’une coupure d'urbanisation sur le secteur de la Normandelière - approbation du PLU, en rejetant la réserve, en conseil municipal le 23 avril 2019. Nombreux recours contre le PLU. Enquête Publique sur le projet de port de plaisance terminée le 29 septembre 2018 : 5844 observations déposées - avis de la commission d'enquête favorable avec réserves - le préfet de Vendee déclare le projet d’utilité publique et donne les autorisations environnementales le 16 juillet 2019 - Nombreux recours contre les autorisations préfectorales . Le 12 janvier 2021, le Tribunal Judiciaire des Sables d'Olonne annule la vente des terrains de la ferme de la Normandelière à la commune. La mobilisation de tous est nécessaire pour s'opposer au projet de massacre de la Normandelière.

mercredi 5 septembre 2018

Normandelière et Christophe Chabot a son ministre !

C’est François de Rugy qui remplace Nicolas Hulot et François de Rugy est venu à Bretignolles le 14 novembre 2015 pour dire tout le bien qu’il pensait du projet de port Bretignolles et tout le mal qu’il pensait des «écologistes dogmatiques» !

Lire dans Nouvel Ouest de juillet août 2017 - page 9

Voir article du blog du 1er août 2017

Aujourd’hui le Nouvel Ouest n’existe plus







Lors de sa visite à Bretignolles, François de Ruby n’a rencontré que Christophe Chabot et sa bande évitant d’échanger avec les «écologistes dogmatiques» que nous sommes !

Les «écologistes dogmatiques» ne manquent pas d’arguments, il suffit de lire les observations déposées sur le registre dematerialise.

Faut pas se décourager et continuer le combat : les ministres passent mais les règles environnementales françaises et européennes restent.






Petit supplément

voir déposition N°2372 - Chantal Jacques, ex présidente des marais de la Gachere, ex présidente de la fédération nationale des associations de marais, sait de quoi elle parle et interroge sur la modification des courants marins que pourrait entraîner un port à la Normandeliere et sur l’incidence hors des limites de la commune de Bretignolles. Elle refuse ce port avec trop d’incertitudes.

8 commentaires:

  1. de Rugy ce n'est pas un écologiste, c'est un opportuniste!
    Il suffit de regarder son parcours et ses actions.

    RépondreSupprimer
  2. Vu ce matin à La Normandelière : des personnes armées de "poêles à frire" et de pelles, en
    train "d'attaquer" la dune, près de l'école de voile, et celà, sous le regard apparemment
    "bienveillant" des employés municipaux en train de retirer les bouées d'été !!!
    Le creusement du port est déjà commencé...

    RépondreSupprimer
  3. "les chiens aboient, la caravane passe". Ce port ne se fera jamais à cet endroit précis, il n'est pas SUBSTANTIELLEMENT différent de l'ancien. Les partisans vivent leur heure de gloire maintenant, ils vont déchanter bientôt.

    RépondreSupprimer
  4. De retour de la Grand'plage à Saint-Gilles, j'ai pu voir tous les 50 m un avis d'enquête publique sur l'attribution de deux concessions de plage. Curieusement, je n'ai vu nulle part aucun avis sur le projet de port de Brétignolles. A croire que les Gillocruciens ne sont pas concernés.Bizarre autant qu'étrange.

    RépondreSupprimer
  5. Chabot recrute ses soutiens dans la fange!

    Phénomène révélateur d'une grande fébrilité.

    Il est certes fastidieux de voir toutes les observations déposées mais il y en a qui font déborder le vase: (n°2382)
    "Que penser de personnes qui émettent des avis négatifs et qui ne sont pas concernés en tant que propriétaires sur le pays de vie!"

    Je n'irais pas plus loin dans les élucubrations de cet anonyme.
    Sachant que sa virginité judicaire, on en a rien à foutre et on ne voit pas bien ce qu'elle apporte au débat.

    La démocratie sous Chabot se résume à :

    Je suis propriétaire et j'ai le droit de m'exprimer, les autres doivent fermer leur gueule!

    Sans parler des attaques anonymes envers des personnes qui déposent dans la plus grande transparence et donc sans anonymat leurs observations.

    Avec Chabot c'est la politique des corbeaux.

    Avec Chabot tout est possible, surtout le pire.

    RépondreSupprimer
  6. Martine Luce présidente de Demain Bretignolles5 septembre 2018 à 21:36

    J’ai grande peine pour le pitoyable corbeau de l’observation 2376 qui n’a d’autres arguments que ses pleurnicheries auprès des commissaires enquêteurs

    RépondreSupprimer
  7. Au Malade rédacteur de l'observation 2382 !

    L'expérience de la vie m'a appris une chose qui se vérifie souvent exacte :

    Généralement quand quelqu'un brandit sa virginité, surtout judiciaire, alors qu'on ne lui demande rien, c'est qu'il n'est pas aussi vierge que cela !.

    Il en rêve de cette virginité, manifestement, c'est donc qu'il ne l'a pas !

    D'ailleurs, je ne vois pas ce que cet argument vient faire dans les observations ? A part dissimuler toutes les lacunes du projet de port ? ou faire une allusion indirecte à toutes les salades dans l'environnement du maître d'ouvrage ?

    Pour le reste, y'a pas à faire d'autre remarque sur la qualité de son observation, c'est d'un niveau tel que nous descendrions bien bas !

    RépondreSupprimer