Bandeau actualités

Bonjour et Merci pour votre soutien . Recours contentieux contre le projet de SCoT du Pays de Saint-Gilles-Croix-de-Vie non jugé. Enquête Publique sur le projet de PLU terminée le 18 janvier 2019 - avis de la commission d'enquête favorable avec une réserve : rétablissement d’une coupure d'urbanisation sur le secteur de la Normandelière - approbation du PLU, en rejetant la réserve, en conseil municipal le 23 avril 2019. Nombreux recours contre le PLU. Enquête Publique sur le projet de port de plaisance terminée le 29 septembre 2018 : 5844 observations déposées - avis de la commission d'enquête favorable avec réserves - le préfet de Vendee déclare le projet d’utilité publique et donne les autorisations environnementales le 16 juillet 2019 - Nombreux recours contre les autorisations préfectorales . La mobilisation de tous est nécessaire pour s'opposer au projet de massacre de la Normandelière.

mardi 20 février 2018

Normandelière et le dimensionnement d'ouvrages portuaires : c'est du sérieux !

Sud-Ouest du 19 février 2018La Cotinière : marées, tempêtes… une maquette pour tester l’extension du port

L’avenir du port de pêche de la Cotinière se dessine au pied des Alpes. À Grenoble, les infrastructures du projet d’extension oléronnais sont testées au sein du laboratoire d’hydraulique d’Artelia
L’immense bassin de 30 mètres de côté de cette unité d’ingénierie multidisciplinaire a déjà permis, entre autres projets maritimes, d’éprouver les îles artificielles du gisement de Zakum (Émirats arabes unis), de dupliquer les défenses de port Constanta (Roumanie) ou encore de valider le terminal à conteneur de Tema (Ghana)

C'est le groupe Vinci qui est en charge de la réalisation du bassin portuaire et il ne lésine pas sur les moyens de dimensionnement.

Dans l'article de Sud-Ouest, il est dit :
"c'est un port de pêche à échelle réduite qui est immergé dans la banlieue grenobloise. Il s'agit de valider, au plan physique, les calculs du modèle numérique. L'agitation de la houle dominante d'ouest ou de sud, les marées centennales, les plus grosses tempêtes, y seront reproduites au fil de 12 scénarios dont l'exécution demandera un mois et demi. Tous les choix techniques seront corroborés. Cela va de la taille des enrochements préconisés pour les jetées aux effets de la houle dans le bassin à proprement parler qui recevra la flottille de pêche, en passant par le contrôle de la non-submersibilité des ouvrages. Pour la bonne cause, toutes les cotes du projet, de la hauteur des fonds à celle des quais et des jetées, ont été reproduites"

La modélisation ARTELIA, c'est du sérieux. On est loin des essais "bidon" de la société BRL Ingénierie pour valider les ouvrages portuaires du port de plaisance de Brétignolles.
Lire l'article du 15 novembre 2012. Le projet impossible à réaliser
La société BRL ingénierie n'a proposé qu'un avant projet de port basé sur une modélisation simpliste, sur des calculs grossiers et sur des essais en baignoire et ne s'est jamais engagée sur une conception définitive. Christophe Chabot ne l'a pas entendu (ou pas compris!) et, dès septembre 2009,  il annonçait que le dossier de dimensionnement était clos (vidéo en fin d'article).
Le vrai test échelle 1 n'aurait lieu qu'une fois le port réalisé (dans sa configuration initiale) et, comme il ne serait pas possible de revenir en arrière, il faudrait alors apporter toutes les modifications nécessaires au bon fonctionnement de l'avant-port quelles que soient les conséquences au niveau de l'environnement et au niveau des finances publiques.

Nota :
L'enquête publique sur le projet d'extension du port de la Cotinière est terminée depuis le 19 janvier 2018, les conclusions des commissaires-enquêteurs sont attendues
Le projet d'extension du port de pêche de la Cotinière est de conception plus simple et plus classique que celle du projet de port de plaisance de Brétignolles-sur-Mer. Toutefois les études sont conduites avec beaucoup plus de sérieux. A Brétignolles, on a l'impression d'avoir affaire à des charlatans.

Voir les vidéos

L'essai bidon de BRL Ingénierie



La supercherie de Jérôme Dénécheau et de Christophe Chabot le 5 septembre 2009 annonçant la fin du dimensionnement des récifs artificiels sur le site rocheux de la Normandelière suite aux essais "bidon" de BRL Ingénieirie



Petit Supplément

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire