Bandeau actualités

Bonjour et Merci pour votre soutien . Recours contentieux contre le projet de SCoT du Pays de Saint-Gilles-Croix-de-Vie, Projet de PLU de Bretignolles en cours d’élaboration, la commune est sous RNU. Enquête Publique sur le projet de port de plaisance terminée le 29 septembre 2018 : 5844 observations déposées - avis de la commission d'enquête favorable avec réserves. La mobilisation de tous est nécessaire pour s'opposer au projet de massacre de la Normandeliere.

mardi 3 octobre 2017

Normandelière et Paroles de Christophe Chabot de octobre 2017

 Paroles de Brétignolles de octobre 2017

Tribune de la majorité municipale : les opposants n'ont pas d'arguments et ne comptent que sur des recours juridiques pour contrer les projets PLU et port !
S'il y a recours juridiques, c'est parce que les arguments des opposants sont systématiquement rejetés par Christophe Chabot et qu'il passe en force sur les dossiers d'aménagement (ex. SCoT)
Tribune de l'opposition municipale consacrée à la fusion des communes
lire l'article du 2 octobre 2017
PLU - réunion publique le vendredi 20 octobre 2017 à 18H au pôle associatif




Petits Suppléments

Ouest-France du 30 septembre 2017 - Vendée. Bénéteau investit et prépare son usine du futur au Poiré
Que devient le projet d'implantation à Givrand ?
Il ne fait pas partie des priorités de l'exercice.
Le Pays de Saint-Gilles-Croix-de-Vie attendait beaucoup de ce projet d'implantation, il semble aujourd'hui abandonné.

Journées Nationales d'Etudes de l'ANEL à La Réunion du lundi 9 octobre au vendredi 13 octobre 2017.
Le programme
Jacques Oudin sera présent et parlera de son expérience en terme d'érosion côtière ! C'est pas sérieux.
Cricri, administrateur de l'ANEL, fera-t-il le voyage à La Réunion sur le compte des contribuables locaux ?

5 commentaires:

  1. Aux lobotomisé·e·s de Chabot:

    Pourquoi nous opposant·e·s aurions-nous de nouveaux arguments face à un Xième nouveau projet de port qui ne se différencie guère du précédent rejeté rappelons-le lors des 7 enquêtes publiques de 2011.

    Nos arguments sont toujours d'actualités et les recours juridiques ne sont fait que pour stopper les passages en forces, aujourd'hui via le SCOT, demain via le PLU, que tente Chabot pour imposer son projet de port.

    Face au non-respect des lois et règlements constatés dans le projet de port que veut imposer Chabot depuis des années et qu'il tente de faire valider par les règlements d'urbanismes, dont il a tout fait pour retarder leurs mises en œuvre, en jouant la montre pour mieux, à ses yeux, arriver à les imposer, les recours juridiques sont et seront les seules solutions pour faire respecter le droit. Ils ne sont qu'un début.

    Mais sachant que la justice est lente, Chabot et ses lobotomisé·e·s peuvent être assuré·e·s qu'en cas de passage en force et outre la justice, ils seront responsables d'une radicalisation de l'opposition beaucoup plus élargie à leur projet de port.

    Avec Chabot tout est possible, surtout le pire.

    RépondreSupprimer
  2. Comment est-il possible d'évoquer (dernière ligne de la tribune d'opposition)ce que serait le non d'une commune nouvelle : Bien évidemment ce sera Brétignolles sur Mer et les autres communes des annexes!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pour l'instant,c'est plutôt Branquignolles sur mer

      Supprimer
  3. Absolument. J'espère que cela se produira

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. L'opposition à la fusion pourrait être bien plus forte que celle au port de Brétignolles,

      Supprimer