Bandeau actualités

Bonjour et Merci pour votre soutien . Recours contentieux contre le projet de SCoT du Pays de Saint-Gilles-Croix-de-Vie non jugé. Enquête Publique sur le projet de PLU terminée le 18 janvier 2019 - avis de la commission d'enquête favorable avec une réserve : rétablissement d’une coupure d'urbanisation sur le secteur de la Normandelière - approbation du PLU, en rejetant la réserve, en conseil municipal le 23 avril 2019. Nombreux recours contre le PLU. Enquête Publique sur le projet de port de plaisance terminée le 29 septembre 2018 : 5844 observations déposées - avis de la commission d'enquête favorable avec réserves - le préfet de Vendee déclare le projet d’utilité publique et donne les autorisations environnementales le 16 juillet 2019 - Nombreux recours contre les autorisations préfectorales . La mobilisation de tous est nécessaire pour s'opposer au projet de massacre de la Normandelière.

jeudi 21 novembre 2019

Normandelière et le Journal des Sables : des dossiers qui interpellent !

Dans le Journal des Sables du 21 novembre 2019, il y a des dossiers importants qui interpellent et qui sont en lien avec le projet de port de plaisance de Bretignolles, il faut l'acheter.


Dossier N°1 - La menace de la montée des océans

Après l'article du Courrier Vendéen du 14 novembre 2019, le Journal des Sables cible son enquête sur la ville des Sables d'Olonne.
Cette montée des eaux est une préoccupation des élus de la ville qui étudient tous les scénarios possibles
Leur conclusion : C'est un combat difficile contre les éléments qui se profile dans les années à venir, "c'est une lutte infinie" face à la nature

Dans un tel contexte, comment peut-on accepter aujourd'hui un projet d'aménagement à Bretignolles qui fait entrer la mer dans les terres ?
ça dépasse l'entendement !

L'interview de Stéphane Buchou est le même que celui présenté dans le Courrier Vendéen du 14 novembre 2019. ,
Stéphane Buchou dit qu'il ne s'est jamais prononcé pour le projet de port et que c'est une bonne chose que les travaux soient arrêtés en attendant que les recours soient jugés

L'extrait de l'interview de Stéphane Buchou concernant le projet de port de plaisance de Bretignolles.
Il est en train de lâcher Christophe Chabot et de prendre à son compte la position des opposants et des associations environnementales : attendre que les recours soient jugés avant de décider ou non de la poursuite des travaux.

C'est probablement la position actuelle de l'Etat et donc du préfet de Vendée.




Dossier N°2 - le conseil municipal du 13 novembre 2019

Deux policiers municipaux "afin d'assurer une présence plus forte sur le terrain"
Est-ce pour diffuser des tracts d'attaques personnelles ou pour verbaliser ceux qui le font ?

Christophe Chabot : "nous sommes sensibles à l'inquiétude des Bretignollais" et il a annoncé qu'il écrirait prochainement à la population
Est-ce lui (ou son conseiller en communication) qui a écrit le tract d'attaques personnelles distribué dans les boîtes à lettres des Bretignollais ?
nota : il faut relire de temps en temps l'intervention de Christophe Chabot du 10 octobre 2019.

Christophe Chabot appelle à "encourager la population à bien vivre ensemble"
Comment bien vivre ensemble si on fait tout pour déchirer la commune en montant les uns contre les autres ?
Lire l'article du 20 novembre 2019Bretignolles-sur-Mer : la campagne des municipales 2020 est lancée !

Lire la suite dans Plus d'Infos

France 2 - 20H du 21 novembre 2019 : Reportage sur le port de plaisance de Bretignolles

Ordre du jour du conseil communautaire du 28 novembre 2019

"Demain, notre planète : changer"

Montée des eaux en 2050 : quels monuments sont « menacés » en Charente-Maritime ?




France 2 - 20H du 21 novembre 2019 : Reportage sur le port de plaisance de Bretignolles (curseur 27')
A voir aussi sur Facebook
Le projet de port de plaisance aux informations d'une grande chaîne d'infos, c'est top !
Les partisans de Chabot : La destruction de l'environnement, ils s'en foutent, ce qu'ils veulent c'est un port pour mettre à l'eau leurs petits bateaux. Quel égoïsme !
Le coût du projet donné sur la grande chaîne nationale : 75 000 000 d'euros ! Désormais personne ne peut ignorer ce que sera le coût en final du projet
Personne ne pourra aussi ignorer les dégâts commis à ce jour sur le littoral Bretignollais : destruction de la dune, arrachage d'arbres, ...


Ordre du jour du conseil communautaire du 28 novembre 2019

Bizarre, bizarre, ... il n'y a pas de point concernant le marché de création du port de plaisance dont l'appel d'offres aux entreprises est clos depuis le 14 novembre 2019 !!!


L'Appel d'offres serait-il déclaré sans suite pour cause d'infructuosité ?









"Demain, notre planète : changer" : conférence France Inter, jeudi 21 novembre 2019 de 20h à 22h
Animée par Mathieu Vidard, producteur de La Terre au carré, nous tenterons de répondre aux questions que l’on se pose : Comment se mettre en mouvement pour engager une transition durable ? Comment changer nos modes de vie et rêver le monde de demain ? Épuisement des ressources. Dérèglement climatique. Effondrement de la biodiversité. De la prise de conscience à l’engagement…

Sud-Ouest du 20 novembre 2019Montée des eaux en 2050 : quels monuments sont « menacés » en Charente-Maritime ?

9 commentaires:

  1. On pourrait peut être parler du vin de brem ,
    toujours avec modération les mets locaux ,
    parce que cette montée des eaux... me saoule.

    il parait qu'il y a un projet de port à sec dans la carrière du brethomé pour 2050
    au cas où, et des droits d'auteurs assez cher sur les photos aériennes du tour de france d'après france télévision, évidemment on a les sponsors médiatiques qu'on peut

    santé !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pas le vin de brem sauuf dans le lave glace de l auto pas un moustique n y resiste
      Doncc avec beaucoup de moderation

      Supprimer
  2. Pour étayer le propos de JYB sur la montée des océans , voici ce que j'ai pu lire dans le journal La Croix le 29 septembre dernier :
    "Si rien n’est fait, le Giec estime que le niveau de la mer pourrait augmenter de 1,10 m en 2100, soit 10 cm de plus que ce qu’indiquaient les précédentes prévisions en 2013. Les estimations s’avancent jusqu’en 2300, établissent alors un niveau de la mer à 5 mètres au-dessus de celui de l’ère préindustrielle. En cas de respect de l’accord de Paris, l’augmentation stagnerait entre 30 et 60 cm."
    Le Maire doit donc être un adepte du dicton : après moi le déluge.

    RépondreSupprimer
  3. on pourra mettra le dolmen sur pilotis ! cool !
    https://www.ecologique-solidaire.gouv.fr/comprendre-giec

    en principe après çà va mieux ...

    RépondreSupprimer
  4. Lettre à nos "amis de la Dune" ,
    Parce que vos mains s'activent à défendre ce que d'autres mains détruisent
    Parce que vous avez le courage de ne pas vous soumettre à des décisions irraisonnées et injustes
    Parce que vous êtes dignes et courageux
    Par ce que vos actions n'ont vocation qu'à protéger la nature et servir de la vie
    Par ce qu'il faut du courage pour s'indigner , de la passion , du cœur et le sens de l'autre
    Par ce que vos adversaires exercent toujours plus de pressions
    Parce que nous savons tout, de vos longues heures de lutte dans la rudesse de vos installations, de vos sacrifices humains et financiers , de ce qu'ils vous en coûtent ….
    Parce que dans la chaleur d'un café nous venons vous réconforter , mais que parfois nous n'avons pas la possibilité de vous soutenir plus fort
    Nous repartons le cœur plein de remords de ne pas plus vous aider
    Mais sachez combien nous sommes fiers et admiratifs de vos résistances qui nous donnent foi en l'humanité.

    RépondreSupprimer
  5. Dans"c'est Canteloup"d'hier soir-mercredi 21 novembre-Nicolas Canteloup parodie le maire de Bretignolles.Même si ce n'est pas la tête du nôtre, c'est comique.

    RépondreSupprimer
  6. France 2, 20h25, reportage sur le projet de port à Bretignolles.
    Coût prévisionnel 75m€

    RépondreSupprimer
  7. La réserve émise par les commissaires d'enquête était largement en dessous de 75MEuros, donc le critère n'est pas respecté et donc le projet doit être annulé, c'est simple

    RépondreSupprimer
  8. On arrose la défaite de Chabot ...et on n'a pas fini!

    RépondreSupprimer