Bandeau actualités

Bonjour et Merci pour votre soutien . Recours contentieux contre le projet de SCoT du Pays de Saint-Gilles-Croix-de-Vie non jugé. Enquête Publique sur le projet de PLU terminée le 18 janvier 2019 - avis de la commission d'enquête favorable avec une réserve : rétablissement d’une coupure d'urbanisation sur le secteur de la Normandelière - approbation du PLU, en rejetant la réserve, en conseil municipal le 23 avril 2019. Nombreux recours contre le PLU. Enquête Publique sur le projet de port de plaisance terminée le 29 septembre 2018 : 5844 observations déposées - avis de la commission d'enquête favorable avec réserves - le préfet de Vendee déclare le projet d’utilité publique et donne les autorisations environnementales le 16 juillet 2019 - Nombreux recours contre les autorisations préfectorales . La mobilisation de tous est nécessaire pour s'opposer au projet de massacre de la Normandelière.

samedi 12 octobre 2019

Normandelière et Port Bretignolles : l’appel au désordre de la Conférence Départementale des Exécutifs

Le Reporter Sablais du 11 octobre 2019Vendée Port-Brétignolles – Front commun des élus dirigeant les Collectivités vendéennes derrière Christophe Chabot

Ouest-France du 11 octobre 2019. Port-Brétignolles n’en finit pas de faire réagir
Christophe Chabot peut également compter sur le soutien du conseil départemental. Dans un communiqué, les présidents de communautés de communes et d’agglomération, les représentants des maires de Vendée ainsi qu’Yves Auvinet, président du conseil départemental, « en appellent solennellement à l’État pour que les travaux reprennent dans la sérénité, si besoin par un recours à la force publique ».

Les élus vendéens soutiennent l’un des leurs, un point c’est tout.
Leur appel solennel à reprendre les travaux dans la sérénité est complètement irresponsable et met de l’huile sur le feu.

Après l’appel au calme du préfet de Vendée, la situation est claire :
Tous les travaux liés au projet de port de plaisance de la Normandeliere doivent être arrêtés en attente des décisions de la justice administrative concernant les recours des opposants au projet et ils le seront.
Nous soutiendrons toute action non violente de terrain du collectif ZAD de la Dune empêchant les travaux de reprendre dans le contexte actuel. La prochaine opération non violente concernera la carrière de Brethome : toute tentative de vidage de la carrière par la société Veolia sera empêchée.

L’ordre logique des choses, c’est d’attendre les décisions de justice avant de reprendre ou non les travaux. Les élus veulent avancer leur projet pour le rendre irréversible si les décisions de justice étaient défavorables, c’est de l’irresponsabilité.
L’appel des élus est un appel au désordre, pas un appel au calme. De nombreuses personnes sont prêtes à venir renforcer le collectif ZAD de la Dune si les travaux reprenaient.

Le projet de port Bretignolles, c’est désormais une affaire nationale qui va remonter jusqu’aux plus hautes instances de l’Etat
Le Figaro du 12 octobre 2019. En Vendée quelques militants tiennent les pelleteuses en échec (voir dans Plus d’Infos)

Un extrait de l’article du Figaro




























8 commentaires:

  1. Chabot à distribuer les projets sur le pays de St Gilles de façon à obtenir son port, salle des fêtes à St Hilaire, lycée à St Gilles et port à Brétignolles . Il aurait été préférable par exemple que le lycée soit à Brétignolles, la salle des fêtes à la Chaize Giraud puis organiser le port de St Gilles qui à encore un large potentiel et surtout qui existe déjà! là il aurait sans doute fédéré plus de citoyens du pays autour de lui et fait plein d'économie d'argent et d'énergie pour autres choses. Mais non, cet homme ce braque et traite de moins que rien les personnes qui
    ne sont pas d'accord et s'opposent.
    Son port est un tissu de mensonges.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Une salle des fêtes à la Chaize-Giraud? Il faudrait d'abord un site internet et un affichage municipal accessible et lisible par tous !

      Supprimer
  2. La cupidité est sur lui

    RépondreSupprimer
  3. chabot a distribué , le port de STG qui a fait plein d'économies cet homme se braque A part ces quelques fautes d'orthographe, votre texte est une merveille et je suis entièrement d'accord avec lui.

    RépondreSupprimer
  4. Ce qui m'insupporte le plus c'est la désinformation quand a la consultation des habitants mentionnée dans cet article par ailleurs globalement exhaustif.
    La consultation de la population concernait uniquement Bretignolles et aucunement la population de la CAC.
    Si il y avait eu 51% sur une telle consultation en bon démocrate je ne manifesterais pas.

    RépondreSupprimer
  5. Lorsque Chabot dit qu'il ne s'attendait pas aux zadistes il ment, quelqu'un très proche de lui m'en a parlé au mois de juin ou juillet.

    RépondreSupprimer
  6. https://www.francebleu.fr/infos/societe/bretignolles-sur-mer-le-maire-reporte-son-appel-a-manifester-contre-la-zad-a-la-demande-de-l-etat-1570811559

    RépondreSupprimer