Bandeau actualités

Bonjour et Merci pour votre soutien . Depuis le 10 juillet 2020, Christophe Chabot n’est plus président de la communauté de communes, c’est François Blanchet. Recours contentieux contre le projet de SCoT du Pays de Saint-Gilles-Croix-de-Vie non jugé. Enquête Publique sur le projet de PLU terminée le 18 janvier 2019 - avis de la commission d'enquête favorable avec une réserve : rétablissement d’une coupure d'urbanisation sur le secteur de la Normandelière - approbation du PLU, en rejetant la réserve, en conseil municipal le 23 avril 2019. Nombreux recours contre le PLU. Enquête Publique sur le projet de port de plaisance terminée le 29 septembre 2018 : 5844 observations déposées - avis de la commission d'enquête favorable avec réserves - le préfet de Vendee déclare le projet d’utilité publique et donne les autorisations environnementales le 16 juillet 2019 - Nombreux recours contre les autorisations préfectorales . La mobilisation de tous est nécessaire pour s'opposer au projet de massacre de la Normandelière.

mercredi 16 octobre 2019

Normandelière et Port Bretignolles : Christophe Chabot délire sur RTL ce matin

RTL. Petit Matin du 16 octobre 2019 (curseur 1H37'40") : Interview de Christophe Chabot

Le maire en plein délire

... qualité environnementale du projet de port de plaisance qui ne justifie pas la présence de qui que ce soit ..
... il fait plus que respecter l'environnement ... ce sera le premier port de France conçu à impact environnemental positif ...
 ... les associations environnementales qui sont venues nous voir ont dit que c'était un très beau projet ...
... ce port est validé, il se fera ...
... le port n'a pas vocation à répondre qu'aux besoins en anneaux ... nous ne faisons pas ça pour répondre à un besoin nautique ... 
... ce port, grâce aux enrochements qui sont au large permettra de ré-engraisser les plages ...
... nous n'avons pas suffisamment vendu ce projet aux médias ... 85% des Bretignollais veulent ce port ...

Cricri réveille-toi, tu deviens ridicule et tu donnes une mauvaise image de ta commune et des Bretignollais en disant n'importe quoi !
Tu as choisi Frédéric Fouquet comme tête de liste aux municipales parce que tu prévoyais probablement que les choses allaient se compliquer en 2020 et que tu pourrais faire porter le chapeau à un autre (une habitude dit-on à Bretignolles) mais, malheureusement pour toi, les choses se sont dégradées plus rapidement que tu l'avais prévu et c'est toi qui es en première ligne aujourd'hui ! La fin d'un beau parcours !
Crici et le tu, c'est de l'irrespect pour l'homme et ses méthodes et je l'assume.

Petits Suppléments

L'information se répand : Journal de M6, Charlie Hebdo, ...









Le + d'infos de TV Vendée du 15 octobre 2019. Le projet de port de Bretignolles-sur-Mer, un projet controversé.









Site Reporterre du 16 octobre 2019. La carte des luttes contre les grands projets inutiles







40 commentaires:

  1. Et il a oublié de dire que ce port devrait rapporter beaucoup d'argent aux habitants.
    Pour bien des gens, l'écologie, ils s'en foutent.
    Mais, on va gagner beaucoup d'argent, grâce au maire et à ses bonnes idées.
    Et surtout à ses belles paroles de prêchi-prêcha.
    Il a compris qu'il faut raconter aux gens ce qu'ils ont envie d'entendre.
    Cependant, un hic, c'est la suppressions un plan d'eau.
    Ça ne passe pas.

    RépondreSupprimer
  2. Son allocution sur RTL est autant artificielle que son port!

    RépondreSupprimer
  3. Pauvre Chabot, décidemment la culture n'est pas son fort. Il ne sait rien dire d'autre (à part les insultes) que son port "est à impact environnemental positif". A chaque intervention, à chaque interview, c'est le même refrain. A part cette phrase qu'il doit trouver jolie et à laquelle il semble croire, rien, des insultes, du creux, des grossièretés. Il faudrait que ses sbires lui proposent un autre élément de langage, ça nous changerait. Et ça n'est pas parce que les plantes (arrachées à coup de bulldozer) vont être plantées ailleurs que le port ne polluera plus et que le nappe phréatique s'en remettra ! Et dire que ce type (ou son clone) risque d'être réélu en 2020. Brétignollais (es), réveille toi !!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pour les insultes et les grossièretés, Chabot a dû s'inspirer de certains commentaires du blog...Dommage de gâcher une bonne cause et de bons arguments contre le port avec un tel langage.

      Supprimer
  4. C'est bien

    Chabot vient de reconnaitre que son port , contrairement à ce qu'il mettait en avant lors de l'enquête publique, n'a pas d'intérêt général:
    le port n'a pas vocation à répondre qu'aux besoins en anneaux ... nous ne faisons pas ça pour répondre à un besoin nautique ...
    C'est bien
    Le Préfet apprends au fur et à mesure, au fil des interviews de Chabot par les médias nationaux, comment il s'est bien fait avoir par le menteur patenté de Brétignolles.

    Avec Chabot tout est possible, surtout le pire.

    RépondreSupprimer
  5. Il dit qu'il a mal vendu son projet aux habitants du pays! Alors qu'ils ont muselé la presse locale pour que ce projet passe en force et en leur faveur !!! La République de mes le Maire....

    RépondreSupprimer
  6. les présidents de La Vigie et Demain Brétignolles devraient proposer à Mr Chabot un débat sur télé Vendée.

    RépondreSupprimer
  7. Que veut dire :impact environnemental positif?
    Le port va t'il bouffer toute les merdes emises par les bateaux?
    Pauvre Chabot !

    RépondreSupprimer
  8. il dit aussi " c'est pas moi qui le dit"c'est toujours les autres

    RépondreSupprimer
  9. Pour rappel : il a dit, lundi 7 octobre à un jeune zadiste, qu'il se fichait du port, lui ce qu'il veut c'est de l'argent pour sa commune !
    Ça résume bien sa pensée, POGNON POGNON POGNON.
    Etl'environnement ..... secondaire

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ce qu'il veut pour sa commune c'est que la CAC lui rachète les terrains qu'il a imprudemment acheté sur le budget de la commune. C un fourbe et il est en train d'entuber ces "copains" les autre maires.
      J'espère qu'ils ne seront pas dupes

      Supprimer
    2. Chabot a dit qu'il se FICHAIT du Port!!! Parole de zadiste !!! Il avait fumé quoi?

      Supprimer
  10. Malheureusement, lui réussi à passer dans les médias et beaucoup de personnes prennent pour argent comptant toutes ces bétises à partir du moment où c'est médiatiser !
    La vigie a t-elle aussi un plan de communication ?

    RépondreSupprimer
  11. sale temps pour les copains de la dune vent pluie COURAGE à eux

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Au moins ils ont eu de l'eau courante !!!

      Supprimer
  12. Tout le monde semble oublier l'aspect économique. La réserve des commisaires enquêteurs est de 30 millions maintenant on entend 43 millions et le specialiste interrogé par FR3 parle de 100 millions. Qui va payer? cherchez bien car les subvention ne sont pas encore là!
    Tout ce qu'a fait le maire précédent a été detruit une revanche personelle suite à ces avatars avec les marsouins.

    RépondreSupprimer
  13. Un port à la pointe de l'écologie ? Alors la suppression du plan d'eau, le massacre du site de la Normandelière ou le transfert de plantes à coup de bulldozer, écologique ? Mal parti pour la construction d'un port écologique ou alors on a pas la même définition de l'écologie.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. (Mode ironique)
      Comme je l'ai lu ailleurs, si on construit des ports de Brétignolles partout, on pourrait sauver la planète en 5 ans !!! ;-)
      #SauvonsLaPlaneteConstruisonsDesPortsPartout !!!

      Supprimer
  14. il va re engraisser la plage encore jamais vu de plage crasse ou maigre a coup de gazoil et d'huile de vidange peut etre pfff

    RépondreSupprimer
  15. Destruction de l'anse du repos et droit dans ses botes il y aura plus de poissons dans la mer par des blocs.
    Il est sérieux ou c'est plus grave?
    Un vrai mytho.
    Allez voir la définition du... mytho

    RépondreSupprimer
  16. À écouter Chabot ce matin sur RTL, nous n'avons pu que constater encore une fois, les mensonges et toujours les mêmes inepties.Ses interventions dans les mėdias, le montrent aux abois, son vocabulaire n'est pas à la hauteur de la fonction. Aucune sérénité ne se dégage du personnage, au contraire un énervement non contenu, signe fort d'une non crėdibilitė.

    RépondreSupprimer
  17. Il aurait aussi du préciser ce matin que les gravats de ce port allait combler une carrière après avoir pompé puis rejeté à la mer 350000 mètres cubes d'eau pour au final construire un belvédère où plutôt un mirador pour contempler son œuvre ! Très écolo !!!

    RépondreSupprimer
  18. Malheureusement rien de nouveau dans son discours. Quel est l impact d écologie positive (qu est est-ce que c est?) de ce fichu port???

    RépondreSupprimer
  19. CHABOT l'homme qui veut un port qui n'a pas pour but de répondre aux besoins nautiques et en anneaux ??? C'est f(l)ou ça, comme disait Martine Aubry quand c'est flou c'est qu'il y a un loup. What else...

    RépondreSupprimer
  20. Bonjour,

    Sur le communiqué publié par M. Chabot sur le site de la ville, il est mentionné que la population de Brétignolles passerait à 7000 habitants d'ici 5 ans. Savez vous d'où sortent ces chiffres alors que La population n'est que de 4468 hab. en 2016, et que la dernière progression n'était que de 300 hab. en 5 ans.
    De plus, il mentionne que la ville atteindra cet objectif en limitant l'étalement urbain grâce à la ceinture verte et au port. N'y a t'il pas un paradoxe dans les propos du Maire ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mr Chabot n'est plus à un paradoxe près!

      Supprimer
    2. Si mes souvenirs sont bons, dans le PLU, il était fait mention de 6 500 habitants et non 7 000. Il faudrait que vous alliez voir dans le PLU comment ce chiffre était justifié, je crois me souvenir qu'il y avait une explication. Ce chiffre a été pointé du doigt par de nombreuses dépositions ainsi que par les commissaires enquêteurs.

      Le port qui limiterait l'urbanisation et permettrait d'atteindre 6 500 ou 7 000 habitants, voilà une fadaise à laquelle croient ceux qui le veulent bien.

      En supposant que le port crée des emplois (mais les 100 emplois annoncés c'est du pipeau), probablement les salariés n'habiteraient pas Brétignolles, de même qu'après la construction du port du Crouesty, la majorité des salariés n'habite pas à Arzon ni même la presqu'île (voir sur ce blog au 31 août dernier).

      Il ne faut pas oublier qu'en Vendée, si la situation de l'emploi est plutôt bonne, par contre le niveau des salaires est l'un des plus bas de France. Et nombre de salariés de Brétignolles sont contraints d'habiter loin comme ils ne trouvent pas de logement avec un loyer correspondant à leur revenu.

      Supprimer
  21. Il est important que les gens se réveillent: quand Chabot parle de loyauté, il tourne la tête, ce n'est pas une de ses qualités. Son royaume, ce sont les mensonges, plus c'est gros, plus ça passe : "un port à impact environnemental positif" , c'est quoi cette connerie, c'est totalement irréalisable, mais Christophe s'en fout, cette phrase impressionne, et puisqu' il raconte cela à la télé, c'est forcément vrai. Si notre pays était une vraie démocratie, cela ferait longtemps qu'on ne l'entendrait plus, mais il nous montre tous les jours que l'on vit en "république bananière". Merci pour la leçon, Cricri.

    RépondreSupprimer
  22. Mensonges et encore des mensonges.....
    Tout d'abord ,
    - le port à 43 millions d'euros!!!! Monsieur Le Maire ne rectifie même pas le chiffre....
    - Ce n'est pas pour répondre à un manque d'anneaux mais pour un " lieu de vie " donc où est l'UTILITE PUBLIC de ce projet...
    - une dune totalement ARTIFICIELLE mais il ne connâit pas Brétignolles !!!!
    quelle ignorance....
    - 85% des brétignollais ont voté pour lui...je n'appelle pas des Brétignollais celui qui y vit que 1 ou 2 mois d'été....ceux-ci ont faussé les résultats du vote....

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pourtant ca ne doit pas te gêner qu'ils payent leurs taxes foncières et d'habitation...

      Supprimer
    2. Encore de la provocation

      Supprimer
    3. Une provocation? Ben voyons.... Juste la réalité... Bretignolles vit bien de ses touristes, non.?..Et pas sūr que zadistes ca rime avec touristes.. sans provocation !!!

      Supprimer
    4. C'est justement parce que Bretignolles vivait bien du tourisme familial et populaire que l'on n'a pas besoin d'un garage à bateaux. Où est l’intérêt public, 915 marins du dimanche ou quelques dizaines de milliers de plagistes?
      Une Mamie Zadiste parmi tant d'autres

      Supprimer
    5. Reponse à la mamie zadiste... "comme TANT" d'autres , j'ai des doutes quand je vois que les Zadistes sont arrivés d'ailleurs...et prêts à combattre n'importe quel projet. Pour tout le reste, Bretignolles et ses touristes AVANT, tout à fait d'accord avec elle.. mais la ZAD n'est aucunement representative de la population...Combien de Bretignollais sur le site (pas pour y passer et apporter les aides)? Ne parlons pas de la democratie et du respect des lois , en general, ils ne connaissent pas...

      Supprimer
  23. réponse à Anonyme 16 octobre 2019 à 15:23

    M. Chabot fait un port pour loger des gens dans les bateaux... D'où la limitation de l'étalement urbain sans doute. Tout les nouveaux arrivants au trou Chabot, et du haut de son belvédère il pourra contempler son camping à bateaux ! Il a dit qu'il s'en fichait d'un port, ce qu'il veut c'est faire rentrer des sous dans les caisses de la commune... pour boucher les trous qu'il y a fait depuis le temps qu'il est là !

    RépondreSupprimer
  24. "Un projet a impact écologique positif"
    "Brétignolles a planté 35 000 arbres"
    "il y aura plus de poissons et de crevettes après la création du port"

    Parole du maire de Brétignolles...
    En fait ce n'est pas un port, vous vous êtes trompé!

    C'est une pisciculture entouré d'une forêt d'environ 35 hectares ou les crapauds pourront copuler.
    Elle est pas belle la vérité de Mr le maire?

    Gros mytho va!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bienvenue à Crapougnolles-sur-mer, le trou le plus écologique de France !

      Supprimer
  25. Où sont les 35000 arbres ? Au regard du nombre de haies qui ont disparu quant bien même des arbres furent plantés l'équilibre écologique n'est pas au rendez-vous. Une haie de plusieurs dizaines d'années voire plusieurs centaines d'années ce qui est la règle dans le bocage vendéen...Sa compensation n'a pas de valeur.
    Il faut aussi rappeler que les talus supportant certaines haies nous viennent de la préhistoire. En terme de destruction du patrimoine Chabot, Boudelier, Auvinet et les autres sont très forts. Honte à eux.

    RépondreSupprimer
  26. Le port de Brétignolles classé par le site Reporterre en Grand Projet Inutile et Imposé (GPII), c'est une consécration !

    RépondreSupprimer