Bandeau actualités

Bonjour et Merci pour votre soutien . Depuis le 10 juillet 2020, Christophe Chabot n’est plus président de la communauté de communes, c’est François Blanchet et il a décidé un moratoire sur le projet de port et la création d'une commission de médiation qui fera un bilan le 8 juillet 2021 avant vote des élus communautaires sur la poursuite ou non du projet le 22 juillet 2021. Jugement du Tribunal Administratif du 16 février 2021 : rejet du recours de La Vigie contre le SCoT du Pays de Saint-Gilles, l'association fait appel. Enquête Publique sur le projet de PLU terminée le 18 janvier 2019 - avis de la commission d'enquête favorable avec une réserve importante : rétablissement d’une coupure d'urbanisation sur le secteur de la Normandelière - approbation du PLU, en rejetant la réserve, en conseil municipal le 23 avril 2019. Nombreux recours contre le PLU. Enquête Publique sur le projet de port de plaisance terminée le 29 septembre 2018 : 5844 observations déposées - avis de la commission d'enquête favorable avec réserves - le préfet de Vendee déclare le projet d’utilité publique et donne les autorisations environnementales le 16 juillet 2019 - Nombreux recours contre les autorisations préfectorales . Le 12 janvier 2021, le Tribunal Judiciaire des Sables d'Olonne annule la vente des terrains de la ferme de la Normandelière à la commune. La mobilisation de tous est nécessaire pour s'opposer au projet de massacre de la Normandelière.

dimanche 6 octobre 2019

Normandelière : c’est désormais une Zone A Défendre

Une telle manifestation : du jamais vu à Bretignolles

L’abandon du projet de port de plaisance de Bretignolles est désormais devenu cause nationale.

C’est tout naturellement que des jeunes se sont installés sur un terrain privé pour ouvrir un débat de société autour du projet de port de plaisance de Bretignolles devenu emblématique aujourd’hui de ce qu’il ne faut plus faire sur le littoral.

L’espace qu’ils ont créé au rond point de la Normandeliere est ouvert à tous, ce n’est pas un espace de combat mais de dialogue.

C’est normal que des jeunes veuillent prendre leur avenir en mains et ne laissent pas des élus opportunistes décider ce qui est bon pour eux.

Il n’y a pas d’autre issue possible pour Christophe Chabot et sa bande : ils doivent arrêter immédiatement les travaux sur le secteur de la Normandeliere en attente du jugement des recours administratifs sur le fond des dossiers.

Le Reporter Sablais du 6 octobre 2019. Vendée Port-Bretignolles - l'incompréhension. Vers une nouvelle ZAD ?
Quelle sera la suite? Les gendarmes vont-ils prendre racine dans la ferme? Les manifestants vont-ils investir d’autres lieux?
La Vendée va-t-elle connaître une ZAD identique à celle de Notre-Dame-des-Landes?

Première décision: une manifestation à La Roche-sur-Yon le samedi 19 octobre 2019 devant la Préfecture de la Vendée

Intervention de Martine Luce, présidente de Demain Bretignolles, sur Facebook

3 commentaires:

  1. Bravo les amis! Très belle démonstration de force aujourd'hui, les médias commencent à relayer. Il ne faut pas relâcher la pression+++. Hasta la victoria siempre!

    RépondreSupprimer
  2. Bravo à tous. Les gens commencent à se réveiller. Beaucoup de monde dimanche. Ça fait plaisir. A vrai dire je n'y croyais plus. Chabot a fait une grosse erreur en commençant le massacre comme il l'a fait. Mille fois merci.

    RépondreSupprimer
  3. Il faut ajouter que ce ne sont pas que des jeunes qui se battent, hier il y avait aussi beaucoup de papis mamies

    RépondreSupprimer