Bandeau actualités

Bonjour et Merci pour votre soutien . Recours contentieux contre le projet de SCoT du Pays de Saint-Gilles-Croix-de-Vie non jugé. Enquête Publique sur le projet de PLU terminée le 18 janvier 2019 - avis de la commission d'enquête favorable avec une réserve : rétablissement d’une coupure d'urbanisation sur le secteur de la Normandelière - approbation du PLU, en rejetant la réserve, en conseil municipal le 23 avril 2019. Nombreux recours contre le PLU. Enquête Publique sur le projet de port de plaisance terminée le 29 septembre 2018 : 5844 observations déposées - avis de la commission d'enquête favorable avec réserves - le préfet de Vendee déclare le projet d’utilité publique et donne les autorisations environnementales le 16 juillet 2019 - Nombreux recours contre les autorisations préfectorales . La mobilisation de tous est nécessaire pour s'opposer au projet de massacre de la Normandelière.

lundi 12 août 2019

Normandelière et Port Bretignolles : un Bové pour défier Chabot et sa bande !

Midi Libre du 12 août 2019. Bové défie McDo

Il y a 20 ans Jose Bové défiait McDo, était emprisonné, faisait la UNE des journaux et, aujourd’hui, c’est une vedette, une personne reconnue pour avoir défendu l’intérêt général.

Le projet de port de Bretignolles est un scandale.
Nous ne pouvons assister comme spectateur au massacre de notre environnement local sans réagir.
On ne nous écoute pas, on ne veut pas nous recevoir, on ne répond pas à nos courriers, on nous méprise, on nous censure dans les médias, il nous reste quoi pour nous faire entendre : des actions à la Jose Bové .... que nous ne condamnerons pas.

Lire sur le blog Mediapart, le billet de Luc Rebour du 12 août 2019. Irrégularités, pressions sociales, collisions, ... à Bretignolles-sur-Mer

Le député local qui voyage beaucoup pour parler littoral, n’aborde jamais le projet de port de Bretignolles, un projet de bétonnage de la côte vendéenne provoquant un recul du trait de côte sur le littoral Bretignollais. C’est insensé !
Un député godillot qui ne défend pas le littoral vendéen mais avant tout des intérêts économiques et financiers et qui s’offusque de voir des permanences targuées, sur son Facebook, en qualifiant ces actes d’odieux et de scandaleux !
Ce qui est odieux et scandaleux c’est, aujourd’hui, le projet de port de plaisance de Bretignolles : un massacre environnemental beaucoup plus grave que des graffitis sur une permanence de député.
Les criminels de l’environnement doivent savoir que la population locale ne restera pas sans réagir.

Ce qui nous rend beaucoup d’espoir et que nous avons pu constater à l’assemblée générale et à la réunion publique de La Vigie du 10 août 2019


Petits Suppléments 

France Inter du 13 août 2019. Journal de 8H (curseur 11´05)
En Vendée, à Brétignolles-sur-Mer, un projet de port de plaisance sème la discorde. La préfecture vient de donner son feu vert, mais certains élus dénoncent un "non-sens écologique absolu".
L’audio sur serveur

Ouest-France du 13 août 2019. Tourisme. Le port de plaisance de Saint-Gilles-Croix-de-Vie fonctionne à plein régime.
Un article du journal Ouest-France pour faire diversion, ça saute de plus en plus aux yeux que les journalistes de Ouest-France ont reçu l’ordre de ne pas donner rapidement la parole aux opposants du projet de Port Bretignolles qui ont rempli la salle des fêtes de Bretignolles le samedi 10 août 2019.

Une petite information rien que pour vous


Une autre petite information rien que pour vous








Une nouvelle vidéo des vigies pirates le 12 août 2019 : les enjominaies.


TV Vendée du 12 août 2019. Les opposants au port de Bretignolles-sur-Mer mobilisés pour faire annuler le projet





 « Bétonnage en vue à Saint-Malo » et « Bétonnage en vue à Bretignolles », c’est du pareil au même.

Que Choisir de juillet - août 2019

Les appétits des promoteurs à Saint Malo viennent pourtant rappeler la fragilité dans laquelle se trouvent toujours les côtes.







Selon les différentes associations locales de défense de l’environnement, les destructions envisagées enfreignent la Loi Littoral de 1986, notamment le principe d’une extension limitée de l’urbanisation dans les zones proches du rivage
La loi Littoral est encore plus bafouée à Bretignolles


Des projets présentés comme s’il n’y avait pas d’autres solutions
Le maire est-il parfaitement neutre ? Claude Renoult, le maire de Saint-Malo ne fait pas mystère de ses liens avec les grands patrons.

12 commentaires:

  1. Toutes les générations sont concernées et la nature à des droits autant que l'humain. Longue vie aux personnes qui se mobilisent contre ce projet de port.

    RépondreSupprimer
  2. Une suggestion qu' on aurait peut-être dû faire lors de l'AG:organiser une manif devant la préfecture de la Vendée. Une douzaine de cars et 600 personnes,ça ne passe pas inaperçu.
    Comment faire pour toucher autant de monde maintenant?

    RépondreSupprimer
  3. C'est en effet insupportable une démocratie qui n'écoute pas la voix de son peuple... est-ce vraiment une démocratie?... en tout cas, c'est sûr, une république du fric pour que toujours les mêmes s'engraissent au détriment de l'environnement et de la majorité de la population !!!

    RépondreSupprimer
  4. José est effectivement devenu connu, c'est un fait , mais cela n'a pas empêché McDo de prospérer honteusement en France!!

    RépondreSupprimer
  5. Je suis passé à la Normandelière ce matin. Surprise le sable est revenu environ 30 à 40 cm à en juger par la rocher au milieu de la plage.C'est juste a cote du futur probable chenal. Une preuve de plus qu'il faudra draguer trés voir trop souvent l'entrée de ce parking à bateau.
    Chabot arrête tes conneries c'est un goufre à pognon pour les contribuables de la CC. On ne pourra ni entrée ni sortir de ton trou. Va voir à Port Bourgenay dejà il ne peuvent sortir qu'a marée haute. Pour un port 24/24 c'est de l'escroquerie.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le sable est une matière très lourde alors son coût d'extraction est très important, rien à voir avec la vase du port de St Gilles qui ressemble plus à du yaourt...mais sur ce sujet précis c'est un grand silence de la part du promoteur.

      Supprimer
  6. Plus une seule journée sans affichage contre l'insécurité dans le village de la Chaize-Giraud,la contestation à Brétignolles est-elle devenue contagieuse?

    RépondreSupprimer
  7. Ce matin reportage sur le projet de port Bretignolles diffusé par France Inter. Ça commence à bouger....

    RépondreSupprimer
  8. Dans quelques mois, les maires n'auront pas d'autres choix que d'essayer d'expliqué leurs fuites en avant dans ce projet de port... Ça devrait être très compliqué pour la plupart.

    RépondreSupprimer
  9. pour ceux qui ont twitter, si vous voulez essayer de joindre, laisser un message à Médiapart, leur président est très actif sur ce réseau...il s'appelle Edwy Plenel..n'hésitez pas à lui envoyer un message, plus nous serons nombreux à le faire, plus les chances qu'il regarde de + près ce projet soient réalisables

    RépondreSupprimer