Bandeau actualités

Bonjour et Merci pour votre soutien . Recours contentieux contre le projet de SCoT du Pays de Saint-Gilles-Croix-de-Vie non jugé. Enquête Publique sur le projet de PLU terminée le 18 janvier 2019 - avis de la commission d'enquête favorable avec une réserve : rétablissement d’une coupure d'urbanisation sur le secteur de la Normandelière - approbation du PLU, en rejetant la réserve, en conseil municipal le 23 avril 2019. Nombreux recours contre le PLU. Enquête Publique sur le projet de port de plaisance terminée le 29 septembre 2018 : 5844 observations déposées - avis de la commission d'enquête favorable avec réserves - le préfet de Vendee déclare le projet d’utilité publique et donne les autorisations environnementales le 16 juillet 2019 . La mobilisation de tous est nécessaire pour s'opposer au projet de massacre de la Normandelière.

dimanche 14 août 2016

Normandelière et une assemblée générale agitée pour une association combative

Le samedi 13 août 2016, quelques 300 personnes ont assisté à l'assemblée générale et à la réunion publique de l'association La Vigie.















Le soleil frappait fort, la température de la salle était élevée et l'ambiance électrique

Tout commença par une assemblée générale extraordinaire devant voter une modification des statuts de l'association approuvée en conseil d'administration de La Vigie : voir le projet de modification des statuts soumis à l'assemblée générale 
Le point principal qui fit monter la température dans la salle : une modification de l'article 11 des statuts :
"Le porteur d’un mandat d’élu politique est incompatible avec le statut de membre du conseil d’administration en respect de la stricte neutralité énoncée à l’article 3: objet"
Il ne devait pas y avoir d'interventions extérieures lors de l'assemblée générale extraordinaire, il y en eut. C'est l'intervention de Christian d'Ornellas qui a permis de calmer les esprits.
Le résultat de l'assemblée générale extraordinaire :
La modification des statuts de l'association La Vigie a été votée à une large majorité
Jean-Baptiste Durand, le président de la Vigie et son conseil d'administration sont confortés dans leurs lignes directrices.







La suite s'est déroulée dans une ambiance apaisée
Une assemblée générale ordinaire avec présentation et vote des bilans de l'année écoulée, constitution et vote d'un nouveau conseil d'administration. Le tout sera présenté sur le site internet de l'association La Vigie.
Une réunion publique avec deux présentations appréciées de l'assistance :
- Jean-Marc Large : Le passé enfoui, le Marais-Girard à Brétignolles
- Michel Chevalier : Notre héritage géologique

Les associations environnementales du Pays de Saint-Gilles-Croix-de-Vie sont en ordre de bataille pour contrer les projets d'aménagement des élus : SCoT, PLU, projet de port
Jean-Baptiste Durand a présenté Marie-France Simonnet, présidente du CPNS, une association phare du Pays de Saint-Gilles-Croix-de-Vie, agréée, ayant accès à tous les dossiers au titre des PPA (Personnes Publiques Associées), faisant partie de COORLIT 85.








Voir aussi les commentaires sur Facebook.

Le 15 août 2016, Nicolas Ducos s'exprime sur son blog. Nous relayons son article : "Belle image de tolérance à l'AG de la Vigie" comme nous relayons les articles de tous ceux qui sont impliqués dans le combat contre le projet de port de plaisance sur le site de la Normandeliere et contre son promoteur, Christophe Chabot.
Nous regrettons, bien sûr, ce qui s'est passé à l'AG de la Vigie mais nous respectons les positions de tous ceux qui s'opposent au projet de Christophe Chabot.

Lire la suite dans Plus d'Infos

Ouest-France Dimanche du 14 août 2015. La Vigie toujours contre les projets des élus.

Le départ des caravanes

Nouveau site internet pour l'ANEL

Ouest-France du 16 août 2016. Brétignolles-sur-Mer. Le concours de pêche en mer a pu se tenir




Ouest-France Dimanche du 14 août 2015. La Vigie toujours contre les projets des élus.
La Vigie défend la préservation du site de la Normandelière où la communauté de communes veut construire un port de plaisance



















Ils sont partis comme ils étaient venus, discrètement, comme ils avaient prévu, dans la soirée de dimanche. Fermer la mairie n'aura servi à rien sauf à gêner les résidents locaux, ce n'était qu'un coup médiatique.
Encore un échec pour Christophe Chabot











Nouveau site internet pour l'Association Nationale des Elus du Littoral (ANEL)

Ouest-France du 16 août 2016. Brétignolles-sur-Mer. Le concours de pêche en mer a pu se tenir
Il est écrit : Claude Borne, président de l'Association des plaisanciers pêcheurs brétignollais, est ravi du concours de pêche en mer, organisé par son association. Il a pu, tout de même avoir une dérogation des Affaires maritimes, pour le stationnement des remorques de bateaux sur la plage. Une pratique désormais interdite par la préfecture depuis juillet.

Ils reconnaissent qu'ils sont hors-le-loi quand ils stationnent leurs tracteurs et remorques sur la plage et, pourtant, ils continuent à le faire chaque jour.

68 commentaires:

  1. Drôle d'ambiance que cette réunion qui fait s'interroger quant à la suite !!...
    "Muselage" du droit d'expression, bien des questions posées par des personnes dans l'assemblée restée sans réponses, le président éludant le sujet (c'est pas à La Vigie de..., je ne peux pas répondre...).
    Le président de La Vigie s'est-il créé une milice pour sa défense ????????? Honteux et candaleux ces "gros bras" roulant des mécaniques pour aller faire tomber Nicolas Ducos présent sur la scène pour "sa" défense !
    Tout cela ne peut que faire le jeu de C. Chabot et de sa bande. On se demande même si ceux qui sont aux commandes de l'association ne sont pas là pour la saborder.
    Comme l'a dit le vice-président démissionnaire : on ne reconnait plus l'esprit de La Vigie qui a prévalu pendant 10 ans et porté de bons fruits. Je pense qu'un certain nombre d'adhérents mécontents vont le suivre dans son choix, nous ne manquerons pas d'en être...

    RépondreSupprimer
  2. L'esprit Vigie n'y est plus, je n'y serai plus.........

    RépondreSupprimer
  3. Désolé mais Ducos n'avait pas à monter sur la scene sans y être invité. Sans son intervention il n'y aurait pas eu de grabuge et il faut remercier ce Monsieur qui lui a demandé de descendre.

    RépondreSupprimer
  4. Non! franchement ne vous trompez pas de cible.
    Le président de la Vigie a raison de faire le distinguo entre le combat politique qu'ont souhaité mener les membres de l'opposition municipale et le rôle de l'association. Et principalement au niveau de sa gouvernance.
    La vigie est, et doit rester, une association de défense de l'environnement pour Brétignolles.
    Le combat politique contre le maire est un autre sujet. il est évident que sur certaines thématiques ce combat peut se rejoindre et principalement sur le projet de port.
    Les termes que vous employés sont absurdes et excessifs, parler de "milice" et de "muselage" franchement.
    Mr Ducos a fait un choix! il est respectable, c'est celui du combat politique. Il a toute latitude pour exister politiquement, former son association de soutien, communiquer à la presse et ce n'est pas la Vigie qui va chercher a le museler.
    Par contre la vigie n'a jamais eu vocation à lui servir de tribune à partir du moment ou il a décidé d'être sur un autre registre, celui de la politique.
    Autant j'apprécie Mr Ducos pour sa pugnacité et son courage, parce qu'il en faut pour se lancer dans un combat politique,
    Autant il est normale que la Vigie reste sur sa thématique et qu'il n'y ai pas de mélange des genres.
    Et c'est ce mélange des genres qui deviendrait a terme "du pain béni" pour le maire de Brétignolles et le meilleur moyen de saborder la Vigie.
    Rien ne vous empêche de continuer a soutenir Mr Ducos par le biais d'une association a caractère politique.
    N'oubliez pas non plus qu'il y a ou qu'il y aura des procédures juridiques a venir qui seront portées comme d'habitude par la Vigie. Le mélange des genres n'est pas permis et anéantirait de fait le contenu de la procédure.

    Je tiens particulièrement a remercier le président de la Vigie pour son action.
    Parler est une chose, et on parle beaucoup a Brétignolles...
    Bosser les dossiers avec des aspects techniques et juridiques complexes, être efficace et monter au créneau au bon moment, en est une autre.
    Merci.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je partage tout à fait votre position.

      Supprimer
    2. Totalement d'accord avec vous.

      Supprimer
    3. Malheureusement, l'erreur est là; tous les combats menés par La Vigie depuis 15 ans ont été victorieux car politiques.Et je pense que lorsqu'on parle de coupure d'urbanisme, de classement en ZNIEFF et d'enquête publique se sont des actions politiques. Manifester pour la réouverture du plan d'eau, organiser une pétition c'est de la politique, manifester sur la plage de La Normandelière c'est de la politique, tenir des stands face aux forces de l'ordre de la mairie c'est de la politique. Vous avez raison pourquoi donc vouloir abandonner une thématique qui a porté ses fruits pendant d'aussi longues années. Ne nous y trompons pas, ce n'est pas en misant sur les fleurs et sur les oiseaux que nous ferons fléchir les décideurs dont les intérêts sont bien au-delà de la préservation des espèces. Personne ne s'est posé la question de savoir pourquoi La Vigie avait autant d'adhérents comparé à toutes les autres associations environnementales de la région ; peut-être tout simplement parce que La Vigie parlait de combats.Vous dites:"Bosser les dossiers avec des aspects techniques et juridiques complexes, être efficace et monter au créneau au bon moment,en est une autre." Et bien justement, il m'a semblé que jusqu'à présent c'était Mr Ducos qui avait fait ce travail y compris,je crois savoir, le dossier technique qui a servi de base de travail à Mme Corinne Lepage, pour élaborer ses stratégies.Et ce qui fait le jeu de Mr Chabot, c'est d'abandonner la tactique qui consistait à toujours le pousser dans ses retranchements et non pas d'attendre qu'il attaque pour faire une défense.Tout est là.

      Supprimer
    4. Sur le début de votre analyse ...pourquoi pas. Sur votre conclusion vous vous trompez lourdement...
      Sur le sujet de "bosser les dossiers"
      Mr Ducos n’était franchement pas tout seul, je ne veux pas, par là, enlever ce qu'il a fait. Mais résumer la Vigie à Mr Ducos c'est une erreur monumentale et méconnaître le sujet!
      Aujourd'hui, il n'est pas du tout étonnant de parler du combat politique. L'on vit le tragique d'un combat doublement nourri et par la raison et les passions égoïstes qui n'aident pas souvent l'homme à s'émanciper pour aller de l'avant.
      Vous ne faites pas le distinguo entre le rôle de la Vigie et le projet politique de Mr Ducos.
      Et je suis désolé, comme cela à été dit dans un commentaire plus bas, il a fait une faute politique de s'attaquer à cette association!
      Le Vigie ne doit pas être "la béquille" de Mr Ducos!
      Il n'en a pas besoin et doit pouvoir s'exprimer dans le cadre de ses fonctions "politiques" locales.
      Il est évident qu'il ne s'en prive pas...
      A chacun d’apprécier.
      C'est la démocratie.

      Mais ce débat est très intéressant.
      On attaque pas pour le simple fait "d’attaquer"!
      C'est du niveau du bac à sable.
      On se défend sur des faits, des dossiers, des propos etc...avec des arguments.
      Je vous accorde que tout comme vous, j'aimerai voir la gestion de la commune et de la CCPSG changer de main.
      Mais ce n'est pas moi ni vous que l'on a besoin de convaincre.

      Supprimer
    5. Eh bien moi, je m'interroge toujours sur des questions restées sans réponse.La vice-présidente de l'association" Demain Brétignolles" faisait-elle partie du CA de La Vigie et là n'y avait-il pas mélange des genres ? Et aussi, les gens qui organisaient le chahut au fond de la salle n'étaient-ils pas des gens de "Demain Brétignolles" ? Je pense que dans tout ça, il y a beaucoup d'hypocrisie et de mensonges et cela ressemble fort à une collusion entre les deux associations. Je pensais que jusqu'à présent Mr Ducos ne gênait que Mr Chabot, il semblerait que maintenant, il en gêne d'autres.

      Supprimer
  5. "Ducoxit"
    Out is out!
    Quand on fait un choix on doit l'assumer tout simplement.
    Chercher a torpiller la Vigie pour retrouver une forme de légitimité est lamentable.
    Rien n’enlève ce qui a été fait par le passé, mais on ne regarde pas l'avenir avec le passé.
    Les propos tenus: "on ne reconnait plus l'esprit de La Vigie" et surtout le comportement est indignes et c'est du sabordage délibéré.
    Ça donne que du grain a moudre à Chabot.
    C'est nul et une grosse faute politique...une ânerie!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pourquoi vouloir détruire ce qu'on a construit ?? Cette citation était vraiment malvenue

      Supprimer
  6. J'ai du mal à comprendre Nicolas Ducos. Il avait l'an dernier lors de l'AG fait part de sa volonté de se retirer de la Vigie justement pour éviter le mélange des genres et c'était tout à son honneur après la dizaine d'années qu'il avait passé à la tête de la Vigie et les différents combats menés de haute lutte et je l'en remercie.
    Mais la qu'on m'explique. En tout cas l'image est nulle et va sûrement bien faire Chabot

    RépondreSupprimer
  7. Nicolas Ducos a fait un très bon travail à la Vigie mais il a fait un choix :faire de la politique .Il a passé la main pour se consacrer à cette nouvelle fonction.Je ne comprends pas son attitude ,il doit respecter ce que décide le nouveau président.

    RépondreSupprimer
  8. Il est indispensable de respecter le bon déroulement d'une AG sous peine de la voir annulée sur un recours... Mr Ducos devrait parfaitement le savoir puisque qu'ancien président de l'association ! Il a voulu tirer les draps à lui pour se valoriser et il a obtenu exactement l'inverse ! Par pitié, ne me dites pas qu'il y a encore des personnes prêtes à le choisir comme tête de liste de l'opposition aux prochaines municipales ?!?!???

    RépondreSupprimer
  9. Arrêtez ! de vous contredire les une et les autres ! Vous faites le jeu de Chabot qui doit bien rire !

    Que Nicolas Ducos rappelle quelques vérités, sur le manque de dynamisme et d'initiative de la Vigie, ne peut pas faire de mal ! après tout il est sympathisant de la Vigie et il a le droit à la parole et qu'il fasse ou non de la Politique n'a rien à voir !

    Ne racontez pas de bêtises, on peut très bien être membre de la vigie et être élu municipal d'opposition ! Qu'est-ce que c'est que ce faux procès ! Les deux ne sont pas incompatibles.

    Toutes ces chicanes semblent téléguidées par le matador de l'ile de Ré, dont le bras armé est Biron, pour à la fois détruire N. Ducos et la Vigie !

    Alors les uns et les autres soyez prudents SVP et cherchez l'ennemi :
    C'est N. Ducos ou Chabot et son projet de port ?

    D'ailleurs à ce titre, si combattre Chabot c'est de la Politique, combattre son port n'est pas uniquement s'occuper d'environnement quand on sait que les deux sont intimement liés !

    Donc peu importe, il faut combattre le projet de port et Chabot en même temps, puisque l'on sait qu'il est le seul à y être attaché, pour des raisons politiques en vue des prochaines législatives.

    Donc partant de là peu importe le nom que l'on donnera au combat, ce doit être un combat contre Chabot, puisque si l'on fait tomber Chabot, il n'y aura plus de projet de port !

    Donc maintenant çà suffit ! le danger est ailleurs que dans votre chicailla !




    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci, anonyme de 16h39; vous êtes le meilleur analyste de ce blog depuis le début de cet article.
      Oui, Nicolas Ducos de part son expérience de président de La Vigie était fondé à rappeler quelques vérités sur le manque de dynamisme et d'initiative de La Vigie sur 2015-2016.
      Oui, combattre le port ne peut pas se faire uniquement en parlant d'environnement.
      Oui combattre le projet de port, c'est combattre Chabot, c'est un combat politique, car lui, comme tous les élus qu'il va falloir affronter, est insensible à la sauvegarde de l'environnement.
      Oui, c'est insensé de faire un procès d'intention au seul homme politique qui se soit réellement opposé à Chabot depuis le début et dont l'expérience, les réseaux et l'audace auraient pu aider La Vigie.
      Oui, c'est dramatique quand les sentiments les plus bas commencent à animer les membres d'une association; ça se termine toujours en catastrophe car aujourd'hui, c'est lui le vilain petit canard, demain s'en sera un autre.
      Il est plus facile de s'opposer à cet homme seul devant 300 personnes que de s'opposer à Mr Chabot.
      OUI, vous avez mille fois raisons, une fois de plus on se trompe de cible.

      Supprimer
    2. "L'homme qui a raison est généralement assez mal vu, même avec des lunettes."
      Citation d’ Erik Satie.

      Il est bien connu que l'on a parfois tort d’avoir raison !
      Ne baissez pas les bras et tenez bon Laurence et Nicolas.
      Breti de cœur de très longue date.

      Supprimer
  10. Tout homme qui dirige, qui fait quelque chose, a contre lui ceux qui voudraient faire la même chose, ceux qui font précisément le contraire, et surtout la grande armée des gens d'autant plus sévères qu'ils ne font rien du tout.

    Jules Claretie

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Adhérente à la Vigie depuis le début, je me permets quelques réflexions
      - merci aux archéologue et géologue qui ont remonté le niveau.
      - honte à ce monsieur qui s'en est pris physiquement à Nicolas Ducos.
      Il a voulu montrer "ses muscles", il s'est trompé d'association. Qu'il aille rejoindre C. Chabot et ses muscles, et soit radié de la Vigie.
      - je soutiens Nicolas, son travail. C'est une bonne chose que l'on ait, chez nous, un membre de la municipalité. Il peut nous donner des infos utiles.
      Merci Nicolas
      C. H.

      Supprimer
  11. A l’anonyme de 10h48, Nicolas Ducos a depuis longtemps de part son comportement fait les beaux jours de Chabot. Certes il a beaucoup travaillé au niveau de la vigie, c’est incontestable. Mais ses sauts d’humeur, ses prises de paroles, son comportement lui sont complètement négatif. J’ajouterai qu’il a permis en se présentant sur une liste d’opposition de faire réélire Chabot.
    Bravo à ce Monsieur qui sans être méchant l’a fait descendre de la scène. Mais je ne suis pas sur que çà lui serve de leçon.
    A bon entendeur

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Procédé de voyou à la Chabot & Co...
      N. Ducos a été aussi à l'origine de la mise en place d'une opposition municipale, chose qui jusque là n'était pas de mise. Il y a enfin une autre voix que celle unique du dictateur local.
      Si vous êtes allergique aux poils à gratteur faites-vous traiter !

      Supprimer
    2. Anonyme de 14 h 39, vous avez l'air de parler de choses que vous ne connaissez-pas; s'il y a une opposition à Brétignolles, c'est bien parce que c'est Mr Ducos qui a créé la liste de toutes pièces, qui a été chercher Thierry Biron pour le mettre en tête de liste en lui forçant un peu la main, preuve qu'il a été assez humble et intelligent pour s'effacer afin de donner un maximum de chance à la liste "Réunir Brétignolles". Vous dites qu'il fait les beaux jours de Chabot. Si c'était le cas, il ne serait pas celui qui subit toujours les attaques de ce conseil municipal. Les autres conseillers de l'opposition ne risquent rien et ne sont jamais agressés. Chabot sait très bien qu'ils ne présentent pour lui aucun danger.Alors, c'est vrai, il est nerveux, il énerve, il agace mais heureusement qu'il est là pour chatouiller un peu Chabot; c'est pas sur le reste de l'opposition qu'il faut compter pour le faire.

      Supprimer
  12. Que cela vienne des partisans ou des opposants, pourquoi la communication sur le port tarde-t-elle autant dans les communes voisines?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Allez voir ce lien https://goo.gl/ayiXUX et vous verrez qu'une fois de plus Mr Ducos a fait le travail que personne ne faisait en distribuant cette plaquette à tous les conseillers de la CDC; cela lui a d'ailleurs valu la scission avec le reste du groupe. En ce qui concerne l'information de la population, cela concerne des associations comme La Vigie ou "Demain Brétignolles" qui ont suffisamment de moyens et de personnel pour le faire.

      Supprimer
  13. Mon commentaire est sur :
    https://avenirpourbretignolles.wordpress.com

    RépondreSupprimer
  14. Heureusement que NDucos a été là pour lancer les premières actions d'oppositions au projet de port et créer dans la foulée La Vigie. Et comme cette association a, depuis, pris de l'envergure on voit fleurir du « pousses-toi de là que je m’y mette » !... ("La Vigie de Jean-Baptiste Durand" lit-on dans le Journal des Sables du 11/08/2016)

    Il n’est pas interdit à des élus de faire partie d’associations qui s’opposent à des projets municipaux ou régionaux ou autres, et encore moins lorsqu’il s’agit d’associations privées qui ne reçoivent pas d’argent publique. De nombreuses associations sont ainsi menées par des élus. La fixation de La Vigie sur ce point transpire le règlement de compte… Tout ça navigue en eaux troubles. NDucos dérange parce qu’il ne craint pas d’appeler un chat un chat et qu’il a la niaque.
    On aimerait qu’autant d’énergie soit encore et toujours déployée à la tête de La Vigie… et ce n'est pas en dépensant plus de 4000 euros pour la fabrication de casquettes (dont on n'a vu personne à la réunion en porter : quel succès !...) que ça va faire avancer le chmilblick.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. je suis d'accord avec Nicolas Ducos..depuis son départ, la Vigie est trop passive, heureusement qu'il est là pour secouer le cocotier !!

      Supprimer
    2. Mais ,en voulant faire de la politique,il a laissé la présidence et on se rend compte que la politique et son combat ne font pas bon ménage !!!!!!!!

      Supprimer
    3. En quoi cela ne fait-il pas bon ménage ? On n'entend que ça mais on n'a encore pas eu d'éléments suffisants et précis démontrant la chose.

      Supprimer
  15. Comment peut on en arriver là...
    Nicolas, j'ai lu votre commentaire, c'est franchement triste.
    Un véritable réquisitoire contre la Vigie, si j'essaye de bien décrypter vos propos la Vigie devrait être à votre service.
    Chabot ne pouvait pas rêver mieux!
    Vous nous dévoilez par ces propos et la manière dont vous vous êtes comporté lors de l'assemblé votre volonté de remettre la main sur cette association.
    Dès le début de votre commentaire vous avez parfaitement résumé mon sentiment comme celui de bien d'autres.
    "Je sais que mon intervention a été mal perçue et mal comprise par certains"

    Oui, je ne comprend pas! et oui, j'ai très très mal perçue votre intervention!
    Et oui j'ai un sentiment de colère!
    Vous n'avez pas respecté cette AG.

    De plus il me semble qu'il faut dire la vérité et que le sujet n’était pas de vous sortir de l'association!
    Ce n'est pas cela qui a été voté!
    C'est de faire en sorte que le conseil d'administration de cette association ne comprenne pas d'élus afin de bien faire la distinction entre votre action sur le plan politique et l'action de la vigie.
    Et pour ma part c'est important que l'administration de la Vigie ne soit pas réalisée par des élus!
    Cela devrait être tout simplement interdit!

    je suis bien triste et surtout en colère!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Vous n'êtes pas le seul à être déçu !!!!
      Mr DUCOS voudrait que le president actuel fonctionne comme lui le ferait....Chacun dirige à sa façon et comme il le peut.
      il fallait rester à ce poste .
      il a donné l'impression de vouloir reprendre la main .
      Cette intervention était malvenue ,le président lui a dit qu'il aurait son temps de paroles à la fin de ses explications ...il a voulu empêcher le président de parler.
      les personnes sont différentes et n'ont pas les mêmes idées .
      Laissons la VIGIE travailler en paix
      c'est triste que l'ex président ait une telle réaction

      Supprimer
    2. Je ne vois pas les choses de la même façon que vous; c'est même exactement l'inverse. Il ne s'agit pas d'un réquisitoire contre La Vigie mais le triste constat de ce qu'elle aurait du faire et n'a pas fait. D'ailleurs un commentaire récurent sur ce blog c'est :"Que fait La Vigie?". En fait je n'ai pas encore lu sur ce blog les actions concrètes qui avait été faite sur le terrain.

      Supprimer
  16. Avec tous ces commentaires, quel est celui qui doit bien rire ce soir?

    RépondreSupprimer
  17. Je ne pense pas qu'il doit vraiment rire car ça fait deux ans qu'il ne craint plus La Vigie; en revanche il doit avoir compris que Mr Ducos ne lâchera rien et je suis sûr qu'à la rentrée les attaques contre lui vont repartir de plus belle.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le vote de l'AG extraordinaire est invalide car aucun nom des votants ayant voté contre les articles n'a été relevé. Cela fait preuve d'amateurisme n'en déplaise à certain membre de réunir Bretignolles instigateur ou instigatrice de ces nouveaux statuts.
      Il y a eu déni de démocratie digne du poutine des bacs à sables.
      Le président n'a plus sa place à la tète de la Vigie. il est trop lié à réunir Brétignolles il a perdu son indépendance.
      Son discours n'est que du blabla de comptoir.
      CC doit bien rigolé avec un tel zozo à la tète de la Vigie.

      Supprimer
    2. En effet, les votes "contre" doivent forcément être nominatifs ...sous peine de nullité.
      Il va être beau le contre rendu d'AGE !

      Supprimer
  18. La Vigie fait une erreur fondamentale !

    Se passer de Nicolas DUCOS provoquera sa mort à court terme !
    Aucune des actions de N.D. n'est condamnable et au contraire toutes mettent épisodiquement Chabot en difficultés.
    Il est là le combat qu'il faut mener !
    Je ne vois personne d'autre à la Vigie en train d'en faire autant !

    Jean-Baptiste DURAND, quand on est président de la Vigie, avec votre personnalité, plutôt consensuelle, (alors qu'avec Chabot il faut lui rentrer dedans comme le fait Nicolas ! )on se doit d'accepter l'aide considérable d'un homme comme Nicolas DUCOS !

    Vous êtes sous l'influence de qui pour mettre Nicolas dehors ?
    De Biron ? qui manifestement a une action plus proche de la gestion de ses affaires personnelles que de la défense de la Normandelière !

    Qui va pouvoir à la Vigie, dans un avenir immédiat, pouvoir travailler les dossiers comme Nicolas savait le faire ? avec Corinne LEPAGE, dont vous le couper de tout contact ?

    C'est une question que vous devez vous poser et ressaisissez-vous plutôt que d'empêcher N.D. de parler au micro !

    Votre action préméditée a été déterminante dans ce clash ! et votre responsabilité est engagée. Je pense que vous n'avez plus qu'une affaire à faire lorsque le calme sera revenu, c'est de démissionner de la présidence de La Vigie, il y va du combat "Non au port de La Normandelière"!

    Je n'ose pas penser que vous rouleriez pour le matador de l'ile de Ré et casser tout cela moyennant quelques petites récompenses !
    Vous m'inquiétez Mr Durand ?

    RépondreSupprimer
  19. Jean-Baptiste et Nicolas ne sont peut être pas d'accord sur les moyens à utiliser pour combattre le projet de port mais il y a une chose qu'on ne peut mettre en doute c'est leur volonté de faire tomber le projet de port sur le site de la Normandeliere.
    Ce qui est frappant actuellement, c'est cette volonté partagée de faire plier Christophe Chabot et son projet de massacre de la Normandeliere, c'est ce qu'il faut retenir.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. MERCI JEAN-YVES ,enfin la voix de la raison !!!!!
      Ils sont d'accord et ont le même but ,il ne faut pas l'oublier

      Supprimer
    2. Bonjour et merci cette expression apaisée (au contraire de la réunion).
      Il faudra de toute manière qu’ils travaillent ensemble ! Une fois la tempête apaisée.
      Au-delà des querelles d'hommes et d'orientation, il y a eu un renouvellement fort du CA avec trois personnes ne se représentaient pas et cinq nouvelles qui ne sont pas montées sur scène se présenter (dont 2 absentes de l’AG). Cela ne me semble pas être de la plus grande transparence.

      J’ai encore deux questions :
      Sur le site de la Préfecture
      http://www.prefectures-regions.gouv.fr/pays-de-la-loire/Grands-dossiers/Ports-departementaux-Loi-NOTRE/Ports-departementaux-Loi-NOTRE
      Il est indiqué que la communauté de communes n’a finalement pas choisi de prendre la compétence portuaire pour le Port de Saint-Gilles, cela est-il aussi vrai pour la construction de nouveaux ports de plaisance qui dans ce cas serait dévolue au conseil départemental ?

      L’enquête publique pour le PLU est-elle envisagée avant la fin de l’année 2016 ou après la période électorale.

      Merci

      Supprimer
    3. Lire l'article du 30 juin 2016
      http://veillenormandeliere.blogspot.fr/2016/06/normandeliere-et-le-littoral-vendeen.html
      La communauté de communes laisserait la propriété du port de pêche de Saint-Gilles au département mais garderait la propriété des ports de plaisance existants ou à créer. A suivre

      Quant à l'enquête publique sur le PLU de Brétignolles, il faut que préalablement le préfet se soit prononcé sur le SCoT du Pays de Saint-Gilles et que les PPA aient donné leurs avis sur le projet de PLU qui leur a été soumis probablement en juillet 2016 (ils ont 3 mois pour se prononcer)
      Le projet de PLU pourrait alors être mis en enquête publique fin 2016 sachant que la période d'enquête publique devrait être pendant les vacances de fin d'année pour que les résidents secondaires puissent se déplacer.
      Sur la durée, un indicateur
      L'enquête publique sur le SCoT a eu lieu en janvier 2016, on attend, fin août, le prononcé du préfet ou le non prononcé qui signifierait l'accord implicite.

      Supprimer
    4. Correction, il n'y a aucune obligation à ce que l'enquête publique se déroule à une période de vacances.

      Supprimer
    5. Bonjour et merci de ces compléments, Nicolas et Jean-Yves.

      Nous allons donc être vigilants ce d'autant plus que l'on peut répondre directement par internet aux enquêtes publiques en tant qu'individu.

      Bien amicalement

      Supprimer
  20. Ou est le règlement intérieur dont il est question dans les statuts ?
    Ces statuts sont vraiment une pantalonnade.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bien d'accord ! Le carton rouge pour la présidence actuelle de La Vigie est la démonstration que l'on attendait..........

      Supprimer
  21. La critique est aisée mais l'art est difficile. Laissons du temps s'écouler pour que les choses, lentement mais sûrement, se mettent en place. Personne, sur ce blog, ne veut de ce port "exemplaire". Il ne se fera pas, point.

    RépondreSupprimer
  22. Apres avoir lu tous ces commentaires , les pour , les contres , les éloges et les critiques, les ya qu'à faut qu'on,plusieurs questions m'interpellent: Pourquoi , Mr Ducos qui a démissionné de lui même de la présidence , (si j'ai bien compris)pour se consacrer à la politique communale (ce qui est son droit et son choix) n'a t-il pas créé un groupe d'opposition politique dont il serait le président, entouré de tous ses adeptes qui l'aideraient dans la mission qu'il s'est fixé ?
    Ainsi, il dirigerait à sa manière , selon ses méthodes offensives qui le caractérisent. Il a suffisamment d'expérience et de qualités pour le faire,suffisamment de connaissance des dossiers pour se passer d'avocats, suffisamment de contacts et de relations, alors pourquoi venir se fourvoyer dans son ancienne association qui ne lui convient plus ? De plus , étant élu municipal , il est aux premières loges pour être au courant des projets. Avec de tels atouts, qu'attend il? Pourquoi ses amis ne le pressent ils pas de fonder un nouveau parti ? j'ai cru comprendre en les lisant qu'ils ont pleins d'idées , d'enthousiasme, prêts à en découdre avec le Maire actuel et qu'ils sont prêts à se dévouer à sa cause ,avec tout ce que cela comporte (temps, finances, déplacements etc...) pour l'aider dans cette tâche difficile.Alors pourquoi attendre?

    RépondreSupprimer
  23. Anonyme de 17h40,

    Je serais plutôt d'accord avec votre analyse à cette différence près qu'il faut que vous cessiez de vous interroger alors que vous connaissez les réponses à vos questions, me semble-t-il.

    Nicolas DUCOS a été, dans son style particulier, certes, un précieux soutien et activiste contre Chabot derrière Biron (qui lui l'était beaucoup moins !) qui en a bien profité et Nicolas a été vis à vis de lui d'une grande loyauté pendant la campagne des municipales.Il n'en a pas été remercié pour autant !

    De deux choses l'une, ou l'on est opposant à Chabot et son projet de port ou on ne l'est pas ! mais il ne faut surtout pas être dans la demi mesure.
    Dans ces conditions Mr Biron est disqualifié depuis longtemps pour ce genre de combat, ne lui en déplaise !

    Comment voulez-vous dans ces conditions que ND puisse constituer un groupe d'opposition, à deux ! Cela lui est complètement impossible, ou d'autant plus compliqué que Biron se séparant de lui, cela lui a "casser les reins" !
    C'est là que chabot a remporté un round !

    Par ailleurs, il est très difficile et vous le savez, de former un groupe d'opposants à Chabot, tout le monde est craintif et a la trouille de chabot.
    Vous savez bien qu'on est mieux auprès du feu, que trop éloigné !

    Mais les sympathisants de ND se manifesteront un jour ou l'autre, quand il verront que le vent tourne ! comme ces gens qui quelques semaines avant le 8 mai 1945 sont devenus résistants !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pourquoi pas une association soutenant ND pour suivre l'exemple de Demain Brétignolles ?

      Supprimer
    2. Pourquoi toujours ce débat "Brétignollais contre Brétignollais" pourquoi toujours cet "entre-soi"? le projet est désormais communautaire, peut-être une fusion de communes avant 2020( et donc vos candidatures déjà supposées sont obsolètes et il y a certainement des opposants dans d'autres communes du P.S.G.

      Supprimer
  24. De plus en plus perplexe17 août 2016 à 09:05

    Je suis de l’avis de Mr Bourcereau ; voilà deux hommes animés par la volonté de protéger ce site mais avec deux formes d’action différentes. Une a largement prouvé son efficacité, pour l’autre on attend maintenant depuis deux ans qu’elle démontre la sienne ; patientons donc.
    Mais pour moi, la question n’est pas là. Il y en a une qui me taraude l’esprit et pour laquelle je n’ai pas eu de réponse ni à l’assemblée ni sur ce blog.
    La vice-présidente de l’association « Demain Brétignolles » siège-t-elle réellement au conseil d’administration de La Vigie ? Certains membres de cette association qui participaient au chahut siègent-ils aussi aux deux ?
    Si c’était vraiment le cas et qu’il ne s’agisse pas de rumeurs, ce serait scandaleux, le discours de J-B Durand sur le non mélange des genres perdrait toute sa crédibilité, et ça voudrait dire que La Vigie est noyautée par les membres actifs de cette association politique. Je crains le pire pour La Vigie qui deviendrait ainsi le tremplin d’une liste d’opposition et de son candidat.
    Mes craintes sont renforcées par le fait que les nouveaux élus ne se soient pas présentés à l’assemblée comme c’est la tradition.
    Si tout cela s’avérait exact, je saisis mieux l’attitude de Mr Ducos qui a peut-être compris avant tout le monde ce qui se tramait dans notre association et qui aurait tenté de mettre en garde l’assistance avant le vote de ces modifications de statuts qui amènent pour le moins des interrogations.
    Je comprendrais ainsi beaucoup mieux la violence de la réaction qui s’en est suivie.

    RépondreSupprimer
  25. Pour moi, les choses sont devenues finalement plus simples.
    après avoir divisé le groupe d'opposition "réunir Brétignolles"
    Maintenant c'est au tour de la Vigie de se retrouver dans une profonde division.

    Comme le dit Jean Yves:
    Les objectifs sont les mêmes pour les uns et les autres:
    Faire tomber le projet de port sur le site de la Normandelière.

    Ces divisions reposent principalement autour d'une personne et de ses méthodes.
    Et a y regarder de plus près à partir de cet objectif, la question que l'on doit se poser est de la finalité attendue par cette division.

    Prenons acte.
    Pour ceux qui souhaitent soutenir Mr Ducos, pour moi pas de problème, fondez une association de soutien à son service.

    Pour ma part je suis adhérent de la Vigie et je le resterai!


    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je pense comme vous ,il n'y a qu'une seule personne responsable de ces divisions et on a vu le résultat tant dans l'opposition politique qu'environnementale .
      Les méthodes de chacun sont à respecter.
      Le but est le même !!!
      Que ND forme son groupe !!!!!
      Je soutiens la vigie .

      Supprimer
  26. ND n'a pas respecté le déroulement de l'AG ,il a provoqué ce qui est arrivé .
    Il aurait dû rester à la tête de la VIGIE s'il trouve que cette association ne lui convient pas.
    j'espère que cette dernière va rebondir et lui prouver qu'il a tort
    Je reste à la VIGIE

    RépondreSupprimer
  27. Ce n'est plus perplexe, c'est dégoûté.18 août 2016 à 20:13

    Après 48 heures d'attente, l'assourdissant silence seule réponse à mes interrogations de 9h05 vient donc confirmer mon analyse et les craintes que j'espérais malgré tout infondées. Il était pourtant tellement facile de démentir ces informations et de rassurer certains adhérents. Ainsi, c'est donc bien ça, la Vigie est noyautée par cette association politique avec le concours de Mr Durand; je suis scandalisée et écœurée de toute cette hypocrisie et de toute cette mascarade à laquelle nous avons assisté. Soyez complices, vendez votre association, faites semblant de ne pas comprendre ce qui se passe, pour ma part cela me donne envie de vomir.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour, le plus simple serait tout de même que sur le site de la Vigie soient affichés les noms des membres du nouveau conseil d'administration, car même si nous n'avons pas eu de présentation des 5 nouveaux candidats (dont 2 absents), nous sommes assez grands pour analyser.

      Bien amicalement.

      Supprimer
    2. Tout à fait ! anonyme de 10h00, vous avez raison.
      La question reste entière !
      Pourquoi cela n'est pas fait ?
      Si nous n'avons pas leurs noms, c'est que c'est louche, tout simplement !

      Supprimer
  28. leurs noms étaient affichés en toute transparence ainsi que ceux des sortants sur l'écran avant le vote, il n'y a rien de louche à part votre suspicion .Je suppose que la vigie attend de réunir son nouveau conseil et l'élection du nouveau bureau pour communiquer l'ensemble ce qui semble cohérent.Une association n'a pas à réagir à vos invectives malveillantes Pour l'anonyme qui a envie de vomir qu'il prenne de Prinpérent , il parait que c'est efficace.

    RépondreSupprimer
  29. Après avis auprès de juristes spécialisés dans le droit des associations, je vous confirme que cette assemblée était entachée de très nombreuses irrégularités, ex : l’absence de débat avant vote.
    La question n’est donc plus de savoir si je devais m’exprimer.
    Je me répète, je n’ai jamais eu l’intention de reprendre la gouvernance de cette association.
    Je suis juste épris de justice et respectueux du droit, c'est pourquoi je n' accepte pas une modification de statuts discriminante à l’encontre de ses adhérents.
    Comme Mr le maire en son temps, il est très facile de vouloir en faire une affaire de personne faute d’arguments plus sérieux.
    Quelle crédibilité pourrait maintenant avoir cette association si elle même ne respecte pas la loi?

    article 225 du code pénal :
    « Constitue une discrimination toute distinction opérée entre les personnes physiques à raison de leur origine, de leur sexe, de leur situation de famille, de leur grossesse, de leur apparence physique, de la particulière vulnérabilité résultant de leur situation économique, apparente ou connue de son auteur, de leur patronyme, de leur lieu de résidence, de leur état de santé, de leur handicap, de leurs caractéristiques génétiques, de leurs moeurs, de leur orientation ou identité sexuelle, de leur âge, de leurs opinions politiques, de leurs activités syndicales, de leur appartenance ou de leur non-appartenance, vraie ou supposée, à une ethnie, une nation, une race ou une religion déterminée. »

    RépondreSupprimer
  30. Ben c'est simple Mr Durand !
    Il ne vous reste plus qu'à annuler l'A.G. et à en refaire une autre, régulière cette fois-ci, si vous ne voulez pas être traîné devant les tribunaux.

    RépondreSupprimer
  31. L'article que vous citez concerne les adhérents et non pas les membres du conseil d'administration , les nouveaux statuts ne vous empêchent pas d'être adhérent , il ne faut pas confondre, vous devriez faire la difference, cela à son importance

    RépondreSupprimer
  32. Monsieur "Jean",
    Ce que vous écrivez est totalement faux. La discrimination concerne l'article 11. C'est justement ce que vous cherchiez à faire en interdisant à un adhérent sous prétexte d'être "porteur d'un mandat d'élu politique" de faire partie du conseil d'administration.

    RépondreSupprimer
  33. Une tromperie cette AG, c'était gros comme une maison !....

    RépondreSupprimer
  34. La lecture et la compréhension des articles du code pénal sont malaisées. En ce qui concerne l’article 225-1 cité précédemment, la discrimination porte sur « les opinions politiques » et non pas sur les "activités" politiques. La nuance est importante. Elle est d’ailleurs formulée par le législateur lui-même à travers la rédaction de cet article. Il est bien introduit la différence entre OPINION politique et ACTIVITES syndicales, par exemple. Les nouveaux statuts ne discriminent personnes sur ses opinions politiques.
    De surcroît, l’article suivant 225-3 prévoit les dérogations à l’article 225-1. Au paragraphe 4 est précisée « la liberté d’association ».
    Une association est libre de fixer les modalités de ses statuts dès lors que ceux-ci ont été adoptés par l’AG.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Réponse parfaite ! Voilà enfin un peu de logique... les statuts de l'association sont votés démocratiquement sans aucune discrimination et sont donc souverains. Seuls ceux qui souhaitent foutre le bordel ne seront jamais d'accord avec ça ! suivez mon regard...

      Supprimer
    2. Dicton : "ce qui est mangé n'a plus de goût".

      Monsieur DUCOS, sans compter votre temps vous avez personnellement réalisé un travail incontestable qui a porté ses fruits au sein d'une association.
      J'espère sincèrement que vous allez persévérer à faire appliquer le Droit, à écouter courage, bon sens et respect. En résumé à :
      "BIEN FAIRE ET LAISSER BRAIRE" dicton bien connu dans ma région.

      Supprimer
  35. Anonyme de 11:31 vous avez raison!
    Je ne vais pas m'étaler sur les différents aspects juridiques et ils sont nombreux, et je ne souhaite pas donner de grain à moudre a des polémiques inutiles.
    Nicolas, si je peux me permettre, persister sur ce point est une grossière erreur.
    Vous n'êtes pas l'homme à abattre...vous êtes en train de vous abattre vous même, c'est un suicide politique!
    et de plus, personne ne vous a interdit d'être membre de l'association a ce que je sache,
    ce n'est pas le sujet de l'article concerné.

    Je n'ai pas de conseil a vous donner, mais gardez et concentrez votre énergie pour travailler les dossiers et vous battre contre la politique nocive du maire puisque cela a été votre choix.

    Pour le déroulement de cette AG, reconnaissez tout simplement votre erreur et ensuite le temps est le meilleur allié dans les combats quand on a raison,
    si on a tord il peut être assassin!

    merci.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tout est dit dans ce commmentare .MERCI anonyme de 16h50

      Supprimer