Bandeau actualités

Bonjour et Merci pour votre soutien . Depuis le 10 juillet 2020, Christophe Chabot n’est plus président de la communauté de communes, c’est François Blanchet et il a décidé un moratoire sur le projet de port et la création d'une commission de médiation qui fera un bilan le 8 juillet 2021 avant vote des élus communautaires sur la poursuite ou non du projet le 22 juillet 2021. Jugement du Tribunal Administratif du 16 février 2021 : rejet du recours de La Vigie contre le SCoT du Pays de Saint-Gilles, l'association fait appel. Enquête Publique sur le projet de PLU terminée le 18 janvier 2019 - avis de la commission d'enquête favorable avec une réserve importante : rétablissement d’une coupure d'urbanisation sur le secteur de la Normandelière - approbation du PLU, en rejetant la réserve, en conseil municipal le 23 avril 2019. Nombreux recours contre le PLU. Enquête Publique sur le projet de port de plaisance terminée le 29 septembre 2018 : 5844 observations déposées - avis de la commission d'enquête favorable avec réserves - le préfet de Vendee déclare le projet d’utilité publique et donne les autorisations environnementales le 16 juillet 2019 - Nombreux recours contre les autorisations préfectorales . Le 12 janvier 2021, le Tribunal Judiciaire des Sables d'Olonne annule la vente des terrains de la ferme de la Normandelière à la commune. La mobilisation de tous est nécessaire pour s'opposer au projet de massacre de la Normandelière.

samedi 23 mai 2015

Normandeliere et plus de 500 personnes pour le plan d'eau
















Christophe Chabot parle à TV Vendée, la télé du Conseil Général de Vendée, mais ne parle plus à France 3 Pays de Loire Océan, une télé trop indépendante !

TV Vendée du 25 mai 2015 :- Brétignolles : Une manifestation pour le maintien du plan d'eau de la Normandelière.
Tout ce qui se passe au niveau du plan d'eau est de la faute aux opposants ! Christophe Chabot aurait cédé aux opposants qui lui ont mis la pression ! Quel fanfaron !













France 3 Pays de Loire du 24 mai 2015 - 19 heures (curseur 3') - Reportage sur la manifestation (disponible 6 jours)

Ouest-France du 23 mai 2015 - Brétignolles. En images : 600 manifestants pour le plan d'eau
La manifestation demandant la remise en eau du plan d'eau de la Normandelière, à Brétignolles-sur-Mer, a fortement mobilisé ce samedi après-midi

Vidéo de la manifestation sur Dailymotion

Ouest-France Dimanche du 24 mai 2015 : 600 manifestants pour le plan d'eau percé


















Voir des photos sur Facebook

La manifestation organisée par les associations Réunir Bretignolles et La Vigie pour la réhabilitation du plan d'eau de la Normandeliere a connu un beau succès : plus de 500 personnes y ont participé.

Il y a eu trois interventions de Jean-Baptiste Durand, Thierry Biron et Nicolas Ducos, très applaudies
De nombreux médias étaient présents, les articles sont regroupés ci-dessus.

Quelle va être la réponse de Christophe Chabot à ces manifestants ?. On la devine mais on attend qu'elle soit diffusée dans les médias.
Cette mobilisation de l'espoir ne doit pas rester sans suite. Si Christophe Chabot ne tient pas compte de ce mouvement naissant, il faut s'attendre à de nouvelles manifestations, au cœur de l'été, bien plus importantes.
D'ici la fin de semaine, nous apporterons la preuve que le sabotage du plan d'eau de la Normandeliere était un acte prémédité du maire de Bretignolles-sur-Mer. Pour modifier, transformer, le secteur de la Normandeliere, Christophe Chabot décide seul, sans demander d'autorisation administrative. Comment expliquer la passivité du Préfet de Vendee ? Réagira-t-il après la manifestation ? Faut-il, une nouvelle fois, l'inonder de lettres de protestation ?.
Le mouvement de protestation va s'étendre à toutes les communes du canton. Nous savons que, lors du prochain conseil communautaire, Christophe Chabot va ouvrir une ligne budgétaire annexe "Port de Plaisance" et va l'alimenter à hauteur de 1 500 000 euros. Après avoir pompé les finances de la commune (près de 6 000 000 d'euros dépensés à perte, en intégrant la ferme de la Normandeliere) pour un projet rejeté à l'enquête publique de 2011, Christophe Chabot s'apprête à pomper les finances du Pays de Saint-Gilles-Croix-de-Vie pour de nouvelles études d'un projet de port que l'on sait impossible sur le site de la Normandeliere. Noël Faucher a, lui-même, reconnu que les normes environnementales actuelles ne permettaient pas la réalisation du projet de Port Bretignolles.
Christophe Chabot pourra toujours fanfaronner le 30 mai 2015, désormais il n'est plus crédible. Le mieux pour lui serait qu'il démissionne.













Petit Supplément

Sud Ouest du 22 mai 2015 - Lacanau : quatre scénarios pour refaire le front de mer

71 commentaires:

  1. tres applaudies ah ah ah devant ses partisans
    plus de 500 personnes selon vous en fait 287 a tous casser .et pourquoi les 2500 signatures ne pouvaient pas etre la!!!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. 600 personnes selon ouest-France, ah,ah ah 19:16

      Supprimer
    2. On remarque dans le texte ci-dessus (23 mai 19:16) que Chabot commence à lâcher ses chiens. C'est bon signe, ça doit commencer à l'ennuyer. Par contre annoncer "287 à tout casser" c'est aussi crédible que de dire "à vue de nez, il y en a en gros 4216". Vous étiez où? caché derrière une poubelle pour compter?

      Supprimer
    3. Quand je vois comment comptent les chabots addict, je comprends mieux pourquoi ils ne s’alarment pas de l’état des finances de la commune , 287 ??? sans déconner !!!!!
      Ceci dit, il est vrai que les manifestants ont été sous la surveillance de ses toutous postés tout au long du parcours, certains avec des appareils photos (certainement un reflex d'ancien correspondant ouest France) ou d'autres perchés sur les balcons de super U au téléphone avec son super copain chabot (celui qui lui a permit d'assouvir un fantasme un soir d'anniversaire sous les projeteurs du stade de foot !!!! ) .
      On ne peut rien refuser a un copain comme chabot. Trop d’intérêt en jeux !!!!!!
      ¿

      Supprimer
    4. Nous étions autant que pour la manif organisée par Chabot à la sous-préfecture ,la différence est que lui gonfle les chiffres

      Supprimer
  2. Parce que nous habitons loin de Bretignolles, mais nous étions de tout coeur avec les manifestantes...

    RépondreSupprimer
  3. Martine qui va à la manif23 mai 2015 à 20:11

    Votre mauvaise foi n'a pas de limites ! Et pourquoi 287,ça n'a aucun sens;dites 280 ou 290,vous aurez l'air un peu moins bête...
    En tout cas,287,ce n'est pas le nombre de vos neurones.
    Et d'ailleurs,que faisiez vous là,vous?Et que faites vous à vous précipiter sur le blog de Jean-Yves?Votre attitude n'est pas très cohérente,pauvre jaloux!

    RépondreSupprimer
  4. desolée le "pas terrible", mais soit vous consulter un Ophtalmo, soit vous retourner à l'école pour apprendre à compter, et apprendre l'orthographe par dessus le marché, à moins que ce soit vôtre marque de fabrique !
    J'étais là et j'ai compté, il y avait effectivement un peu plus de 500 personnes à défiler et environ 150 à attendre sur le site du plan d'eau. Quand aux applaudissements enthousiasmes, il est vrai qu'ils venaient des personnes présentes, donc partisanes , on est pas si bête pour applaudir ce pourquoi on est pas d'accord !! Comme vous êtes "pas terrible" cela vous est peut être arrivé ??
    Vous n' êtes vraiment pas crédible , mon pauvre homme, prenez donc un verre d'hépatoum cela facilitera l'élimination de vôtre bile.

    RépondreSupprimer
  5. Pauvre anonyme de 19h16..........

    RépondreSupprimer
  6. Eh le connard de 19h16 !

    Ouest-France, le journal sous emprise chabotique, titre 600 personnes à la manif ! c'est donc qu'ils étaient au moins 1 000, alors croyez-vous que votre bonne foi ne va pas être mise en cause margoulin ? en énonçant le chiffre fantaisiste de 287 ! çà vous emmerde çà hein ? moins que rien !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. nous allons finir a 2000 comme au sab...

      Supprimer
  7. L’idiot de Chabot a encore frappé ! à 19h16

    Au siècle dernier il y avait l’idiot du village dans chaque patelin.

    Au 21ème siècle Brétignolles à aussi son idiot, mais il n’est plus celui du village, il est celui de Chabot !

    Régulièrement il vient baver ses inepties sur ce blog, sans doute sur ordre de son maître, puis retourne pour quelques temps dans sa niche.

    C’est ainsi que l’on vit dans l’entourage du "saigneur" de Brétignolles !

    Avec Chabot tout est possible, surtout le pire.

    RépondreSupprimer
  8. L'anonyme de 19h16, n'est pas l'idiot de Chabot, mais c'est Chabot lui-même !

    Personne ne fait plus confiance à chabot pour se livrer, pour le compte de celui-ci, à ce genre de délire !
    Chabot est devenu "'un homme seul, perclus, immobile, rendu, n'ayant plus qu'un quart d'heure à vivre", comme le personnage de la fable !

    Et j'ajouterai : Il est enragé, plus provocateur et plus agressif que jamais, aux abois, ( la preuve, il se rue sur ce blog, aussitôt après la manifestation pour tenter d'en relativiser le nombre de participants ! )
    Ce qui est certain c'est qu'il n'y avait aucun employé d'AKENA, pas comme le 5 février 2012 !

    Si Chabot ne se remet pas en question après l'épisode de cet après-midi, malgré son tempérament de bagarreur, c'est qu'il est vraiment malade atteint au dernier degré et qu'il y a lieu de craindre le pire !

    Chabot ! l'heure de la reddition arrive à grands pas ! allez vous réfugier dans votre bunker !.................

    RépondreSupprimer
  9. Je ne vais pas tomber dans ce piège grossier qu'est la bataille des chiffres.
    Une certitude: c'est que la décision arbitraire du maire de fermer le plan d'eau est une faute politique!
    La mobilisation est bien présente.
    Il n'y aura que les imbéciles pour nier l'évidence.
    On peut reconnaître au maire une certaine pugnacité, ceci dit, une fois de plus cette histoire met en exergue ces contradictions et sa campagne de propagande portant sur plusieurs aspects est mise à terre.

    Il nous l'a joué démocratie participative, avec pseudo réunions de quartier pour prendre une décision arbitraire et somme toute idiote. Résultat des courses il est contraint dans la précipitation d'organiser une réunion publique pour s'expliquer.

    Il porte son projet au niveau communautaire par une belle entourloupe, et la mobilisation sera ... communautaire.
    Là aussi c'est un des points important qu'il faut retenir de cette manifestation.

    De toute évidence, la population du canton, qui regardait avec circonspection et un brin d'ironie les turpitudes Brétignollaises prend conscience de l'enjeu. C'est elle qui va payer l'addition. Les mensonges a répétitions ne portent plus. Qui peut croire maintenant que cela ne coûtera ...rien.

    Les services de l'état ont maintes fois averti et démontré l'ineptie de ce projet, si le projet n'a pas marché c'est de la faute des services de l'état!
    La commission d’enquête a donné sept avis négatifs sur sept, mais c'est la faute des commissaires enquêteur!
    Il n'y a pas d'opposition au projet, les opposants sont une poignée de quelques rien, mais c'est de la faute des opposants si le projet a capoté!
    Le projet respecte l'environnement et est "exemplaire", mais c'est de la faute de la loi littoral trop contraignante si le projet ne peut aboutir!

    Franchement, pas besoin de sortir de Saint Cyr pour se rendre compte qu'il n'ou mène en bateau et le bateau ne va pas au port mais a un naufrage assuré!

    merci a l'anonyme de 19h16 pour le démonstration pertinente de vos arguments.
    Revenez quand vous le voulez, vous nous êtes d'une grande aide!

    Dans tous les cas:
    NAP ne lâchez rien!!!

    Sam Agace

    RépondreSupprimer
  10. Vos arguments sont faux ... Vous faites un amalgame ! Je suis pour la remise en eau immediate de la normandeliere mais je suis également pour le port de Bretignolles !! Le but de la manifestation était la remise en état du plan d'eau et pas autre chose .... Sur ce coup, c'est vous qui essayez d'instrumentaliser ce déplacement de foule.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pour vous ce doivent être les "grandes eaux", si je comprends bien, de l'océan à Brétignolles !.....
      Gros bêta ! Un peu de jugeote après tout ce que l'on sait des gros problèmes de la montée des océans, de la crise des ports, de la protection environnementale et littoral, de l'état des finances locales, etc, etc, etc...
      Rendez vous à l'évidence des choses.

      Supprimer
    2. Bien évidement que cette marche a pour objet la remise en état du plan d'eau!
      pour moi il n'y a pas d’ambiguïté sur ce point et l'intitulé de la manifestation est évident.
      Mais une autre évidence saute au yeux, a moins d'être aveugle, c'est que la fermeture de ce plan d'eau été réalisé dans un cadre de la propagande pour la réalisation du ce foutu port.
      Cela été déclaré en séance public lors du dernier conseil par le maire, et cela n'a pas pu vous échapper..
      Qui fait un amalgame en organisant de manière autoritaire la fermeture de ce plan d'eau?
      Et il n'est pas inutile de rappeler un certain nombre de faits et les nombreuses contradictions du maire.
      Vous avez tout a fait le droit d'être favorable a un projet de port, et si vous réagissez à la fermeture du plan d'eau c'est que vous trouvez comme moi qu'elle est inutile en l'état.
      C'est une ânerie et dont une partie des causes sont dans mon commentaire ci dessus.

      En matière d'instrumentalisation nous avons notre spécialiste local et je suis loin d'être a son niveau... Il a instrumentalisé cette fermeture et il ne s’attendait purement pas a une réaction de ce type.

      Peut être que vous êtes en train de nous expliquer que la mobilisation est le fait de personnes favorables au projet de port???
      Permettez moi dans ce cas d'en douter, je préfère ne sourire et d’apprécier votre humour.

      Merci dans tous les cas pour votre réaction et votre commentaire.

      Cordialement.

      Sam Agace

      Supprimer
    3. Pour répondre à sam : vous êtes cohérent et même si nos avis divergent sur certains points, vous méritez d'être écouté.
      Pour répondre à Marianne :
      C'est tout l'inverse ...! On ne commence pas une conversation en traitant de "gros Bêta" son interlocuteur ... C'est la meilleur façon de passer une quiche !
      Vous qui semblez tout savoir sur tout : trouvez nous donc un port de plaisance en France qui ait fait faillite (ou qui ait été submergé par les flots ...) ??

      Supprimer
  11. Anonyme de 8h44,

    A qui vous adressez-vous exactement SVP ?
    Cher anonyme, si vous permettez, vous êtes un peu trop sélectif dans votre opposition à Chabot.

    - Que ce soit pour la destruction du lac de la Normandelière
    - Pour l'achat de la ferme de La Normandelière
    - Pour le rachat du FC Nantes
    - Pour la venue de Johnny
    - Pour le colossal déficit ( 16 millions d'euros ) créé par Chabot
    - Et on pourrait ainsi multiplier les exemples
    - Ou enfin pour l'impossible projet de port

    Tous ces exemples ont un point commun :
    Le signe d'un homme incompétent à la tête de la municipalité de Brétignolles, mais maladivement mégalomane, "m'as-tu vu" ou "nombriliste" et excessivement autoritaire !

    - Par exemple, tout en respectant vos opinions, pourriez-vous nous dire pourquoi vous êtes pour le projet de port de Brétignolles SVP ?

    - Avez-vous un jour lu les 7 conclusions de la commission d'enquête en 2011 ?
    - Seriez-vous pour le port parce que vous avez cru dans le fallacieux argument de Chabot consistant a faire croire à toute la population, que votre maison prendrait de la valeur avec un port ?
    - Sachez Monsieur que jusqu'à présent le succès touristique de Brétignolles ne tient dans le projet illusoire d'un projet de port, mais, pour faire simple, dans l'aspect "paysage naturel" de cette station.
    En un mot dans le slogan "La mer à la campagne" !

    - Enfin, pourriez-vous nous dire si pour vous, le déficit de la commune actuel de 16 millions est ou non inquiétant ?
    - Diriez-vous que vous ne craigniez pas qu' un projet de port, qui ne dégagerait non seulement aucun bénéfice annuellement mais que du déficit, fasse passer celui-ci à 25 ou 30 millions d'euros d'un seul coup ?

    Très sincèrement si vous pouviez répondre à ces questions, personne ne vous en voudrait, au contraire ce serait quand même un peu plus argumenté que l'imbécile formulation "Je suis pour le port" ou "Oui au port" sans donner la moindre raison !

    Bon dimanche en attendant de vous lire.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour,

      Sans rentrer dans le détail :
      - avoir un bateau avec une place au port à Bretignolles me convient déjà parfaitement.
      - le taux de désendettement de la commune serait accéléré avec le port plutôt que sans le port (voir les rapports financiers déjà publiés).
      - un regain de vie en hiver dans le quartier (et ce, même au village) n'est pas à négliger.
      Le marais Girard est un vrai désert hors saison...
      - des emplois pour des villageois...
      - des commerces supplémentaires.
      - plus de touristes qui paient une taxe de séjour ...
      - le retour sur investissement des 2,8 (ou 5 millions) déjà dépensés en études, enquête et achats de terrains...
      - même si vous pensez le contraire, des plus values immobilières pour certains...(ça, c'est à double tranchant pour nos enfants et petits enfants .. C'est vrai !).
      - la fin de ces discutions et débats une fois pour toute ...
      - et j'en passe ....
      Chacun a ses propres raisons d'être pour ou contre un tel projet ... Par contre, personne ne devrait avoir à s'en justifier.

      Supprimer
    2. Qui va vouloir venir dans un port ou il n'y a aucun moyen de communication. Pas de gare pas d'autoroute un service de car plus que minimaliste, arrêtez de rêver à la chabot.
      Avez vous fréquenté le port des sables en hiver :quelle animation! des catway fermés par digicode et le désert le plus absolu et je ne parle même pas de st Gilles.
      Quand aux commerces regardez ce splendide SU qui va anéantir tout les petits commerces.
      et j'en passe ....

      Supprimer
    3. Bonjour un débat est un échange d'idées.
      Certain l’accepte, d'autres non.
      A Brétignolles nous connaissons celui qui n'accepte pas les débats!
      Faire croire aux Brétignollais, surtout aux résidents secondaires et aux vacanciers qu'un port à la Normandelière permettrait un désendettement de la commune est une ineptie. Ça relève, à mon avis, de la désinformation.
      Il est vrai que maintenant le coût sera supporté par la communauté de communes, c'est peut être sur ce point que vous avez raison.
      Les arguments ont été largement diffusés sur ce blog.
      Une enquête public a été réalisé avec les conclusions que l'on connait.
      Vous pouvez approuver ou non, c'est un fait.
      Pour le quidam qui a deux sous de connaissance dans les aspects administratif il est certain que le projet n'à quasiment aucune chance de voir le jour.
      Et la réalité: c'est que le maire a préféré retirer son projet! et nous vendre de la com.
      Ce point n'est pas discutable.
      Visiblement vous ne souhaitez pas justifier les raisons de votre soutien à ce projet de port.
      C'est franchement regrettable, cela veut tout simplement dire que vous n’acceptez pas ou vous ne souhaitez pas opposer vos arguments à une contradiction.
      Sur ce point, vous avez surement raison, quand on pèse le pour et le contre, "il n'y a pas photo".
      Vous avez le droit d'avoir un avis différent, pour moi pas de problème.
      Je vous invite à regarder avec plus de discernement ce qui se passe au niveau des ports de plaisance et du modèle économique qui en découle.
      Il est important économiquement d'avoir des ports de plaisance sur notre littoral mais pas dans n'importe quelles conditions.
      "Je veux mon port de plaisance" en tapant du pied n'est pas un comportement responsable.
      Bâtir la mise ne place d'un tel projet sur des spéculations sur la valeur du foncier n'est pas raisonnable.
      Nous savons tous qu'une fois notre environnement détruit aucune marche arrière ne sera possible.

      Pour finir votre petit chapitre sur les villageois est franchement déplacé.
      Selon vous, les Brétignollais ne seraient que des ventre à choux incapables d'avoir une ambition pour leur avenir et devant se contenter d'un hypothétique emplois a laver le carénage de votre bateau. franchement c'est réducteur et surement pas au niveau des enjeux que doit affronter la commune.

      Une lueur d’espoir dans votre commentaire, vous vous inquiétez de l'avenir de vos enfants et pour cela je vous en remercie.


      Dans tous les cas merci de nous faire partager votre point de vue.

      Cordialement

      Sam Agace

      Supprimer
    4. L’art de la désinformation d’un anonyme bien servile pour son bienfaiteur !

      - Utilisez le conditionnel et non le présent pour votre anneau portuaire brétignollais ! Redescendez sur terre, il n'y a pas de port à Brétignolles!
      - Nous attendons la fourniture de vos pseudos rapports financiers qui ne sont que des arguments fallacieux jetés en pâture. La réalisation du projet de Chabot entrainerait forcément et fortement pour plusieurs années l’accroissement de la dette non plus brétignollaise mais de la ComCom maintenant.
      - Regain de vie en hiver ! Quand on voit l’animation de port Olona en hiver, avec toutes les infrastructures que le port de Brétignolles n’aura pas, on ne peut que constater votre méconnaissance du tissu local.
      - La carotte des emplois est l'un des arguments démagogiques les plus ignobles développé autour de ce projet. Sans scrupule vous relayez cette fausse information! Tous les chiffres à ce sujet sont contredits, y compris par les instances où Chabot a cru bon adhérer il y a peu!
      - Avant de parler de commerces supplémentaires, il faudrait que déjà ceux existants survivent à la concurrence disproportionnée et favorisée par Chabot du super U !
      - En quoi il y aurait plus de taxe de séjour, le désert hivernal étant le même ? Sans doute êtes-vous favorable à encore plus de bétonnage sur la commune ?
      - Retour sur investissement ! Affirmation bien hasardeuses et contestable qui n’engage que ceux qui la proclame et de plus de façon anonyme ! (voir port Médoc!)
      - La spéculation foncière est le seul hochet qui fonctionne encore pour les derniers soutiens de Chabot. Il faut dire que cela a été de toute façon le premier argument d’adhésion au projet fou de Chabot.

      Le seul mérite de Chabot est de le faire à découvert, normal c’est sa chimère.

      Pour votre part vous n’apportez rien de nouveau dans le débat, et tentez comme Chabot de refaire les commissions d’enquête. Sauf que vous le faite dans l’ombre de votre anonymat et vous rend de ce fait bien incrédible et insignifiant.
      Quand à votre reproche de devoir justifier sa position cela montre votre grand sens du dialogue, du débat démocratique et de la confrontation d’arguments qu’effectivement vous ne pouvez donnez.
      Ne venez pas jouer ici les donneurs de leçons.
      Allez développez votre propagande sur le blog moribond de BVSP qui avancera sûrement grâce à votre rhétorique!

      Supprimer
    5. Après , tout dépend de la valeur que l'on accorde à un site naturel, ce qui devient de plus en plus rare. Pour moi, cela passe avant les intérêts financiers divers... Si ce n'est que les sites naturels sont aussi de plus en plus prisés...donc de plus en plus rentables. Mais avec des aménagements plus respectueux de l'environnement. A notre époque, cela me semble primordial. Vous parlez finances, moi je parle équilibre de la nature ( qui n'entraîne pas la stagnation lorsque l'on comprend que l'on possède une vraie richesse, au contraire) . Donc vous ne me convaincrez pas, je ne vous convaincrai pas non plus. Les dialogues de sourds ont encore de beaux jours devant eux à Brétignolles.

      Supprimer
  12. Si l'on en croit l article de ouest-france du 22 mai, la pratique de la voile à Bretignolles, cela va donc être bien mieux qu'avant... Quel bonimenteur ! Relayé sans conditions par les médias.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah bon ! par quel tour de magie ????... avec des cathas à La Parée au milieu des rochers ? des optimists sur l'étang de la Morinière pris à l'hameçon des pêcheurs ou dans les herbes et les nénuphars, et des enfants buvant la tasse de cette eau glauque pleine des déchets des poissons des grenouilles et des crapauds ?????? Quel programme alléchant !!

      Supprimer
  13. Messieur du CM si vous avez des C.. démissionnez en masse pour ne plus suivre ce fou pervers

    RépondreSupprimer
  14. 2500 signatures sur la pétition et 600 personnes à la manif ... Qui est crédible ?? Certainement pas ceux qui ont signé deux ou trois fois en mélangeant le projet de port avec la remise en état du plan d'eau. L'anonyme de 08h44 a raison sur ce point.

    RépondreSupprimer
  15. Bernard SOULIER24 mai 2015 à 16:10

    600 personnes pour une manif a l'appel de réunit Brétignolles, EELV Vendée, les surfeurs, les nombreuses assos et tout ça relayé par Facebook etc etc,,ça fait pas pas beaucoup de monde au regard des manfs organisées par BVSP et par des temps de chiens.

    Alors messieurs les organisateurs, rendez vous samedi prochain à la salle des fêtes ou monsieur le maire rétablira la vérité que vous semblez avoir zappée.

    SAMEDI 30 MAI A 11 HEURES, ON COMPTE SUR VOUS

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Chabot panique !

      Soulier de retour, lancements de trolls Chabotien depuis quelques jours.

      Rien de nouveau dans leur absence d’arguments.

      Chabot alias Soulier devra bien mesurer ce qu’il va dire samedi.
      Il se pourrait même qu’au dernier moment il soit obligé de modifier considérablement son discourt.

      Le temps des balivernes et des mensonges est fini.

      Celui des pratiques de voyou également.

      Avec Chabot tout est possible, surtout le pire.

      Supprimer
    2. La "godasse", paroles, paroles, paroles !!!!!
      On s'en moque de votre réunion d'hypnose du 30 mai ! Tous vos arguments sont largement éculés et ont été balayés depuis 10 ans que vous nous bassinez avec votre fosse-dortoir pour bateaux de marins du dimanche (et encore l'été !...). Vous noyez le poisson à longueur de temps dans vos gesticulations. Il serait très grand temps que vous mettiez vos pendules à l'heure, la terre a tourné depuis et le monde a changé, mais vous restez bêtement dressé sur vos ergots.
      Votre seul intérêt : la manipulation.
      Et votre réponse primaire : nananè...re, moi aussi je vais faire ma réunion... eu !

      Supprimer
  16. Anonyme de 14h07, plutôt que d'aller voir chez nos voisins des sables et de ST Gilles et leurs pontons déserts, regardez les quartiers de Brétignolles l'hiver, sans un volet ouvert, des quartiers qui étaient autrefois couverts de végétation, avec des grands arbres et ou il faisait bon se promener.
    Mais vous e^tes certainement un de ceux qui habitent ce genre de quartier 15 jours par ans et qui pensent que Brétignolles leur appartient.

    RépondreSupprimer
  17. Ah ! Bernard Soulier, le retour... Ca manquait... Euh... La vérité dite par monsieur Chabot ? Vous me permettez de rire ? Quant aux Bretignollais qui s'étaient déplacés par grand froid ..... Avec brouette... Qui devaient être entendus au plus haut de l'état.... leur efficacité a été bien peu productive car 3 ans et demi plus tard, le projet de port en est toujours à l'état de projet. Malheureusement, il est vrai que le saccage de la Normandelière n'était pas prévu au programme... Alors sur la vérité dite par monsieur Chabot, vous même , normalement, vous devriez commencer à vous poser des questions... Mais non... Vous êtes un brave petit soldat....

    RépondreSupprimer
  18. Bonjour a tous!!
    Laissez donc les personnes qui ont été élues par les bretignollais faire leur travail (conseil municipal)
    Foutez leurs la paix vous qui pour certains ne sont même pas de bretignolles !!
    Bien cordialement

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Si au moins ils travaillaient! ...depuis trois mandature cela ce saurait!!!

      Ils ne font qu'entériner sans moufeter ce que le dictateur local a décidé.

      D'autres part ce ne sont pas les Brétignollais qui ont élus Chabot, mais les personnes inscrites sur les listes électorales. Cela change pas mal de choses.

      Les problèmes rencontrés de sont aucunement brétigno-brétignollais et ont des conséquences bien au delà de la commune.

      Estimez vous heureux que des non brétignollais aiment encore Brétignolles et participent grandement à sa survie économique, ne serait-ce que pendant la saison estivale.

      Encore un troll à Chabot qui n'a rien compris.

      Avec Chabot tout est possible, surtout le pire.

      Supprimer
    2. A l'anonyme de 17:46,

      Non-Brétignollais par le vote, mais BRETIGNOLLAIS CONTRIBUABLE, je vous signale que les courriers de protestations adressés à MR le Maire ne reçoivent que des réponses-types que tout le monde connait, mais aucunement de réponses aux arguments avancés !...
      Quel beau mépris du maire pour les résidents secondaires...

      Supprimer
    3. Ah, et voilà encore l'argument qui tue :" vous n'êtes même pas de Brétignolles..." comment peut-on encore ,à notre époque, sortir des arguments d'un racisme aussi débile. Si vous étiez restés entre vous, Brétignollais "de souche" vous seriez encore à ramasser vos patates dans les mottées. Personnellement j'habite à 800 km de Brétignolles mais j'y ai une maison, je suis originaire de la région et je viens ici depuis 50 ans, j'estime avoir autant que vous le droit de m'exprimer. Vous êtes méprisable avec vos arguments du siècle dernier.

      Supprimer
  19. Puisque que la compétence du port est transférée à la Com.Com, pourquoi ne pas rétablir la" vérité au siège de la communauté et en inviter tous les habitants? ce serait logique!

    RépondreSupprimer
  20. Josephine Styletto24 mai 2015 à 18:30

    Quelque chose m'étonne. Il existe un blog BVSP. Pourquoi les personnes qui viennent ici faire leurs critiques sur les opposants au port ne les formulent elles pas sur un blog, pourtant tout acquis à leur cause ? Un blog qui respecte ses lecteurs...mais qui ne fait paraître aucun post, fût-il extrêmement correct, s'il ose une réflexion contre le port... Remarquez, il ne fait paraître aucun commentaire en général... Cela veut sans doute dire qu'il n'est pas lu... Peut être même pas non plus d'ailleurs par ceux qui viennent déverser leur fiel ici. Qui d'ailleurs gère ce blog ? Je me permets de prendre un nouveau pseudo pour que Bernard Soulier ne se sente pas trop seul...dans la chaussure.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Martine de la manif24 mai 2015 à 19:02

      Leur blog est mort comme leur port,alors ils n'ont pas d'autre solution que de venir déverser leur fiel ici,comme vous le dites si justement.Le genre humain est parfois bien méprisable !

      Supprimer
  21. A l'anonyme de 16h03..
    Vous êtes bien méprisants envers les signataires , dont beaucoup sont favorables au port !!
    Vous pensez les gens incapables de réflexion et de discernement ?
    Visiblement, le nombre de signataires vous ait resté en travers de la gorge ...
    Cordialement

    RépondreSupprimer
  22. travaillant à la préfecture, et connaissant très bien le dossier je suis déjà venu il y a quelques mois sur ce blog vous annoncer que ce port ne se fera JAMAIS...donc pas de panique pour les opposants...par contre, attention que tous ces terrains ne deviennent pas constructibles, car votre maire, par vengeance, serait bien capable de faire construire à tout va et il dira que c'est la faute des opposants !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Yvon!

      Le message que nous fait passer Yvon ne m’étonne pas.

      Reprenez les commentaires que nous étions quelques uns à faire dans le premier blog de Jean-Yves.
      Le port n’est que l’arbre qui cache la forêt.

      Chabot et ses commanditaires savent que le port ne se fera jamais.

      Depuis le début le port est l’épouvantail qui permettra, à leurs yeux, à modifier les règlements d’urbanisme.

      En suite ils reconnaîtront que le port est infaisable et ils bétonneront à tout va cette zone que sera rendue constructible port ou pas.

      Chabot n’est qu’un petit pion d’une opération avec des enjeux financiers colossaux.

      Sa réunion du 30 mai en dehors des mensonges et enfumages habituels ne servira qu’une fois de plus qu’a détourner l’intérêt des auditeurs des véritables enjeux.

      La première bataille à livrer n’est pas celle d’un port qui n’existe même pas en embryon de projet, mais le PLU et l’enquête publique associée.

      Faisons en sorte, par notre connaissance du dossier, nos arguments et notre motivation, que l’enquête publique sur le PLU soit rejetée comme les 7 autres concernant le port.

      Avec Chabot tout est possible, surtout le pire.

      Supprimer
  23. Suite au commentaire de Yvon, une question :
    Pourquoi le Préfet de Vendee n'organise-t-il pas, sous la forme d'une table ronde, une concertation préalable à laquelle participeraient Christophe Chabot, les services de l'Etat compétents et des associations environnementales afin de conclure, une fois pour toutes, sur la faisabilité de tout projet de port de plaisance sur le site de la Normandeliere. Une telle réunion préalable permettrait d'éviter tout gaspillage d'argent public si des réponses argumentées négatives étaient apportées.
    Ne serait-ce pas l'intérêt général ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Elémentaire, mon cher Watson, pour les gens de bon sens ! mais l'Administration ne semble pas toujours tourner dans le bon sens. Quand on voit ce qui se prépare pour la Com.Com : vote d'une ligne budgétaire de 1,5 M€ pour ce simili-projet (d'après ce qui a été annoncé sur ce blog), on pourrait penser urgent, pour le représentant de l'Etat, de siffler la fin du match et mettre un carton rouge. Mais on préfère demander aux citoyens de se serrer la ceinture pour cause de crise, et laisser les collectivités jeter l'argent de ceux qui se serrent la ceinture par les fenêtres, n'Est-ce pas Yvon ?

      Supprimer
    2. Mr bouricot tout simplement yvon raconte des enormes mensonges et il ne travaille pas a la prefecture.

      Supprimer
    3. Les bourricots sont des personnes qui ne réfléchissent pas, il me semble qu'ils sont plus du côté des partisans de Chabot que des opposants.
      A BVSP il n'y a pas que des ânes mais il y sont tous, comme aurait dit Coluche.

      Supprimer
    4. J ai participe a la construction du plan d eau il y aquelques annees et je confirme qu il y a des opposants au plan d eau a sa construction qui etaient a la manif samedi
      conclusion des bouricots il y en a aussi beaucoup chez les opposants.
      mais a l epoque ils y avaient que des bretignollais .!!!!

      Supprimer
    5. Anonyme de 11h47 !

      Ne seriez-vous point bouricot vous-même ?
      Par ailleurs, "A l'époque que des Brétignollais !"
      Qu'est-ce que çà veut dire ?
      Moi je le suis, mais je ne suis pas du tout fermé aux résidents qui ne sont pas d'origine de Brétignolles ? Espèce de médiocre !
      Avez-vous déjà regardé ce qu'apporte à Brétignolles, les gens extérieurs à Brétignolles, pignouffe de luxe !
      Allez vous réfugier dans le bunker de Chabot en attendant la triste fin du feuilleton !

      Supprimer
    6. Quand je dis bretignollais bien sur je parle de tous ceux ayant une residence a bretignolles
      pignouffe de mer....
      et regarde pour acheter a brem si tu souhaite pas de port dans ta commune!!!

      Supprimer
  24. Christophe Chabot maire ou président de la com com?

    RépondreSupprimer
  25. Les commentaires de Yvon et OR sont des plus pertinents.Il semble en effet que La Vigie a déjà dit cela dans son tract de décembre 2013 et son président l'a redit dans son allocution de la manifestation. Le véritable enjeu serait bien de casser la coupure d'urbanisme entre le bourg et le dolmen pour offrir les dizaines d'hectares de cette zone naturelle aux délires et profits des promoteurs. Effectivement le projet de port servirait à focaliser et détourner l'attention pour manipuler cette zone dans le PLU. D'ailleurs pourquoi se gosser de créer une ceinture verte, (qui en fait existe tout naturellement) serait-ce pour faire oublier que l'on va détruire la zone verte et naturelle de la coupure d'urbanisme de la Normandelière qui donne le caractère et l'harmonie de Bretigolles-sur-Mer avec sa covisibilité de la mer à la campagne !?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. On ne peut plus appeler ça une ceinture verte mais plutôt une friche verte vue l’état ou elle se trouve.

      Supprimer
    2. Ce n'est pas une friche verte comme vous le dites, c'est un vaste espace de pairies, marais, bosquets, un endroit très agréable loin des tapages humains, un refuge d'oiseaux et autres animaux.
      A qui la faute, si cet endroit n'est plus entretenu, si ce n'est à ce Chabot de malheur ! Jusqu'à juin 2013 un fermier bio et son troupeau de chèvres en faisait l'entretien naturellement. Il faudrait y faire revenir un agriculteur, il y a tout pour.

      Supprimer
  26. Je viens de voir le reportage de la manif sur france3 Pays de loire.
    MERCI FRANCE 3 !!!!!!!

    RépondreSupprimer
  27. Tout à fait d'accord avec le com' anonyme de 13h40
    D'abord, il y a eu la préemption sur la ferme bio...puis l'assèchement du plan d'eau..un no mens'land très propice à l'urbanisation, faute de port, il y aura, peut-être, une marina...Brétignolles ne sera plus comme avant, je parle de cette petite station qui a fait le bonheur de quelques générations de l'arrière-pays...Et mon sentiment : c'était en 2001 ou 2002,me semble-t-il, l'époque des "grands travaux urbains", un rond-point à la Parée et un olivier centenaire en son milieu (le coût élevé était paru dans la presse) l'olivier n'a vécu que 2 ans, rongé par les embruns...l'Atlantique n'est pas la Méditerranée... C'est à cette époque que j'ai compris que plus rien ne serait comme avant et que de grands changements étaient à venir...Le tourisme reste une des "priorités" de la Vendée.

    RépondreSupprimer
  28. "LA GODASSE" du 24 à 16h10

    Chabot changez de pseudo ! car SOULIER s'est bien vous !
    Y'a un moment que vous ne vous étiez pas exprimé sous ce pseudo !
    Vous vous autorisez d'ailleurs sous ce pseudo à dire les pires conneries ou balivernes, comme on veut !
    C'est presque amusant !

    D'ailleurs si SOULIER était un autre individu que vous Chabot, je crois qu'il aurait déjà reçu une volée de "poignées de phalanges" dans la gueule, comme dirait notre ami opposant à votre morbide projet de port, qui parle l'argot du marais Girard, comme personne d'autre !

    Bref ! n'ironisez pas chabot sur les 600 personnes de la manif ! vous disiez même le jour de son déroulement qu'il y en avait 287, pauvre nul ! vous ne vous rendez même pas compte du ridicule de vos propos !
    Or, O.F., le journal qui est souvent votre porte-paroles, on sait dans quelles conditions, a même annoncé plus de 600 manifestants ! Donc il y en avait certainement beaucoup plus !

    Ce nombre de participants vous em....bien, n'est-ce pas ?
    Vous ne pourrez plus dire que les opposants ne représente rien !

    En comparaison, votre manif gonflée, sous contrainte, des Sables de 5 février 2012, avec pratiquement que des employés d'AKENA, c'est de la pisse ! et là elle a été organisée sans brouette ! et là y'avait FR3 et la presse écrite, aucun média présent à la vôtre le 5 février 2012 je vous le rappelle !
    Ah ! Ah ! Ah ! laissez-nous rire !

    N'ironisez pas non plus sur les moyens employés chabot.
    Je vous rappelle aussi que pour votre rassemblement sous contrainte du 5 février 2015, vous aviez envoyé une lettre personnelle à chaque maire du département de la Vendée pour les inviter à venir soutenir votre projet, avec écharpe en bandoulière SVP ! et qu'un seul, votre directeur des services techniques, s'est déplacé !
    Ce jour là ce fût votre mort en termes de crédibilité politique !

    Et vous avez tort de terminer votre médiocre commentaire par :
    "Alors messieurs les organisateurs, rendez vous samedi prochain à la salle des fêtes ou monsieur le maire rétablira la vérité que vous semblez avoir zappée ".

    On sait que tous les gens qui y assisteront, seront présents sous contrainte, ou pour faire les intéressants auprès de vous, ou pour continuer à obtenir de petits avantages, mais que plus aucun d'entre eux ne croit ni dans votre projet, ni en vous !
    Vous êtes définitivement grillé ! même FR3, auprès de qui vous avez insisté lourdement, refuse de se déplacer !

    Au fait pour quoi entendre, un nouveau chapelet de mensonges et de contre-vérités !
    Votre disque est rayé et devenu inaudible chabot !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu vois chabot partout je pense qu il faut se faire soigner et en meme temps prends un rendez vous pour MR Je sais tous que personne connait a bretignolles .moi je pense aller a la reunion sans contrainte ma seul crainte se son les opposants vu les conneries deja realisees lors d autres reunion sur les voitures.

      Supprimer
    2. On ne juge les autres que d'après soi-même !
      Tu vois, moi chabot je le connais mieux que toi et je sais ce qu'il capable de faire et de ne pas faire d'ailleurs !
      C'est toi qui dois aller te faire soigner et quand tu parles de conneries d'opposants sur les voitures, tu devrais faire attention à ce que tu dis, du moins si t'en as la capacité !
      Pneus crevés - rayures sur les voitures et tout le reste, c'est le lot des sbires de chabot depuis longtemps. Alors je comprends que tu aies la crainte tu sais de quoi tu parles connard !
      P.S.: Un conseil, écris mieux le Français c'est à peine compréhensible ! ignare !

      Supprimer
    3. Martine de la manif26 mai 2015 à 20:23

      En Français,ça veut dire quoi votre charabia,anoyme brillantissime de 18h21?

      Supprimer
    4. Je suis l'auteur du commentaire de 19h44, merci Martine de la manif !
      Vous avez raison il est un peu fou ce type de 18h21 !
      C'est curieux tous ces types qui viennent au secours de chabot ont le même niveau intellectuel !

      Supprimer
    5. ET 19H44 le connard il espere te croiser un jour et ne fais pas le malin sur le site de ton gourou

      Supprimer
  29. Y'a quand même un paquet de brêles parmis les "tagueurs opposants" ! Vous nous parlez de tout et n'importe quoi : Yvon de la préfecture, bretignollais de souche, bouricot en tout genre, ... En attendant, si le projet de port était aussi improbable que vous le dites, il y a bien longtemps que mr le préfet aurait fait stopper ce bordel !!! Donc cela veut bien dire que pour l'instant, ça tient la route ....

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. un Préfet ne peut pas interdire à un maire de porter un projet..il ne peut que lui conseiller de stopper ce projet, ce qu'il a fait plusieurs fois d'ailleurs,.

      Supprimer
  30. sacré comique , va !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Anonyme de 22h58,

      Pourriez-vous nous dire SVP qui est "le comique" ?
      L'ahuri de 22h30 ou le pédagogue de 6h01 ?
      Merci de votre réponse

      Supprimer
    2. le pauvre personnage de 22 h 30 , bien sûr

      Supprimer
  31. Sur la photo du jardin de Chabot, il y a des ardoises similaires à celles mises devant la mairie, ne serait-ce pas un détournement de bien public ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est effectivement la première idée qui vient à l'esprit en regardant la photo. Pas futé Chabot de prendre la pause dans son jardin sur fond paysager tellement ressemblant à un autre aménagement... public !.................

      Supprimer
  32. Si on comprend bien le menteur local, il attend le Préfet pour remettre l'eau dans le lac!!!!. C'est comme d'habitude ce n'est pas de sa faute, c'est l,autre.
    Jacques

    RépondreSupprimer