Bandeau actualités

Bonjour et Merci pour votre soutien . QUESTIONNAIRE envoyé à tous les candidats aux municipales de 2020. Recours contentieux contre le projet de SCoT du Pays de Saint-Gilles-Croix-de-Vie non jugé. Enquête Publique sur le projet de PLU terminée le 18 janvier 2019 - avis de la commission d'enquête favorable avec une réserve : rétablissement d’une coupure d'urbanisation sur le secteur de la Normandelière - approbation du PLU, en rejetant la réserve, en conseil municipal le 23 avril 2019. Nombreux recours contre le PLU. Enquête Publique sur le projet de port de plaisance terminée le 29 septembre 2018 : 5844 observations déposées - avis de la commission d'enquête favorable avec réserves - le préfet de Vendee déclare le projet d’utilité publique et donne les autorisations environnementales le 16 juillet 2019 - Nombreux recours contre les autorisations préfectorales . La mobilisation de tous est nécessaire pour s'opposer au projet de massacre de la Normandelière.

jeudi 15 janvier 2015

Normandelière et le dossier PPRL Pays de Monts est consultable sur internet

Ouest France du 15 janvier 2015 - Saint-Gilles-Croix-de-Vie : Les cartes d'aléas littoraux consultables sur internet.











L'ensemble du dossier PPRL Pays de Monts est consultable sur le site de la Préfecture

Les documents les plus importants :
Le Plan de prévention des risques littoraux présentant les conditions d'élaboration du PPRL, les règles prises en compte et les prochaines étapes. Le projet de PPRL Pays de Monts a été validé par le Préfet de Vendée le 16 décembre 2014 sans tenir compte des vociférations des maires concernés.
Les documents présentés en Comité de Pilotage, le 16 décembre 2014, avec, en particulier, le document du bureau d'études présentant les cartes d'aléas (les cartes d'aléas concernant Brétignolles-sur-Mer : pages 44 à 51)

Si j'ai bien compris, au niveau de l'entrée de la plage du Marais-Girard (page 49) , il y a une barre quadrillée bleue signifiant : "Zone de chocs mécaniques en front de mer : aléa fort en raison des paquets de mer pouvant occasionner des risques pour la vie humaine et des dégâts matériels"















Si un projet de port de plaisance était construit à cet endroit, si la dune de la Normandelière était supprimée, cette barre bleue serait notablement étendue.

Un point de réflexion :
Le nouveau projet de port de plaisance ne pourrait-être soumis à une enquête publique que s’il était compatible avec le projet de PPRL.
Le nouveau projet de port de plaisance, proposé par Christophe Chabot, ne peut pas être compatible avec le projet de  PPRL, en cours d’évaluation, car le chenal et les bassins portuaires modifient le trait de côte, modifient les données de référence et donc modifient les risques littoraux.
Pour que le Préfet de Vendée puisse mettre en enquête publique un nouveau projet de port de plaisance sur le site de la Normandelière, il faudrait, au préalable, qu’il fasse une étude complémentaire sur le PPRL pour prendre en compte le nouveau découpage côtier au sud de Brétignolles-sur-Mer, l'objectif étant de démontrer que les risques d’aléas de submersion marine ne seraient pas aggravés si un port était créé à cet endroit.
On connaît déjà les résultats !

Petit Supplément 

Ouest-France du 15 janvier 2015 : La liberté d'expression ne va toujours pas de soi ... à Brétignolles-sur-Mer aussi (lettre aux Brétignollais de 2009, émission France Culture de 2010, procès, autre procès, ....)



1 commentaire:

  1. Girard du Marais16 janvier 2015 à 10:48

    Merci, Jean-Yves, de tous ces rappels.
    Un petit détail éclairant, sur la liberté d'expression ? Il y avait au moins 4000 personnes à Saint-Hilaire-de-Riez et autant à Saint-Gilles-Croix-de-Vie, pour 10.000 en tout sur les deux communes, évaluées à la louche lundi sans Ouest-France. Les mêmes sources donnent 4.500 marcheurs aux Sables, sur les cinq communes du canton !
    A Saint-Gilles et Saint-Hilaire, les manifestants laïcs se sont mobilisés. Aux Sables, les anars et la gauche se sont pincés le nez ou ont déserté l'idée de défiler derrière Moreau et la clique, pas très crédibles en défenseurs des libertés…
    A Brétignolles, une vignette sur la porte de la Médiathèque, et une promenade "Je suis Charlie".
    A Saint-Hilaire, la Médiathèque est située place des droits de l'homme. Une plaque est apposé sur le mur des droits de l'homme en mémoire des victimes du 7 janvier.

    La culture n'a pas la même place dans les deux communes. Cherchez l'erreur...

    RépondreSupprimer