Bandeau actualités

Bonjour et Merci pour votre soutien . Depuis le 10 juillet 2020, Christophe Chabot n’est plus président de la communauté de communes, c’est François Blanchet et il a décidé un moratoire sur le projet de port et la création d'une commission de médiation qui fera un bilan le 8 juillet 2021 avant vote des élus communautaires sur la poursuite ou non du projet le 22 juillet 2021. Jugement du Tribunal Administratif du 16 février 2021 : rejet du recours de La Vigie contre le SCoT du Pays de Saint-Gilles, l'association fait appel. Enquête Publique sur le projet de PLU terminée le 18 janvier 2019 - avis de la commission d'enquête favorable avec une réserve importante : rétablissement d’une coupure d'urbanisation sur le secteur de la Normandelière - approbation du PLU, en rejetant la réserve, en conseil municipal le 23 avril 2019. Nombreux recours contre le PLU. Enquête Publique sur le projet de port de plaisance terminée le 29 septembre 2018 : 5844 observations déposées - avis de la commission d'enquête favorable avec réserves - le préfet de Vendee déclare le projet d’utilité publique et donne les autorisations environnementales le 16 juillet 2019 - Nombreux recours contre les autorisations préfectorales . Le 12 janvier 2021, le Tribunal Judiciaire des Sables d'Olonne annule la vente des terrains de la ferme de la Normandelière à la commune. La mobilisation de tous est nécessaire pour s'opposer au projet de massacre de la Normandelière.

jeudi 23 octobre 2014

Normandelière et Christophe Chabot mise sur des groupes de pression !

Le Journal des Sables du 23 octobre 2014 : Le Pays de Saint-Gilles fortement représenté au conseil d'administration de l'association nationale des élus du littoral
Une opportunité donc pour le territoire du Pays de Saint Gilles Croix de Vie, en phase avec de nombreux dossiers traitant d’enjeux maritimes et littoraux : développement de la plaisance, ....

N'arrivant pas à faire passer son projet de Port Brétignolles par les voies réglementaires, Christophe Chabot tente le lobbying.

Il y a d'abord eu le rapprochement avec la FFPP (Fédération Française des Ports de Plaisance) : articles du 28 août 2014 et du 2 septembre 2014.

Aujourd'hui, c'est son entrée au conseil d'administration de l'ANEL, pas pour défendre le littoral, ce qui serait honorable, mais pour défendre son projet de massacre de la Normandelière, ce qui est minable.

Avec l'appui de la FFPP et de l'ANEL, Christophe Chabot pense pouvoir s'appuyer sur des réseaux influents pour faire, ce qu'il a toujours dit, pression sur les responsables politiques et les élus.

Mais nous sommes bien plus forts que lui car nous avons le DROIT avec nous.

Petit Supplément

TV Vendée du 23 octobre 2014 : Rencontre avec Nicolas Coutand (Les Genêts, Brem-sur-Mer)
Du beau travail dans un bel endroit, il faut le reconnaître.

2 commentaires:

  1. Branleur on aurait envie de dire !

    Encore et toujours Chabot remue du vent et le fait savoir par un communiqué qu’il dicte à une presse à son service.

    L’info n’est même pas encore actualisée sur le site de l’ANEL !

    Chabot tente-t-il de se refaire une virginité, voir une légitimité pour son pseudo projet de port ?

    Du moins il essaye de le faire croire !

    Mais que pèse-t-il dans ce Conseil d’administration pléthorique ?

    Pas grand-chose!

    Encore une fois Chabot va se la jouer bling-bling, exagérer sa « haute influence » auprès de ses groupies toutes aveuglées.

    Mais tout cela n’est qu’une mauvaise série B de cinéma.
    Tout ce manège avec son lobbying (espéré) n’empêchera pas Chabot de se plier aux lois de la République. (Voir le précédent article de ce blog)

    Avec Chabot tout est possible, surtout le pire.

    RépondreSupprimer
  2. Chabot ne sait pas miser ! et ne pourra donc pas gagner !

    Chabot mise sur les groupes de pression, mais ce sont de mauvais bourrins !
    Que représente l'énergumène de la FFPP qui était venu se faire rincer la g.....il y a quelques mois et vanter (mais je devrais dire vEnter) les mérites du projet de chabot, sans en avoir lu la moindre ligne ? rien strictement rien !

    Et quel poids pèsera chabot à l'ANEL ? Aucun !
    Il sera vite démasqué comme un petit opportuniste, arriviste, filou et maquignon !
    Il y a des "poids lourds" dans cette association et chabot ne sera utilisé que pour faire la corvée de chio...! Il en faut aussi !
    Et puis il a une grande guieule ! On l'utilisera donc pour vanter les mérites de son président et de ses collaborateurs. On a besoin d'un type comme lui pour ce genre de basse besogne !

    Allez, pas de quoi pavoiser chabot !

    Je crois franchement que tout cela n'est pas inquiétant ! ce n'est pas ce qui fera passer auprès des services de l'Etat son projet de PLU et encore bien moins son projet de port !

    RépondreSupprimer