Bandeau actualités

Bonjour et Merci pour votre soutien . Recours contentieux contre le projet de SCoT du Pays de Saint-Gilles-Croix-de-Vie non jugé. Enquête Publique sur le projet de PLU terminée le 18 janvier 2019 - avis de la commission d'enquête favorable avec une réserve : rétablissement d’une coupure d'urbanisation sur le secteur de la Normandelière - approbation du PLU, en rejetant la réserve, en conseil municipal le 23 avril 2019. Nombreux recours contre le PLU. Enquête Publique sur le projet de port de plaisance terminée le 29 septembre 2018 : 5844 observations déposées - avis de la commission d'enquête favorable avec réserves - le préfet de Vendee déclare le projet d’utilité publique et donne les autorisations environnementales le 16 juillet 2019 - Nombreux recours contre les autorisations préfectorales . La mobilisation de tous est nécessaire pour s'opposer au projet de massacre de la Normandelière.

samedi 5 avril 2014

Normandelière et ce Monsieur tente de me museler

Ouest France du 9 avril 2014 - Brétignolles sur Mer. Plainte contre le blog SOS Normandelière

Ma réponse est dans l'article. Mon intention n'a jamais été de m'attaquer à l'activité culturelle et théâtrale d'une association que je n'ai jamais citée. Si des personnes de cette association ont été choquées, je m'en excuse.

Pour avoir utilisé une image de Ouest France afin de composer une situation caricaturale où ce Monsieur, fort connu à Brétignolles sur Mer, personnage central de l'image, ayant à la main un porte voix, regardant vers le tableau, s'apprêterait à crier, dans un moment de lucidité, "NON au port à Brétignolles", je suis, de nouveau, sous la menace d'une plainte. Je précise que c'est la présence de ce Monsieur au centre de l'image qui m'a intéressé et rien d'autre, s'il n'avait pas été là, il n'y aurait pas eu de caricature. Dans cette situation caricaturale, il n'y a ni injures, ni diffamation, simplement un pied de nez à un Monsieur qui ne respecte pas les opposants au projet de port de plaisance.

Cette situation caricaturale n'est pas dirigée contre une association, je n'en mentionne aucune dans l'article. Je respecte les associations et leurs bénévoles, je sais, à titre privé, ce que je leur dois et je suis un bénévole parmi d'autres.

Ce Monsieur a adressé à toutes les associations Brétignollaises le message, joint dans Plus d'Infos, pour qu'elles le soutiennent dans sa démarche et pour qu'elles viennent témoigner.

Ce Monsieur, grand démocrate local et gros défenseur de la liberté d'expression, a révélé ses véritables intentions lors du dernier meeting électoral de Christophe Chabot (article du 16 mars 2014, audio d'un échange avec Christophe Chabot)
Quelques phrases chocs :
"un blog très nauséabond ..
un individu qui balance des insanités ...
est-ce qu'il y a un moyen de le faire taire, un recours juridique ? ...
on en a marre à Brétignolles de cet individu"
Voilà qui est clair, le but de ce Monsieur est de me faire taire
Ce Monsieur, président d'association, grand donneur de leçons sur la neutralité des associations, ne se prive pas d'exprimer des positions partisanes et extrémistes en réunion publique. Ce doit être l'exemple à suivre pour les présidents d'associations Brétignollaises !

Christophe Chabot lui avait donné un conseil qu'il n'a pas suivi : "n'appuyez jamais sur le bouton". La tentation était probablement trop forte.

Lire dans Plus d'Infos : élection du président de la ComCom 

Pour cette situation caricaturale, ce Monsieur, probablement conseillé par son mentor, voudrait porter l'affaire devant les tribunaux. J'imagine déjà le réquisitoire du procureur général pour une affaire qui touche la liberté d'expression, la caricature étant, depuis longtemps, un exercice très prisé dans les médias et, aujourd'hui, très répandu sur internet.
Souvenez vous de décembre 2010 quand le tribunal correctionnel des Sables d'Olonne a débouté Christophe Chabot pour une plainte déposée contre moi, plainte qui avait aussi pour objectif de me museler.
On est à peu près dans la même situation.

Mais cette fois, il y aurait une réaction de part, une plainte pour "procédure abusive" avec demande de dédommagement.

Ci dessous, la lettre que ce Monsieur a envoyée à toutes les associations Brétignollaises

"Mesdames et Messieurs les Présidents et Responsables d’Associations Brétignollaises,
Je me permets au nom de l’Association ABS « Amis Brétignollais de la Scène » de vous adresser ce mail afin de vous tenir informer d’un fait peu banal concernant l’utilisation d’une photo parue dans la presse et sa diffusion sur le blog « Sauvons la Normandelière », après l’avoir plagiée en mettant notre Association en porte à faux par rapport à un projet municipal pour lequel nous nous interdisons de prendre position au cours de nos représentations, ayant nous même des avis divergents sur ce projet.
Aujourd'hui nous en faisons les frais, mais pourquoi pas demain au tour d’une autre association d’être caricaturée par ce blogueur qui ne cherche qu’à semer la discorde et ainsi diviser plutôt que réunir les Brétignollais.
Notre association existe depuis trente ans avec son succès relatif reconnu par les 1.400 spectateurs qui viennent nous applaudir chaque année.
Nous ne tolérerions pas qu’il s’en prenne à une autre association de la sorte car c’est bien grâce à des bénévoles comme vous et nous qui prenons nos responsabilités en s’engageant ouvertement pour telle ou telle autre structure, que nous faisons la richesse de notre commune, et ce indépendamment de nos positions ou convictions.
De ce fait, nous vous sollicitons pour faire en sorte que cette façon de procéder cesse au plus vite en nous adressant si vous le souhaitez une lettre de soutien à notre intention par rapport à notre démarche et procédure qui est en cours d’instruction auprès du Procureur de la République et de la presse que nous avons également informé de cette situation.
Nous vous laissons libres de faire suivre ou non ce mail auprès de tous vos adhérents, mais soyez assurés que cette démarche a le seul but d’essayer d’instaurer un climat d’apaisement car la vie ne semble pas être un long fleuve tranquille à Brétignolles sur Mer où pourtant il fait si bon vivre et si cette démarche pouvait suffire pour réussir à réunir…
Merci pour ces précieuses minutes que vous aurez bien voulu nous accorder et recevez de la part des ABS, tous nos vœux de réussite dans tous vos projets associatifs à venir"

Petit Supplément :

Ouest France du 7 avril 2014 Le Pays de Saint-Gilles installe sa nouvelle assemblée.
Election du président et des vice-présidents de l'intercommunalité le 10 avril 2014.

Ouest France du 9 avril 2014 - Pays de Saint Gilles. Christophe Chabot candidat à l'intercommunalité.
Un candidat exemplaire pour le Pays de Saint Gilles Croix de Vie !

Avec le soutien de François Blanchet, le maire de Saint-Gilles-Croix-de-Vie, il ne fait aucun doute que Christophe Chabot sera réélu président de la ComCom.

Pour arriver le 10 avril 2014, sans cette épée de Damoclès, le risque d'annulation de l'élection municipale de Brétignolles sur Mer suite au recours administratif, fort argumenté, déposé par l'opposition municipale, Christophe Chabot a sommé les responsables de l'opposition de retirer leur plainte avant le prochain conseil municipal de Brétignolles sur Mer (le 9/04) sous peine de …. Quand Christophe Chabot lance un ultimatum, il faudrait s'y plier.  Ce n'est plus une commune de droit à Brétignolles sur Mer, c'est une commune qui doit obéissance au maire. Il est évident que celui-ci tente, par tous les moyens, d'écraser toute opposition à Brétignolles sur Mer pour que ses ambitions ne soient pas contrariées et pour que son projet de port de plaisance puisse renaître.

Christophe Chabot a adressé une lettre, le 2/4/2014, à tous les élus communautaires, pour présenter sa candidature à la présidence de la ComCom. En final, il dit : "Je me consacrerai entièrement à la mission qui m'est la plus chère : conduire les dossiers dans le respect des décisions prises, en veillant à toute occasion au respect de l'intérêt général et des finances de notre établissement".
Une belle promesse , faire à la ComCom ce qu'il n'a pas fait à Brétignolles sur Mer.

64 commentaires:

  1. Gilles Rondeau ne prend pas les 43% d’opposants a la municipalité actuel pour des imbéciles, on n'a pas besoin de M Bourcereau pour se faire une opinion, par contre ce blog et le précédent sont des lieux ou ce disent des vérités que notre municipalité essaie de nous caché. Pour les noms d'oiseaux ils sont distribués des deux cotés. Toi qui es si proche de ton mentor, glisse lui a l'oreille un conseil "RESPECTE TES OPPOSANTS ET ILS TE RESPECTERONT".
    A titre personnel, la prochaine fois que tu prends la parole en réunion public, ne reprends pas les mêmes mots que C C quelques jours avant. Ça ne fait pas sérieux !!

    RépondreSupprimer
  2. Monsieur Rondeau faîtes preuve d'un peu d'élégance dans vos propos s'il vous est possible. Votre coup de gueule signifie une impuissance à vivre en démocratie . Acceptez l'autre. Il n'a jamais été question de dénigrer les associations. Peut -être êtes -vous en service commandé? Un bon petit soldat en quelque sorte...
    Je vous conseillerais de choisir dans votre programmation théâtrale quelques pièces satyriques , elles vous feront grandir.

    RépondreSupprimer
  3. un vrai brétignollais !!!5 avril 2014 à 08:57

    ce monsieur n'a rien compris, en aucun cas, JY ne dis du mal de son asso.il tourne de faux arguments en sa faveur (comme un certain cricri), afin de discréditer JY et ce blog...
    JY, tu pourrai retourner la plainte contre lui, car il te fait passer pour un "méchant" devant des centaines de personne, alors que c'est archi faux ! je serai toi, je me renseignerai pour savoir si tu peux également engager des poursuites judiciaires contre ce monsieur ! lui l'a bien fait pour moins grave, alors pourquoi pas toi !!

    RépondreSupprimer
  4. Rien d'étonnant de la part d'un personnage adhérent de BVSP, mais gageons que les autres membres de la troupe ont un peu plus d'humour. Pour ma part je précise que je n'ai pas du tout apprécié de recevoir ce mail et je trouve un peu cavalier de la part de ce monsieur d'utiliser les listes de diffusions des associations pour exprimer son agressivité envers les personnes qui veulent défendre leur environnement contre des prédateurs.
    Je conseillerai à l'avenir à toutes mes relations de boycotter les spectacles organisés par ce triste sire.

    RépondreSupprimer
  5. Complétement manipulé par CC dont on reconnait la prose, ce monsieur doit filer droit sinon les subventions vont s'évaporer!
    CC ne supporte pas l'opposition ici c'est clair et il ne sait pas comment se sortir des doutes qui planes contre lui. Il allume un contre feu.
    Les tribunaux sont déjà bien encombrés par des affaires plus graves et je pense que se bon monsieur Rondeau devrait rire un bon coup cela lui éviterai des ennuis judiciaires pour utilisation abusive de la justice.

    RépondreSupprimer
  6. ce monsieur était -il de conivence avec CC lors de la réunion publique ,on sentait qu'il fallait "caser" le cas de ce blog ...et CC a annoncé ,en avant première qu'il allait bientôt fermer...la dictature est bien là ,quand on veut faire taire l'opposition .
    CC a eu en face de lui UNE VRAIE CAMPAGNE ELECTORALE et ne l'a pas appréciée car ça faisait de l'ombre à son "pouvoir", et pourtant ,elle était bien et sincère ...alors ,il va essayer de faire taire ce blog ...mais la liberté d'expression existe encore dans ce pays !!!!!!

    RépondreSupprimer
  7. Girard du Marais5 avril 2014 à 12:42

    Merci, Jean-Yves, de mettre en évidence cette situation.
    S'il était besoin de situations pour expliquer en quoi la vie associative est malsaine sur Brétignolles sur mer, en voici une démonstration.
    C'est très dommage.
    Comment être plus contre-productif ? Cela ne donne pas envie aux gens d'y participer !
    En effet. Ton image caricaturale, Jean-Yves, ne fait aucune mention d'une association, ni d'un personnage.
    Pour les personnes qui ne connaîtraient pas Monsieur Gilles Rondeau, pour celles qui ne seraient pas allées à la réunion publique de Christophe Chabot dont tu donnes à entendre l'extrait, pour celles qui n'auraient pas lu l'article paru dans Ouest-France, ou qui n'auraient pas vu les spectacles des ABS, et il doit bien en exister sur la commune, cette image caricaturale est parfaitement innocente.
    Par contre, les faits que tu énonces, Jean-Yves, et ceux qui sont reportés en commentaires, s'ils devaient être vérifiés, donnent un éclairage particulier à l'action de Monsieur Gilles Rondeau.
    Celui-ci prend position en public, et "mouille" ainsi son association.
    Or, les présidents d'association lucides exigent de leurs adhérents de ne pas agir en public pendant les campagnes électorales et ne ne pas agir en politique, sauf à quitter l'association et à ne pas exciper de leur qualité au sein de celle-ci. Le cas des Amis Brétignollais de la Scène, qui se vantent d'un succès local, et de leur président, est parfaitement significatif d'une confusion et d'une perte totales de toute éthique et de tout sens démocratique.
    Il est dommage que ce président d'association réagisse par une telle lettre. Son discours mal maîtrisé trahit sa fébrilité. Il agit dans l'affectif, sans réflexion ni compréhension des enjeux démocratiques.
    Monsieur Gilles Rondeau est clair, il agit par intolérance ( "Nous ne tolérerions pas"), et s'il "laisse la liberté", c'est celle de le suivre…
    Heureusement !
    Souhaitons que cette première escarmouche soit également la dernière, et que les esprits échauffés de Brétignolles se refroidissent.

    RépondreSupprimer
  8. Pas terrible cette histoire, la soupe électorale du maire de Brétignolles, malgré sa victoire, reste indigeste. Les moins que rien dérangent, c'est une certitude. En attendant, beau coup de pub pour ton blog Jean Yves. Est ce une diversion de plus pour masquer la triste réalité? Un projet électoral infaisable!
    Dans tous les cas il est important de continuer à informer, dénoncer les mensonges, et réagir.

    RépondreSupprimer
  9. A Gilles Rondeau

    Pus grande la gueule tu as !
    Pus petit est ton pouvoir.

    = Minus

    RépondreSupprimer
  10. Gilles Rondeau qui accuse Jean-Yves d'avoir caricature une association ayant des personnes pour et contre le port
    Question
    Un president d'association qui intervient de maniere partisane et agressive en pleine reunion electorale, ca ne choque personne
    Il represente bien mal les adherents de son association
    Honte a Gilles Rondeau

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Actuellement à Bretignolles rien ne choque, tout est permis, au contraire ce sont les grandes gueules qui remportent un franc succès. Heureusement que nous avons dans les communes voisines des personnes qui comprennent notre étonnement de cette situation. 56% des Brétignollais marchent sur la tête.

      Supprimer
  11. Nous connaissons Gille Rondeau et son orgueil démesuré, il est un bon acteur au théatre comme dans la vie. Pour réussir à " Réunir" (comme c'est écrit dans ta lettre il fallait voter Biron!!......Ce n'est pas toi avec ta petite ouverture d'esprit qui réussira.

    RépondreSupprimer
  12. CE SONT LES GRANDES GUEULES QUI GOUVERNENT A BRETIGNOLLES ET CE SONT EUX QUI NOUS POURRISSENT LA VIE .....Mais n'est-ce pas ce personnage qui a insulté JEAN-YVES ,un jour en sortant de la salle des fêtes ? J'en fus témoin vers la porte de sortie ....

    RépondreSupprimer
  13. CC a pris conscience au cours de la campagne qu'il avait en face de lui une opposition ,une vraie .....

    RépondreSupprimer
  14. François Blanchet, soutenu par les réseaux d'extrême-droite (selon certaines sources), a remporté la mairie de Saint-Gilles. Il soutient Christophe Chabot.
    Laurent Boudelier, jeune maire de Saint-Hilaire, ne se porte pas candidat.
    Un boulevard s'ouvre pour que Christophe Chabot soit réélu Président de la Communauté de Communes...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et malheureusement, élu Président de la Communauté de Communes, il l'a été ! Les nouveaux maires se laissent abuser et d'autres (comme celui de la commune jouxtant Les Dunes), acheter.
      On ne peut que tristement constater.

      Supprimer
  15. Je vous trouve tous un peu excessifs dans vos commentaires !
    En résumé, vous demandez à Rondeau, d'être un peu plus intelligent ! "A l'impossible nul n'est tenu" !
    N'insistez pas ! vous voyez bien qu'il a l'intellect au niveau moyen des leaders de BVSP et de son mentor, c'est à dire très bas ! Il a quelques neurones grippés qui lui suppriment tout esprit critique sensé !
    Voyons ! soyez sérieux les uns et les autres !
    D'ailleurs, au vu de cette photo, je me demande s'il n'y aurait pas lieu de déposer plainte contre lui ?
    Ne serait-il pas, avec ce porte-voix à la main et au 2ème degré, en train de tourner en dérision l'attitude militante des adhérents de La Vigie ? A étudier avant de lui coller une plainte au c.. !

    RépondreSupprimer
  16. Ne pas aller aux spectacles organisés par Mr Rondeau, c'est ce que je fais depuis 3 ans. La dernière fois que j'ai vu une représentation des " amis brétignollais de la scène", Mr Rondeau n'a pas pu s'empêcher de faire allusion au port ( je ne suis pas seule à l'avoir entendu, la salle était pleine ce soir-là et Mr le Maire était présent) et ses paroles laissaient facilement comprendre de quel côté il était! C'est donc au cours de cette représentation que j'ai décidé de ne plus y mettre les pieds du moins tant que Mr Rondeau en sera le président et le metteur en scène.

    RépondreSupprimer
  17. Ce pauvre Rondeau était déjà très ..... ;le voilà maintenant ridicule!

    RépondreSupprimer
  18. Emission Thalassa de vendredi très intéressante
    Voici un lien pour la revoir: http://www.france3.fr/emissions/thalassa

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Girard du Marais6 avril 2014 à 18:43

      Bien vu.
      L'émission de Thalalassa était, pour mémoire, consacrée au littoral français après les tempêtes.
      Vu depuis la Bretagne, le Pays Basque, la Côte d'Azur, mais aussi la Gironde, et la Vendée après Xynthia…
      Des précisions abondantes concernant le trait de côte, son évolution, l'érosion, les flux maritimes, comment lutter contre l'évolution du climat, comment combattre l'érosion, où construire en bord de mer, quels sont les coûts relatifs des investissements côtiers, etc…
      Tout cela avec d'excellents spécialistes, aux propos mesurés.
      Une émission dont on pourrait prescrire le visionnage en ouverture du prochain conseil municipal...

      Supprimer
    2. "La France face aux tempêtes, un littoral à protéger" : tout un programme développé par Thalassa, dont seuls les fous, fêlés dans leur tête, sont incapables de prendre la mesure très préoccupante ! La nécessité impérieuse de protéger et conserver les dunes y est largement répétée, malgré leur érosion elles sont encore le seul rempart qui vaille face à l'océan. Projeter d'anéantir celles du Marais-Girard et de la Normandelière est une ineptie dont on ne sait même pas comment cette idée peut survenir dans la cervelle de quelqu'un.... C'est insensé.

      Supprimer
  19. réponse à MAMYVETTE:
    Moi non plus ,je ne vais plus voir les spectacles de ce monsieur.Je considère que ceux qui affichent leur force parce qu'ils sont dans le camp du chef jouent contre eux .De la même façon ,je ne vais pas dans les commerces qui sont du côté de CC.Ils se tirent une balle dans le pied ,tant pis...leur arrogance parce qu'ils se sentent "les plus forts"ne les sert pas du tout ....

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bravo Nicole et Mamyvette !

      Voilà ce que tout le monde devrait faire : Ignorer ces paltoquets du type Rondeau - Brochet - Rabiniaux - Bourguoin et consorts et les mépriser, comme il font avec nous !
      Eh bien moi je vais vous faire une confidence, je n'ai jamais assisté au spectacle de ce pseudo acteur, qui croit qu'il est bon acteur en plus ! et qui prend pour valorisant le fait de jouer " le fou du roy " de chabot ! Alors il faut le laisser dans sa bulle !

      Supprimer
  20. c'est dommage qu'il soit dans cette troupe de théatre, car les autres acteurs sont plutôt bon..j'ai déjà assisté à une pièce et c'était pas mal du tout mais c'est vrai que le maillon faible est ce Mr Rondeau qui est vraiment mauvais comédien

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Sans aucun doute, mauvais acteur et comédien, mais bon c...... !

      Supprimer
  21. je viens de lire l'article de Ouest France d'aujourd'hui dimanche à propos des "lanceurs d'alerte" et j'ai beaucoup pensé à Jean Yves..... je le remercie beaucoup pour tout, ce qu'il fait..
    je dis Bravo à Nicole et Mamyvette

    RépondreSupprimer
  22. Le maître d'école6 avril 2014 à 15:49

    Réussir Brétignolles c'est ce que CC fait de mieux en ce moment. Le mandat commence bien des insultes dans la presse , manipulation des associations contre les opposants voilà un grand démocrate comme il se proclame partout. Je serais le Maire de tous les Brétignollais a t'il proclamé le soir de l'élection , il a oublié de dire de ceux qui sont d'accord avec moi.
    CC est égal à lui même et lorsqu'il se sent en défaut il devient méchant et essaye de mordre. Il l'a déjà dit il se nourrit de la haine de ses opposants. Brétignolles n'est pas prés de se réunifié avec cet olibrius à sa tête. (Un empereur d'Occident, Olybrius (Olibrio en italien), porté au pouvoir, à sa plus grande surprise, en 472, par le patrice Ricimer; il ne régna que 3 mois)
    Alors espoir .....

    RépondreSupprimer
  23. Merci pour tous vos commentaires.
    En cherchant a me museler, c'est aussi vous qu'il veut faire taire , il s'attaque a la democratie locale.
    Ce n'est pas le moment de lacher.
    Il faut aussi soutenir les elus d'opposition.
    Il y a en ce moment une action concertee, pilotee par le maire et des adjoints, pour liquider l'opposition munipale et museler ceux qui expriment leur colere. Tous les moyens sont bons, menaces, pression, ultimatum, pour que les opposants abandonnent la lutte et finissent par etre atteints psychologiquement
    il ne faut rien ceder
    il faut dire ce qui se passe
    Courage a tous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ne vous inquiétez pas Jean-Yves, on est là pour vous soutenir et vous aider et on ne lâchera pas !
      D'ailleurs dans la foulée on va aider aussi chabot à devenir démocrate ! de gré ou de force et sans sortir nos muscles, ni aller à l'affrontement ! Par exemple, en prétendant avec lui faire annuler les rapports de la commission d'enquête sous 48 heures ! ( il s'en est écoulé des 48h00 depuis plus de 27 mois ! ) et en l'aidant à gueuler devant la sous-préfecture des Sables, comme le 4 février 2012 :"Mesdames, Messieurs ! Brétignolles aura son port !" alors qu'on venait de lui signifier qu'il n'y en aurait jamais !
      Qu'il vienne essayer de nous museler pour voir s'il a quelque chose dans le froc !
      S'il avait la moindre once d'intelligence, il devrait pourtant faire profil bas avec la série de casseroles qu'il a au c.. !
      Y'a encore, pourtant, une série de victoires qui s'annoncent pour lui !...
      çà va être sportif son début de mandat !
      Jean-Yves, là où vous l'embêtez, c'est que ses collègues élus apprennent ce qui se qui passe avec l'exécutif de la municipalité, sur votre blog ! sans quoi il lui serait plus facile de leur cacher la vérité vous comprenez !
      C'est pour celà qu'il veut vous museler, avec l'aide de l'énergumène dont votre blog supporte la photo ! Jean-Yves en publiant des documents pareils, vous n'avez vraiment pas peur d'un incident électronique !
      çà pète et çà fume un ordinateur, alors faites attention !....

      Supprimer
  24. Borloo quitte la politique dommage pour CC qui croyait en lui.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le problème c'est que Borloo, lui, n'a jamais cru dans chabot !

      Supprimer
  25. Réponses
    1. Nous ne sommes pas dans une chasse à l'homme, mais dans le blog de surveillance d'un site. La mode est au lynchage d'un "gros"( sauf le respect que je lui dois) et tout le monde se précipite:il est ceci, il est cela. Il s'est montré désagréable envers le vaguemestre de ce blog, et après... Il n'est pas aussi "intelligent" que lui, et après...Il aime le rire gras, et après...Il a des défauts,moi aussi, chacun d'entre nous en a. Si nous continuons dans cette veine, nous tomberons au niveau de BVSP. Ceux "d'en face" seront contents, ils auront réussi à "nous" rabaisser à leur niveau et je retirerai ce blog de mes favoris pour ne plus le consulter..

      Supprimer
    2. J'ai supprime de nombreux commentaires monsieur
      C'est vous qui insistez

      Supprimer
    3. Monsieur Bourcereau, je suis votre blog depuis de nombreuses années maintenant, je suis même allé vous soutenir au tribunal des Sables.Apparemment, il faudra que j'y retourne. Il faut vraiment que les partisans du port soient malades dans leurs têtes pour porter plainte pour une broutille pareille.Cela indique bien leur degré, leur bas niveau. Je croyais gilles Rondeau plus intelligent . L'important, c'est d'en rire. Une péripétie de plus dans cette longue histoire...

      Supprimer
  26. Rappelez-vous comme les Vendéens ont résisté à ceux qui voulait les anéantir malgré des moyens bien inférieurs; qu'on se le dise, les brétignollais libres redressent la tête et la démocratie revient en force !
    Thierry, Nicolas et les autres vous avez fait souffler sur Brétignolles un vent de liberté et tous ceux qui pensent diriger une bande de moutons vont en être pour leurs frais. Nous serons derrière vous pour que cesse cette façon d'essayer de museler les gens par des menaces et des pressions comme seuls le font les dictateurs dans les républiques bananières.

    RépondreSupprimer
  27. Cette campagne a fait naître un grand espoir à Brétignolles et l'opposition est bien reelle et c'est ce qui dérange le seigneur et maître,nous sommes avec Thierry et Nicolas ,ils faut qu'ils soient courageux et qu'ils "se blindent " contre les assauts qu'ils subissent et vont subir ....nous sommes avec vous contre la dictature...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. dommage que leur site internet soit aux abonnés absents depuis un bon moment...

      Supprimer
  28. Tant qu'à faire, pourquoi ne demanderait-il aussi au Préfet de retirer sa requête d'annulation de l'achat de la Normandelière auprès du tribunal administratif ? Franchement, que pèse un Préfet face à un élu du peuple ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pourquoi pas anonyme de 11h49 !
      Mais je ne pense pas que le Préfet serait intimidé par une telle manoeuvre !
      De plus il faut du courage pour oser cette manoeuvre et le maire de Brétignolles n'en a pas !

      Pas tout à fait d'accord avec vous pour le reste du commentaire : Chabot sait ce que pèse un Préfet par rapport à lui, c'est à dire un poids considérable sur le plan décisionnel, que chabot n'atteindra jamais !
      Les gens de Brétignolles et les béni-oui-oui de chabot en particulier, ont l'air d'être toujours impressionné par ses pitreries et ses fanfaronnades et en particulier persuadés que c'est chabot qui va décider de la réalisation d'un port !
      Faux, ils ont tort ! une simple commission d'enquête lui a fait "mordre" la poussière ( expression que Rabiniaux le tennisman connait bien et qui consiste à humilier par un score sans appel, son adversaire ! )
      Le pouvoir décisionnaire dans cette affaire c'est le Préfet, représentant les services de l'Etat, qui le détient et pas chabot, qui n'est qu'un agent qui gère une commune sous la surveillance directe et permanente du représentant de l'Etat, chargé de veiller à l'application et à la bonne exécution des lois et règlements.
      Voilà je crois qu'il faut remettre de temps en temps les choses en place.

      Supprimer
  29. L'affaire RONDEAU est très intéressante et nous renseigne sur ce qui se passe à Brétignolles; l'opposition à chabot est maintenant réelle . Leurs manipulations vont être , maintenant, plus difficiles. Il faut soutenir et bien sur féliciter la liste de Thierry Biron qui a rendu sa dignité à de nombreux brétignollais.

    RépondreSupprimer
  30. Ce qui est interessant et ce que montrent tous ces commentaires c'est qu'il y a desormais a Bretignolles une vraie opposition prete a defendre la democratie locale et a soutenir Thierry et Nicolas.
    Ceux qui ont vote pour eux savent pourquoi ils ont vote

    RépondreSupprimer
  31. Or donc, cher Anonyme de 13 h 38, les élus de la Com.Com seraient bien inspirés de ne pas donner leur voix à l'énergumène brétignollais avant de connaître le verdict de cette affaire au Tribunal Administratif.

    RépondreSupprimer
  32. Cette opposition qui se montre au grand jour depuis la TRES BONNE CAMPAGNE ELECTORALE qualifiée de "nauséabonde " par le seigneur est dérangeante car elle est bien présente face à lui pour lui dire son ras l'bol des méthodes chabotiennes et lui signifier que l'on a compris son jeu et qu'il aura du mal à continuer dans la même voie.....

    RépondreSupprimer
  33. Girard du Marais7 avril 2014 à 22:24

    Une petite correction, Jean-Yves : c'est une épée de Damoclès, et non pas de Domoclès, qui pend au-dessus de la tête de Christophe Chabot, avec la plainte déposée par Thierry Biron et Nicolas Ducos.

    RépondreSupprimer
  34. A Hénin Baumont, la nouvelle équipe en place a appliqué la loi et chasse une association hébergée gratuitement ,c'est à dire aux frais du contribuable,à quand le tour de BVSP????????

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Girard du Marais8 avril 2014 à 18:47

      Il ne s'agit pas de n'importe quelle association, mais de la Ligue des Droits de l'Homme, qui occupe ses locaux depuis dix ans. Il est reproché à la LDH de ne pas être d'accord avec le nouveau maire, Steve Briois, du Front National !
      C'est ce que le Front National appelle une gouvernance apaisée et sans préjugés…
      Ce que vous proposez, cher anonyme, est un mélange des genres.
      Apprenez que toute association peut être hébergée gratuitement par une municipalité, si une convention l'autorise.
      Pour chasser BVSP, il conviendrait d'examiner la convention signée, et d'en vérifier l'application. Il conviendrait de vérifier si BVSP observe, dans l'exercice de son activité, la loi.
      Heureusement, cher anonyme, il existe des lois dans notre république.
      Raisonnez dans le cadre de ces lois, pas dans le cadre de vos émotions, même si je suis disposé à comprendre vos émotions.
      Que la loi me déplaise est une chose. Elle me protège aussi, alors...

      Supprimer
  35. Le Bouffon du roi

    Curieux cette entreprise d’autodafé de Monsieur Rondeau qui se prend pour un homme de culture alors qu’il n’est au final que le Bouffon de son roi.
    Il n’est que le parasite des associations qu’il squatte à différents niveaux et dont il dévie leur objet par son excès de zèle.
    Monsieur Rondeau, pour ce troisième mandat chabotien, vient prendre le relais du grillé Monsieur Brochet.
    Non seulement il porte tord aux associations auxquels il est mêlé, mais il cherche à entrainer sur son terrain d’exclusion totalement antidémocratique l’ensemble des autres associations brétignollaises.

    Loser !

    RépondreSupprimer
  36. Qui va payer les frais de justice l'association, les adhérents , le président ou tous les bretignollais ?
    affaire à suivre
    Ce n'est pas une première pour JY monsieur Rondeau aurait du se renseigner auprès de CC pour connaitre le dénouement du premier procès, mais là encore CC les envoie à la casserole



    RépondreSupprimer
  37. une plainte est bien déposée contre JY . Et ce , pour une histoire de caricature de la grande scène nationale de Brétignolles sur mer . A hurler de rire . Si il y en a un qui devrait comprendre ce genre de récupération , c'est le grand comédien qu'est Sieur Rondeau ... normalement... . En d'autres temps , un dénommé Jean Baptiste Poquelin était devenu un maître en la matière , à la cour des rois . Et eux mêmes en riaient de bon cœur ... et bien là, je peux vous dire que ce cher Molière doit se retourner dans sa tombe ! il trouverait sujet à création pour de nouvelles pièces ... après" les Précieuses ridicules "...."les Bouffons ridicules". Nous pourrions en retirer de sérieux enseignements !
    une Brétignollaise pur jus .

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Chère Brétignollaise,

      SVP, un peu de retenue ! N'évoquez pas ainsi Molière à tout bout de champ ! le grand acteur de Brétignolles ignore qui est Molière et vous risquez donc d'être incomprise !

      Supprimer
  38. Ouest France du 9/04/14 annonce de la plainte contre le blog de défense de la normandeliere

    RépondreSupprimer
  39. C'est G.Rondeau qui est vise par la caricature, c'est l'association qui depose plainte. Les avocats seront payes par la municipalite pour une plainte qui n'aboutira pas

    RépondreSupprimer
  40. La collusion entre de nombreuses associations brétignollaises et la municipalité est une réalité des plus malsaine.
    Le gros problème à Brétignolles réside dans le conflit d’intérêt direct entre certains élus et les responsabilités qu’ils peuvent avoir dans certaines associations.
    On observe également une volonté de la part de certains de vouloir instrumentaliser les associations brétignollaises à des fin de pouvoir politique exclusif, en les incitant à se dérouter de leur objet associatif déclaré.
    BVSP est devenu de par ses actions et ses écrits une association politique, en totale infraction avec ses statuts et son objet.
    Aujourd’hui c’est Monsieur Rondeau d’agir en service commandé et de poursuivre un rôle qu’il avait débuté lors de la campagne électorale. Il tente d’amener sur le terrain de la politique locale non seulement les associations auxquelles il participe, mais il essaye de dévoyer toutes les autres dans le seul but de faire taire l’un des supports le plus actif à la politique de Chabot et en premier lieu de son port.
    La position de monsieur Rondeau à un moment où l’opposition a enfin sa place au Conseil Municipal, où l’on peut penser à la fois une certaine transparence et un contrôle plus démocratique de la vie locale, est des plus condamnables.
    Manquant assurément d’humour, monsieur Rondeau manque également de notions juridiques.
    Quel article des statuts de son association l’autorise à agir au nom de celle-ci en justice ?
    A-t-il convoqué alors une assemblée générale extraordinaire ?
    A aucun moment son association n’ayant été citée ni visée n’abuse t’il pas de la situation?
    C’est au contraire monsieur Rondeau, homme public de par ses responsabilités associatives, qui a outre passé ses mandats en tenant publiquement des propos en décalage total avec les responsabilités qui lui ont été déférées.
    Quel mépris y compris envers ses adhérents et surtout quelle grande leçon de démocratie!

    Monsieur Rondeau n’a plus sa place avec la moindre responsabilité dans aucune association brétignollaise. Contrairement à ce qu’il prétend, c’est lui qui cherche à accroître un peu plus les brétignollais(ses).

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Très juste, votre analyse, "la voix de son maître" va se retrouver avec un procès en retour de la part de J-Y Bourcereau pour procédure abusive avec demande de dédommagement. Les choses changent à Bretignolles. Un grand merci à la liste d'opposition.

      Supprimer
    2. Merci Olivier Richard !

      Je confirme, je soutiens et j'apporte des précisions sur le raisonnement juridique que vous exposez ci-dessus au sujet de l'individu mis en cause, dont on se demande pour qui il se prend ?
      Rondeau ne peut déposer plainte à titre personnel, puisqu'il n'a pas été menacé ou insulté. Excercice auquel, par exemple, Chabot s'est livré à plusieurs reprises depuis quelques années !
      Il ne peut donc déposer plainte qu'en qualité de Président d'une association et encore faut-il qu'il y ait motif ? parce que sinon l'affaire peut se retourner contre lui pour plainte abusive ( le fait de faire perdre son temps à des auxiliaires de justice, des fonctionnaires et magistrats ! ).
      Mais ce qu'il ne sait pas, c'est que pour ester en justice, un président d'association doit d'abord provoquer une assemblée générale extraordinaire, comme vous le dites, au cours de laquelle les membres vont voter majoritairement de porter l'affaire devant la justice et ce, après avoir pris une délibération motivée !
      Tout celà a-t-il été fait ? NON !
      En réalité cette affaire vise un autre but : Il est l'instrument de Chabot, que celui-ci utilise pour dissuader les opposants élus de retirer leur recours en annulation de son élection.
      Chabot s'était déjà livré à cet exercice, lorsque les membres de la commission d'enquête avaient très justement déposé plainte pour diffamation à son encontre, il avait réagi dans l'heure en disant :"Eh bien je dépose plainte moi aussi !" mais hélas ses avocats n'ont jamais pu présenter à la justice le moindre motif de dépôt de plainte !
      Il avait aussi fait la même chose quand le Préfet de Vendée avait exercé son recours suite à l'achat de la ferme en disant : "Si la vente est annulée, on rachète le lendemain !" A priori chabot c'est mal parti ! car le Commissaire du Gouvernement a demandé aux juges administratifs à ce qu'il soit fait interdicdtion à la municipalité de pouvoir racheter la ferme !
      Chabot, c'est loupé ! de retrait de recours en annulation de votre élection , il n'y aura pas !
      Par ailleurs votre pitrerie qui consiste à refuser de serrer la main des opposants au seul motif qu'ils sont opposants à vous et à donner la consigne à l'ensemble des élus de votre groupe de refuser de serrer la main aux 6 membres de votre opposition ! Cette pitrerie ne pèse pas lourd !
      Vous êtes acculé, votre élection ne tient plus qu'à un fil, elle est gravement remise en cause, votre port ne se fera jamais et y renoncer ne va pas être chose facile pour vous et ce, malgré vos manoeuvres de façade qui consistent à créer des commissions "Théodule" ad hoc !

      Supprimer
  41. Les choses bougent à Brétignolles, ils sont à cran. gilles Rondeau n'a pas à parler au nom des associations dont je fais partie et, je ne suis pas le seul à réagir d'autres membres sont également sidérés par le ridicule de sa démarche.

    RépondreSupprimer
  42. Que Chabot et ses conseillers refusent de serrer les mains de l' opposition est une chance pour elle , ça leur évite de se salir les mains ! pauvre chabot il se croit toujours dans sa cour de récré !

    RépondreSupprimer
  43. Que Chabot refuse de serrer des mains aux opposants passons, ce n'est pas grave, mais Chouquet et les autres.!..... méfiez vous Chouquet il pourrait vous laisser en plan avec la commune sur le dos et toutes ses dettes. Vous auriez bonne mine !.... surtout que vous lui avez donné tous pouvoirs pour en faire d'autres....dettes.

    RépondreSupprimer
  44. Messieurs les futurs conseillers communautaires regardez comment cela se passe à Brétignolles, c'est un avant gout de ce que vous allez subir car si ce monsieur (CC) se proclame grand démocrate c'est en réalité un tyran qui ne supporte pas l'opposition et qui divise pour mieux régner.
    S'il vous plait ne voter pas pour lui malgré son fric vous le regretterez!

    RépondreSupprimer
  45. Démocratie, comme si nous vivions en démocratie... Le dernier mouvement démocratique de grande ampleur, le rejet de la constitution européenne par le peuple français a été habilement récupéré par la classe régnante avec le traité de Lisbonne. Nous vivons en oligarchie et ce, depuis la révolution française.Il est important de le reconnaître pour que, un jour, une prise de conscience générale de cet état de fait le fasse cesser.

    RépondreSupprimer
  46. Gilles Rondeau fait du theatre comique.
    Il caricature sur une scene de theatre les manifestations ouvrieres et il en a le droit
    il aurait pu caricaturer les manifestations des opposants au port.
    C'est de l'humour et il n'en a pas beaucoup et pourtant il fait du theatre comique

    RépondreSupprimer