Bandeau actualités

Bonjour et Merci pour votre soutien . Recours contentieux contre le projet de SCoT du Pays de Saint-Gilles-Croix-de-Vie, Projet de PLU de Bretignolles en cours d’élaboration, la commune est sous RNU. Nouveau dossier de port de plaisance remis au préfet de Vendee le 16 mars 2018, avis d’enquête publique en août-septembre. Avis de l'Autorité Environnementale diffusé le 30 mai 2018. La mobilisation de tous est nécessaire pour s'opposer au projet de massacre de la Normandeliere.

mardi 28 février 2017

Normandelière et une réserve d'eau condamnée par un projet de port

Ouest-France du 28 février 2017. Dans la carrière, l'eau a remplacé les pneus

En période de pénurie d'eau, il a des associations et des élus responsables qui font tout pour préserver les réserves d'eau locales. C'est aujourd'hui un combat d'intérêt général.
Lire l'article du 31 mars 2012











A Brétignolles-sur-Mer, s'il y avait un port de plaisance sur le site de la Normandelière, la carrière de Brethomé serait condamnée. Elle serait comblée par les gravats lors de la réalisation des bassins portuaires. Ce serait la destruction d'une réserve d'eau de qualité de 340000 m3 capable de compenser une pénurie d'eau de plus de 40 jours pour 50 000 personnes (l'équivalent d'une saison touristique à Brétignolles-sur-Mer). Cette réserve d'eau est un énorme puits à ciel ouvert alimenté par la nappe phréatique et les sources voisines (voir vidéo ci-dessous et sur FACEBOOK -si problème-). Il faut s'opposer à sa destruction, l'Etat doit protéger cette réserve d'eau au titre de l'intérêt général.


Petits Suppléments

Des photos des plages - Ce matin 28 février 2017, marée basse après la tempête : la mer fait bien ce qu'elle veut , aujourd'hui avec l'aide du vent elle a ramené du sable , recouvrant presque la tourbe mais dégradant la dune.

Yannick Moreau : 7 ans après Xynthia

Site Localtis du 27 février 2017. Environnement - Approbation de la nouvelle stratégie nationale pour la mer et le littoral

Information transmise sur le blog à 10H :
Le menteur a encore frappé !
Lors de la cérémonie des voeux municipaux, Christophe Chabot promettait la mise à disposition du public, sur facebook et sur le site de la mairie, d'une vidéo de présentation du port de plaisance de Brétignolles, le 1er février 2017 (lire les articles de Ouest-France du 11 janvier 2017 et du Journal des Sables du 12 janvier 2017).
On attend toujours !
Réponse à 15H : la vidéo du projet de port est mise en ligne.
Non ils ne regardent pas le blog comme dit Christophe !
Nous allons la décortiquer cette vidéo et la démolir !
A elle seule, la vidéo de la carrière de Brethomé, une réalité, est plus importante que la vidéo d'artiste d'un projet de port virtuel dans le contexte d'aujourd'hui
7 ans après Xynthia, ils postent sur internet un projet de massacre du littoral faisant entrer la mer dans les terres pour mieux protéger les générations futures, c'est "la culture du risque" comme ils disent !

Lire l'analyse politique de Nicolas Helary postée sur Facebook

Lettre FNE Pays de Loire - hiver 2017 - Quelques articles intéressants

9 commentaires:

  1. Bonjour Jean Yves,
    Il me semble: que quand le projet est porté par une collectivité territoriale ou un de ses établissements publics mais que l’enquête est préalable à une déclaration d’utilité publique, l’État reste compétent pour ouvrir et organiser l’enquête publique.

    Mr le président de la communauté de communes a t'il vraiment la main sur ce dossier?
    J'en suis pas certain...

    S/S

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. S/S
      Dans la perspective d'un hypothétique nouveau projet de port, Chabot n'a la main sur rien du tout ! et Chabot le sait croyez-moi !
      Il a seulement le pouvoir de faire monter un projet de port par un bureau d'études, aux frais du contribuable bien sûr et de le présenter aux services de l'Etat : Préfet - DDTM - DREAL etc...

      Ce projet, soumis à enquête préalable à une déclaration publique, ne sera mis à enquête que s'il est conforme aux grandes lignes des dispositions environnementales légales.

      Mais c'est le Préfet, représentant de l'Etat, qui décidera ou non de l'ouverture d'une enquête publique, qui sera organisateur de celle-ci et qui signera ou pas au nom de l'Etat, selon les conclusions de la commission d'enquête, la D.U.P..

      Donc Chabot devient dans cette affaire, sans jeu de mot malheureux, "un moins que rien".

      Et pourtant, il tente actuellement de procéder auprès de la population à un référendum déguisé, en parlant de concertation, pour pouvoir se targuer d'un résultat de 90 ou 95 % d'opinions favorables à son projet.
      La leçon de fin 2011 n'a donc pas complètement porté ses fruits !

      Il est encore persuadé l'entêté, que le port se réalisera avec l'aval de ses électeurs ! çà devient maladif chez lui !

      Donc moralité et pour répondre à votre question Chabot n'a pas du tout la main sur ce dossier, sauf à faire faire une étude, sérieuse cette fois-ci et non pas truquée ! et ce n'est bien sûr surtout pas lui qui aura le pouvoir de prendre un arrêté d'ouverture d'enquête publique, mais le Préfet !

      Dites-vous en plus que tant que Chabot sera maire de Brétignolles et président de la CDC jamais aucun Préfet ne signera d'arrêté d'ouverture d'enquête publique sur ce projet !

      Eh oui ! il faut bien qu'il paie la facture des insultes aux Préfets - services de l'Etat et Commissaires enquêteurs !
      Il s'est plaisir, alors maintenant à l'Etat de se faire plaisir !

      Et c'est plutôt un traitement doux qui est appliqué à un hors la loi!

      Supprimer
    2. A propos de hors-la-loi, qui c'est, sur la video, ce clone de cinquième couteau de western de série B qui la ramène pour ne rien dire. Une barbe de 15 jours ne suffit pas à rendre crédible des affirmations aussi creuses que gratuites . ça nous rappelle quelqu'un.

      Supprimer
  2. C'est quand même ballot. Une si belle video ! On avait oublié de la mettre sur le site de la Mairie ou de la Communauté. Heureusement que nos moins que rien sont là.

    Grâce à eux , les bénis-oui-oui vont pouvoir mater en cachette ce mirage exemplaire avec des beaux cailloux bien ronds et tout blancs . Magique.

    Chut, ils ne diront pas qu'ils ont regardé.

    RépondreSupprimer
  3. Quel monceau d'inepties pour rester poli. Les jeunes n'ont plus les moyens et le temps de s'intéresser à la voile. On le voit à la moyenne d'âge des propriétaires de bateaux.
    J'en dit pas plus cela pourrait les aider à corriger

    RépondreSupprimer
  4. En tout cas,Chabot pense avoir la main sue le domaine public maritime.
    Il a en effet engagé une premiére phase de travaux sur le parc à bateaux de la Normandelière en supprimant les barriéres de séparation entre les files des emplacements.
    Des bruits courent :le parc à bateaux serait supprimé dès cet été!

    RépondreSupprimer
  5. Moi , j'attend une video a marée basse et seulement avec un coef de 80. Mais la je crois que l'on pourra attendre longtemps. Savent ils seulement qu'ils existent des marées ?

    RépondreSupprimer
  6. VIDEO...suite.
    Belles images, mais irréalistes, et beaucoup de BLA-BLA ! Et si le transit
    sédimentaire s'effectue comme prévu, le chenal sera bouché tous les matins...

    RépondreSupprimer
  7. Il est tellement différent de l'ancien projet que son coût est exactement le même que le précédent avec un beau pont à bascule pour le même prix!!!
    D'accord avec la personne de 10.51, je voudrais bien vouloir ce que cela donne à marée basse.

    RépondreSupprimer