Bandeau actualités

Bonjour et Merci pour votre soutien . Recours contentieux contre le projet de SCoT du Pays de Saint-Gilles-Croix-de-Vie, Projet de PLU de Bretignolles en cours d’élaboration, la commune est sous RNU. Nouveau dossier de port de plaisance remis au préfet de Vendee le 16 mars 2018, avis d’enquête publique en août-septembre. Avis de l'Autorité Environnementale diffusé le 30 mai 2018. La mobilisation de tous est nécessaire pour s'opposer au projet de massacre de la Normandeliere.

vendredi 7 avril 2017

Normandelière et l'interpellation des candidats aux présidentielles 2017

Site Avenir Pour Brétignolles du 7 avril 2017. Questions aux candidats.

Ouest-France du 7 avril 2017. L'initiative. Des élus brétignollais écrivent aux candidats

Laurence et Nicolas écrivent aux candidats, les interpellent, à juste titre, pour connaître leur position sur le projet de port et sur l'évolution, souhaitée par certains, de la loi Littoral.

Après les élections présidentielles, nous interpellerons, sur les mêmes thèmes, les candidats aux législatives 2017 de la 3ème circonscription de Vendée.

Lire les articles du 21 janvier 2017 et du 18 février 2017

Petit nota
Lors de l'émission politique de France 2, le 6 avril 2017, Emmanuel Macron a confirmé son soutien au projet d'aéroport de Notre-Dame-des-Landes.
Corinne Lepage, soutien de Emmanuel Macron, est résolument opposé au projet d'aéroport.
Un simple constat, ça fait désordre.

Lire la suite dans Plus d'Infos

Érosion : comment sauver nos plages ?

Des scientifiques mesurent l'érosion sur les plages catalanes

Brétignolles-sur-Mer. Le conseil municipal maintient les taux en vigueur

Plan de développement du nautisme et de la plaisance de la FIN - accessible sur internet


France 2 - 20H du 6 avril 2017. Érosion : comment sauver nos plages ?
"À Capbreton dans les Landes, l'érosion grignote le littoral. La mairie transfère le sable entassé grâce à la digue de sa plage du nord pour ensabler sa plage du sud, par de grands tuyaux souterrains. Ces travaux coûtent 400 000 euros par an. Mais parfois, protéger une plage est plus compliqué et plus coûteux que prévu".
S'il y avait un port à la Normandelière, le résultat serait le même que celui de Capbreton. Les récifs artificiels plus le chenal portuaire et ses ouvrages de protection auraient les mêmes effets que la digue de Capbreton, ils bloqueraient le transit sédimentaire Nord/Sud, le sable serait bloqué au Nord et les plages du Sud (plages des Dunes en particulier) disparaîtraient progressivement, il faudrait les réalimenter en sable chaque année.
Voir cette vidéo sur le retrait de côte à Brétignolles s'il y avait un port
Si on prend comme référence le coût de l'opération à Capbreton, les revenus annuels du port de plaisance seraient presque entièrement consacrés à l'alimentation en sable des plages du sud. Economiquement parlant, ce serait un comble, les revenus du port ne serviraient qu'au financement d'une opération de réparation due à la réalisation du port !

France Bleu du 7 avril 2017Des scientifiques mesurent l'érosion sur les plages catalanes
En 60 ans, la Méditerranée a gagné une trentaine de mètres sur nos côtes, à cause de l'urbanisation et de la construction dans les années 1950 et 1960 de zones portuaires. Et malgré les aménagements, la mise en place d'épis ou d'enrochement, certaines communes comme Le Barcarès ou Sainte-Marie-la-Mer sont obligées régulièrement de rajouter du sable.
Ecouter l'interview de Eric Palvadeau. En Méditerranée, le transit sédimentaire naturel est Sud/Nord

Ouest-France du 7 avril 2017 - Brétignolles-sur-Mer. Le conseil municipal maintient les taux en vigueur



















Plan de développement du nautisme et de la plaisance de la FIN - accessible sur internet
Dans le volet "Territoires" de ce plan, il n'y a aucune proposition de création de nouveau port à flot sur le littoral, il est simplement dit "Inciter les collectivités à développer et entretenir les cales de mise à l’eau" - ce qui est fait à la Normandelière -

1 commentaire:

  1. Chabot renfile son costume de petit dictateur local !

    Que ne lit-on pas sur le site de la Vigie ce jour:!

    « le préambule musical programmé le samedi en matinée sur la place des halles est refusé par le maire au motif que cette animation lui apparait dissociable de notre manifestation et de son objet initial, de plus serait étrangère à l'objet de l'association.
    La Vigie supprime cette séquence et le déplore. »


    Chabot se prend pour un juge des arts autorisés ou non sur sa commune.

    On croit rêver!

    Il se croyait Charlie et j’avais vigoureusement dénoncé son imposture sur ce blog.

    Chabot se montre une nouvelle fois en censeur en refusant l’autorisation d’un préambule musical, festif et pacifique informant la tenue d’une manifestation (par ailleurs autorisée) demandant la réhabilitation du plan d’eau de mer de la Normandelière, fleuron touristique de Brétignolles, saccagé par Chabot dans sa logique de faire passer en force son projet de port.



    Je comprends l’embarra de Jean-Baptiste, mais rien n’empêche tous les musiciens locaux favorables au rétablissement du plan d’eau de venir spontanément soutenir les partisans de la Vigie lors de la distribution de tracts appelant à la manif de l’après-midi ce même samedi matin.

    Chabot n’est vraiment pas Charlie.

    Avec Chabot tout est possible, surtout le pire.

    RépondreSupprimer