Bandeau actualités

Bonjour et Merci pour votre soutien . Recours contentieux contre le projet de SCoT du Pays de Saint-Gilles-Croix-de-Vie, Projet de PLU de Bretignolles en cours d'examen par les PPA, la commune est sous RNU. Nouveau dossier de port de plaisance remis au préfet de Vendee le 16 mars 2018, enquête publique probablement en août-septembre. Avis de l'Autorité Environnementale diffusé le 30 mai 2018. La mobilisation de tous est nécessaire pour s'opposer au projet de massacre de la Normandeliere.

samedi 11 février 2017

Normandelière et pas de mémoire des risques dans le SCoT du Pays de Saint-Gilles-Croix-de-Vie

Ouest-France du 11 février 2017. Pourquoi la tempête Xynthia n'avait rien d'inédit

Emmanuel Garnier a montré, à Nantes, au colloque "Enjeux environnementaux et économie" que notre époque a perdu la mémoire des risques littoraux 
Ces phénomènes de risques littoraux, tempêtes avec submersion, érosion, sont tout sauf nouveaux. Ils apparaissent comme inédits : l'histoire montre tout le contraire

Lire article de Ouest-France de novembre 2015
Raz de marée de 1924 par Marcel Boudouin

Premier principe de précaution, la mise en sécurité par la distance. On n'a pratiquement pas d'habitat jusqu'aux années 1920 à proximité du trait de côte.

Le dossier de SCoT du Pays de Saint-Gilles-Croix-de-Vie, approuvé en conseil communautaire du 9 février 2017, ne prend pas en compte la mémoire des risques littoraux.

Le SCoT poursuit le processus d'urbanisation de la côte vendéenne des années 70 en concentrant les populations futures sur les communes de la frange littorale au détriment des communes du rétro littoral. C'est un non sens.
A Brétignolles-sur-Mer, le maire a même créé une ceinture verte artificielle pour concentrer la population future au plus près de la côte !

Le SCoT propose un aménagement portuaire, sur le site de la Normandelière, qui ferait entrer la mer dans les terres Brétignollaises mettant ainsi en danger les populations futures. C'est un non sens.

Dans un tel contexte, il faut continuer à dénoncer de projet de SCOT du Pays de Saint-Gilles-Croix-de-Vie qui permettrait aux élus de réaliser des aménagements contre-nature allant contre l'intérêt général.
Dans un tel contexte, il ne faut pas affaiblir la loi Littoral mais l'appliquer telle qu'elle est et vérifier qu'elle est bien appliquée

Radio RCF du 9 février 2017Faut-il vraiment modifier la loi Littoral ?
Des interventions très intéressantes
Celle de Lucien Chabason
Celle de Yannick Moreau - voir article du 7 février 2017. Il veut modifier la loi Littoral et pour cause !
Celle de Benoist Busson - à écouter - il donne la raison de son opposition à toute modification : le détournement de la loi Littoral.
Il y a l'exemple "Cosson" à Brétignolles-sur-Mer qui oblige désormais à la prudence. qui doit faire réfléchir et pousser au principe de précaution : plus jamais ça sur le territoire Brétignollais.

Petits Suppléments

Site Saint-Hilaire-l'Océan 2020 du 11 février 2017. Conseil Communautaire du 9 février 2017
Concertation projet port Brétignolles. Notre groupe votera contre cette délibération car cette opération s’apparente plus à de la propagande qu’à une réelle concertation.
Approbation SCoT Pays de Saint-Gilles. Notre groupe votera contre cette délibération car cette proposition de SCOT du Pays de Saintt Gilles intègre des projets que nous contestons à savoir la création d’un port à BRETIGNOLLES sur mer et la construction d’un complexe immobilier d’une centaine d’appartements dans le quartier balnéaire de SION à Saint-Hilaire-de-Riez.

Site La Vigie du 10 février 2017. Infamie















Site Demain Brétignolles du 11 février 2017. Coupure d'urbanisation
Cette coupure d'urbanisation a été reconnue officiellement par la société BRL Ingénierie, la société en charge de préparer le dossier du nouveau port de plaisance pour une nouvelle enquête publique.
Elle doit donc être mentionnée explicitement dans le SCoT du Pays de Saint-Gilles-Croix-de-Vie.

2 commentaires:

  1. Je me suis livré à un petit calcul. Il concerne le risque de submersion marine dans un futur certes pas immédiat.
    Le zéro C.M. à Brétignolles (soit le niveau des plus basses mers astronomiques) est 2,75 mètres sous le zéro IGN69.
    Comme le niveau d'une très haute mer est 5,15 CM cela fait 5,15-2,75 = 2,40 m IGN69.
    Si du fait d'une tempête on a une surcote de 1,50 m cela fait un niveau de 3,90 m IGN69. Mais l'élévation du niveau des mers est en cours. Les prévisions sont sans cesse revues à la hausse. Aujourd'hui il semble qu'il faille escompter + 0,90 mètre en 2100. Donc le niveau de 3,90 m deviendrait 4,80 m .
    Si on regarde le site de la Normandelière toute la zone humide est aux environs entre 5 et 6 m. La zone humide pourrait devenir une mer intérieure.
    Dommage qu'il faille attendre 2100 pour retrouver ce cher bassin de baignade disparu.

    RépondreSupprimer
  2. Bien sûr, et j'ai omis de le préciser, ce risque de submersion est beaucoup plus grand en cas d'aménagement portuaire.

    RépondreSupprimer